1. //
  2. // 28e journée
  3. // West Ham/Chelsea

Statut et coups de Blues

Cette semaine, Kevin De Bruyne s'est plaint de son statut lors de son passage à Chelsea : s'il a joué trop peu, c'est parce qu'il aurait coûté trop peu, à savoir 8 millions d'euros. Et ce n'est pas le premier. Si le talent est déjà un élément très discriminatoire dans le football, de nombreux joueurs (et entraîneurs) avancent que leur faible temps de jeu est dû à « une question de statut » , reposant sur des données à la fois financières et humaines. Si De Bruyne avait coûté 40 millions d'euros, soit autant qu'Eden Hazard, se serait-il imposé pour autant ?

19 25
Dans le Larousse, un statut est « une situation de fait, une position par rapport à la société » . Dans le football, il s'agit d'une sorte de grade au sein du vestiaire, qui trouve son reflet dans l'ensemble du monde du ballon rond. Et d'après le meneur belge Kevin De Bruyne, aujourd'hui flamboyant à Wolfsburg, le statut d'un joueur de Chelsea sous José Mourinho dépend de son prix d'achat. Aux micros de Sky Sports, De Bruyne est revenu sur sa courte expérience londonienne : « Chelsea n'a pas été le meilleur choix dans ma carrière. Être un joueur de Chelsea, c'est entrer dans un autre monde. José Mourinho ne m'a jamais expliqué pourquoi il ne me faisait pas jouer plus souvent. Peut-être que les choses auraient été différentes si Chelsea avait payé 45 millions d'euros pour me recruter, plutôt que 8 millions d'euros. Un transfert plus élevé m'aurait peut-être permis d'avoir un statut différent au sein du club. »

Effectivement, dans tout vestiaire, et peut-être encore plus dans les grands clubs – mais peut-être moins, les clubs semi-professionnels en savent quelque chose – la bataille « sociale » du statut est extrêmement difficile. Une guéguerre pour onze places à partager entre près de vingt-cinq joueurs, ayant tous des âges, talents, salaires, ambitions et besoins différents, dépendant plus ou moins du jugement d'un seul homme. Cette bataille, profondément humaine, et donc animale, parfois primaire mais toujours nécessaire, est forcément dictée par des facteurs variés. Parce que savoir s'imposer dans un vingt mètres carrés de carrelage, crampons et eau glacée n'est pas donné à tout le monde, indépendamment du talent de chacun. Les plus forts survivent. Les autres craquent, perdent leur appétit pour les duels et ne deviennent plus une option valable aux yeux de leurs entraîneurs. Le combat, ils ne le perdent pas tous sur le terrain, mais c'est tout comme. Ce combat, De Bruyne l'a peut-être perdu en acceptant cette indemnité de transfert à huit millions d'euros. Mais peut-être pas.

« Je partais défavorisé parce que je n'avais pas de statut »


Le Belge n'est pas le premier à se plaindre de cette question de statut à Chelsea. À l'occasion d'un entretien donné à So Foot Junior en 2014, Salomon Kalou revenait sur son épopée londonienne. Lui aussi était arrivé jeune, à 21 ans, et pour 9 millions de livres sterling : « Chaque saison, j'avais un nouveau coach (7 coachs en 7 saisons). Et vu que je n'avais pas le statut des autres, je devais toujours prouver quelque chose et recommencer à zéro. Même si j'arrivais à chaque fois à finir la saison dans le onze de départ. Mais je partais défavorisé parce que je n'avais pas leur statut. C'est sûr que ça a perturbé ma progression à Chelsea. » Kalou revient également sur la logique financière, la raison pour laquelle Eden Hazard n'a pas eu à forcer le passage, d'après l'Ivoirien : « Ce n'est pas pareil, parce qu'il est arrivé avec un statut. À Chelsea, quand tu arrives sans statut, on ne te donne pas le temps de jouer, et donc tu n'as pas le temps de progresser. Le statut, c'est une question d'argent : quelqu'un qui coûte 40 millions et quelqu'un qui coûte 10 millions, ce n'est pas la même chose. Avec ce statut, il a le temps et la confiance du club pour démontrer ses qualités. » Le statut, une question d'argent ? Pas seulement. Si le prix d'achat est un gage de sécurité pour le joueur concerné, impliquant que le club fera tout pour démontrer qu'il n'a pas investi ses fonds précieux dans du vent, certains entraîneurs sont plus sensibles que d'autres aux pressions de leurs dirigeants. Mais malheureusement pour De Bruyne, José Mourinho n'en fait pas partie.

