1. //
  2. // 5e journée
  3. // Résumé de la soirée

Stambouli rassure Tottenham, Naples qualifié

Grâce à un but de Stambouli, les Spurs de Tottenham ont assuré leur qualification et pris une option sur la première place. Naples tenu en échec à Prague sera aussi en 16es alors que le FC Séville doit encore patienter.

Modififié
8 12
  • Groupe A

    L'affiche Villarreal/Gladbach faisait office de match pour la première place dans ce groupe. Le sous-marin jaune prend l'avantage au bout d'une demi-heure grâce à un petit pointu tout en finesse de l'Argentin Luciano Vietto. Après la mi-temps, bien aidé par Asenjo, le portier de Villarreal, Raffael égalise. Mais comme c'est la soirée des cadeaux, le latéral droit du Borussia remet parfaitement le cuir dans l'axe pour Cheryshev dont la frappe du point de péno ne laisse aucune chance au gardien allemand. Énervé, Granit Xhaka claque un coup franc estampillé Taye Taïwo dans la lucarne opposée. Propre. 2-2, score final. Rien n'est joué dans ce groupe A puisque, du coup, le FC Zürich peut lorgner sur la deuxième place qualificative. Pour ce faire, les Suisses, tombeurs de Limassol (3-1) ce jeudi soir, devront aller gagner en Allemagne le 11 décembre face à Gladbach. Villarreal devra également gagner pour être sûr de se qualifier.

    FC Zürich/Limassol : 3-1
    Buts : Djimsiti (32e), Chikhaoui (39e, 59e) pour Zürich ; Rosa (23e) pour Limassol
    Villarreal/Gladbach : 2-2
    Buts : Vietto (27e) Cheryshev (63e) pour Villarreal ; Raffael (55e), Xhaka (67e) pour M'Gladbach



  • Groupe B

    Battu à Helsinki début novembre, le Torino s'était fait chiper la première place par le FC Bruges, vainqueur de Copenhague. La réception des Belges devait permettre de remettre les pendules à l'heure. Hélas, rien à se mettre sous la dent au cours de cette rencontre qui accouche d'un 0-0. Bruges reste premier, le Torino, deuxième, mais voit revenir Helsinki à deux points derrière, vainqueur de Copenhague dans les arrêts de jeu. Sale soirée pour les Danois qui, après avoir égalisé à la 90e minute, se sont inclinés à la 94e sur un but de Kandji. Dans deux semaines, les Finlandais iront eux jouer la qualif à Bruges, tandis que le Torino ira défier Copenhague qui n'a plus rien à jouer.

    Helsinki/Copenhague : 2-1
    Buts : Baah (29e), Kandji (94e) pour Helsinki ; Nilsson (90e) pour Copenhague
    Torino/Bruges : 0-0

  • Groupe C

    Comme un vieux renard des surfaces, Benjamin Stambouli a inscrit ce jeudi soir son premier but avec Tottenham. En suivant une frappe repoussée par le poteau du Partizan Belgrade, l'ancien de la Paillade a permis aux Spurs de prendre une option sur la première place du groupe. Vainqueurs des Serbes, les hommes de Mauricio Pochettino prennent deux points d'avance sur le Beşiktaş, tenu en échec en Grèce face à l'Asteras Tripolis 2-2. À Istanbul, dans quinze jours, les Turcs recevront les Anglais pour tenter de leur subtiliser la place de leader. Mais quoi qu'il arrive, Tottenham et Beşiktaş seront qualifiés. Un beau match à suivre quand même.

    Asteras Tripolis/Beşiktaş : 2-2
    Buts : Barrales (72e), Parra (83e) pour Tripolis ; Ba (15e), Tore (61e) pour Beşiktaş.
    Tottenham/Partizan Belgrade : 1-0
    But : Stambouli (49e) pour Tottenham

  • Groupe D

    Il n'y a désormais plus d'enjeu dans ce groupe D pour la dernière journée. Dans le match pour la première place au Celtic Park, le Red Bull Salzbourg est venu taper les Hoops grâce à un doublé d'Alan et un but de Naby Keïta. Les Autrichiens sortiront donc premiers de la poule, les Écossais, seconds. Dans le match qui ne sert à rien, le FC Astra a battu le Dinamo Zagreb à la maison 1-0. Une pensée pour ceux qui suivront le match Red Bull Salzbourg/FC Astra dans quinze jours.

