1. // Rétro
  2. // Coupe du Monde 1998

Songe bleu d'une nuit d'été

La France gagne « sa » Coupe du monde en humiliant le Brésil (3-0) et renoue avec une tradition perdue depuis vingt ans et la victoire de l'Argentine chez elle en 1978. Zidane devient un dieu vivant, un mythe à l'image de la symbolique qui l'escorte : la fameuse France black-blanc-beur. Au vrai, c'est tout ce Mondial qui aura avancé au rythme des mythes : tactique (la France, équipe marquante ou pas ?), technique (Zidane, si transparent que ça avant la finale ?), brisé (Ronaldo), éternel (la lose arrogante des Pays-Bas) et politique (la vraie fausse réconciliation entre États-Unis et Iran).

Modififié
Grande équipe ou pas ?


Au fond tout est dans la passe d'arme entre Didier Deschamps et Michel Platini. Soit le capitaine des champions du monde (1998) et d'Europe (2000) contre le “lider maximo” des vainqueurs de l'Euro 84 et double demi-finalistes de Mondial (1982 et 1986). Le second au sujet du premier : « Il a un palmarès immense mais ça ne restera jamais qu'un porteur d'eau » . Réponse de DD : « Peut-être mais quand mon équipe mène de deux buts, elle ne se fait jamais remonter, elle » . Pas faux. En vérité, l'équipe de 98 est bâtie sur les cendres de sa devancière de la période 82-86. Avec une leçon définitive : on ne gagne pas en jouant magnifiquement mais en défendant comme des “crève la dalle”. En ce sens, les Bleus de 98 se posent quasiment en référence historique mondiale avec trois milieux def' en acier devant un back four invaincu. Le postulat de départ est évident : tant qu'on ne prend pas de but, on ne perd pas. Une philosophie qui aura même guidé le choix de l'avant-centre. Guivarc'h, malgré ses 43 pions en deux saisons, n'est pas le premier attaquant mais le premier défenseur. Bilan : zéro but mais un pressing de chien enragé. On se moque ? Même pas. A cette époque, la mode était au tandem d'attaque et on s'était gaussés de la frilosité française. Sauf que plus d'une décennie plus tard, presque plus personne ne joue autrement qu'avec une pointe unique. On a toujours tort d'avoir raison trop tôt.



Zidane, un triomphe paradoxal


Tout commence avec lui, tout finit avec lui. Une passe décisive pour Dugarry sur le premier but de la France dans la compétition face à l'Afrique du Sud (3-0) et bien entendu deux buts en finale face au Brésil (3-0). Mais entre les deux ? Pas grand-chose. Enfin plus exactement, davantage qu'on ne le pense, moins que ce que l'on pouvait attendre. Zidane ne se sera pas tourné les pouces durant cette phase finale. En moyenne, ZZ aura touché en moyenne 90 ballons par match, une forme de record pour un joueur aussi haut (pour info, Maradona, autre référence du genre en 86, n'en aura touché que 77 en moyenne), surtout avec plus de 80% de passes réussies derrière (mieux que Platini, si, si). Une stat qui en rend bien d'autres inquantifiables comme la fluidité des relais tricolores et sa capacité de conservation qui aura toujours permis aux Bleus de se déplacer en bloc, un ingrédient majeur de la recette gagnante de la bande à Jacquet. Utile mais pas efficace alors, le Zizou ? Peut-être, sauf à oublier qu'en finale, le maestro signe un doublé... sur ses deux seules frappes de la rencontre.



Ronaldo, après le buzz, le bug


La star du Mondial, c'est lui. Depuis deux saisons, il est le plus extraordinaire attaquant de la planète. Par séquences, il est même tout près d'être le joueur le plus impressionnant de l'histoire tout en étant l'incarnation du futur. Mais voilà, le cyborg donne des signes de dysfonctionnement. Sa première saison en Italie avec l'Inter a laissé des traces, quelles qu'elles soient... Fatigué, le Brésilien galère pendant toute la Coupe du monde, plus lent, plus maladroit, malgré quatre buts au compteur. Et le jour de la finale, Ronie craque : crise d'épilepsie, transport à l'hosto, un forfait puis annulation du forfait... 45 petites minutes avant le grand match. Le reste appartient aux rumeurs : qui, quoi, pourquoi et comment ? Un incident qui rappelle que la trajectoire de R9 aura quand même pas tenu à grand-chose. Un titre en 94 sans jouer (en clair : il aurait très bien pu être absent et ça n'aurait rien changé), une finale paumée en 98 et un sacre en 2002 après être revenu in extremis de trois ans de blessures. Extraordinaire et fragile à la fois. Comme Ronaldo en somme.



