Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 33 Résultats Classements Options
  1. // Liga Nos
  2. // J33
  3. // Sporting-Benfica

Sporting-Benfica, malheur au vaincu

Plus en lutte pour le titre, le Benfica Lisbonne joue sa place en Ligue des champions sur le terrain de son rival du Sporting Portugal. Une situation qui ne se serait pas produite il y a encore un an, lorsque le Portugal avait le droit à trois places qualificatives en C1.

Modififié
En lutte pour le titre il y a encore trois semaines, le Benfica Lisbonne a perdu tout espoir de conserver sa couronne pour la cinquième fois consécutive après sa défaite surprise le 28 avril dernier face à Tondela (2-3), deux semaines après avoir perdu sa place de leader au détriment du FC Porto, vainqueur sur le fil à l'Estádio da Luz (0-1). Deux défaites qui obligent désormais Benfica à regarder dans son rétroviseur où son colocataire de Lisbonne, le Sporting Portugal, est revenu à pleine vitesse pour atteindre le même nombre de points à deux journées de la fin. Autant dire, donc, que ce Derby de Lisbonne qui arrive ce samedi à l'Estádio José Alvalade sera électrique.

La chute au coefficient UEFA


Mais, plus que pour la rivalité entre ces deux clubs, ce match sera surtout une rencontre à plusieurs millions d’euros, le vainqueur étant quasi assuré de terminer deuxième, et ainsi attraper un barrage de Ligue des champions, tandis que le perdant devra lutter avec Braga pour arracher une place qualificative en Ligue Europa. Car oui, pour la première fois depuis la saison 2012-2013, le Portugal n’aura que deux places en Ligue des champions la saison prochaine. La faute à des parcours européens manqués, à l’image de cette saison où le Benfica Lisbonne a terminé dernier avec zéro point d’une poule pourtant accessible composée de Manchester United, du FC Bâle et du CSKA Moscou.


Un zéro pointé que le parcours honorable du Sporting Portugal – troisième de sa poule en C1 derrière le Barça et la Juve, éliminé en quarts de C3 par l’Atlético –, ne peut compenser. Qu’il semble loin le temps où le pays d’Amália Rodrigues plaçait trois clubs portugais (Porto, Benfica, Braga) en demi-finale de Ligue Europa. C’était pourtant il y a seulement sept ans. Moins performants depuis dans cette fameuse C3, grâce à laquelle le Portugal engrangeait la majeure partie de ses points UEFA, les clubs portugais ont de manière logique fait reculer le Portugal au coefficient UEFA, au point de se retrouver à la septième place du classement. Pour le plus grand malheur du Benfica Lisbonne qui pourrait dire adieu à huit saisons consécutives en C1 en cas de défaites chez le Sporting Portugal. Et ce, alors que les Águias ont rapporté la majeure partie des points du Portugal au coefficient UEFA. Cruel.

La réforme qui tombe mal


Désormais septième au coefficient UEFA – derrière la France et la Russie –, le Portugal va devoir batailler pour grimper les échelons avec moins de participants en Coupe d’Europe que ses deux concurrents. Une mission rendue d’autant plus compliquée avec cette nouvelle réforme de l’UEFA qui permet aux pays du top 4 de placer quatre clubs directement en phase de poules de C1. Une réforme validée par l’UEFA en mars dernier, soit au pire des moments pour le Portugal, qui entre 2012 et 2016 était solidement accroché au cinquième strapontin du coefficient UEFA et qui a laissé ce siège à la France, petit gagnant de cette nouvelle réforme.


Et, comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, le coefficient UEFA ne prenant en compte que les cinq dernières saisons, le Portugal va perdre les points de sa saison prolifique 2012-2013 et la finale de Ligue Europa du Benfica Lisbonne. C’est donc avec un retard conséquent sur la Russie que le Portugal va tenter d’amorcer son retour au sommet en Europe, tout en surveillant l’Ukraine qui revient fort derrière. Mais, plus que pour les places européennes manquantes, cette septième place du Portugal peut surtout avoir des conséquences sur le mercato où bon nombre de joueurs vont désormais préférer la Russie, ou la Turquie, qui possède le même nombre de clubs en C1. Un futur sombre que le gagnant du Derby de Lisbonne tentera d’embellir en s’offrant une belle épopée en Ligue des champions la saison prochaine. Pendant que le perdant tentera de redorer le blason des clubs portugais en C3.



Par Steven Oliveira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 10:00 Le but vainqueur de Mítroglou face à la Hongrie 8
Partenaires
Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom
Hier à 09:30 Le corner rentrant de Salah 20