1. //
  2. //
  3. // Milan-Genoa

Stefano Eranio : « Sacchi a construit les bases, Capello les a consolidées »

Stefano Eranio, c’est dix-sept ans au Genoa et cinq saisons dans le grand Milan, sans oublier une expérience très réussie à Derby County. Aujourd’hui consultant après avoir tenté une reconversion en tant qu’entraîneur, cet incontournable du football des 90’s revient sur sa belle carrière.

Modififié
Vous qui êtes génois, pouvez-vous expliquer la différence entre « genoani » et « doriani » ?
La Gênes sportive a toujours été plus genoana jusqu’à l’avènement de Paolo Mantovani à la tête de la Samp, il avait d’ailleurs voulu acheter le Genoa, mais sans succès. C’est à ce moment-là qu’une autre équipe génoise est née. Elle était très compétitive et tous les jeunes génois en sont devenus supporters, ce qui a équilibré la balance dans la ville.

Quelles sont les caractéristiques de la « genoanità » ?
Un public chaud, passionnel qui exige une grande implication, mais ça ne lui suffit pas toujours. Si les choses se passent bien, c’est un douzième homme en plus, en revanche, si ça se passe mal, ça risque de dégénérer.


Gênes est une terre de foot, mais peu de footballeurs en sont finalement originaires.
Cela peut s’expliquer par l’état des infrastructures, il y a peu de terrains pour pratiquer le football de façon sérieuse. Et puis, la Samp et le Genoa sont finalement les deux seules grandes équipes de Ligurie contrairement à d’autres régions, ça se ressent.

Les deux meilleures années de l’histoire de la Samp (Scudetto et finale de Ligue des champions) correspondent aux deux meilleures de celle récente du Genoa, y a-t-il eu une sorte d’émulation à cette époque ?
La Samp était programmée pour gagner, tandis que c’était plus un hasard concernant le Genoa. Il suffit de voir que le joueur qui nous a fait passer un palier n’était pas vraiment voulu. En effet, le Peñarol ne vendait Perdomo et Paz que si nos dirigeants prenaient également Pato Aguillera. Et finalement, c’est ce dernier qui a fait la différence.

« Cette finale contre l'OM, c’était un peu comme aller à Rome sans voir le pape. »

Tout a été dit sur la Samp d’oro, mais on en sait beaucoup moins sur votre Genoa.
Il y avait une belle équipe, Bortolazzi, Branco, Signorini, Collovati, etc. Tout est parti d’un match de Coupe d’Italie contre la Roma. On avait perdu 2-0 à l'aller et on fait 1-1 chez nous au retour en loupant un penalty et en jouant très bien. En championnat, on galérait un peu, mais on était en train de se roder, or les supporters ont été clairs à la fin de ce match : « Si vous ne gagnez pas le derby, on vous casse les os ! » En conférence de presse, le coach Bagnoli n’a pas hésité à dire qu’il n’en avait rien à faire et qu’ils feraient même bien de rester chez eux. Il a allumé la mèche ! Quelques jours plus tard, on affronte donc la Samp leader et invaincue et on l'emporte 2-1 grâce à un but de Branco et moi-même. Ça lance notre saison et on se classe finalement quatrièmes. Une grosse année avec une qualif en Coupe de l’UEFA au bout sauf que la Samp est championne, ça a un peu gâché notre plaisir.

Justement l’année suivante, votre parcours européen s’arrête en demies contre l’Ajax.
Personne n’avait joué à ce niveau hormis Collovati. On manquait d’expérience, mais on était conscients de notre force, on avait compris qu’on pouvait rivaliser avec tout le monde et l’Ajax n’était pas meilleur que nous. Or, le président n’a pas assumé son rôle, il y avait le discours des primes qui traînait et qui était à chaque fois repoussé, à tel point que les plus anciens ont à un moment refusé de s’entraîner. Tu parles, les supporters l’ont appris et ne nous l’ont pas pardonné, on a même été contestés après la défaite 3-2 à la maison en demi-finale aller. On demandait pourtant seulement un dialogue et pas des chiffres exorbitants, d’ailleurs, Spinelli aurait pu construire une équipe capable de lutter pour le titre s’il l’avait voulu.