    Astra Giurgiu/Dinamo Zagreb : 1-0
    But : Bukari (50e)
    Celtic Glasgow/Red Bull Salzbourg : 1-3
    Buts : Johansen (30e) pour le Celtic Glasgow ; Alan (8e, 13e), Keïta (92e) pour le Red Bull Salzbourg

  • Groupe E

    Tranquille, le Dinamo Moscou trace sa route. Cinq victoires en cinq rencontres pour Valbuena et ses potes. Le Français était titulaire ce jeudi soir lors de la victoire des Russes face au Pana. Après avoir concédé l'ouverture du score, le Dinamo a réagi notamment grâce à l'ancien Nantais, William Vainqueur, auteur d'un but chanceux. Ionov a ensuite donné l'avantage aux locaux en perforant Kotsolis. Un peu plus tard dans la soirée, les fortes pluies ont stoppé le match fou qui se déroulait entre Estoril et le PSV au Portugal. À la pause, les locaux menaient par 3 buts à 2. Le reste du match sera disputé vendredi à 17 heures. Peu importe, les Russes sortiront premiers de la poule. Estoril et le PSV se disputeront, eux, le second ticket pour les seizièmes de finale.

    Dinamo Moscou/Panathinaïkos : 2-1
    Buts : Vainqueur (55e), Ionov (61e) ; Berg (14e) pour le Panathinaïkos
    Estoril/PSV Eindhoven : 3-2 (match arrêté)
    Buts : Tozé (12e), Kuca (30e), Amado (40e) pour Estoril ; Depay (6e), Narsingh (14e) pour le PSV

  • Groupe F

    C'est un déplacement tranquille en Azerbaïdjan qui attend l'Inter dans quinze jours. Surpris en début de match par le Dnipropetrovsk, les Intéristes ont retourné ce jeudi soir la situation grâce à Kuzmanović, puis Osvaldo. Et ce, malgré l'expulsion de Ranocchia après la pause. Score final 2-1. De quoi conforter un peu plus leur place de leader, loin, très loin devant le trio d'inséparables : Qarabağ-Sainté-Dnipropetrovsk. C'est d'ailleurs chez ces Ukrainiens que les Verts devront aller chercher la qualif, en espérant un faux pas de Qarabağ face à l'Inter. Dur d'en arriver là.

    Saint-Étienne/Qarabağ : 1-1
    ⇒ Le résumé de la rencontre
    Inter/Dnipro : 2-1
    Buts : Kuzmanović (31e), Osvaldo (51e) pour l'Inter ; Rotan pour le Dnipro

  • Groupe G

    La bonne opération du soir, elle est pour le Feyenoord Rotterdam. En battant le FC Séville 2-0 grâce à un but de Jens Toornstra et une belle reprise d'El Ahmadi, les Néerlandais virent en tête du groupe G à une journée de la fin. Les Andalous, eux, toujours deuxièmes, voient revenir dans le rétro le HNK Rijeka, vainqueur du Standard de Liège 2-0. Les Croates, qui comptent un petit point de retard sur les coéquipiers de Kevin Gameiro, se rendent d'ailleurs à Sánchez Pizjuán lors de l'ultime journée. Et peuvent réaliser le braquage parfait. C'est bel et bien fini en revanche pour le Standard, qui se rendra à Rotterdam en touriste.

