Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Résumé

Southampton domine l’Inter, l'Ajax, Schalke et le Shakhtar régalent

Cette soirée de Ligue Europa se termine avec une confirmation : l’Inter, battue à Southampton, reste en crise. Ce n’est pas le cas de l’Ajax, de Schalke et du Shakhtar, qui assurent pour la qualification. Belle opération aussi pour le Standard de Liège. Le résumé complet.

Modififié

Groupe G

Ajax Amsterdam 3-2 Celta de Vigo

Buts : Dolberg (41e), Ziyech (67e), Younes (71e) pour l’Ajax // Guidetti (79e), Iago Aspas (86e) pour le Celta Vigo

Les buts, c’est comme le ketchup, ça met du temps à venir, mais quand ça vient... ça vient. Bafé Gomis a ressorti cette théorie chère à CR7 il y a quelques jours et l’Ajax l’a mise en application. Pendant quasiment une mi-temps, rien à signaler, jusqu’à ce que Dolberg délivre le public de l’Amsterdam Arena, après une grosse bataille au milieu de terrain et un bon travail de Bertrand Traoré. De quoi réveiller les attaquants au retour des vestiaires et notamment le meilleur d’entre eux sur la pelouse ce soir : Ziyech, sur un amour de passe décisive signé Bertrand Traoré, encore lui. 2-0 puis 3-0 avec cette fois Younes à la conclusion, non sans avoir mis dans le vent trois joueurs de Vigo avant d’armer sa frappe. Guidetti peut bien ramener le score à 3-1 pour les Espagnols, puis Iago Aspas à 3-2 (avec une défense adverse pas sereine du tout), la victoire néerlandaise est acquise et l’Ajax conforte sa première place du groupe G en restant invaincue.


Panathinaïkos 0-2 Standard de Liège

Buts : Cissé (61e), Belfodil (75e et 90e) pour le Standard

Le but de la journée pour Ibrahima Cissé ? Peut-être pas, car Moussa Sow avait mis la barre très haut en première partie de soirée, mais il est incontestable que la réalisation du jeune milieu belge, pour l’ouverture du score du Standard, est magnifique : un coup de canon magistral qui permet aux Rouches de prendre l’avantage au score juste après l’heure de jeu. Avantage confirmé grâce à un doublé de Belfodil en fin de match. Les Grecs n’y sont pas et finissent même la rencontre à dix après l’exclusion de M’Poku pour deux cartons jaunes. C’est une belle opération pour Liège à Athènes, avec un adversaire écarté de la course à la qualification.


Classement :

1. Ajax Amsterdam - 10 pts
2. Standard de Liège - 5 pts
3. Celta de Vigo - 5 pts
4. Panathinaïkos - 1 pt


Groupe H

KAA La Gantoise 3-5 Shakhtar Donetsk

Buts : Coulibaly (1e), Perbet (83e), Miličević (89e) pour La Gantoise // Marlos (36e sp), Taison (41e), Stepanenko (45e), Fred (67e), Ferreyra (87e) pour le Shakhtar

La Gantoise a-t-elle marquée trop tôt ? En tout cas, elle prend le match par le bon bout en ouvrant le score dès la première minute de jeu par Coulibaly de la tête, sur un centre de Simon. Du bon boulot, sauf que le Shakhtar n’est pas un perdreau de l’année et revient au score après la demi-heure de jeu par deux de ses Brésiliens, Taison provoquant la faute dans la surface adverse et Marlos égalisant sur penalty. Ce même Taison se distingue ensuite comme buteur, prenant de vitesse la défense belge à la suite d'une belle déviation de Ferreyra l’Argentin. Une équipe de Sudam à Donetsk ? Oui mais pas que, Stepanenko marquant de la tête sur corner juste avant la pause, histoire de bien signifier que oui-oui, il y a aussi des Ukrainiens sur la pelouse. La colonie sud-américaine met tout de même un point d’honneur à finir le travail par l’intermédiaire de Fred et de Ferrayra, face à des Belges dépassés – malgré les réductions du score de Jérémy Perbet et Miličević – et qui voient s’envoler au classement leurs adversaires du soir. Le bilan du Shakhtar est impressionnant : quatre matchs, quatre victoires.


