1. //
  2. // 8e journée
  3. // Arsenal/Manchester United

Stapleton, l'Irlandais volant

En août 2012, Robin van Persie devenait dans la tête des supporters d'Arsenal un traître. La raison ? Un départ pour Manchester United pour une trentaine de millions d'euros. Plus de trente ans plus tôt, un autre homme, lui aussi buteur, flinguera une partie de sa carrière avec le même itinéraire. Il était irlandais, était la star des Gunners et a rejoint les sirènes d'Old Trafford. Son nom : Frank Stapleton.

Modififié
Rien ne sera plus comme avant. L'histoire ne retient que les grands. Et ces deux-là sont sortis, un temps, de cette caste. Arsenal entretient chaque saison les promesses d'un club que, dans le fond, on aimerait voir de nouveau gagner. Manchester United, lui, tente de retrouver des sommets qu'il a quittés depuis le départ de son père fondateur. La bataille entre les deux clubs n'a aujourd'hui plus qu'un impact minime sur l'issue de la saison. Reste le mythe, tout ce qui entoure un tel rendez-vous et une nostalgie, des joueurs adulés, des génies perdus et une rivalité quoi que l'on en dise. Rien ne sera plus comme avant, car Sir Alex Ferguson ne rentre plus deux fois par saison dans la cahute adverse de son ami intime Arsène. Rien ne sera plus comme avant, car Patrick Vieira a désormais enfilé une parka d'entraîneur à Manchester City et Roy Keane ne distille plus sa poésie que dans les médias. Rien ne sera plus comme avant, car Wenger est depuis quelques saisons un perdant désigné et United un chantier en retard.

Si la rivalité Arsenal-Manchester United a été démystifiée, il reste le passé. Et celui-ci n'oublie pas ceux que certains préfèrent nommer « traîtres » . David Herd a ouvert la voie en 1961 en quittant Arsenal pour Manchester. L'histoire retiendra également George Graham, Brian Kidd, David Platt ou plus récemment Robin van Persie dont le traitement fut cruel. Lui, considéré pour beaucoup comme le premier véritable héros de l'Emirates Stadium, l'égal de ce qu'était Henry à Highbury. 132 buts en 279 matchs rayés en quelques heures et huit chiffres monstrueux. 30 millions d'euros qui établiront la passerelle entre Londres et Manchester, entre le sommet et l'inconstance. Reste un autre symbole : Frank Stapleton, un homme qui défendra les choix de son successeur hollandais. Pour lui, RVP a écouté son cœur. Ce que Frank n'avait pas forcément fait trente ans plus tôt.

« Je n'ai jamais voulu quitter Arsenal »


Frank Stapleton était un génie, un délégué de classe de la tradition anglaise des années 80. Stapleton, c'était avant tout un physique et un jeu de tête considéré comme l'un des meilleurs de l'histoire du football. Il aimait le but, il détestait l'argent. Il aimait le travail, il détestait les vagues. Sa vie, c'était son club : Arsenal, là où il a débuté en professionnel. Il avait à peine 19 ans, un jour de défaite contre Stoke City en décembre 1975. C'est là où le gamin de Dublin a explosé, a « appris à aimer » . Un stade, une équipe, des supporters et aussi un partenaire d'attaque en fin de carrière, Malcolm Macdonald, qui arrivera à l'été 76 en provenance de Newcastle. À eux deux, ils planteront 46 buts en une saison. Stapleton restera même le meilleur buteur des Gunners pendant trois saisons de suite avec à la clé trois finales de FA Cup, dont une victoire contre Manchester United en 79 (3-2) devant 100 000 personnes à Wembley. Stapleton marquera le deuxième but de la finale. Frank avait tout.