    Feyenoord/Séville : 2-0
    Buts : Toornstra (56e), El Ahmadi (78e) pour Feyenoord
    Rijeka/Standard Liège : 2-0
    Buts : Moises (26e), Kramarić pour Rijeka

  • Groupe H

    En recevant les Toffees à la Volkswagen Arena, Kevin De Bruyne et ses potes de Wolfsburg comptaient bien ravir la première place aux Anglais. Hélas pour eux, deux Belges se sont bien illustrés ce jeudi soir, mais ils portaient le maillot d'Everton. Un pion de Lukaku avant la mi-temps, puis un autre de Mirallas à un quart d'heure de la fin ont en effet permis aux hommes de Roberto Martínez d'assurer leur première place. Ce résultat permet également aux Lillois de croire en la qualification. Inespéré. Pour ce faire, il faudra battre Wolfsburg, le 11 décembre, au stade Pierre-Mauroy.

    FK Krasnodar/Lille : 1-1
    ⇒ Le résumé de la rencontre
    Wolfsburg/Everton : 0-2
    Buts : Lukaku (43e), Mirallas (75e) pour Everton

  • Groupe I

    Pas si facile que ça pour le Napoli. En ramenant un 0-0 de Prague face au Sparta, les hommes de Benítez n'ont pas assuré leur première place. Juste la qualification. Pas de panique cependant. Lors de la dernière journée, les Italiens reçoivent le Slovan Bratislava, zéro point au compteur, un petit but inscrit pour 17 encaissés. Et quel que soit le résultat entre les Young Boys et Prague, les Italiens passeront le tour suivant. Car le club de Berne s'est lui aussi servi du club slovaque comme d'un sparring partner. Mieux, Guillaume Hoarau a inscrit sur penalty son quatrième but de la saison en Ligue Europa. Au classement, les Suisses comptent un petit point de retard sur le Napoli et le Sparta Prague. Des Tchèques qu'ils affrontent lors de la dernière journée. Vous le voyez venir, le but de la qualif de Hoarau ?

    Sparta Prague/Naples : 0-0
    Slovan Bratislava/Young Boys de Berne : 1-3
    Buts : Soumah (11e) pour Bratislava ; Hoarau (8e), Kubo (18e, 63e) pour les Suisses

  • Groupe J

    Dans l'un des groupes les moins sexys de cette C3, le Dynamo Kiev a assuré sa qualification et quasiment sa première place. À la maison, les Ukrainiens ont tranquillement disposé des Portugais du Rio Ave, dont la campagne européenne ne restera pas dans les annales du club. Grâce à une victoire 2-0, avec des buts signés Miguel Veloso et Jermaine Lens, un point suffira au Dynamo sur le terrain du Steaua Bucarest pour finir en tête. Des Roumains défaits ce jeudi soir par les Danois d'Aalborg (1-0), avec un caramel signé Thomas Enevoldsen qui a profité de la belle glissade du défenseur du Steaua pour faire bouger le tableau d'affichage. Du coup, les Scandinaves passent deuxièmes de la poule. Une victoire face au Rio Ave et les Danois priveront Claudiu Keserü d'un seizième de finale européen. Triste.

    Aalborg/Steaua Bucarest : 1-0
    But : Enevoldsen (72e)
    Dynamo Kiev/Rio Ave : 2-0
    Buts : Lens (53e), Veloso (78e) pour le Dynamo Kiev

  • Groupe K

    Sept. C'est le nombre de points que comptent les Guingampais et le PAOK Salonique à l'issue de cette cinquième journée. Du coup, la bande à Gourvennec ira jouer sa qualification pour les seizièmes de finales en Grèce, lors de l'ultime journée. Un nul suffirait aux Rouge et Noir, vainqueur à Roudourou 2-0 au match aller face à des Grecs qui, ce jeudi soir, ont mis 82 minutes pour trouver la faille sur le terrain du Dinamo Minsk. Au final, après avoir vendangé sévère, le PAOK l'emporte 2-0 avec un doublé de renard de son capitaine Stefanos Athanasiadis. Les Bretons sont prévenus : attention à ne pas trop laisser traîner des ballons dans la surface.

