Spinelli menace

Modififié
0 0
Aldo Spinelli n'est pas un saint. Le président de Livourne est même bien souvent plus proche de la ligne rouge que de l'exemplarité. Et suite à la rencontre ayant opposé sa formation à la Fiorentina, dimanche, et remportée par la Viola (2-1) chez elle, le dirigeant a fustigé le comportement de l'arbitre, Domenico Celli, qui a, entre autres, distribué six cartons jaunes et un rouge pour les Grenats, quand les locaux recevaient deux jaunes. Une injustice, selon lui, qui l'a amené à un constat radical.



Spinelli a indiqué à la presse qu'il aurait mieux aimé avoir Paolo Tagliamento, l'homme qui a dirigé la rencontre entre l'Inter et la Sampdoria, elle aussi sujette à polémique ! Rien que ça.


Raison invoquée ? « Tagliamento est un homme qui a des couilles, car il n'a pas peur des grandes équipes. Et même si l'on perd quand il nous arbitre, on préfère, a déclaré le dirigeant toscan, avant un final savoureux. Rester silencieux m'est impossible ! Il faut revoir tout le secteur de l'arbitrage et Collina (responsable des arbitres italiens, ndlr) doit démissionner. Il se peut qu'avec ces mots je m'auto-condamne, mais je ne peux pas rester muet. Attention, car si ça continue comme ça, je vais retirer mon équipe du championnat. De toute façon, on va aller directement en Serie B (18e sur 20), donc ça ne changera pas grand-chose » .



Et c'est Mourinho qui doit être content...




LB, avec DM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0