Il paraît que vous signez au Milan en 1992 pour faire le vice-Tassotti, vrai ?
C’est exact, tout comme j’ai joué à de nombreux postes dans ma carrière. J’étais 9 et demi jusqu’en U19, puis ensuite milieu. C’est Scoglio qui m’a mis sur le côté droit dans un 3-5-2 et c'est à ce poste que Bagnoli m'a connu. En sélection, Vicini me faisait évoluer dans l’axe. Quand j’arrive au Milan, Tassotti jouait tellement bien qu’on m’a mis ailier devant lui avec Donadoni transféré côté gauche.

Ce Milan était le premier club à instaurer une concurrence aussi folle.
Savićević, Boban, Lentini, Donadoni, rien qu’à mon poste... C’était la première fois qu’un effectif était aussi pléthorique et de qualité, mais cela était bien vécu, car il fallait tout simplement gagner sa place à l’entraînement. Il était difficile de ne pas comprendre pourquoi on ne jouait pas. Moi, à chaque fois que j’étais en forme, Capello me titularisait, mais j’ai malheureusement été souvent blessé.

Si on vous dit : « Olympique de Marseille » ?
Un adversaire très fort, mais on méritait de l’emporter, on a loupé trois, quatre buts... On avait gagné tous nos matchs, et cette finale, c’était un peu comme aller à Rome sans voir le pape. Mais bon, il faut savoir accepter la victoire et la défaite dans le foot.

« En 2009, j’ai été élu dans le onze all-time et même fini sur les bières produites spécialement pour l’occasion ! »

C’est Tabárez qui remplace Capello en 1996, ça n'a pas été une réussite.
Une personne humainement splendide, il y en a peu comme lui, surtout dans le monde du foot, il me rappelait Bagnoli. Néanmoins, son erreur a été de dicter une loi qui ne pouvait pas fonctionner au Milan. Avant même le premier entraînement, il a annoncé ouvertement les onze titulaires et les deux remplaçants, or, il y avait 25 joueurs dans l’effectif ! Vous pouvez le penser, mais le dire non, ça a déstabilisé le groupe et la qualité des entraînements a logiquement baissé. Ceux qui étaient certains de jouer s’économisaient alors qu’auparavant, notre force était justement de savoir que tes concurrents auraient tout fait pour te prendre ta place. Sacchi a été rappelé, mais la saison avait trop mal commencé pour être redressée.

D'ailleurs, vous êtes plutôt Sacchi ou Capello ?
Le premier a construit des bases très solides avec la philosophie que l'on connaît, le second les a consolidées. Il était plus dans la gestion, cela se voyait qu'il avait été footballeur de haut niveau et il savait quand il fallait relâcher la pression.


Vous étiez souvent convoqué en Nazionale (vingt sélections, deux buts) dans la première partie des années 90, à tel point que vous êtes décisif pour la qualif de l’Italie au Mondial 94.
J’ai été quasiment tout le temps titulaire en marquant deux buts importants, dont celui effectivement décisif contre la Suisse. Malheureusement, je me blesse quelques mois avant la World Cup. C’est un peu le tournant de ma carrière, si j’y vais, avec l’exposition, la visibilité, et une chance d’être titulaire, puisque Berti a finalement joué à mon poste, ça peut m’ouvrir d’autres portes.

Ce sera finalement celles de Derby County, où vous évoluez de 1997 à 2001.
On joue à Udine avec le Milan, le manager Jim Smith vient me voir au stade et je suis le meilleur sur le terrain. Ce n’était pas un club de renom, mais il avait une longue histoire. Juste au début, les joueurs qui devaient penser le jeu couraient comme des porteurs d'eau et inversement, j’ai alors dit au coach : « Pardon, mais là faut inverser, sinon ça va être compliqué. » Il me met au milieu et c’est le tournant. Il me demande également mon avis sur Ciccio Baiano, que je lui conseille de recruter de suite. On s’est vraiment amusé et les supporters aussi, ils considèrent d'ailleurs cette période comme la meilleure de l’histoire récente (deux neuvièmes places, ndlr). En 2009, j’ai été élu dans le onze all-time et même fini sur les bières produites spécialement pour l’occasion !



Propos recueillis par Valentin Pauluzzi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Aucun commentaire sur cet article.
il y a 3 heures Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 12
il y a 6 heures Le fils de Pelé retourne en prison 4 il y a 7 heures La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 18 il y a 8 heures Le beau geste de Boateng pour Nouri 8
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 12 heures Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 11 Hier à 17:07 Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9
Hier à 13:36 Manchester City passe au foot US 12 Hier à 10:27 La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 10 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14
À lire ensuite
Metz enfonce Bastia