SOS Sara Carbonero

0 0
C'est ce qui s'appelle de la solidarité féminine. Miriam Gonzalez, la femme espagnole du vice premier ministre anglais Nick Clegg, a écrit une lettre à The Times pour les inviter à s'excuser d'avoir accusé la journaliste Sara Carbonero – Mme Casillas – d'avoir déconcentré son fiancé.

Au lendemain de la défaite de l'Espagne face à la Suisse, le quotidien anglais avait titré « La défaite de l'Espagne ? La fiancée est responsable » .

Un choix jugé déplorable par la vice First lady : « Simplement accuser Sara d'être responsable du jeu médiocre des Espagnols face aux Suisses alors qu'elle se contentait de faire son travail est indigne d'un journal qui devrait traiter les femmes pour ce qu'elles font et non pour ce que peuvent faire leurs compagnons. »

A bon entendeur...

DdF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Tigana reste prudent
0 0