En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 35 Résultats Classements Options

Spanish Premier League

Depuis quelque temps, la Premier League s'est amourachée des joueurs espagnols. Des artistes en quête de gloire, mais pas que. Car derrière la réussite de la Roja et les paillettes du Barça et du Real, le foot espagnol cache une autre réalité. Celle, plus douloureuse, de la crise.

Modififié
Il ne le sait sans doute pas, mais il était le seul. En 1992, à l'heure où le championnat anglais troque son nom de First Division pour celui de Premier League, Mohammed Ali Amar, plus connu sous le nom de Nayim, est l'unique joueur espagnol à fouler les près du pays de Sa Majesté. À l'époque, l'Angleterre du football toise ses homologues européens et affiche – avec un dédain assumé – cette position nombriliste. Peu d'étrangers ont le privilège de venir faire le voyage, la Premier League faisant majoritairement ses emplettes en terres voisines (Écosse, Irlande, pays de Galles, Irlande du Nord). Près de deux décennies plus tard, le nombre d'étrangers a doublé et celle-ci se veut moins condescendante, bien plus ouverte à l'Europe. À l'image de sa capitale Londres, réputée comme étant l'une des plus cosmopolites du monde.

Le contingent espagnol a lui aussi fortement augmenté. D'un seul joueur en 1992, il est passé à vingt-huit la saison dernière, lui permettant de devenir la troisième nation étrangère la plus représentée derrière la France et l'Irlande. Et ce n'est peut-être qu'un début. Preuve en est, douze joueurs espagnols supplémentaires ont rejoint la Premier League cet été. Le dernier en date, la perle de la Masia, Gerard Deulofeu, prêté à Everton. Les chiffres se veulent aujourd'hui limpides. L'Angleterre est le championnat qui réunit le plus de joueurs espagnols. Au point que certains parlent déjà de « Spanish Premier League » . Vraiment ?

L'Euro 2008, élément déclencheur

L'amour porté par l'Angleterre aux joueurs espagnols n'a rien d'une dernière lubie. Celui-ci émane presque exclusivement de l'hégémonie espagnole sur la scène européenne et internationale. Ainsi, les succès successifs de la Roja et du Barça depuis 2008 ont fait succomber les derniers récalcitrants. Le joueur espagnol, c'est clairement le bon plan. Qui plus est financièrement. « Même si les Espagnols coûtent cher, ils coûtent tout de même moins cher que leurs homologues britanniques. Payer 15 ou 20 millions de livres pour un Espagnol, c'est plus intelligent que de dépenser la même somme pour un joueur anglais. Car les bons joueurs anglais, il n'y en a pas beaucoup  » , confirme Ric George, consultant à Canal + et spécialiste de la Premier League. Michu, trouvaille de Swansea - équipe anglaise avec d'ailleurs le plus de joueurs espagnols - la saison dernière pour seulement 2,5 millions d'euros, en est la parfaite illustration. Le transfuge du Rayo Vallecano n'a d'ailleurs pas manqué d'indiquer en retour tous les bienfaits du championnat anglais : « La Premier League est supérieure en tout : la structure, les supporters, la compétitivité, la puissance économique. Aujourd'hui, n'importe quel club anglais peut acheter un joueur espagnol de n'importe quelle équipe, sauf du Real ou du Barça. Le marché espagnol est très intéressant au niveau du rapport "qualité-prix". Ici tu peux gagner sur tous les terrains aussi. En Espagne, il est impossible de gagner au Bernabéu ou au Camp Nou par exemple. » C'est, là aussi, l'une des attractions en Angleterre. Permettre à des poulains d'Espagne de briguer le titre puisque les concurrents sont plus nombreux. Mata et Silva en savent quelque chose.