Oranjes, Ô désespoir


Dans les années 70, les Néerlandais se pourrissaient tout seuls pour des histoires de primes, de contrats et de gonzesses. Vingt ans plus tard, les Pays-Bas continuent de se mettre sur la gueule mais cette fois sur fond d'embrouilles raciales. Edwin Van der Sar et Edgar Davids sont même tout près d'en venir aux mains à la fin d'un match du premier tour. Le groupe est scindé en deux et peine à trouver de la cohérence malgré un effectif probablement sans égal durant ce Mondial. Car il faut bien le dire, l'escouade de Guus Hiddink était probablement la plus forte de la compétition, un back four hyper solide, un milieu aussi dominateur que celui de l'Espagne aujourd'hui, et une attaque aussi talentueuse que complémentaire (les jambes d'Overmars, la puissance de Kluivert, la classe de Bergkamp). D'ailleurs, plusieurs joueurs français étaient très soulagés de les voir se faire dégager par le Brésil en demie. Mais comme l'Angleterre, les Bataves sont des quiches certifiées aux penos avec trois éliminations de rang lors de la séance fatale (96, 98 et 2000). Un triste record...



















USA-Iran, la parenthèse enchantée


Évidemment, une Coupe du monde réussie est une Coupe du monde qui touche sa petite dimension politique. Cette fois, c'est le tirage au sort qui fait le job : États-Unis et Iran dans le même groupe ! Un dossier explosif depuis la prise d'otages à l'ambassade américaine de Téhéran dix-neuf ans plus tôt. Mais en 1998, la tendance est à la “normalisation” entre Bill Clinton et Mohammad Khatami. Et autour de ce match pas comme les autres, tout le monde en fait des caisses, de Madeleine Albright, la Secrétaire d'Etat, qui propose « d'explorer d'autres voies pour assurer une confiance mutuelle » sans toutefois évoquer une levée de sanctions contre Téhéran, à la Fifa qui consacre le jour du match comme la journée du fair-play. Les joueurs ne sont pas en reste dans ce concert de bons sentiments, avec distribution de fleurs et pose pour une photo commune. Score final : 2-1 et déjà la fin de la romance avec l'ayatollah Khamenei qui chambre tranquillou en voyant « l'oppresseur connaître le goût amer de la défaite » . Back to reality... Quelques années plus tard, les attentats du 11 Septembre et le règne de Bush achèveront de remettre les choses à leur place.





Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Aucun commentaire sur cet article.
il y a 9 heures NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars !
il y a 7 heures Un match arrêté par des jets d'oeufs 11 il y a 11 heures Des lions sur les murs d'un vestiaire 30
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 21:30 La belle ouverture du score de Liverpool 16 Hier à 17:57 Macron s'est invité à la Commanderie 29
Hier à 11:20 Un mercato raccourci en Premier League ? 26 Hier à 11:16 Gignac donne son nom à un tigre 22 Hier à 08:48 Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 41 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 33 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 53 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15 dimanche 30 juillet L'énorme boulette de la gardienne danoise 19 dimanche 30 juillet Un gardien égalise en dégageant 7 samedi 29 juillet Le derby de Soweto endeuillé 2 samedi 29 juillet Podolski débute par un doublé 5 samedi 29 juillet Laszlo Bölöni oublie le nom d'un joueur recruté la veille 15 samedi 29 juillet Kondogbia inscrit un superbe but... contre son camp 23 vendredi 28 juillet Les frangins dos Santos réunis aux Los Angeles Galaxy 23 vendredi 28 juillet Jermaine Pennant va signer en septième division anglaise 20 vendredi 28 juillet Le fils de Rivaldo claque une mine devant les yeux de son père 8 vendredi 28 juillet Metz veut rapatrier Emmanuel Rivière 27 vendredi 28 juillet Ángel María Villar démissionne de ses postes à la FIFA et l'UEFA 25 vendredi 28 juillet Brandão retrouve Anigo en Grèce 15 jeudi 27 juillet Le triplé de Valère Germain 20 jeudi 27 juillet La boulette de la gardienne portugaise 29 jeudi 27 juillet Bob Bradley va revenir en MLS à Los Angeles FC 2 jeudi 27 juillet Leroy Sané se tatoue son portrait dans le dos 103 mercredi 26 juillet Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 30 mercredi 26 juillet Les supporters niçois déjà bouillants 2 mercredi 26 juillet Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 139 mercredi 26 juillet Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 22 mercredi 26 juillet Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport) mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 67 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 164 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 33 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6
À lire ensuite
L'Allemagne au tournant !