1. //
  2. //
  3. // Arsenal/Tottenham (1-1)

Statu quo dans le Nord de Londres

Longtemps menés au score, les Gunners sont revenus au score en toute fin de match par l'intermédiaire de Kieran Gibbs, tout juste entré en jeu. Meilleurs dans le jeu, les joueurs de Pochettino peuvent nourrir de gros regrets.

Modififié
478 27

Arsenal - Tottenham
(1-1)

K. Gibbs (77') pour Arsenal , H. Kane (32') pour Tottenham.


Comme à son habitude, ce North London derby a encore donné des frissons à tous les supporters, d'Arsenal jusqu'à Tottenham, en passant par Seven Sisters et Manor House. À dix minutes de la fin du match, alors que les Lillywhites s'apprêtent à célébrer leur première victoire sur le terrain de l'Emirates depuis 2010, Arsène Wenger tente un dernier coup de poker. Malmenée et menée depuis le but de Kane en première mi-temps, à deux doigts du K.O., à bout de souffle, son équipe ne semble absolument pas en mesure de revenir au score. Et pourtant. Entré en jeu à la 74e minute, Kieran Gibbs fait chavirer de bonheur tout le stade et ses alentours, trois minutes plus tard, en s'arrachant pour récupérer un centre de Mesut Özil et ramener les siens au score. Non, l'Emirates n'est toujours pas conquis et ne le sera pas avant le prochain derby.

Quand Harry rencontre Laurent


À l'heure du coup d'envoi de ce 177e derby du Nord de Londres, Gunners et Spurs sont en pleine bourre. Les premiers restent sur cinq victoires en championnat, tandis que les seconds n'ont pas perdu un seul de leurs dix derniers matchs en Premier League. Dès les premières minutes, les ambitions offensives affichées par les deux équipes se dévoilent clairement. La balle passe d'un camp à l'autre à toute allure et les 22 acteurs jouent comme des morts de faim. Peu à peu, les Gunners parviennent à s'installer dans la moitié de terrain adverse et commencent à jouer de manière plus réfléchie. Muselés par une défense de Tottenham bien en place, Giroud, Campbell et Sánchez ne parviennent pas à se montrer dangereux, malgré une grosse activité. Sur leurs quelques opportunités en contre, les hommes de Mauricio Pochettino ne sont pas vraiment inquiétants non plus.

Sur un coup franc bien enroulé de Christian Eriksen, Eric Dier, oublié par Coquelin au marquage, place une tête qui vient mourir à quelques centimètres du poteau de Petr Čech (25e). Les minutes défilent, et l'intensité faiblit inexorablement jusqu'à atteindre un niveau quasi nul à la demi-heure de jeu. Et là, alors que l'Emirates commence à s'endormir, Harry Kane sort le stade de sa torpeur en ouvrant le score pour les Spurs (32e). Quand Harry rencontre Koscielny, il n'y a pas beaucoup d'amour, mais énormément d'espaces. Énervé d'être trop entouré, et manifestement pas content que Vertonghen lui arrache son maillot, Giroud s'agace et l'envoie promener (35e). Heureusement pour le Frenchy, M. Atkinson n'a rien vu. Abasourdis, les Gunners ne parviennent plus à poser le pied sur le ballon. Sans une très belle intervention de Petr Čech sur une frappe d'Eriksen (44e), les hommes d'Arsène Wenger auraient même pu retourner aux vestiaires avec deux buts dans la besace.

Coaching gagnant


Décevant en première période, Santi Cazorla est remplacé par Mathieu Flamini au retour des vestiaires. Comme une heure auparavant, les Gunners entament leur mi-temps pied au plancher. Les Spurs subissent et se font peur sur une très bonne frappe de Joel Campbell (48e) repoussée par Hugo Lloris. Eriksen répond immédiatement (50e), mais voit sa tentative échouer juste à côté du cadre. Les deux équipes se rendent coup pour coup et, suite à un bon coup franc de Mesut Özil, Olivier Giroud trouve la barre transversale de la tête (54e). Si la défense d'Arsenal récupère une grosse quantité de ballons, elle manque approximativement 80% de ses relances. Parti aux fraises bien loin de sa surface, Petr Čech manque d'ailleurs de peu de se faire chiper le ballon par Lamela, à l'affût (57e). À l'heure de jeu, la fougue désorganisée des Gunners se heurte toujours à un bloc solide et solidaire.