    Guingamp/Fiorentina : 1-2
    ⇒ Le résumé de la rencontre
    Dinamo Minsk/PAOK Salonique : 0-2
    Buts : Athanasiadis (82e, 88e)

  • Groupe L

    Jusqu'à la 87e minute, les Ukrainiens de Kharkiv ont bien cru qu'ils allaient enfin réussir à marquer leur premier point dans cette Ligue Europa. Mais non. Toujours pas. Ekici, puis Yılmaz ont permis en fin de match à Trabzonspor de passer devant. Kharkiv est toujours fanny et l'ancien club de Vahid est désormais qualifié, derrière le Legia Varsovie, pourtant battu en Belgique face à Lokeren. Les Polonais qui comptent douze points accueilleront les Turcs (10 points) dans quinze jours pour assurer leur première place.

    Trabzonspor/Metalist Kharkiv : 3-1
    Buts : Belkalem (36e), Ekici (87e), Yılmaz (95e) pour Trabzonspor ; Homenyuk (68e) pour Kharkiv
    Lokeren/Legia Varsovie : 1-0
    But : Vanaken (8e) pour Lokeren


    Par Antoine Beneytou
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Ian Curtis
    Putain, Van Beek et Kongolo, les remplaçants de Martins-Indi et De Vrij, sont en train de nous faire une des défenses les plus hermétiques d'Europe.
    Beau match contre le tenant du titre, ça fait plaisir pour ce club qui mérite avec son travail énorme sur la formation
    romlakers Niveau : CFA2
    Malgré des performances plus que moyennes en Ligue des Champions, l'Italie a le deuxième meilleur coefficient d'Europe , juste derrière l'Espagne mais devant l'Allemagne et l'Angleterre! Assez incroyable vu le niveau de jeu italien mais cela démontre de façon flagrante l'importance prédominante de l'Europa League pour le coefficient italien.C'est la raison pour laquelle l'Italie parvient à suivre le rythme imposé par les autres puissances au niveau coefficient . Parfois c'est presque mieux de finir 3 ème de son groupe de CL et d'aller loin en EL que de se qualifier pour les huitièmes de CL et de se faire sortir immédiatement car cela rapporte plus de points au niveau coefficient. La Juve l'année passée et Benfica très régulièrement ces derniers temps l'ont prouvé à souhait.
    Le Standard est encore éliminé avant la fin du groupe... Qu'il semble loin le temps où on se qualifiait. J'aimerais qu'on donne à l'entraineur un noyau capable de jouer sur les deux tableaux ou alors on arrête de se qualifier mais là franchement, ça vaut pas la peine...

    J'espère quand même un réveil contre Feyenoord (et avant en championnat bordel!) même si le match n'a plus d'enjeu (pour le Standard).
    valeureux liégeois 74 Niveau : National
    Mon Dieu, quelle 1e m-t horrible du Standard: pas capables d'aligner 3 passes, bouffés physiquement, techniquement & tactiquement, une véritable honte. Deux ans qu'on se fait sortir ds des poules qd mm largement à notre portée, ça devient grave.
    Sinon, concernant Torino-Bruges, rien à se mettre sous la dent? On a vmt pas vu le mm match! Grosse 2e m-t des Italiens qui ont croqué un max. Et Ryan, le portier de Bruges a sorti une prestation 5 étoiles.
    gil scott-heron Niveau : Loisir
    la ya URGENCE !!
    il est temps de se rendre compte que la L1 n a meme pas le niveau des clubs Suisse ou Belge !!!

    les mecs voulaient pas payer la taxe a 75%....je te leur collerais une sur-taxe a 80% pour incompetence et atteinte a l image sportive francaise !!!
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Message posté par romlakers
    Malgré des performances plus que moyennes en Ligue des Champions, l'Italie a le deuxième meilleur coefficient d'Europe , juste derrière l'Espagne mais devant l'Allemagne et l'Angleterre! Assez incroyable vu le niveau de jeu italien mais cela démontre de façon flagrante l'importance prédominante de l'Europa League pour le coefficient italien.C'est la raison pour laquelle l'Italie parvient à suivre le rythme imposé par les autres puissances au niveau coefficient . Parfois c'est presque mieux de finir 3 ème de son groupe de CL et d'aller loin en EL que de se qualifier pour les huitièmes de CL et de se faire sortir immédiatement car cela rapporte plus de points au niveau coefficient. La Juve l'année passée et Benfica très régulièrement ces derniers temps l'ont prouvé à souhait.