Kalou le dit lui-même : « L'entraîneur avec lequel j'ai le plus progressé, c'est Mourinho. Sans hésitation. Et puis Ancelotti, avec lequel j'ai gagné le doublé et j'ai beaucoup joué. Le fait de beaucoup jouer, tu apprends beaucoup et tu progresses. » Dans son Chelsea, Gary Cahill (7 millions de livres) ne peut pas se plaindre de son temps de jeu, tandis qu'Azpi (8 millions d'euros) est titulaire aux dépens de Filipe Luiz (16 millions de livres) et que Courtois s'est rapidement imposé devant l'immense « statut » de Petr Čech. Pas de place pour les lois : chez Mourinho, le degré du statut semble plutôt évalué par le taux d'investissement individuel au profit du collectif. À Madrid, Khedira (8-13 millions d'euros selon les sources), Arbeloa (4 millions d'euros), Diego López (3,5 millions d'euros) ou encore Varane (10 millions d'euros) ont tous eu un rôle majeur à jouer malgré un prix d'achat mineur. Dans le même sens, Ricardo Quaresma n'a jamais eu de passe-droit à l'Inter, malgré un prix d'achat exorbitant (25 millions d'euros). Mais tous les entraîneurs n'ont pas les mêmes sensibilités, et tous les clubs n'ont pas les mêmes fonctionnements. Par exemple, il semble évident que le prix de David Luiz (50 millions d'euros), dont la nécessité dans le système parisien reste encore à prouver, ait beaucoup d'influence sur son temps de jeu au PSG. D'ailleurs, la question du statut vaut aussi pour les entraîneurs, qui font partie intégrante de cette bataille du vestiaire. À Chelsea, Roberto Di Matteo n'a pas eu la marge d'erreur octroyée à Villas-Boas, et Rafa Benítez n'a pas eu la confiance accordée à Mourinho. Au PSG, il semble aussi évident que Laurent Blanc n'ait pas la même marge de manœuvre qu'aurait un José Mourinho.

Faut-il avoir été acheté pour jouer dans un grand club ?


Mais si le prix d'achat peut être une garantie de temps de jeu pour le joueur, les premiers à en souffrir sont les jeunes sortant des centres de formation. Si Sakho pouvait être mis « gratuitement » sur le banc à Paris, ce n'est pas vraiment la même histoire à Liverpool, après un transfert à 23 millions d'euros (dont 4 de bonus). Acheté à 20 ans, De Bruyne était d'ailleurs plutôt perçu comme un joueur cher, car il venait avant tout pour gonfler les rangs de la prestigieuse réserve des Blues, cet ensemble de jeunes espoirs payés à prix d'or et prêtés partout dans le monde, sans garantie de retour à Londres... Son jugement est donc erroné : la question serait plutôt de savoir pourquoi les jeunes joueurs des rangs des Blues ne parviennent jamais à s'imposer en équipe première ? Depuis qu'Abramovitch s'est mis à investir sur la formation, la liste est déjà longue : Oriol Romeu, Lucas Piazón, Fabio Borini, Franco di Santo, Daniel Sturridge, Gaël Kakuta dans une certaine mesure… Même Nemanja Matić a été forcé à partir avant de réussir.

