En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Spahic : « on nous prend pour des sauvages »

Demain, Emir Spahic dirigera la défense bosniaque contre les Bleus.



Mais avant d'en découdre sur le terrain, c'est dans les médias que le Montpelliérain a dégainé. Pour lui, l'équipe de France en a trop fait lors de son arrivée à Sarajevo.



« J'ai eu l'impression que les Français venaient dans ce qu'était la Bosnie il y a 15 ans lorsqu'elle était en guerre. Les plus grandes stars sont venues jouer en Bosnie ces dernières années et il n'y a pas eu de problème. Je n'arrive pas à comprendre que l'équipe de France ait besoin d'un tel dispositif de sécurité. Je suis attristé que le staff français nous prenne pour une bande de sauvages. Je pense qu'ils seront agréablement surpris lorsqu'ils viendront en Bosnie. Nous avons des supporters capables de mettre l'ambiance comme cela se fait à La Paillade, mais pas plus. La seule peur que les Français devraient avoir, c'est celle du terrain. En dehors de cela, ils ne seront jamais regardés de travers ou quoi que ce soit, bien au contraire » , a-t-il prévenu dans L'Equipe.



Le défenseur de Montpellier commence déjà à tacler. Ça promet.



SM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 1
Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 jeudi 18 janvier Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Anelka soutient Benzema