1. // Coupe du monde 2014
  2. // 1/2 finale
  3. // Brésil/Allemagne (1-7)

Sous nos yeux, l'Histoire

L'Allemagne s'impose 7-1 en demi-finale de la Coupe du monde face au Brésil. Ce n'est pas une fiction, c'est bien l'une des pages les plus marquantes de l'histoire du football qui vient de s'écrire sous nos yeux. Gêne pour les vaincus, admiration pour les vainqueurs : forcément, il y avait de quoi passer par toutes les émotions.

Modififié
Difficile de poser des mots sur ce qui vient de se passer à Belo Horizonte. Fou. Absurde. Historique. Légendaire. Monstrueux. Désastreux. Gênant. Jouissif. Les mots se bousculent, parfois incohérents, comme les émotions que les millions de spectateurs ont pu ressentir pendant 90 minutes. 90 minutes qui ont semblé durer une éternité. 90 minutes qui vont laisser une trace indélébile dans l'histoire du Brésil, de l'Allemagne, de la Coupe du monde, du football. Jamais une équipe n'avait inscrit 7 buts en demi-finale d'un Mondial. Jamais le Brésil n'avait pris une telle raclée dans toute son histoire. Jamais personne n'aurait imaginé un tel score. Mais comment est-ce possible, bordel ? Comment un match peut-il tourner à ce point à la démonstration, à en devenir gênant. Oui, pendant 90 minutes, on s'est tous sentis un peu pervers. Un peu vicieux aussi. On a assisté à une humiliation, une séance de torture en mondovision. Et on a aimé ça, on s'en est délecté. On aurait aimé que ça s'arrête immédiatement, et que ça continue éternellement. À chaque but, c'était un nouveau hurlement, un « oui » de plaisir mêlé à un « non » d'incrédulité. Une contradiction de tous les instants. Un moment d'histoire, dont on se souviendra encore dans 50 ans. Bon sang…

Sept buts, sept minutes, sept années


Une défaite 7-1 en demi-finale de Coupe du monde, à domicile. C'est historique. C'est éternel. On s'en souviendra dans 10, 20, 50, 100 ans. Et peu importe, finalement, quelle sera désormais l'issue de cette Coupe du monde. Car le point culminant a été atteint ce soir. On ne pourra pas faire mieux, on ne pourra pas vibrer plus. D'ailleurs, la finale sera certainement dégueulasse, mais qui osera s'en plaindre, après ce que l'on a vécu ce soir ? « Après ça, on peut mourir tranquille, le plus tard possible, mais on peut mourir tranquille » avait dit Thierry Rolland le soir du France-Brésil 1998. À croire qu'il faut toujours qu'il y ait une large défaite brésilienne dans l'histoire pour que celle-ci devienne légende.

Oui, les Allemands, qui participeront donc à leur huitième finale de Coupe du monde, ont écrit ce soir la légende. Un moment ahurissant, où la grâce a touché les joueurs de Joachim Löw pendant sept minutes. Peut-être les sept minutes les plus dingues de l'histoire du football. Les Allemands mènent déjà 1-0, et à la 23e minute, c'est la déferlante. Un deuxième but, Klose qui bat le record de Ronaldo, puis un troisième, un quatrième, un cinquième. Cela allait trop vite. Trop rapide. Trop collectif. Trop. Trop. Trop tout. Sans pitié, l'Allemagne n'a pas seulement fait exploser la défense du Brésil (coucou, Dante) : elle a fait exploser tout un pays, un public, un rêve, une attente qui aura duré des années et des années. Sept années, très précisément (le chiffre du soir, assurément), depuis l'annonce de cette Coupe du monde au Brésil. Balayées en sept minutes. Pire qu'un ouragan.

Damnation pour les vaincus


Que l'on en soit bien conscient : c'est un électrochoc tellement puissant que l'on n'a pas su comment y réagir. Fallait-il rire ? Pleurer ? Hurler ? Rester muet ? Un peu tout à la fois, peut-être. Il faut dire qu'il y avait de quoi… Dans les livres d'histoire, on avait bel et bien lu que des finales de Coupe du monde s'étaient terminées sur des scores de 5-2... C'était en 1958. On avait lu, aussi, que des équipes avaient marqué cinq ou six buts en demi-finale de Mondial, ou que la France avait battu les Allemands 6-3 lors d'un match pour la troisième place. C'était en noir et blanc, un autre temps. Mais un 7-1 en demi-finale d'un Mondial, on ne pensait pas en voir de notre vivant. Du moins pas maintenant, pas en 2014, pas avec ces deux équipes-là, pas dans un tel contexte. Déjà que l'on avait eu du mal à se remettre du 5-1 encaissé par l'Espagne championne du monde en titre face aux Pays-Bas, alors là… Cela dépasse l'entendement.