Sur son côté droit, Mathieu Debuchy est à la peine et ne semble pas enclin à dédoubler avec Joel Campbell : l'absence d'Héctor Bellerín se fait ressentir. De l'autre côté, Monreal ne parvient pratiquement jamais à bloquer un Eriksen très remuant. Heureusement pour Arsène Wenger et ses hommes que Petr Čech réalise une énième parade sur une tête de Dier (69e). Arsenal est au bord du K.O., et rien ni personne ne semble être physiquement en état de ramener les Gunners au score. L'entrée de Kieran Gibbs redonne pourtant du baume au cœur des joueurs d'Arsenal. Trois minutes après son entrée, l'ailier gauche ramène les siens au score (77e), et réveille l'Emirates. Au bord de l'agonie quelques minutes plus tôt, les Gunners sont désormais plus que motivés et poussent pour remporter ce derby. Mais le coup de sifflet final retentit et coupe les Gunners dans leur élan. Qu'ils se rassurent : ce match nul est déjà une aubaine au vu de leur prestation.

Par Gabriel Cnudde
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Avec une équipe aussi jeune et prometteuse, accent très british et pas internationalisé de partout, j'ose croire que Tottenham pourrait d'abord rivaliser avec les gros et peut être un jour gagner ce foutu championnat! L'espoir fait vivre! COYS!
Un match bien dégueulasse de ce que j'en ai vu, on a simplement profité de la baisse physique des spurs pour le coup. Santi nul de chez nul mais apparemment malade. Les trop nombreuses blessures risquent une fois de plus de nous coûter cher...

Heureusement qu'Ozil est énorme, 10 passes décisives, une influence grandissante sur le jeu, une vision dingue, un super joueur, comme Nacho.
Rastapopoulos221 Niveau : District
Les commentateurs de Canal + qui passent sous silence la bourde de Lloris ... Pathétique.
Sinon Ozil est clairement retrouvé, ça fait du bien.
Felicitations aux Spurs qui nous ont completement asphyxie les deux tiers du match avec un Santi incapable de nous sortir de l'etau Dier Alli Dembele.
Chapeau a eux et mention speciale a Harry Kane, quel joueur. J'aime tous chez lui, som audace, ses deplacements, ses prises de balles incisives, son instinct.
Le nul est un moindre mal tant le groupe tire la langue.
J'ai pu voir que la première mi-temps mais bordel, qu'est ce que c'était nul. Cazorla est passé à côté, Coquelin a du courir pour deux. Je suis un peu déçu par les Spurs que je voyais meilleurs que ça, mais après tout ils ont pas mal de blessés aussi.

Giroud a eu un jour sans, il a eu une très grosse occase qu'il aurait du mettre au fond, après il a pas eu de chance non plus de toucher la transversale. Par contre Alexis est de plus en plus transparent, ça devient inquiétant.

Finalement, un point contre une équipe très en forme avec un banc de coiffeurs (et un côté droit bricolé à la va vite) c'est pas si mal payé.

La trève arrive à temps, on va pouvoir retrouver Ramsey, Ox et Bellerin, en espérant pouvoir s'y remettre d'ici deux semaines.
Message posté par AriGold
Felicitations aux Spurs qui nous ont completement asphyxie les deux tiers du match avec un Santi incapable de nous sortir de l'etau Dier Alli Dembele.
Chapeau a eux et mention speciale a Harry Kane, quel joueur. J'aime tous chez lui, som audace, ses deplacements, ses prises de balles incisives, son instinct.
Le nul est un moindre mal tant le groupe tire la langue.



Apparemment Santi était malade et on auraient pris le risque de le faire jouer, pas très malin...
Taylor Swift or Die Niveau : Loisir
Apparemment vous êtes une équipe constituée de 11 gamins qui se regardent entre eux dans le blanc des yeux quand il s'agit de faire le break au classement. Hahahaha
Message posté par Taylor Swift or Die
Apparemment vous êtes une équipe constituée de 11 gamins qui se regardent entre eux dans le blanc des yeux quand il s'agit de faire le break au classement. Hahahaha



http://www.footmercato.net/
Comme dit plus haut : Merci Ozil. Sérieux, tu sens que le gars est bien dans ses jambes et dans sa tête, dommage que Santi n'ait pas été au top parce que ca aurait pu donner autre chose.

