En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 19 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Southampton-Liverpool

Southampton s’est mis à Puel

Arrivé à Southampton cet été, Claude Puel a réussi à poser en l’espace de quelques mois sa patte en Angleterre pour conquérir un pays qui n’avait plus de grande confiance envers les entraîneurs français. Grâce à un travail sans révolution, un retour à la formation et une philosophie qu’il dessine depuis maintenant vingt ans.

Modififié
La brosse poivre et sel est humide. Le St. Mary’s Stadium de Southampton n’a pas vraiment eu le temps d’appréhender le personnage qu’il s’est déjà fondu dans le décor. Depuis le premier jour, Claude Puel n’a pas changé. Sa philosophie s’est écrite ainsi : « Il faut essayer d’avoir des profils sachant réciter la même partition. (...) On a moins de moyens, alors on s’efforce de rassembler des joueurs dont le profil correspond au jeu pratiqué par l’équipe. » Il y a eu Monaco, Lille, Lyon et surtout Nice. Il y a donc maintenant la difficulté suprême : s’exporter avec ses idées et les faire accepter. Alors, le 13 août dernier, il a d’abord regardé avec prudence, enfoncé dans son siège. Puis, rapidement, il s’est agité, a balancé ses bras pour dessiner les mouvements géométriques qui ont assis sa crédibilité sur un banc. Un peu plus loin, Walter Mazzarri, fraîchement débarqué lui aussi dans le Royaume et calé sous son costume de Watford, appréhende l’histoire à sa manière alors qu’Étienne Capoue balance son sourire d’entrée.


Le début de saison des Saints s’est peut-être joué à cet instant. Dans la tête de Puel et dans le silence d’un vestiaire. Car, à la pause du premier match de sa vie en Premier League, le Français a pris la parole avec autorité, comme le racontait il y a quelques semaines Oriol Romeu au Guardian : « À la mi-temps, il a parlé très fort. Il voulait simplement nous voir plus combatifs et qu’on prenne plus de responsabilités sur le terrain. On était tous un petit peu timides. » Et Southampton est revenu sur une belle volée de Redmond. La suite ? Trois nouvelles semaines pour parfaire l’apprentissage – deux défaites et un nul à domicile contre Sunderland (1-1) – et une série de cinq matchs sans revers dont un nul marquant à l’Etihad Stadium de Manchester (1-1). Les deux dernières contre-performances des Saints ont ramené du calme, mais il faut se le dire : Claude Puel a réussi son mariage anglais.

Vidéo

L’anti-révolution


On parle ici d’une alliance de raison et d’idées. Comme l’explique Damien Comolli, vieil ami de l’entraîneur français et artisan de son arrivée dans le Hampshire, « Claude Puel était fait pour Southampton et Southampton était fait pour Claude Puel  » . Pourquoi ? Car depuis l’intronisation de Nigel Adkins en 2010, les Saints ont raffermi les fondations de leur club et acquis une stabilité reconnue grâce à une ligne directrice forte. Les venues de Mauricio Pochettino et Ronald Koeman, successeurs de Puel, escortée chacune de résultats probants, ont donné un peu plus de crédit à ce travail de fond. Celle de Claude Puel, qui s’est engagé jusqu’en juin 2019, s’inscrit davantage dans une forme de continuité. En octobre dernier, l’ancien coach niçois l’affirmait ainsi : « Je ne suis pas venu pour tout changer. J’ai pris le train en marche, c’est comme ça ici, planifié, construit. » En réalité, tout était plus ou moins prévu. « Southampton a une cellule de veille pour surveiller les entraîneurs qui réussissent et qui correspondent à la philosophie du club donc, oui, ils le surveillaient depuis plusieurs années » , détaille Comolli. Comme une évidence.


Car outre le jeu de possession davantage basé sur le contrôle qu’il a importé et sa patte apposée sur le dernier mercato estival (Redmond, Højbjerg, Pied, Boufal), Puel continue de s’appuyer sur deux composantes essentielles du club : la formation et la post-formation, soit une confiance certaine pour la jeunesse qui sort de l’une des académies les plus prolifiques du Royaume. Alors que Koeman comptait moins sur le centre de formation durant son mandat (2014-2016), le coach français n’a pas tardé à remettre cette politique au centre de son projet. Comme il l’avait délibérément fait à Nice. « Cette saison, il utilise beaucoup son groupe professionnel, mais n’hésite pas, par petites touches, à intégrer des plus jeunes qui le méritent et peuvent montrer leur potentiel, pose Jérémy Pied, qui a connu Puel à l’OL et au Gym avant de filer avec lui cet été chez les Saints. Il les sélectionne pour les matchs de Cup, les fait participer à l’entraînement, leur dit dès leur plus jeune âge ce qu’il attend d’eux. Il ne s’amuse pas à balancer un joueur juste comme ça, histoire de dire que c’est lui qui l’a lancé. Ce n’est jamais un choix par défaut.  » Résultat : les visages poupons de Sam McQueen, Alfie Jones et Jake Hesketh ont débarqué sur les pelouses depuis le début de saison. Ou l’art de rendre un discours audible et cohérent auprès de tous.