En 1950, l'Uruguay était venu s'imposer 2-1 en finale de Coupe du monde au Maracanã, contre le même Brésil. 64 ans plus tard, on se souvient encore de ce moment, les Brésiliens en conservent le traumatisme. À l'époque, il n'y avait pourtant pas 200 chaînes de télé, pas de commentaires sur Twitter, pas de vidéos sur YouTube. Alors, on n'ose imaginer les traces que vont laisser ce 9 juillet 2014. Un match que l'on racontera à nos enfants, à nos petits enfants. « J'ai vu le Brésil en prendre 7 devant son public en demi-finale de la Coupe du monde. » Il y a Schiaffino et Ghiggia. Il y aura désormais Müller, Klose, Kroos, Khedira et Schürrle. Les vaincus, eux, risquent bien de traîner ce boulet pour le reste de leur carrière. L'Histoire est aussi belle qu'impitoyable.

Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Fred et Bernard, ces Jacky et Michel brésiliens.
Comment les mecs ont pu se laisser marcher dessus comme ça ? A 4-0 même pas de repli, pas de tacle pour limiter la casse et faire comprendre à l'Allemagne : c'est bon vous avez gagné mais maintenant vous approchez plus, on veut pas être plus humilié.
Les joueurs étaient dans l'espace ou ils pensaient déjà à ce qui allait leur arriver les prochains jours.
Après le 1er but les brésiliens ont failli tactiquement et psychologiquement.

Beaucoup de joueurs risquent de traîner ça encore longtemps (cf Toulalan; Gourcuff chez nous).

La seleçao s'en remettra s'est évident mais au prix de sacrifices: Je pense à Hulk (sorti à la mi-temps) et à Oscar.
Franchement, et même si c'est facile de dire ça après coup, c'était vraiment prévisible.
Pas dans ces proportions, c'est sur, mais depuis le premier match le Brésil fait un cinéma pas possible autour de l'union nationale (hymne a capella, entrée sur le terrain en se tenant par l'épaule, maillot de Neymar pendant l'hymne hier, pleurs à tort et à travers), au détriment du jeu. (Ils font un bon match de toute la coupe du monde, en quart contre la Colombie)

Donc, ça, ça marche contre des équipes à la con (Cameroun, désolé Sammuel), ca passe limite contre des équipes sud-américaines qui jouent aussi avec leur coeur (Chili, aux TAB, Mexique, un nul a suffi), ça marche avec l'arbitrage (Croatie), ça marche avec le quasi meilleur joueur de la compèt' (remember 2006, où l'EdF s'est appuyé uniquement sur ZZ) mais quand tu rencontres une équipe cynique, là c'est foutu.

Les allemands et leur rigueur devaient bien rigoler en voyant les brésiliens chialer et danser la samba dans le vestiaire pour créer de la cohésion. A ça, tu réponds par un pressing, du jeu sans émotion, mais parfaitement organisé, et ça marche.

Après, effectivement, on s'attendait (enfin, pour ma part, à un 3-0). En prendre 7, ça devient irrationnel - et pas vraiment analysable.
Davethesith Niveau : Loisir
Il y a donc des journalistes qui se délectent quand une équipe se fait humilier en mondovision ? Cela en dit long sur la mentalité détestable de la presse française !!

Pour ma part, je pense que si l'on aime le football, on aime le Brésil ! Et l'on ne peut pas se réjouir quand tout un pays est martyrisé ainsi.
L'histoire d'un naufrage collectif, d'une sorte d'imposture qui durait depuis le début du mondial et que les Allemands ont exposé brutalement.

Cette CdM aura vraiment agi en véritable catalyseur : une Espagne en fin de cycle, une Italie tâtonnante, un Brésil incapable de se remettre en question. Et une Argentine dépendante d'un seul homme incapable de se réinventer, qui je l'espère se cassera les dents ce soir sur des Pays-Bas pleins de fougue et d'envie.

Bref, bravo l'Allemagne. Et merci pour cette orgie...
FourFourTwo Niveau : CFA
Note : 30
En tout cas, respect à Klose ! Le gars bat un record absolument gigantesque, assure le break en demi de coupe du monde et reste modeste dans sa célébration...
Ça change d'un certain Cristiano R qui dans une célébration des plus gênante nous apprend qu'il sait compter sur ces 10 doigts !
Aldosivimiamor Niveau : District
l'Allemagne c'est du lourd, tu leur mets encore 3 matchs après la finale, ils les gagnent tous. Je plains le finaliste.
Message posté par Davethesith
Il y a donc des journalistes qui se délectent quand une équipe se fait humilier en mondovision ? Cela en dit long sur la mentalité détestable de la presse française !!