Il n'y a pas de recette. Certains s'en sortent par le talent footballistique, d'autres par l'humour, l'affectif, ou même le leadership. Car parmi tous ces guerriers, des footballeurs ont fait plus de chemin que d'autres, et ont plus ou moins grandi humainement pour savoir slalomer entre les statuts, l'importance du salaire ou même le talent. Comme dans le reste du monde du travail, tout le monde ne sait pas se mettre en valeur de la même façon en interne et vers l'extérieur. C'est une histoire de perception. Pour le dire de manière inexacte, mais pertinente, dans tout groupe, il y a des Franck Ribéry et des Yoann Gourcuff, dont la capacité d'intégration restera toujours aussi capricieuse qu'énigmatique. Mais tôt ou tard, pour devenir un joueur à la hauteur de son talent, Kevin De Bruyne devra savoir gravir les obstacles que le vestiaire d'un grand club mettra sur sa route.

Par Markus Kaufmann À visiter :
Le site Faute Tactique
Le blog Faute Tactique sur SoFoot.com
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Donc les seuls jeux de mots disponibles pour Chelsea tournent autour de Blues, c'est ça ?
Si tu as si peu joué Kevin, c'est surtout parce que lorsque du temps de jeu t'a été accordé, tu nous as pondu des prestations de très faible niveau. On ne parlera pas de ton implication dans le repli défensif, chose rédhibitoire avec Mourinho.

Mais de toute façon, quand tu es footballeur, c'est toujours de la faute des autres ...
zinczinc78 Niveau : CFA
Note : -1
Message posté par Lamps
Si tu as si peu joué Kevin, c'est surtout parce que lorsque du temps de jeu t'a été accordé, tu nous as pondu des prestations de très faible niveau. On ne parlera pas de ton implication dans le repli défensif, chose rédhibitoire avec Mourinho.

Mais de toute façon, quand tu es footballeur, c'est toujours de la faute des autres ...


"C'est aux autres de courir, je suis là pour le jeu d'attaque"

Blague à part, chez un joueurs aussi jeune, je pense que le repli défensif, tu peux lui apprendre, surtout quand tu t'appelles Mourinho.. Je suis tout de même d'accord avec toi, de Bruyne est pas mauvais, mais il aurait jamais dépassé 85 à FIFA

J'attends juste de voir la réaction de Kevin quand les Blues soulèveront la C1 au mois de Juin..
Je dirai qu'il y a deux facteurs à prendre en considération, la philosophie du coach et la politique sportive du club. Un Capello, un Mourinho, feront jouer les joueurs qu'ils jugent meilleurs pour le collectif, alors qu'un Ancelotti par exemple, va plutot composer avec les caprices de son président pour aligner les joueurs achetés à prix d'or et essayer de trouver un semblant d'équilibre à son equipe.

Pour les jeunes joueurs, le problème est connu, au très haut niveau il faut savoir saisir sa chance même avec un temps de jeu réduit.
nononoway Niveau : CFA
Message posté par Lamps
Si tu as si peu joué Kevin, c'est surtout parce que lorsque du temps de jeu t'a été accordé, tu nous as pondu des prestations de très faible niveau. On ne parlera pas de ton implication dans le repli défensif, chose rédhibitoire avec Mourinho.

Mais de toute façon, quand tu es footballeur, c'est toujours de la faute des autres ...


Homme du match ?

Le repli défensif d'Hazard n'existe que depuis cet été, ça l'a pas empêché d'être titulaire dès son arrivée à CFC
nononoway Niveau : CFA
"et que Courtois s'est rapidement imposé devant l'immense « statut » de Petr Čech"

Rapidement ? 3 ans de prêt. Pendant lesquels il gagne une coupe, supercoupe, europa league, championnat d'Espagne, finale de ligue des champions, supercoupe d'Europe, le tout dans un championnat qui comporte Barcelone et Madrid. Le gars est revenu à Chelsea avec un statut.
En tout cas j'espère que SoFoot va trop vite en besogne pour Lucas Piazón parce que si un joueur à montré de belles choses malgré son petit temps de jeu c'est bien lui (sa passe déc pour Ramires contre Aston Villa lors de la démonstration 8-0).
Il ferais un superbe suppléant à Oscar.
Note : 2
Message posté par nononoway


Homme du match ?

Le repli défensif d'Hazard n'existe que depuis cet été, ça l'a pas empêché d'être titulaire dès son arrivée à CFC


Certes mais Hazard fait partie du gratin des créatifs depuis plus longtemps que cet été. Il est, lui aussi, arrivé à Chelsea avec un statut sportif, que De Bruyne réduit au statut financier... parce que ça lui fournit une bonne excuse.

Les 20M que Chelsea a mis pour Schürrle ne lui ont pas donné un statut particulier non plus. Si Oscar demeure titulaire, malgré la concurrence de De Bruyne, Schürrle et autres, ce n'est pas parce que Chelsea l'a payé 30M, c'est parce qu'il est excellent dans le collectif...
zinczinc78 Niveau : CFA
Message posté par Lamp8
En tout cas j'espère que SoFoot va trop vite en besogne pour Lucas Piazón parce que si un joueur à montré de belles choses malgré son petit temps de jeu c'est bien lui (sa passe déc pour Ramires contre Aston Villa lors de la démonstration 8-0).
Il ferais un superbe suppléant à Oscar.


J'avoue, il faut absolument donner plus de temps de jeu à Piazon, histoire de pouvoir le prêter puis le vendre 20M€ à un club de pigeons l'été prochain.

Ainsi, les Blues pourront acheter Messi pour remplacer Hazard qui sera vendu aux alentours des 100M€ au Real Madrid d'ici 2 ans..
un mec derrière son PC Niveau : National
Note : 1
cette brève me rappelle un passage du footballeur masqué, plus tu coute cher (en transfert ou en salaire) plus tu as de chances de jouer, car il faut rentabiliser l'investissement. Bien sûr ce n'est pas une vérité absolue, mais on voit quand même que c'est souvent le mec le moins couteux qui passe le plus de temps sur le banc
Note : 3
Message posté par un mec derrière son PC
cette brève me rappelle un passage du footballeur masqué, plus tu coute cher (en transfert ou en salaire) plus tu as de chances de jouer, car il faut rentabiliser l'investissement. Bien sûr ce n'est pas une vérité absolue, mais on voit quand même que c'est souvent le mec le moins couteux qui passe le plus de temps sur le banc


Mais encore une fois le dire comme ça, c'est renverser le fonctionnement du marché : les joueurs qui coûtent plus cher sont généralement les plus performants, et donc sont logiquement titularisés au sein de la meilleure équipe possible par rapport à l'effectif. L'article le montre bien, avec la comparaison Azpi/Luis : quand tu es performant, on s'en tape de ton prix...

Bien sûr qu'il y a des abus - David Luiz, Bale, Torres, Carroll, par exemple. Mais est-ce vraiment la loi du milieu, ou bien est-ce que ça devient une excuse pour joueurs de seconde catégorie pour justifier le fait de n'avoir pas percé ?
nononoway Niveau : CFA
Message posté par ouam


Certes mais Hazard fait partie du gratin des créatifs depuis plus longtemps que cet été. Il est, lui aussi, arrivé à Chelsea avec un statut sportif, que De Bruyne réduit au statut financier... parce que ça lui fournit une bonne excuse.

Les 20M que Chelsea a mis pour Schürrle ne lui ont pas donné un statut particulier non plus. Si Oscar demeure titulaire, malgré la concurrence de De Bruyne, Schürrle et autres, ce n'est pas parce que Chelsea l'a payé 30M, c'est parce qu'il est excellent dans le collectif...


De Bruyne est arrogant, têtu et a un sale caractère, incompatible avec Mourinho et ses méthodes, faut pas chercher plus loin.

Sportivement, c'est débile de juger sur le peu qu'on a vu. Et le peu qu'on a vu était même concluant. Il brille partout où il joue.
Note : 1
Message posté par nononoway


Sportivement, c'est débile de juger sur le peu qu'on a vu. Et le peu qu'on a vu était même concluant. Il brille partout où il joue.