Puel, le développeur


La spécificité de Claude Puel est également ailleurs. Au cœur d’un Southampton qui ne fait encore que s’éveiller, il a déjà ressorti sa « spéciale Puel » comme aime l’appeler Damien Comolli. À comprendre : transformer le rôle d’un joueur. Il l’a fait avec Nathan Redmond, passé d’ailier à buteur dès la première feuille de match du Français, mais aussi avec le jeune Sam McQueen, ailier replacé arrière gauche pour ses premiers pas chez les pros contre Burnley (3-1) en octobre après la blessure de Targett avant d’être titularisé à San Siro en Ligue Europa face à l’Inter (0-1). L’objectif est d’optimiser les aptitudes pour le développement du joueur. Partout où il est passé, Puel a fait ça : Gallardo à Monaco, Debuchy à Lille, Bodmer et Pied à Nice.


Car plus qu’un éducateur, le Français se revendique avant tout comme un développeur de talent : « Je suis pour le développement du joueur et pas seulement du "jeune" joueur. On apprend toujours, à tout âge, on peut toujours faire mieux. J’ai toujours eu ce côté de vouloir perfectionner mes joueurs, savoir leur donner des repères pour le moment présent et la suite de leur carrière. Je veux voir mes joueurs progresser avant tout. Que ça se voit dans mon équipe ou dans la prochaine. Je ne suis pas simplement un "utilisateur". Je m’interdis cette fonction du type qui prend le meilleur du joueur et qui le fait partir ensuite. Pour moi, il faut savoir faire progresser son joueur avant tout. C’est ça ma philosophie. C’est ça le métier : savoir développer le potentiel d’un joueur. »

La seule attraction française


Voilà les premiers leviers qui ont filé une cote de sympathie rapide à Puel auprès des supporters de Southampton, au-delà de sa volonté de s’exprimer directement en anglais. C’est aussi l’histoire des entraîneurs français qui est en jeu. Car, avec une Ligue 1 réputée « ennuyeuse et défensive » en Angleterre selon Comolli, la cote du technicien tricolore reste assez faible. D’autant que les derniers exemples d’exportation ont été des échecs, même si Rémi Garde ne peut avoir toutes les responsabilités de son échec à Aston Villa. Mais Puel a su convaincre, comme aurait pu le faire Rudi Garcia, grâce à un jeu attractif qu’il a déjà installé à Southampton. Ses outils : une importance fondamentale donnée à la possession, des passes courtes en permanence, des latéraux libérés offensivement et une base de jeu tirée d’une relance propre.


Le tout articulé autour d’un 4-4-2 en losange avec ballon, un 4-3-3 en phase défensive. La marque Puel. « Les joueurs ont adhéré à son discours, souffle Jérémy Pied. Quand tu expliques aux joueurs que tu veux vraiment jouer au football, te procurer le plus d’occasions et marquer le plus de buts par match, c’est plus facile à entendre. Il a pris des joueurs en corrélation avec sa philosophie et son système de jeu. En ce qui concerne le jeu, l’image de Claude est en train de changer. » Résultat, les petits gabarits se sont imposés sur les gros physiques de l’ère Koeman et le mariage n’en est qu’à ses débuts. Il faut maintenant lui donner de la constance. Histoire que Puel pose son nom dans la durée et qu’il soit définitivement un exemple. Il a les armes pour.

Par Romain Duchâteau et Maxime Brigand Tous propos recueillis par MB et RD, ceux de Claude Puel extraits de L’Équipe et Onze Mondial
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 7 heures OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement ! lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC
il y a 4 heures Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 33 il y a 5 heures Énervé, il fait mine de se masturber 17 il y a 6 heures Čeferin espère plus de soutien politique 12 il y a 7 heures L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 13 il y a 7 heures Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 9 il y a 8 heures La douceur de Slimani 5 il y a 9 heures Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
il y a 10 heures Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 Hier à 16:32 Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 Hier à 16:06 Qui es-tu, UEFA League Nations ? 33
Hier à 15:21 Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 38 Hier à 14:20 Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 Hier à 13:51 Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 Hier à 12:01 Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 Hier à 11:36 Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 17 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 30 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92 mercredi 30 août Pronostic France Pays-Bas : 580€ à gagner sur le match des Bleus ! 5 mercredi 30 août Xavi gagne à la loterie de sa banque 41 mercredi 30 août Bagarre enragée entre barras bravas au Costa Rica 27