Pour ma part, je pense que si l'on aime le football, on aime le Brésil ! Et l'on ne peut pas se réjouir quand tout un pays est martyrisé ainsi.


On aime le Brésil, celui qui joue au foot avec passion, créativité et qui fait nous révêr. Ce Brésil était tout simplement dégueulasse, brutal, sans idées.. Le pire Brésil qui m'ait été donné de voir, et de loin....
Jean Michel Assaule Niveau : Ligue 2
Deutschland über à l'aise.
Le public bresilien est un ramassis de connards. Ils n'avaient pas vu avant que leur equipe ne faisait rever personne? Ils viennent juste de decouvrir que Fred n'est pas tres bon? Je me suis senti tres tres mal pour lui, et j'espere qu'il y aura une reaction de soutien apres ce match. Bande de merdes
Ce Brésil était prévisiblement merdique.

Sans garantie derrière depuis 3 semaines, sans imagination au milieu et sans vitesse devant.

Même avec Neymar, c'était la branlée. On se demande même si Th.Silva fait pas exprès de prendre un jaune contre la Colombie pour éviter de participer au massacre.

On se réjouit pas, on savait tous qu'il y avait 6 ou 7 sélections plus fortes que cette séléçao.

Le pire aurait été que ce Brésil là, gagne la coupe du monde.
The Truth Niveau : DHR
Anyway, triste pour les joueurs mais le Brésil reviendra encore plus fort, à condition qu'il ne renie pas leurs ADN footballistique (créativité, vitesse) tout y incorporant de la discipline et de la rigueur. C'est la tout le défi
Dire qu'il y a un joueur à 50 millions dans cette défense, en plus d'être méchant, il a été nul et en dessous de tout.
el peruano loco Niveau : Ligue 2
Note : 12
Retrospectivement, j'ai envie de penser un peu comme Mavuba que l'EDF n'a pas prit conscience à quel point, elle avait un coup à faire face aux Allemands. A quel point, la Manschaft la craignait mille fois plus (au point de changer de plan de jeu en avant match sur fond de déclas tapageuses) que cette Selecao insipide Neymar ou pas d'ailleurs. Ah là là si ils les avaient prit d'entrée à la gorge insouciamment.....Regrets éternels, comme ils disent.
Moi hier j'ai été choqué et très triste pour eux. Pauvres brésiliens...
Note : 2
Sinon je pense que le principal fautif c'est Scolari. Il s'est accroché à sa victoire en Coupe des Conf comme un naufragé à un bout de bois. Le souci cnest que du coup il a sélectionné des joueurs hors de forme et il a laissé plein de bons joueurs à la maison. Et en effet c'est quoi cette énorme pression qu'ils se sont mis tout seul les mecs.. N'importe quoi.
bentamaman Niveau : DHR
Dans 50 Ans ? non je ne crois pas, tant que ce sport existera, on se souviendra de ce match.
Bon courage aux joueurs brésiliens, va falloir vivre avec ça.
@Davethesith Oui quand on aime le foot on aime le Brésil et on déteste CE Brésil. Quel soulagement de voir cette fausse équipe brésilienne se faire sortir, cela aurait été honteux d'avoir un champion du monde si dégueulasse. Depuis le début le seul vrai brésilien était Neymar, les autres... Enfin ils sortent, je n'en attendais pas tant
*somagic* Niveau : CFA
Message posté par Davethesith
Il y a donc des journalistes qui se délectent quand une équipe se fait humilier en mondovision ? Cela en dit long sur la mentalité détestable de la presse française !!

Pour ma part, je pense que si l'on aime le football, on aime le Brésil ! Et l'on ne peut pas se réjouir quand tout un pays est martyrisé ainsi.


Euh.. si on aime le football on aime l'Allemagne d'hier...
et mon dieu qu'est ce que j'ai pu détester le cynisme allemand des années 80-90...
mais collectivement et tactiquement c'est l'une des plus belles odes composées footballistiquement
vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1
il y a 1 heure Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 2 il y a 2 heures La demi-volée de Gignac 3 il y a 4 heures Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 5 Hier à 19:18 Le bonbon de Malcom 11
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 18:18 Le lob fou de Fekir 29 Hier à 13:53 Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 10 Hier à 11:59 Les ultras allemands répondent à la DFB 13 Hier à 10:07 Trezeguet bouscule Beşiktaş 22
vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 14 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103