SC Braga 3-1 Konyaspor Kulübü

Buts : Velazquez (34e), Wilson Eduardo (45e), Horta (90e) pour Braga // Rangelov (30e) pour Konyaspor

La première période est toute folle à Braga. Ou plutôt non, la fin de première période seulement. Konyaspor se distingue en premier par Rangelov, qui ouvre bien son pied après avoir poussé Rosic au duel. Viril mais euh... correct ? Vexés, les Portugais égalisent très vite d’une tête puissante de Velazquez sur corner. Mauro y met un peu trop du sien et récolte deux jaunes, laissant Braga à dix. Pas un souci pour Wilson Eduardo, qui donne l’avantage aux siens sur un coup franc indirect dans la surface, décalé par Ricardo Horta. Tout ça en un quart d’heure avant la pause ! En seconde période, Konyaspor va aussi y aller de son joueur exclu, Skubic en l’occurrence, ce qui permet à Braga de gérer son avantage au score et même de le conforter grâce à un troisième but de Ricardo Horta en fin de match.


Classement :

1. Shakhtar Donetsk - 12 pts
2. SC Braga - 5 pts
3. KAA La Gantoise - 4 pts
4. Konyaspor Kulübü - 1 pt


Groupe I

FC Schalke 04 2-0 FK Krasnodar

Buts : Junior Caiçara (24e), Bentaleb (28e) pour Schalke 04

Avec Stambouli titulaire, Schalke 04 met une vingtaine de minutes à jauger son adversaire du soir avant de le frapper deux fois de suite. Le premier but est l’œuvre de Junior Caiçara, à la réception au second poteau d’un centre venu de la gauche et dévié de la tête par Choupo-Moting. Le second, quatre minutes plus tard seulement, vient d’une frappe contrée de Konoplyanka dont profite Bentaleb. Deux buts qui suffisent au bonheur des Allemands, qui s’en contentent ensuite et gèrent cet avantage jusqu’à la fin du match pour s’offrir une quatrième victoire en autant de matchs et s’assurer la qualification.


OGC Nice 0-2 RB Salzbourg

Buts : Hwang (72e et 73e)



Classement :

1. FC Schalke 04 - 12 pts
2. FK Krasnodar - 6 pts
3. RB Salzbourg - 3 pts
4. OGC Nice - 3 pts


Groupe J

ACF Fiorentina 3-0 FC Slovan Liberec

Buts : Iličić (30e), Kalinić (42e), Cristoforo (73e) pour la Fiorentina

Liberec, délivrec ! Le premier du groupe J contre le dernier : un duel qui promettait d’être déséquilibré et qui l’a été. La Fiorentina fait le break dès la première période par l’intermédiaire d’abord d'Iličić, qui provoque la faute dans la surface et se fait justice lui-même, puis de Kalinić, lancé dans la profondeur et qui profite de l’intervention ratée de Coufal. Comme ce n’est visiblement pas suffisant pour des Italiens en grande forme, ils se permettent de dérouler en seconde et d’inscrire un troisième but signé Cristoforo


PAOK Salonique 0-1 Qarabağ FK

But : Michel (69e) pour Qarabağ

L’Azerbaïdjan n’a pas tout perdu dans cette soirée européenne. Si Qäbälä a fini par se faire battre par Saint-Étienne en première partie de soirée, les compatriotes de Qarabağ ramènent une victoire de leur déplacement à Salonique pour y affronter le PAOK. Un but a suffi, signé Michel. Aucun lien avec l’ancien entraîneur de Marseille, promis.