Je pense que le nul est logique parce que les Gunners ont eu pas mal d'occasion mais les Spurs peuvent avoir des regrets. Je les sous-estimé mais c'est solide, sobre et Dembele quel joueur! Je ne connais pas un joueur avec une protection de balle aussi efficace que lui..

Dommage l'équipe rate une occasion de prendre seul la tête du classement mais le plus important n'est pas la, il faut vite que les blessés reviennent parce que les solutions ne sont pas légions ; en espérant qu'aucun blessé ne se rajoutera à la liste avec les matchs internationaux
Taylor Swift or Die Niveau : Loisir


Oui t'as bien raison, je trouverai plus de "supporters" d'Arsenal là-bas. Des jeunes de 14 piges à tout péter dans leur immense majorité.
Je comprends pas pourquoi on s'enflamme autant sur Tottenham... y'a aucun aucun fond de jeu, et ce depuis le début de la saison, c'est affligeant. La ligue des champions ne sera pas pour cette année à mon avis.
Message posté par Taylor Swift or Die
Apparemment vous êtes une équipe constituée de 11 gamins qui se regardent entre eux dans le blanc des yeux quand il s'agit de faire le break au classement. Hahahaha


Ça faisait longtemps qu'il y avait pas eu des trolls pour descendre Arsenal chez SoFoot tiens. Et c'est bien de rester sur les clichés sinon?
Message posté par Rastapopoulos221
Les commentateurs de Canal + qui passent sous silence la bourde de Lloris ... Pathétique.
Sinon Ozil est clairement retrouvé, ça fait du bien.


T'es sérieusement en train de dire que sur le but d'Arsenal Lloris fait une bourde? Vraiment?
Taylor Swift or Die Niveau : Loisir
Message posté par Pierino


Ça faisait longtemps qu'il y avait pas eu des trolls pour descendre Arsenal chez SoFoot tiens. Et c'est bien de rester sur les clichés sinon?


Je vois pas en quoi c'est un cliché : City perd, tu peux prendre 3/4 points d'avance et tu te ramasses encore. Je suis pas de près ce club de merde mais il me semble que c'est pas la première fois.
Taylor Swift or Die Niveau : Loisir
City fait nul*
Rastapopoulos221 Niveau : District
Message posté par festen


T'es sérieusement en train de dire que sur le but d'Arsenal Lloris fait une bourde? Vraiment?


Entre nous? sans chauvinisme aucun ... N'est il pas fautif ? Je n'ose pas imaginer la situation si s'était Trapp. Lloris se doit de sortir la balle de son PREMIER poteau. Ginola se permet même de rejeter la faute sur Kyle Walker (qui aussi n'est pas exempt de tout reproche).
Mais à mon gout 'sur le but d'Arsenal, Lloris fait une bourde' Oui.
Message posté par Taylor Swift or Die


Je vois pas en quoi c'est un cliché : City perd, tu peux prendre 3/4 points d'avance et tu te ramasses encore. Je suis pas de près ce club de merde mais il me semble que c'est pas la première fois.


Mais t'as vu le match au moins?? Arsenal jouait pas WBA ou Norwich, c'était le derby là.

Je pense que quand on voit la physionomie du match, les blessés chez Arsenal (la deuxième mi-temps, c'était une compo de League Cup), on peut dire qu'ils s'en sortent plutôt bien. Et c'est pas forcément un mauvais résultat que de faire nul contre ce Totthenam qui en a collé 4 à City.
P'tit Filet Niveau : CFA
Message posté par Taylor Swift or Die


Je vois pas en quoi c'est un cliché : City perd, tu peux prendre 3/4 points d'avance et tu te ramasses encore. Je suis pas de près ce club de merde mais il me semble que c'est pas la première fois.


Ok. City fait nul (comme tu le soulignes en te reprenant). Les 2 équipes étaient à égalité de points avant cette journée.

Donc, si Arsenal gagnait, ils prenaient 2 points d'avance. Du coup, les 1/2 points restants, c'est quoi, le bonus offensif ?
Message posté par Taylor Swift or Die


Je vois pas en quoi c'est un cliché : City perd, tu peux prendre 3/4 points d'avance et tu te ramasses encore. Je suis pas de près ce club de merde mais il me semble que c'est pas la première fois.


Hoho, "club de merde", y a du niveau là, on sent l'être humain intellectuellement supérieur.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Barça malaxe Villarreal
478 27