La pépite du week-end - République tchèque - Vysočina Jihlava

Eric Maggiori

Stanislav Tecl, le renouveau tchèque

En République tchèque, on prépare l’avenir. Huit des dix meilleurs buteurs du championnat sont tchèques. Le leader de ce classement, encore inconnu au bataillon, se nomme Stanislav Tecl. 22 ans. 11 matchs. 10 buts. Propre.

Note
3 votes
3 votes pour une note moyenne de 5/5
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Pas mal le sponsor en hommage au PSG
Pas mal le sponsor en hommage au PSG
Entre Jan Koller, Milan Baroš et Vladimir Šmicer, la République tchèque a, lors des dernières années, toujours été un bon vivier d’attaquants. Bien décidés à ce que la tradition perdure, les dirigeants des clubs ont donc décidé de miser sur le fait-maison. Dans le classement des buteurs de cette nouvelle saison 2012-13, pas de traces d’Argentins ou de Brésiliens, comme en Ukraine ou en Russie. Non. Les deux joueurs qui se tirent la bourre se nomment Lafata et Tecl. Le premier, âgé de 31 ans, joue à Jablonec et empile les buts depuis quatre saisons. Mais c’est le second qui nous intéresse. Stanislav Tecl, lui, vient de fêter ses 22 ans. Le joueur évolue à Vysočina Jihlava, un club dont il vaut mieux vérifier trois fois l’orthographe avant de l’écrire. Depuis le début de la saison, le buteur n’arrête plus de marquer. Il vient de planter les cinq derniers buts officiels de son équipe et a surtout inscrit son nom au tableau des buteurs lors des huit derniers matchs disputés par son club. Ses 11 réalisations en 10 journées (61% des buts de son équipe) transcendent littéralement Vysočina. Promue cette saison en première division, l’équipe du centre de la République tchèque occupe actuellement la huitième position du classement, avec déjà 7 points d’avance sur la zone de relégation. Un prêt foireux à Prague Depuis 1994, le club de Vysočina Jihlava a changé quatre fois de nom. FC Spartak PSJ Jihlava, Spartak PSJ Motorpal Jihlava (le meilleur blase), FC PSJ Jihlava et enfin Vysočina Jihlava. Bon. C’est avec ce nom-là que le club a obtenu, l’an dernier, sa promotion en première division. Stanislav Tecl a fait partie de l’épopée qui a mené vers l’élite. Une véritable consécration pour ce gamin né il y a tout juste 22 ans... à Jihlava. Un enfant du pays, qui grandit avec une seule idée en tête : devenir un joueur du club local, dont il est supporter dès son plus jeune âge. Le rêve ne tarde pas à se réaliser. En 2002, à l’âge de 12 ans, il intègre l’équipe des jeunes du Vysočina Jihlava. Attaquant, éventuellement numéro 10 à ses heures perdues, il gravit les échelons jusqu’à intégrer l’équipe première en août 2008. Le coach lui offre même ses 15 premières minutes parmi les grands le 3 août, lors de la première journée de championnat, contre le Fotbal Fulnek. Mais il ne s’agit que d’une petite illusion. Tecl, jugé pas encore mature, redescend en réserve pour faire ses armes. Sa deuxième chance intervient neuf mois plus tard. Son équipe est bloquée par le HFK Olomouc, lors du 25e tour du championnat tchèque. Tecl entre en jeu à la 69e minute. La minute plaisir, évidemment. Neuf minutes plus tard, il fait sauter le verrou, et inscrit ainsi le premier but de sa carrière. Vysočina Jihlava s’impose 1-0, et Tecl se met déjà le public local dans la poche. Il disputera finalement tous les derniers matchs de la saison, en étant même titulaire lors des deux dernières journées, mais sans parvenir à scorer. À 19 ans, il devient l’une des certitudes du club. Titulaire indiscutable à partir du début de la saison 2009/10, il peine toutefois à marquer des buts avec régularité. À tel point que pendant le mercato hivernal, ses dirigeants décident de le prêter au Slavia Prague. Sa première expérience en D1 est un flop total. Tecl ne dispute que quatre matchs, sans réussir à inscrire le moindre but. Pire : ses quatre apparitions correspondent à quatre défaites. En bon chat noir, il est renvoyé dans ses pénates, à Jihlava. Bien décidé à se ressaisir. Un grand club l’été prochain ? La saison 2010/11 correspond à l’explosion du joueur. Dix buts en deuxième division, dont le premier triplé de sa carrière, contre le Sparta Prague B. Vysočina Jihlava termine troisième, à seulement deux points de la montée en première division. Pas grave, ce n’est que partie remise. Tecl se promet que l’année suivante sera la bonne. Pour ce, il améliore encore ses stats, avec 12 buts en championnat. Suffisant pour terminer meilleur buteur de deuxième division (à égalité avec deux autres joueurs) et pour permettre à son club de retrouver l’élite. Ses prestations lui permettent également d’être convoqué avec les Espoirs de la sélection nationale tchèque. Une opportunité que Tecl ne va pas laisser filer. En septembre 2012, pour les qualifications de l’Euro 2013, il plante un doublé contre le Montenegro U21. Ses deux premiers buts avec le maillot national. La semaine dernière, il est à nouveau appelé pour les barrages de l’Euro 2013, face à la Russie. Invisible lors du match aller (défaite 2-0), il s'assoit sur le banc pour le match retour. Entré en jeu à 25 minutes du terme, alors que son équipe mène 2-1, il ne parvient pas à être décisif. La République tchèque est finalement éliminée. Revanchard, Tecl s’est vengé ce week-end. Face au Sparta Prague, deuxième du classement, l’attaquant a sorti toute sa panoplie pour offrir une sacrée joie au stade Jiraskova. Une joie qui s’est concrétisée à la demi-heure de jeu, lorsque le grand Stanislav a égalisé d’une jolie frappe du gauche, offrant au promu un match nul aux saveurs de victoire (1-1). Capitaine à 22 ans, Tecl va rapidement devoir réfléchir à son avenir. Soit rester là et devenir le leader de ce petit poucet qui ne demande qu’à grandir. Soit se tirer dans un grand club. Or, que ce soit clair, ils sont déjà plusieurs, et pas seulement en République tchèque, à être inscrits sur la liste d’attente. Le but contre le Sparta Prague, ce week-end

 





Votre compte sur SOFOOT.com

3 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Mahht le 22/10/2012 à 17:20
      Note : 1 

    Un prêt foireux...... c'est festival aujourd'hui !

  • Message posté par Intl_Code_NL le 22/10/2012 à 17:21
      Note : 2 

    Il a un beau regard de teckel.

    Oui, j'ai honte

  • Message posté par Selnaes le 22/10/2012 à 21:45
      

    Si vous suivez le football tchèque et particulièrement ses jeunes attaquants, alors regardez ce dont est capable Vaclav Kadlec, l'attaquant du Sparta Prague.
    Il est impressionant..


3 réactions :
Poster un commentaire