En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 1/16e de finale
  3. // Alaves/Barcelone

Song, le bouche-trou du Barça

Venu au Barça « pour gagner des titres » , Alexandre Song est surtout là jusqu’à présent pour boucher les trous. Depuis son arrivée il y a deux mois, le Camerounais navigue entre la défense centrale et le milieu de terrain au gré des absences.

Modififié
« Le meilleur club du monde » , le train qui ne « passe qu’une fois dans la vie » et ses deux garçons qui « adorent Messi » . Alexandre Song a accompagné son arrivée en Catalogne des banalités habituelles. Plus convaincant sur le terrain, où il vient de réaliser deux excellentes saisons avec Arsenal, le Franco-Camerounais a convaincu le Barça d’envoyer un chèque de 19 millions d’euros aux Gunners. Pour remplacer Seydou Keita, c’est-à-dire jouer la doublure de luxe au milieu de terrain. Mais son profil est différent de celui du Malien. Capable de jouer dans une position défensive à la place de Busquets, Song peut aussi évoluer un cran plus haut dans un rôle à la Xavi, avec moins de touché, mais plus de puissance. La saison dernière, le neveu de Rigobert s’est montré très à l’aise dans ce rôle plus avancé, délivrant 14 passes décisives en Premier League. Une alternative intéressante, donc, pour Vilanova, qui dispose désormais d’un joueur capable d’apporter une densité physique supplémentaire dans un milieu de terrain composé essentiellement de joueurs petits et pas très costauds. Le nouveau coach du Barça ne le cache pas, il est moins esthète et plus pragmatique que son prédécesseur.

Valence, et puis c’est tout

Plus de deux mois après son arrivée, comment a été utilisé Alexandre Song au Barça ? Pas vraiment comme il s’y attendait. Pour sa première apparition, en Supercoupe face au Real Madrid, l’ancien Bastiais a pris la place de Busquets pour une réorganisation tactique. Les Catalans, menés 2-1 et réduits à dix, devaient aller chercher le deuxième but. Le Camerounais s’est donc intercalé entre Piqué et Mascherano pour une défense à trois, permettant à Jordi Alba de jouer un cran plus haut. Quatre jours plus tard, il débute comme titulaire en numéro 6 contre Valence à la place de Busquets. Le seul vrai choix de Vilanova le concernant. Car toutes les autres minutes jouées par le pote de Samuel Eto’o tiennent surtout du dépannage. Puyol et Piqué blessés, Song s’est retrouvé la plupart du temps à partager l’axe de la défense barcelonaise avec Mascherano, pour une belle paire de reconvertis. Qu’à moitié rassurant derrière, où il manque logiquement d’automatisme, il s’est retrouvé sur le banc face au Real. Pas à cause du retour de Puyol ou Piqué, mais parce qu’Adriano lui a été préféré « pour sa vitesse » .

Et après ?


Décimée, la défense du Barça a encaissé plus de buts que les dix dernières années depuis le début de saison. Au club, la préférence de Vilanova pour Song plutôt que pour Bartra fait débat. « Il est bien meilleur que Song en défense centrale. Il a joué beaucoup plus de matchs à cette position et a donc plus d’expérience  » , réclamait Magic Diaz, l’agent de Bartra. Mais si le Camerounais est devant les jeunes du centre de formation dans l’esprit de Tito, il n’en est pas moins la 4e, voire la 5e (contre le Real) option en défense centrale. Au milieu, match contre Valence mis à part, il a été titularisé deux fois, la semaine dernière, contre le Celtic et le Rayo Vallecano. Encore par défaut, Busquets et Thiago Alcántara étant absents.

Song a donc un beau profil de bouche-trou et navigue de la défense au milieu selon les absences des uns et des autres. Reste à savoir ce qu’il en sera quand Vilanova aura récupéré sa défense. Avec le retour de Piqué, l’ancien Gunner va perdre ses piges en défense. En milieu récupérateur, Busquets est indéboulonnable. Song et Thiago Alcántara ne peuvent viser le poste que pour permettre à l’international espagnol de se reposer de temps en temps. Un peu plus haut, Xavi a davantage besoin d’être relayé, mais Fàbregas a été réinstallé avec succès au milieu de terrain. La dure vie d’un bouche-trou, quand il n’y a pas de trou. C’est ça, aussi, de rejoindre « le meilleur club du monde  » .

Par Léo Ruiz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 3 heures Tony Chapron est en arrêt maladie 21
il y a 6 heures Des supporters uruguayens créent un chant sur l'air de Bella Ciao 15 il y a 7 heures Un entraîneur espagnol s'énerve en conférence de presse 5
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 16:48 Les maillots du PSG floqués en mandarin 25 Hier à 12:17 La panenka ratée de Diego Castro en Australie 19 vendredi 16 février Ligue 1 - 26e journée : Résultats et Classement vendredi 16 février Suivez SoFoot.com sur Facebook vendredi 16 février Nîmes, Le Havre et Nancy pleurent, Brest rigole enfin 8