En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // St-Étienne–Lyon (1-0)

Söderlund venge Beric pour Saint-Étienne

Dans un derby accroché, mais pas forcément spectaculaire, Saint-Étienne s'impose grâce à sa nouvelle recrue que l'on n'avait presque pas vu avant son but (1-0).

Modififié

AS Saint-Étienne 0-0 Olympique lyonnais

But : Søderlund (76e) pour les Verts

Cela va forcément entrer dans l'histoire. Les fans stéphanois ne manqueront pas de conter ce match aux futures générations comme une preuve évidente que le destin dans le football, c'est quelque chose. Deux mois après un match aller marqué par la blessure de l'attaquant des Verts Berić par Ferri, Saint-Étienne s'est imposé au retour contre Lyon sur une réalisation de son nouveau buteur, recruté au mercato pour pallier la blessure du Slovène. Søderlund a de suite beaucoup plus de crédit après avoir profité d'une erreur de Tolisso, qui n'est décidément pas à la fête à Geoffroy-Guichard après avoir coûté un but également la saison dernière. Le match s'est joué à un détail, et Lyon pourra avoir des regrets, pas seulement sur la dernière situation chaude dans les arrêts de jeu sur le but de Ruffier, mais sur toute la partie où ils ont donné l'impression de ne pas tout donner.

Ghezzal, après Ben Arfa et Fekir


Pourtant, pour son premier gros test, Bruno Génésio imprime déjà sa marque. Après avoir passé sa semaine à enfumer les suiveurs du club, il dégaine un 4-3-3 avec Ghezzal à gauche et Clément Grenier à droite pour accompagner Lacazette. En face, Christophe Galtier lui préfère du costaud. Devant les habituelles quatre armoires de derrière, un milieu Pajot-Lemoine-Corgnet tout excité, qui est peut-être trop galvanisé par son public et qui pense plus à mettre le pied dans les duels qu'à l'utilisation du ballon. Du coup, Lyon prend le dessus dans le jeu, Rachid Ghezzal, le visage de l'après-Fournier, puisque l'ancien entraîneur ne lui faisait pas confiance, est le plus remuant. C'est lui qui combine, fait tourner le jeu. Et qui frappe sur un service en retrait de Morel sur Ruffier à la 43e, pour la plus grosse occasion du premier acte.

Nouvelle erreur de Tolisso dans le Chaudron


Lyon a le vent en poupe et le confirme en seconde période. Avec un coup franc de Grenier qui pousse Ruffier à une nouvelle parade mais aussi à Ghezzal, qui trouve la transversale à la 55e sur une frappe contrée. Lyon domine et Christophe Galtier voit les reproches venir sur le sexy de sa formation. Il tente de placer sur l'aile gauche pour faire entrer Eysseric au milieu de terrain. Puis il sort Lemoine pour Cohade, averti et proche de l'expulsion après une charge sur Lacazette. Il faut tenir, on ne sait jamais. Après tout, si cette équipe était tellement supérieure à la sienne, elle ne compterait pas le même nombre de points aujourd'hui... Bien vu, à un quart d'heure de la fin, Monnet-Paquet s'arrache donc sur une passe en retrait mal ajustée de Tolisso pour servir Søderlund qui termine Lopes avec une frappe en tacle. L'attaquant norvégien a l'occasion de doubler la mise sur un service en retrait d'Eysseric à la 85e. Mais il frappe sur un coéquipier. Pas grave, il n'a pas besoin de plus pour entrer dans la légende.



Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! 1 jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
il y a 2 heures Le but le plus absurde de l'année en deuxième division allemande 8 il y a 3 heures Les lumières s'éteignent en Argentine 4
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24