    je trouve qu'au delà du niveau de jeu, c'est surtout le mental qui est absent chez les italiens ces derniers temps...
    La Roma qui se fait rejoindre à la dernière seconde et qui perd du même coup sa qualif.
    La Juve qui manque je ne sais combien d'occasions face à l'Olympiakos (dont deux pénos quand même...) et qui permet à cette équipe d'être encore en course...
    et le pire dans tout ça, c'est que les autres marquent à la moindre occasion. L'Olympiakos en met trois à la Juve sur ses trois seules occases. l'Atletico marque sur sa seule occase.
    Le "realisme à l'italienne" est une légende...
    maxlojuventino Niveau : Ligue 1
    Message posté par romlakers
    Malgré des performances plus que moyennes en Ligue des Champions, l'Italie a le deuxième meilleur coefficient d'Europe , juste derrière l'Espagne mais devant l'Allemagne et l'Angleterre! Assez incroyable vu le niveau de jeu italien mais cela démontre de façon flagrante l'importance prédominante de l'Europa League pour le coefficient italien.C'est la raison pour laquelle l'Italie parvient à suivre le rythme imposé par les autres puissances au niveau coefficient . Parfois c'est presque mieux de finir 3 ème de son groupe de CL et d'aller loin en EL que de se qualifier pour les huitièmes de CL et de se faire sortir immédiatement car cela rapporte plus de points au niveau coefficient. La Juve l'année passée et Benfica très régulièrement ces derniers temps l'ont prouvé à souhait.


    je trouve qu'au delà du niveau de jeu, c'est surtout le mental qui est absent chez les italiens ces derniers temps...
    La Roma qui se fait rejoindre à la dernière seconde et qui perd du même coup sa qualif.
    La Juve qui manque je ne sais combien d'occasions face à l'Olympiakos (dont deux pénos quand même...) et qui permet à cette équipe d'être encore en course...
    et le pire dans tout ça, c'est que les autres marquent à la moindre occasion. L'Olympiakos en met trois à la Juve sur ses trois seules occases. l'Atletico marque sur sa seule occase.
    Le "realisme à l'italienne" est une légende...
    madjerinho Niveau : CFA2
    Petit clin d'oeil à tout ceux qui disaient que Stambouli avait bousillé sa carrière, et qui le taxait d'arrogance et de faire des mauvais choix de carrières, dans une brève d'hier.

    C'est qu'un but en 6 matches, c'est que l'EL, mais quand même.
    Jeu direct Niveau : CFA
    Espérer "un faux pas de Qarabaq face à l'Inter".
    Jamais j'aurais pensé lire cette phrase un jour.
    Ian Curtis
    Message posté par madjerinho
    Petit clin d'oeil à tout ceux qui disaient que Stambouli avait bousillé sa carrière, et qui le taxait d'arrogance et de faire des mauvais choix de carrières, dans une brève d'hier.

    C'est qu'un but en 6 matches, c'est que l'EL, mais quand même.


    Oui mais à part ce match, il joue jamais.
    Espérons que ce but lui confére quelques minutes en PL
    Message posté par madjerinho
    Petit clin d'oeil à tout ceux qui disaient que Stambouli avait bousillé sa carrière, et qui le taxait d'arrogance et de faire des mauvais choix de carrières, dans une brève d'hier.

    C'est qu'un but en 6 matches, c'est que l'EL, mais quand même.


    Woow Stambouli le terrible a marqué un but de raccroc contre le Partizan Belgrad avec l'équipe B prime de Tottenham, plus rien ne l'arrête.
    " C'est bel et bien fini en revanche pour le Standard, qui se rendra à Rotterdam en touriste. " Putain* sofoot relisez-vous bordel... C'est Feyenoord qui viendra chez nous et pas le contraire!!
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    8 12