La réussite espagnole, la Premier League veut l'importer chez soi. C'est pourquoi les dirigeants espagnols squattent désormais les hautes instances des escouades anglaises. Manchester City s'est hispanisée avec les arrivées de Txiki Begiristain et Ferran Soriano, respectivement directeur technique et directeur exécutif des Citizens, Liverpool a misé sur Rodolfo Borrell, ancien coach des jeunes à Barcelone, comme directeur du centre de formation, pendant que Chelsea compte Juan Sol Oria en tant que scout. De telles responsabilités dévolues aux Espagnols montrent un domaine où les clubs anglais pèchent : la formation. « Les Anglais n'ont pas les moyens de faire évoluer leurs propres joueurs. La meilleure chose dans le cas échéant est donc de copier le modèle. Dans les années 90, on parlait beaucoup du modèle français. On a essayé de copier ça. Mais ce qu'on fait actuellement avec l'Espagne, c'est plus sérieux, corrobore Ric George. Pourquoi ? Car on fait directement venir les dirigeants espagnols sur place. Former de bons joueurs, c'est le problème qui se trouve actuellement chez les Anglais.  » Exemple à l'appui lors du dernier championnat d'Europe Espoirs. Pendant que la Rojita remportait son deuxième Euro d'affilée, la sélection anglaise se voyait piteusement sortie au premier tour...

« Plus de joueurs, moins d'argent »

En Espagne, pourtant, on voit les choses avec un certain pessimisme. « Ici, on regarde ça avec pas mal d'inquiétude. Après la fuite des cerveaux, c'est la fuite des talents » , souligne Pablo Polo, journaliste pour Marca. Il faut dire que l'Espagne n'était pas vraiment habituée à voir ses meilleurs footballeurs quitter la Liga. Il y a encore quelques années, elle avait tout pour elle : qualité de vie, climat, argent. Le mix parfait pour que le joueur espagnol s'épanouisse chez lui. Mais ça, c'était avant. Avant la crise économique qui frappe le pays depuis 2008, notamment. Si le soleil est resté, les thunes, elles, sont parties. « La crise a entraîné un véritable changement, explique Polo. Avant, les bons joueurs qui ne signaient pas au Barça ou au Real rejoignaient des clubs comme Valence, l'Atlético ou Séville. Mais aujourd'hui, ces clubs ont régressés, sportivement parlant. Et ils n'ont plus les moyens de concurrencer les équipes anglaises au niveau des salaires. Real et Barça mis à part, même Swansea offre des garanties financière supérieures à celle des clubs espagnols…  » À l'image des étudiants espagnols qui partent travailler à l'étranger, les footeux semblent avoir trouvé leur Eldorado en Premier League. Et certains n'hésitent pas à franchir le pas très tôt pour parfaire leurs formations en Angleterre. Derrière les « anciens » Cesc Fàbregas et Gerard Piqué, Daniel Pacheco et Suso (Liverpool), Denis Suárez (City), Oriol Romeu (Chelsea) ou Ignasi Miquel (Arsenal) ont tous choisi l'option Erasmus. Et ce, même si aujourd'hui tout le monde loue la qualité de la formation espagnole. « C'est un vrai problème, avoue Pablo Polo. Au-delà de l'envie des gamins, les dirigeants et les agents proposent souvent des contrats incroyables aux familles. Et vu la situation du pays en ce moment, rares sont celles qui hésitent. Aujourd'hui, on est le Brésil de l'Europe. Une usine qui forme un nombre de talents incroyables qui sont souvent obligés de partir pour des raisons économiques. Il y a de plus en plus de joueurs, mais de moins en moins d'argent. »

Pas sûr, pour autant, que la crise puisse servir d'unique justification à cet exode massif. Car l'attirance pour la Premier League est bien réelle. Une love-story qui a commencé en 2004, avec le « Spanish Liverpool » de Rafa Benítez. Pionnier du « made in spain » , le Madrilène a, en quelque sorte, ouvert la mentalité de ses compatriotes en prouvant qu'en Angleterre aussi, on pouvait s'éclater. Récemment nommé coach d'Everton, Roberto « Bob » Martinez, méconnu chez lui, en Espagne, mais idole en Angleterre, semble l'avoir parfaitement assimilé. Tout comme Vicente del Bosque. L'homme à la moustache est conscient que le départ de ses élèves a aussi contribué aux succès de la Roja. « C'est une bonne chose pour le football espagnol, avouait-il en 2011. Les joueurs qui partent ont plus de responsabilités. Et ça, c'est forcément enrichissant pour la sélection nationale. Certains d'entres eux sont partis très tôt et, dans un sens, ça nous a décomplexé.  » Gracias, Inglaterra.