Classement :

1. ACF Fiorentina - 10 pts
2. Qarabağ FK - 7 pts
3. PAOK Salonique - 4 pts
4. FC Slovan Liberec - 1 pt


Groupe K

AC Sparta Prague 2-0 Hapoël Beer-Sheva

Buts : Bitton CSC (23e), Lafata (38e) pour le Sparta

Non, le Sparta n’est pas premier du groupe K, devant Southampton, l’Inter et Beer Sheva son adversaire du soir, pour rien. Les Tchèques l’ont démontré ce soir en prenant la mesure des Israéliens dès la première période. Quarante-cinq minutes de jeu pour deux buts, avec Dočkal décisif les deux fois : en provoquant le CSC de Bitton sur coup franc, puis en offrant le bon centre qui va bien à la machine à buts, David Lafata. Du boulot propre, qui permet de buller en seconde période, tranquille.


Southampton FC 2-1 FC Internazionale Milan

Buts : Van Dijk (64e), Nagatomo CSC (69e) pour Southampton, // Icardi (33e) pour l’Inter

C’était le choc de ces matchs de 21h : Southampton contre l’Inter. Des Milanais en crise, qui viennent de se séparer de De Boer et qui, horreur, jouent avec une liquette au dégradé fluo qui n’est rien d’autre qu’un hommage étrange aux glaces Solero. C’est bien cette Inter malade qui va pourtant dégainer en premier grâce à Icardi, d’une reprise sans contrôle sur un ballon mal dégagé par la formation de Southampton. La fin de première période est tendue : les hommes de Claude Puel obtiennent un penalty, les joueurs des deux camps se chicanent, juste assez pour gêner le tireur Tadić et pour galvaniser le gardien Handanović, qui bloque la tentative. Une péripétie qui n’inquiète pas Southampton, avec un réveil anglais en seconde période concrétisé par deux buts : Van Dijk d’abord pour l’égalisation, puis Nagatomo contre son camp. Claude Puel continue de bien kiffer l’Europe, tandis que l’Inter reste en crise. Cette fois-ci, c’est la faute au maillot fluo.


Classement :

1. AC Sparta Prague - 9 pts
2. Southampton FC - 7 pts
3. Hapoël Beer-Sheva - 4 pts
4. FC Internazionale Milan - 3 pts


Groupe L

FC Zurich 0-0 FC Steaua Bucarest


C’était écrit : il fallait au moins un 0-0 dans cette deuxième partie de soirée de Ligue Europa et il est tombé sur le match entre Zurich et le Steaua Bucarest. C’était pour le compte de ce fameux groupe L, plus indécis que prévu. Osmanlıspor passe en tête avec sept points, devant Villarreal et Zurich, cinq points chacun. Le Steaua reste en course à la qualification malgré ses trois points et zéro victoire au compteur.


Villarreal CF 1-2 Osmanlıspor

Buts : Rodri Hernandez (48e) pour Villarreal // Webo (8e), Rusescu (75e) pour Osmanlıspor

C’est l’une des grosses surprises de cette soirée : Villarreal s’incline à domicile face aux quasi-inconnus d’Osmanlıspor, formation turque qui évolue dans la capitale Ankara. On connaissait les grands d’Istanbul, moins cette drôle d’équipe qui se permet donc de s’offrir un sacré exploit en s’imposant 2-1 en Espagne. L’ouverture du score est signée de ce bon vieux Webo, à l’affût au second poteau sur un centre tir de Prochazka. Villarreal croit réussir à faire le plus dur en égalisant par l’intermédiaire de Rodri Hernandez dès le début de seconde période, mais Osmanlıspor reprend l’avantage – définitif cette fois – grâce à Rucescu, à la conclusion d’un très gros contre. Les Turcs prennent la tête du groupe L.


Classement :

1. Osmanlıspor - 7 pts
2. Villarreal CF - 5 pts
3. FC Zurich - 5 pts
4. FC Steaua Bucarest - 3 pts


  • Résultats et classement de la Ligue Europa
    Retrouvez toute l'actualité de la Ligue Europa

    Par Régis Delanoë
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Partenaires
    MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible