1. // CM 2018
  2. // Qualifs Europe
  3. // Gibraltar-Belgique

Sous le Rocher, la plage !

Trois ans après avoir été admis par l’UEFA, la Fédération gibraltarienne est devenue en mai dernier le 211e membre de la FIFA. Une sélection semi-amateur, à deux éléments près, en lice pour la Coupe du monde en Russie. Et Gibraltar croit dur comme fer à sa première victoire en match officiel !

Modififié
2k 19
Ce lundi, M. Bosio était absent. Comme la semaine dernière. D’ailleurs, mardi non plus, il ne viendra pas au collège. M. Bosio est professeur d’anglais, il enseigne la langue et la littérature. Mais le jeune enseignant de vingt-cinq ans a une bonne excuse : il est sélectionné par Gibraltar pour disputer les qualifications de la Coupe du monde ! Comme le milieu défensif de la sélection, la plupart des joueurs de l’équipe nationale sont semi-professionnels. Travaillent de neuf heures du matin à cinq heures l’après-midi et s’entraînent au moins cinq fois par semaine avec leur club, une ou deux fois par mois avec la sélection. Ils sont greffier, pompier, douanier, policier, agent maritime...

10% de la population impliquée dans le foot


Gibraltar est un bout de territoire sur 6,8 km2 de la Couronne britannique à la pointe sud de l’Espagne (et toujours revendiqué par l'Espagne) où vivent 30 000 âmes – dix fois moins qu’en Islande. Un réservoir pas vraiment suffisant pour former une sélection nationale de renom. Mais le Rocher vit le foot. « Le week-end, les gens se retrouvent tous au pub pour regarder la Premier League. Entre les joueurs, les éducateurs, les arbitres et l’administration, 10% de la population est impliquée dans le foot » , certifie Dennis Beiso, le secrétaire général de la Fédération gibraltarienne.

Il y a un peu plus de trois ans, l’association adhérait à l’UEFA au bout d’un long combat enclenché en 1997 qui s’est conclu devant le Tribunal arbitral du sport. Pour son premier match amical contre une grande nation, Gibraltar accroche la Slovaquie 0-0. D’ordinaire habitués à affronter des équipes comme Rhodes, l’'île de Wight ou Guernesey lors des Jeux des îles (même si son territoire n’est qu’une presqu’île), Gibraltar allait bientôt affronter les champions du monde allemands. Pas de miracle cependant lors des éliminatoires de l’Euro 2016 : dix matchs, dix défaites – pas mal de raclées : 0-7, 7-0, 6-1, 0-7, 8-1 –, deux buts marqués, cinquante-six encaissés !

« Justice a été rendue »


Puis un nouveau bras de fer s’enclenche avec la FIFA. Après avoir refusé dans un premier temps la demande, la FIFA finit le 13 mai 2016 par reconnaître Gibraltar comme 211e membre, après le Kosovo, sur une nouvelle recommandation du TAS. « Justice a été rendue » , lance Dennis Beiso. « Pour nous, les joueurs, c’était la cerise sur le gâteau. Une fierté immense, appuie Jamie Bosio. On allait pouvoir jouer contre le reste du monde ! » Au programme du groupe des éliminatoires pour la Coupe du monde en Russie : Chypre, l’Estonie, la Bosnie-Herzégovine, la Grèce et surtout la Belgique. Reste une question : les Rouge et Blanc vont-ils encore servir de paillasson sur lequel s’essuient les pieds de leurs adversaires ?

À y regarder de près, les derniers résultats sont encourageants. Pour le premier match des éliminatoires du Mondial, Gibraltar a perdu 1-4 contre la Grèce, sans encaisser le moindre but en seconde période, quand l’adversaire prend habituellement le dessus physiquement. Vendredi dernier, à Tallinn, les hommes de Jeff Wood sont rentrés au vestiaire sur un score de parité (0-0) avant d’en prendre quatre par l’Estonie dans le deuxième acte (4-0). « On progresse doucement. Il n’y a pas eu de déclic particulier, mais par rapport à nos premiers matchs officiels en 2014, on sent qu’on réussit plus de passes, plus de tacles, on est davantage compétitifs » , témoigne Jamie Bosio. En outre, les champions locaux du Lincoln FC ont plié le Celtic (1-0) au deuxième tour aller préliminaire de la C1 en juillet dernier (défaite 3-0 en Écosse).

Un nouveau stade pour passer un cap


Et il y a bien un stimulus qui pourrait faire passer un cap au football sur le Rocher : l’Europa Point Stadium, un nouveau stade de 8 000 places, à bâtir sur un terrain de cricket, face au Détroit. Car jusqu’ici, Gibraltar reçoit dans le minuscule Victoria Stadium (2 000 places) en amical et doit se déplacer à l'Estádio Algarve, au Portugal, pour les rencontres officielles. « C’est comme si on jouait tous nos matchs à l’extérieur, regrette Jamie Bosio. Les fans ne sont que quelques centaines parce qu’ils doivent faire 10h de voyage aller-retour pour venir à Faro. »

Initialement prévu pour l’automne 2016, le projet du nouveau stade est repoussé à cause de l’opposition locale, qui estime – entre autres – que le stade pourrait dénaturer le paysage et saturer le trafic routier les jours de match sur un territoire si exigu. Dennis Beiso assure, lui, que le projet est en marche. « L’enceinte sera sur pied en septembre 2018. Ce stade, c’est crucial. Premièrement, ce n’est pas soutenable pour nos supporters de ne pas jouer dans notre propre pays. Deuxièmement, financièrement, nous serons exonérés des coûts de déplacement au Portugal et pourront lever nos propres recettes billetterie pour développer le football à Gibraltar. » En attendant, la plupart des Gibraltariens vivront le match contre la Belgique au pub ou devant leur télé. À commencer par les élèves de M. Bosio : « La première chose dont ils me parleront mercredi matin, c’est du match ! »

Par Florian Lefèvre Tous propos recueillis par FL // remerciements à Anthony Wolfstyn, auteur du documentaire Gibraltar, si petit face aux géants du football
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Donc, Gibraltar est un pays?

Mais une enclave britannique minuscule sur le sol espagnol est-il vraiment un pays?

Perso, je trouve que cette adhésion à la FIFA c'est n'importe quoi. Comme celles, auparavant, de St Marin, des Feröes ou du Liechtenstein.

Faudrait sans doute connaître tous les enjeux économiques, politiques, stratégiques derrière tout ça pour y comprendre quelque chose. Enjeux que l'article se garde bien d'aborder.
 //  10:18  //  Passionné de l'Ukraine
Note : 1
Message posté par mario
Donc, Gibraltar est un pays?

Mais une enclave britannique minuscule sur le sol espagnol est-il vraiment un pays?

Perso, je trouve que cette adhésion à la FIFA c'est n'importe quoi. Comme celles, auparavant, de St Marin, des Feröes ou du Liechtenstein.

Faudrait sans doute connaître tous les enjeux économiques, politiques, stratégiques derrière tout ça pour y comprendre quelque chose. Enjeux que l'article se garde bien d'aborder.


Gibraltar est un territoire autonome du Royaume-Uni.

Si je dis pas de conneries, sur le plan national (Territoire de Gibraltar) il est totalement indépendant.

Mais sur le plan international c'est le RU qui gère les relations pour Gibraltar, par contre il possède son droit de regard sur l'application ou non des accords internationaux signés par le RU, tout comme l'Île du Man les Îles Normandes (Jersey & Guernesay) et les territoires d'outres-mer britanniques qui ont le même statu.

Après je pensais que pour être reconnue par la FIFA ou l'UEFA il fallait avoir un championnat professionel.

Parce que quitte à s'indigner de Gibraltar il faudra d'abord s'indigner du fait que le RU, qui est un seul pays est représenté par 4 nations (avant l'arrivée de Gibraltar) : Angleterre, Pays de Galle, Ecosse et Irlande du Nord.
Spartak Mort-Saoûl Niveau : District
Message posté par mario
Donc, Gibraltar est un pays?

Mais une enclave britannique minuscule sur le sol espagnol est-il vraiment un pays?

Perso, je trouve que cette adhésion à la FIFA c'est n'importe quoi. Comme celles, auparavant, de St Marin, des Feröes ou du Liechtenstein.

Faudrait sans doute connaître tous les enjeux économiques, politiques, stratégiques derrière tout ça pour y comprendre quelque chose. Enjeux que l'article se garde bien d'aborder.


Dans le cas de Saint-Marin et du Liechtenstein, je ne vois pas où est le problème, puisqu'il s'agit de pays à part entière. Pour les Iles Féroé par contre, c'est effectivement autre chose, étant donné qu'ils font partie d'un ensemble plus important.
Le foot c'est pas les JO. Il n'est donc pas nécessaire d'être une nation à part entière pour avoir une équipe, et ce n'est pas plus mal, cela permet à certaines population de s'identifier autour d'une équipe, d'un maillot.

Les critères d'admission restent flous pour moi, ainsi certaines équipes, qui proviennent de nation à part entière (j'entends par là reconnues par la communauté internationales, et donc l'ONU) ne sont pas affiliées à la FIFA : le Vatican, Monaco, Palau, la Micronésie...).

Certaines comme les iles Cook sont reconnues par la FIFA mais ne sont pas membres de l'ONU, etc.

La Martinique est reconnue par le CONCACAF mais pas par la FIFA, etc.

Certaines nations ont étés reconnues par la FIFA avant de l'être par l'ONU ou le CIO, ce fut pour elles une première reconnaissance internationale et un pas de plus pour affirmer leur indépendance.

Donc non, ce n'est pas n'importe quoi. Et puis c'est quoi un vrai pays? Ceux que nous autres occidentaux avons dessinés arbitrairement en Afrique? Oui, ce sont de vrais nations, même si à ce compte là on peut remettre en cause plein de choses.

Par contre, effectivement les critères d'admission restent flous pour moi (à la FIFA ou à l'UEFA). A priori ne pas avoir un championnat professionnel n'est pas forcément éliminatoire
Huracán Quiteño Niveau : District
Vous faites fausse route dans le débat.
La seule donnée qui compte vraiment est la suivante : Gibraltar est le dernier territoire en Europe "à décoloniser" selon l'ONU.
Donc franchement, jouer au foot contre eux... Ça doit en énerver certains.
Bon, laissons de coté l'aspect géo-politique très discutable de l'admission de ces micro-états d'opérette.

Sportivement, quel est l'intérêt de jouer ces équipes?

Je comprends qu'elles soient vachement contentes de recevoir des cadors. Mais, pour les grosses équipes, à quoi servent ces matchs? A se goinfrer de victoires faciles? A gonfler le goal-average et les stats des buteurs?

Je suis méchant. Un bon match d'entraînement est toujours le bienvenu pour les sélections. Et puis, qui sait, un jour, dans 35 ans, Gibraltar finira par accrocher l'Espagne ou l'Allemagne!




Message posté par mario
Bon, laissons de coté l'aspect géo-politique très discutable de l'admission de ces micro-états d'opérette.

Sportivement, quel est l'intérêt de jouer ces équipes?

Je comprends qu'elles soient vachement contentes de recevoir des cadors. Mais, pour les grosses équipes, à quoi servent ces matchs? A se goinfrer de victoires faciles? A gonfler le goal-average et les stats des buteurs?

Je suis méchant. Un bon match d'entraînement est toujours le bienvenu pour les sélections. Et puis, qui sait, un jour, dans 35 ans, Gibraltar finira par accrocher l'Espagne ou l'Allemagne!


Peu Probable selon moi. Toujours est il que n'importe quelle nation a le droit de participer, et pourquoi pas, de rêver à l'exploit.

Pour Saint-Marin, il s'agit déjà de marquer un but, les îles Feroë, L'Andorre, le Lichtenstein ont déjà réussi à accrocher de bonnes équipes, et même à gagner des matchs.

Des sélections comme l'Islande ou la Lettonie se sont qualifiées pour des phases finales, l'Azerbaïdjan devient une équipe plus que valable (ils avaient déjà battu la Suisse il y a une dizaine d'années), etc.

J'apprécie le fait qu'en Europe, il n'y ait pas de phase préliminaires où s'affrontent les "petits" et que tout le monde soit logé à la même enseigne (enfin presque, il reste le système des chapeaux, mais au moins on ne se retrouve pas avec des groupes trop déséquilibrés).

J'ai bien conscience qu'en Asie ou en Concacaf se serait trop long et trop compliqué à gérer (distances géographiques, moyens des petites fédérations, trop grand nombre d'équipes), mais en Europe, voir des équipes semi-pro, voir quasi amateur, qui ont l'opportunité de se mesurer au gratin du foot du continent, je trouve cela superbe.

Et ça nous ramène à la base de ce sport : 11 mecs contre 11 autres, le foot étant le sport où sur un match, plus fréquemment que dans d'autres disciplines, n'importe qui peut gagner
Tiens, en regardant, même Saint-Marin a réussi un nul contre la Turquie (éliminatoires de la WC 94) et un autre nul en 2001 contre la Lettonie.
@ Outah,

comparons ce qui est comparable.

L'Islande est une vraie nation, affiliée depuis des décennies. Absolument rien à voir avec Gibraltar!

La Lettonie est également une vraie nation. Les pays de l'est qui sont sortis de l'ex-Union Soviétique sont de vraies nations, historiquement et culturellement.

La Corse, la Sardaigne ou la Sicile seraient plus légitimes à mes yeux que Gibraltar. Ce sont d'authentiques nations, avec des histoires millénaires, bien qu'appartenant à la France ou à l'Italie. Je ne souhaite pas du tout leur affiliation à l'UEFA ou à la FIFA. Je ne les cite qu'à titre d'exemple.

Gibraltar n'est qu'une enclave britannique d'un autre temps. Footballistiquement, elle n'est rien. Sa présence relève plus d'une volonté politique (que je soupçonne n'être qu'une volonté de contrarier l'Espagne) que d'un intérêt sportif.
 //  15:04  //  Passionné de l'Ukraine
Message posté par mario
@ Outah,

comparons ce qui est comparable.

L'Islande est une vraie nation, affiliée depuis des décennies. Absolument rien à voir avec Gibraltar!

La Lettonie est également une vraie nation. Les pays de l'est qui sont sortis de l'ex-Union Soviétique sont de vraies nations, historiquement et culturellement.

La Corse, la Sardaigne ou la Sicile seraient plus légitimes à mes yeux que Gibraltar. Ce sont d'authentiques nations, avec des histoires millénaires, bien qu'appartenant à la France ou à l'Italie. Je ne souhaite pas du tout leur affiliation à l'UEFA ou à la FIFA. Je ne les cite qu'à titre d'exemple.

Gibraltar n'est qu'une enclave britannique d'un autre temps. Footballistiquement, elle n'est rien. Sa présence relève plus d'une volonté politique (que je soupçonne n'être qu'une volonté de contrarier l'Espagne) que d'un intérêt sportif.


Oui mais le problème est qu'avec le temps Gibraltar a pu développer une culture commune unique issu de la culture hispanique, arabe et anglaise, et un langage issue du mélange de ses 3 langues propres au rocher, et que donc du coup malgré leur histoire récente comme Gibraltar, ils peuvent prétendre au titre de nation.

Par contre pour l'Afrique se sera beaucoup plus compliqué pour faire reconnaître chaque ethnie comme nation étant donné que grâce au magnifique découpage post-coloniale de nombreuses nations/ethnies se retrouvent à cheval sur 3/4 pays.
Message posté par garagnas
Oui mais le problème est qu'avec le temps Gibraltar a pu développer une culture commune unique issu de la culture hispanique, arabe et anglaise, et un langage issue du mélange de ses 3 langues propres au rocher, et que donc du coup malgré leur histoire récente comme Gibraltar, ils peuvent prétendre au titre de nation.

Par contre pour l'Afrique se sera beaucoup plus compliqué pour faire reconnaître chaque ethnie comme nation étant donné que grâce au magnifique découpage post-coloniale de nombreuses nations/ethnies se retrouvent à cheval sur 3/4 pays.


Ajoutons à cela, comme plus ou moins développé dans l'article, que Gibraltar est une vraie terre de football et pour moi les raisons sont largement suffisante.

Voilà sinon Le Vatican s'est une "vraie" nation, mais à part une touche d'exotisme, je ne vois pas ce qu'une sélection vaticane pourrait apporter.
Après oui, la Corse ou la Catalogne, on pourrait légitimer une sélection aussi, mais ça risque de mal passer vis à vis de la France ou de l'Espagne (déjà le Kosovo, nation plus que légitime, n'est pas reconnue par tous les pays d'Europe, ce qui fait que ça a pris beaucoup de temps pour eux d'avoir une sélection)
Bon, si vous me dites que Gibraltar est une nation, je veux bien l'admettre. Après tout, je n'y ai jamais mis les pieds, je n'en sais rien.

Quant à l'Afrique, c'est un vaste sujet!

Les nations y ont été créées par les colonisateurs sans respect pour les ethnies? OK. N'oublions pas cependant que le football est aussi un des aspects de la colonisation. Sans la colonisation, pas de football et la question ne se poserait même pas.
 //  16:33  //  Passionné de l'Ukraine
Message posté par mario
Bon, si vous me dites que Gibraltar est une nation, je veux bien l'admettre. Après tout, je n'y ai jamais mis les pieds, je n'en sais rien.

Quant à l'Afrique, c'est un vaste sujet!

Les nations y ont été créées par les colonisateurs sans respect pour les ethnies? OK. N'oublions pas cependant que le football est aussi un des aspects de la colonisation. Sans la colonisation, pas de football et la question ne se poserait même pas.


Après je dis pas que Gibraltar est une nation je dis que Gibraltar est une nation je dis que l'on peut arriver à justifier le fait que ce soit considéré comme tel.

En dehors de ça je te rejoins sur le fait que la création et reconnaissance de cette fédération est d'ordre politique plus que sportive et peut servir à faire la nique à l'Espagne de la part du RU.
Outah,si le système de So Foot était pas si pourri, je te donnerai des tas de +1 !
Message posté par Huracán Quiteño
Vous faites fausse route dans le débat.
La seule donnée qui compte vraiment est la suivante : Gibraltar est le dernier territoire en Europe "à décoloniser" selon l'ONU.
Donc franchement, jouer au foot contre eux... Ça doit en énerver certains.


Dernier territoire à "décoloniser", ça m'étonnerait. les îles Féroé, la Corse, le Groenland (appartenance floue à l'Europe ou à l'Amérique), les îles Anglo-Normandes, Aland...sont tous des territoires à part entière contrôlés par des entités étatiques ! On pourrait même parler de l'Écosse ou du pays de Galles par exemple. Certains territoires ont une équipe nationale, d'autres pas encore.
Mais bon, une chose est sûre, Gibraltar sera plus une équipe qui va servir à soigner la différence de buts qu'autre chose. Un petit Gibraltar - Saint-Marin lors de la future Ligue des Nations sera un moyen pour ces deux nations de se départager (ou non d'ailleurs).
Message posté par mario
Bon, laissons de coté l'aspect géo-politique très discutable de l'admission de ces micro-états d'opérette.

Sportivement, quel est l'intérêt de jouer ces équipes?

Je comprends qu'elles soient vachement contentes de recevoir des cadors. Mais, pour les grosses équipes, à quoi servent ces matchs? A se goinfrer de victoires faciles? A gonfler le goal-average et les stats des buteurs?

Je suis méchant. Un bon match d'entraînement est toujours le bienvenu pour les sélections. Et puis, qui sait, un jour, dans 35 ans, Gibraltar finira par accrocher l'Espagne ou l'Allemagne!


Par essence, toutes les équipes nationales peuvent prétendre à participer aux qualifications pour une Coupe du Monde. Et effectivement, pour ces petites nations c'est génial de jouer contre leurs idoles. De ce point de vue là, il n'y a aucun problème, c'est un peu comme l'intérêt de faire jouer un match Ligue 1 contre DH en Coupe de France !

L'intérêt pour les cadors ? Faire tourner, faire des essais, et soigner la différence de buts. Et d'ailleurs, parfois ça peut être ce genre de matches qui peuvent départager un 1er et un 2e. Par exemple, il y a quelques années, l'Allemagne a mis un 13-0 puis un 6-0 contre Saint-Marin. Si elle avait été en ballottage pour la première place à cause d'une égalité de points, elle serait passée grâce à ces matches notamment. Inversement, si une équipe se viande et ne met que 1-0 ou 2-0 contre une équipe comme ça, elle a intérêt à gérer contre les adversaires directs après. Lorsque l'Espagne a mis 8-0 contre le Liechtenstein, elle a pris une option sur l'Italie pour la première place, surtout après le nul 1-1 entre les deux Nations. L'Italie va devoir cravacher si elle ne veut pas aller en barrages, avec les risques que cela comporte.
Et même, parfois le petit fait tomber le gros, et là pour le gros, c'est le parcours du combattant pour rattraper cette gaffe. L'exemple avec la Suisse qui avait perdu 2-1 contre le Luxembourg. Au final elle s'est quand même qualifiée 1ere avant de battre les futurs champions du monde lors du même Mondial, mais il ne fallait pas un 2e faux pas dans la campagne d'éliminatoires.
Donc certes ces matches peuvent être pris comme des matches d'entraînement, mais ils sont à prendre au sérieux !
Message posté par Shaolin
Outah,si le système de So Foot était pas si pourri, je te donnerai des tas de +1 !


Merci mec, ça fait plaisir.

Moi j'en ai mis un seul depuis le début, et les dernières fois que j'ai essayé ça me disait "limité à un par jour". Depuis je n'essaye même plus.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2k 19