Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Sochaux-Lens

SOS Chantôme

Opposé samedi après-midi à Sochaux, le RC Lens devra encore patienter avant de pouvoir compter sur Clément Chantôme. Le joueur idéal pour remettre la train nordiste sur de bons rails.

Modififié
Depuis le 19 mai dernier, aux alentours de 22h21, le Racing Club de Lens s’enlise dans la déprime. À quelques kilomètres de là, à Reims, Emmanuel Bourgaud surgit à la 96e minute pour donner une victoire inespérée à Amiens, privant au dernier moment les Lensois – qui avait fait le travail contre Niort - d’une remontée en Ligue 1. Un énorme coup de massue porté à la tête de Gervais Martel et de ses hommes. Depuis, le club nordiste semble incapable de l’accepter, en atteste son recours pour tenter de faire annuler la montée d’Amiens, club qui lui avait gentiment prêté son stade en 2014. Une tentative désespérée, qui va de pair avec un sentiment d’impuissance sur le terrain. Après une préparation peu rassurante - deux victoires compliquées contre Quevilly et Avranches, un nul contre Chambly et trois défaites contre Troyes, le Standard et La GantoiseLens entame de la pire des manières sa saison en Ligue 2. Deux revers contre Auxerre et Nîmes, et voilà les Sang et Or déjà dans la zone rouge avec zéro point. Pour relever la tête le plus vite possible et s’éviter une saison galère à se faire peur, Lens a besoin d’un guerrier. Heureusement, il l’a peut-être trouvé avec sa dernière recrue : Clément Chantôme.

Sentiment de revanche


Pour remplacer Benjamin Bourigeaud, parti découvrir l’élite à Rennes, Lens n’a pas eu à chercher bien loin puisqu'il a pu se servir dans l’effectif breton. Au même poste, le grappin est mis, sous forme de prêt, sur Clément Chantôme, joueur de Ligue 1 à part entière au CV plus que respectable, qui découvrira l’étage inférieur pour la première fois cette saison. Chantôme sort d’une saison quasiment blanche à Rennes, rongée par les blessures, et son sentiment de revanche est exacerbé depuis qu’il a été mis de côté cet été par Christian Gourcuff. « Être dans le loft, c'était très long. On ne va pas se cacher, c'est un peu nul de mettre les joueurs dans cette situation, expliquait-il amèrement jeudi lors de sa conférence de presse de présentation. On n'arrive pas aux mêmes heures, on ne croise pas le groupe professionnel. C'était un moment un peu dur où il ne fallait rien lâcher » . À seulement 30 ans, Clément Chantôme n’est pas cramé et a déjà besoin de mettre toutes ses tripes pour se relancer. Et lorsqu'on agite un bifteck bien saignant à un clébard déjà bien affamé de nature, on peut être sûr qu’il ne lâchera pas le bout de gras. Talentueux, mais pas époustouflant, le natif de Sens a construit sa carrière sur une motivation sans faille et un mental d’acier pour réaliser son rêve de gosse : porter le maillot du PSG et accessoirement garder la confiance d’un certain Carlo Ancelotti.

Le couteau entre les dents


À l’aise aussi bien en 4-4-2 qu’en 4-3-3, sa science tactique, son expérience, et sa capacité à haranguer ses coéquipiers ne pourra que servir d’électrochoc à une équipe lensoise qui a besoin de se secouer. Et dans les mots, Chantôme a déjà donné satisfaction en affichant son envie d’aider un club qu’il respecte et un entraîneur qu’il connaît bien. « Le coach Alain Casanova m'a demandé si cela m'intéressait et je lui ai répondu que oui. On s'est connu à Toulouse. On avait fait une belle saison avec une belle équipe. J'avais donné ma parole à Lens et je ne suis pas du genre à la reprendre, explique-t-il. Pour nous, les joueurs, Lens reste un grand club. Il y a ici une passion que l'on ne retrouve que dans certains endroits. Les gens aiment leur club. Tu le sens en arrivant » . En manque de rythme et d’intensité après une préparation tronquée, l’ancien bordelais concède qu’il est encore « trop juste et trop court » . Il ne devrait donc pas être aligné tout de suite contre Sochaux, et Lens va devoir patienter avant de lancer le chien affamé dans l’arène. Et sa saison par la même occasion.

Par Kevin Charnay
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:53 Le coup de gueule de Didier Quillot après les multiples reports en L1 83 Hier à 16:04 Trêve de publicité pour les paris en ligne en Grande-Bretagne ! 15
Partenaires
Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom
Hier à 08:58 Tony Chapron : « La VAR n’est pas juste » 125
À lire ensuite
Hard Knock Life