Toutafé, c'est pourquoi je me garde bien de parler de son niveau sur le terrain. J'estime simplement que si la rotation de Mourinho se résumait à comparer les prix d'achat, pas certain qu'il aurait un tel palmarès...
Message posté par ouam


Certes mais Hazard fait partie du gratin des créatifs depuis plus longtemps que cet été. Il est, lui aussi, arrivé à Chelsea avec un statut sportif, que De Bruyne réduit au statut financier... parce que ça lui fournit une bonne excuse.

Les 20M que Chelsea a mis pour Schürrle ne lui ont pas donné un statut particulier non plus. Si Oscar demeure titulaire, malgré la concurrence de De Bruyne, Schürrle et autres, ce n'est pas parce que Chelsea l'a payé 30M, c'est parce qu'il est excellent dans le collectif...


Bon je suis pas énormément Chelsea et j'ai vu qu'un match de De Bruyne sous ces couleurs (le premier où il avait été bon)...

Mais je dois dire que ça fait 2, 3 commentaires où je lis que De Bruyne a des manques collectifs et dans le replacement défensifs... Je trouve ça super surprenant quand on voit que c'est un joueur qui court énormément en Bundesliga (souvent au dessus de 11 km par match...), qui travaille beaucoup défensivement. Bref, vous dépeignez un De Bruyne qui n'est pas celui des diables rouges, ou de Wolfsburg et qui est actuellement l'un des meilleurs milieux offensifs de Bundesliga).

Je suis pas certain que ce soit la véritable explication... et d'un autre coté je pense que l'histoire du statut c'est un raccourci, et peut être un déni d'une part de responsabilité.

Moi je me demande, plutôt si De Bruyne n'ayant pas accepté le système de mise en concurrence de Mourinho (il n'est pas le seul ces dernières années dans les jeunes de Chelsea), il s'est vite retrouvé désabusé et s'est mis à bouder (*), et donc Mourinho lui a fait comprendre qu'il avait luxe d'avoir trois joueurs aux même potentiel que lui (pas avec les mêmes qualités), et qu'il s'arrêterait pas à ses états d'âme.

NB: mine de rien j'espère pour l'équipe nationale Belge, que les jeunes joueurs se rendront compte après les cas Lukaku, De Bruyne et même Courtois, que tenter sa chance à Chelsea ou dans un club de cet acabits (mais Chelsea est porté sur le royaume), la probabilité la plus importante c'est de passer une saison sur le banc voir dans les tribunes... et je pense notamment à Tielmans...

Pour moi je trouve que un bon club Bundesliga est une transition beaucoup plus sûr, et facile quand on vient de la Jupiler League... le football est bon, relativement ouvert, il y a une en générale une certaine sérénité sportive (dans la plupart des clubs même une mauvaise saison, ne t'empêcheras pas une seconde chance).
il reste aussi la possibilité d'une équipe de second rang anglaise, mais je pense qu'avec les droits TV massif, il va y avoir beaucoup plus d'instabilité à être joueur dans ces équipes, et surtout moins de temps pour s'adapter...

(*) je me souviens d'une interview par les médias de Chelsea durant sa demi saison en tant que joueur de Chelsea, où il est en compagnie d'Hazard... et subtilement il lâche: "moi si j'ai été recruté à Chelsea c'est pour écouter Hazard parler anglais" ça fait rire, ça vanne hazard, mais surtout ça retransmet bien le mécontentement du joueur, pas du tout satisfait.
Message posté par nononoway


De Bruyne est arrogant, têtu et a un sale caractère, incompatible avec Mourinho et ses méthodes, faut pas chercher plus loin.


.. et surtout, c est un roux ...
Claude le Gentil Niveau : CFA
Note : 3
Un point me choque dans vos contre-exemple de joueurs qui ont couté "peu" cher et qui ont été/sont titulaires : ils sont tous des défenseurs/milieux défensifs ( sauf Quaresma, mais ça, c'est la spécial " Moratti péte un plomb").