Une mode partie pour durer ?

Crise ou non, les deux parties trouvent néanmoins leur compte. Les joueurs, souvent méconnus s'ils n'évoluent pas sous les tuniques de Madrid ou du Barça, bénéficient davantage d'exposition en ralliant la perfide Albion. « Le championnat anglais leur a donné de la renommée, avance George. Ils étaient connus chez eux, d'accord. Mais la Premier League est diffusé dans le monde, dans les pays asiatiques, partout. Maintenant, un supporter d'un club anglais, qu'il soit à Singapour, en Inde ou aux États-Unis, il connaît bien les qualités de Mata ou Silva. C'est grâce à la Premier League, le championnat le plus médiatisé du monde. » Santi Cazorla, tout juste arrivé de Málaga, l'avait notamment conforté après ses débuts à Arsenal. « Même si ça ne fait que quelques mois que je suis en Angleterre, on parle beaucoup plus de moi aujourd'hui que durant toutes ces années passées en Espagne. C'est forcément un plus dans l'évolution de ma carrière.  » En retour, Cazorla et consorts ont apporté une touche technique remarquable au championnat que les Anglo-Saxons ne possèdent pas. De quoi atténuer cette réputation d'âpreté et de kick and rush.

Reste à savoir si ce lien Premier League/Liga est une simple tendance ou un système parti pour durer. Ric George a, lui, choisi son camp. La Premier League n'hésite pas à suivre les tendances... tant qu'elles sont bénéfiques au championnat : « Les Anglais vont toujours chercher les meilleurs parce qu'ils ont les moyens de le faire. C'est cyclique. Aujourd'hui c'est l'Espagne, mais si le football tchèque était au sommet, les recruteurs anglais prendraient des Tchèques. Quand la France dominait le football mondial après la Coupe du monde 98 et l'Euro 2000, il y a eu un flux important de très bons joueurs français en Premier League. À l'époque de Wenger et Houllier, il n'y avait que ça, que des grands comme Petit, Vieira, Anelka, etc. Vraiment des joueurs de classe mondiale qui venaient chez nous. Pareil désormais avec l'Espagne.  » L'Espagne, elle, porte un tout autre regard sur la question. Plus qu'une simple mode, l'exode ressemble souvent à une nécessité. L'état économique du pays et le gouffre qui s'accentue un peu plus chaque année entre le Real et le Barça et les autres clubs de la Liga ne devraient pas inverser la tendance. À l'instar d'Isco ou d'Illarramendi avec la Casa Blanca, les très bons joueurs continueront de signer chez l'un ou l'autre des deux géants. Les autres, eux, choisiront l'exil. Comme Nayim. Putain de crise.

Par Romain Duchâteau et Grégory Blasco
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:48 359€ à gagner avec Chelsea, Bayern & Juve - Barça il y a 6 heures Steven Gerrard n'a pas une bonne mémoire, mais beaucoup de répondant 10 mardi 21 novembre Pronostic Juve Barça : 365€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 2
Hier à 11:15 Un espion, des drones et des caméras cachées à la solde de Grêmio 8
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 10:53 Il marque un doublé, puis voit naître son enfant 19 mardi 21 novembre Le capitaine de l'Atalanta reçoit un disque d’or 15 mardi 21 novembre Vincent Labrune veut lancer une nuit du football 34 mardi 21 novembre Tavecchio accusé de harcèlement sexuel 45 mardi 21 novembre Mexique : un assassinat lié au procès FIFA 19 lundi 20 novembre Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 4 lundi 20 novembre Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 21 lundi 20 novembre Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 27 lundi 20 novembre Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 15 lundi 20 novembre Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 30 lundi 20 novembre Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 16 dimanche 19 novembre Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 15 dimanche 19 novembre Le carton rouge complètement idiot de German Lux 18 dimanche 19 novembre Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 29 dimanche 19 novembre Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 dimanche 19 novembre Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 51 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 22 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12