SOS L2 défend la Coupe de France

Modififié
0 3
Le collectif SOS Ligue 2 repart à l’offensive. Alors que son combat originel est orienté vers le retour des matchs de Ligue 2 au samedi, il s’attaque désormais à la Coupe de France. Toutefois, la logique reste la même : dénoncer des horaires de matchs inacceptables selon eux.

Dans un communiqué publié aujourd’hui, le regroupement de supporters alerte sur « la programmation aberrante de nombreuses rencontres de Coupe de France » en précisant qu’au dernier tour, Lens-Bastia et Auxerre-Dijon ont eu lieu « le mardi et le jeudi à 18h30 » . Déjà la saison passée, un Nice-Nancy un mercredi à 14h et un Lens-Bordeaux un mercredi à 17h (finalement repoussé à 19h) avaient provoqué la fronde des supporters concernés.

Alors que le collectif se concentrait habituellement sur la difficulté pour le public de se rendre au stade, il implique cette fois-ci les footballeurs amateurs dans l’équation, en se demandant comment « peuvent-ils aisément concilier vie professionnelle et vie sportive lorsqu’il faut s’absenter de son travail pour participer à une fête du football ? » . SOS Ligue 2 en profite pour rappeler son principal leitmotiv : « Comment attirer des spectateurs et des supporters dans un stade lorsqu’une rencontre se déroule en plein milieu de semaine, à un horaire où ces personnes travaillent ? »

Le collectif estime que le problème est en partie dû à la « multiplication des matchs  » , en rappelant que de nombreux groupes de supporters ont « protesté afin que l’on supprime du calendrier national la Coupe de la Ligue » , cette compétition étant à leurs yeux le symbole du « football business » . Pour discuter de ces dysfonctionnements, les responsables de SOS Ligue 2 demandent « à rencontrer les autorités du football, ainsi que les diffuseurs » , mais regrettent d'attendre « depuis des mois des nouvelles qui ne viennent toujours pas » de la part des instances.

Par ailleurs, à l’occasion de la rencontre entre Créteil et Lens ce lundi, pour le compte de la 25e journée de Ligue 2, les supporters des deux clubs ont observé 20 minutes de grève pour protester contre la retransmission du match un lundi soir. Présent à Duvauchelle, Frédéric Thiriez aura peut-être reçu le message. GN
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

A quand SOS Marseille? Eux aussi auraient besoin d'un collectif pour les défendre
Aller mourir avec photo des pd de messins ! C'est une incitation à la.haine et à la.violence ! Et vos G ceux qui me diront le contraire
CaribbeanWolfy Niveau : District
on tient un intellectuel les mecs...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 3