« Je n'ai jamais voulu quitter Arsenal. Je pourrai même dire qu'ils m'ont forcé à partir. C'était déjà le cas pour Liam Brady un an plus tôt lorsqu'il était parti à la Juventus. Sauf que lui, il a quitté l'Angleterre et que moi, j'ai signé pour Manchester United. Même si c'était la grande époque de Liverpool, je changeais de maison. On ne me l'a jamais pardonné. J'ai été le Van Persie de mon temps » , expliquait en 2012 Frank Stapleton dans les colonnes du Daily Mail. Car à cette époque, Stapleton est le meilleur attaquant du championnat d'Angleterre. Il est également l'espoir d'une Irlande en quête d'une qualification pour le Mondial espagnol de 82. Il raconte : « En juin 81, j'ai eu des discussions avec Liverpool. J'avais même rencontré Bob Paisley, mais Arsenal était trop gourmand. On n'a pas réussi à s'entendre sur le contrat, et Manchester United a mis le prix. Tout simplement. Mais les supporters ont pensé que je n'étais qu'un joueur cupide. C'est triste. »

Frank, le vivant


Ron Atkinson vient alors d'arriver à Manchester United. Pour Stapleton, 900 000 livres feront l'affaire. Cette année-là, Bryan Robson ou encore John Gidman arriveront aussi. Avec cette équipe, Frank Stapleton remportera deux FA Cup, encore, et deviendra le premier joueur de l'histoire à inscrire deux buts en finale avec deux clubs différents, contre Brighton en 1983. Il marquera son époque, marquera près de 80 fois, mais, par lassitude des critiques sur son amour de l'argent, quittera le club en 87, pour s'échouer à Amsterdam, à Anderlecht ou au Havre, avant de rentrer finir sa carrière en Angleterre. Frank Stapleton n'est plus le génie, mais il veut désormais vivre. Loin des critiques.

« Sincèrement, on l'a pris sur sa réputation. Il était en fin de carrière et était un attaquant typique anglais, avec un excellent jeu de tête et un besoin de longs ballons. Il n'est resté qu'un an, mais on n'a pas hésité quand l'affaire a pu se faire à l'époque » , raconte aujourd'hui Pierre Mankowski, qui était le coach havrais. Le HAC est alors en D2, et Stapleton va découvrir Rodez, Le Puy ou encore Martigues, modifiant considérablement le jeu des Havrais qui tire alors vers un véritable kick and rush. Mankowski : « C'était difficile. Il était toujours le même, avec le même talent. Il restait à la fin des entraînements pour bosser tout seul et a marqué dès son premier match. Mais bon, avec lui, on a modifié complètement notre système pour le mettre dans les meilleures conditions. » Le Havre restera comme l'une des dernières virées de Frank, lui qui est aujourd'hui entraîneur adjoint de la sélection nationale de Jordanie. Reste le souvenir d'un buteur génial, d'un faux traître et d'un bon vivant qui, « un matin de stage d'hiver se lèvera vers 7 heures pour aller boire une bière au café à côté de l'hôtel » , s'amuse Mankowski.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


J'ai apprécié l'article (merci), bien qu'il me laisse un brin perplexe. Les récriminations de Stapleton surtout ("les supporters ont pensé que je n'étais qu'un joueur cupide"), voire l'idée même de jouer d'une rivalité Arsenal-United qui à l'époque n'avait rien de bien sensass il me semble (je rejoins en tout cas ceux qui la font courir à compter de l'ère Ferguson-Graham, car pour le reste..)...

L'explosion médiatique des années 60 tendit certes à exacerber, souvent fort artificiellement et pas qu'en Angleterre, les clivages entre clubs et publics. Mais de rivalité singulière entre Arsenal et United du temps de Stapleton, bof.. Et puis surtout, c'était encore un temps où les supporters se focalisaient plus sur la passion de leur club que sur la détestation d'un autre, a fortiori quand la prétendue rivalité n'était guère plus qu'un tigre de papier.

Et je reste d'autant plus circonspect quant à l'idée d'un Stapleton diabolisé pour sa prétendue cupidité (Herd même combat..), que les discours et réflexes identitaires sur le footballeur-mercenaire (et son miroir inversé du "clubman") sont au fond des plus récents, et globalement purs produits d'une doxa médiatique post-Bosman, voire un moyen de pression exercé par les clubs sur les joueurs, bref : vraiment l'impression que Stapleton en fait des tonnes sur le coup.

Ses fort discrets passages sur le continent, Ajax puis Anderlecht notamment, crèmes alors du football continental (et qui en situent l'aura)? Ne point juger le bonhomme sur ces épisodes, handicapé alors par de chroniques problèmes physiques (hernie).
Hier à 09:24 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
Hier à 13:48 Nantes, la mascotte et le plagiat 25
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:48 Brian Fernández arrive à Metz 4
jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 13 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)