Il est reconnu qu'un joueur à vocation défensif coûte peu cher ( bis : sauf enfilage à la Tahiti Bob). Il n'est pas juste de comparer De Bruyne uniquement à ces joueurs.

je n'accepte pas non plus le raccourcis facile "joueur cher - joueur qui joue", mais l'analyse doit être poussé plus loin ( cf fin de l'article).
Message posté par nononoway


Homme du match ?

Le repli défensif d'Hazard n'existe que depuis cet été, ça l'a pas empêché d'être titulaire dès son arrivée à CFC


Hazard a suivi les consignes de son coach et a montré une implication exemplaire dès son arrivée. Cela justifie pleinement un statut de titulaire. Tout le contraire de son compatriote De Bruyne.
Message posté par ILOVEBAYERN
Bref, vous dépeignez un De Bruyne qui n'est pas celui des diables rouges, ou de Wolfsburg et qui est actuellement l'un des meilleurs milieux offensifs de Bundesliga).


Exactement, je dépeigne le De Bruyne de Chelsea uniquement. Quand je regarde ses performances en équipe nationale ou à Wolfsburg, je vois que c'est un excellent joueur. Seulement, lors de son passage à Chelsea, il n'a pas affiché le même niveau de jeu et a du faire face à une énorme concurrence à son poste.

Il y a des joueurs qui sont fait pour réussir dans certains clubs et pas dans d'autres. C'est peut-être son cas, mais la mentalité qu'il a affiché lors de son passage en Angleterre ne me donne vraiment pas envie de prendre son parti.
Benito-Bx Niveau : CFA
Note : 3
Message posté par Lamps


Exactement, je dépeigne le De Bruyne de Chelsea uniquement. Quand je regarde ses performances en équipe nationale ou à Wolfsburg, je vois que c'est un excellent joueur. Seulement, lors de son passage à Chelsea, il n'a pas affiché le même niveau de jeu et a du faire face à une énorme concurrence à son poste.

Il y a des joueurs qui sont fait pour réussir dans certains clubs et pas dans d'autres. C'est peut-être son cas, mais la mentalité qu'il a affiché lors de son passage en Angleterre ne me donne vraiment pas envie de prendre son parti.


Lamps tu dis de la merde dès qu'on parle de De Bruyne.

Il a joué quoi à Chelsea De Bruyne ?

L'avant-saison ?

C'était le meilleur Blues avec Lukaku.

La première journée de BPL ?

Homme du match et assist sur le but de la victoire.

La deuxième journée à Man U ?

Un 0-0 dégueulasse où il n'avait pas été pire que le reste de l'équipe.

Après, RIEN !! 3 minutes par-ci, 7 minutes par-là...Une titularisation en Capital One fait novembre et c'est tout.

Arrête ton délire...J'ai un immense respect pour Mourinho mais sur ce coup il s'est viandé en pariant sur les lusophones. Oscar est quand même très bof même s'il a un rôle collectif et Willian est tellement fort que Chelsea a déjà relâché 35 millions sur Cuadrado qui est lui aussi moins bon que De Bruyne.

Arrête de défendre l'indéfendable. De bruyne, sûrement parce qu'il est râleur et têtu, a été blacklisté par Mourinho sans raison sportive valable pour ce qu'on a vu en match. Derrière, il a eu la classe et l'intelligence de le laisser partir mais c'est clairement une gross eperte pour Chelsea vu le niveau réel du gars.
Ouai ton panel de référence c'est 2 matches du début de saison tandis que le mien c'est l'intégralité des matches de Chelsea, même le plus pourri des matches amicaux.

Mourinho s'est tellement viandé qu'il est premier de BPL, a déjà remporté une cup et est toujours en lice en LDC. C'est quoi ton problème ?

C'est quoi cette vérité sur Cuadrado / De Bruyne ? Tu compares deux joueurs qui évoluent à 2 postes différents dans 2 schémas tactiques opposés.

Niveau crédibilité, tu bas des records ...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Et Offenbach gagna la Pokal
19 25