En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 8 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Top 100
  3. // N°4

Sócrates et ce Brésil 82 solaire

Quand on dit Sócrates, on pense, inévitablement, à ce Brésil 1982 au maillot jaune or. Le plus beau Brésil de toujours, même s'il n'a pas gagné. Et c'est peut-être ça, d'ailleurs, qui le rend encore plus beau.

Modififié

C'est en mai 1981, le 15 exactement, soit cinq jours après la victoire du centre que nous autres, Français, avions découvert Sócrates. On le connaissait un peu : Brésil, attaquant, grand, technique, barbu. En gros, une réputation plutôt flatteuse en ces temps médiatiques chiches en images (trois chaînes TV et basta !). Tout aussi flatteuse, la réputation d'une Seleção newlook qui renouait, disait-on, avec l'âge d'or, à la différence du Brésil décongelé du Mundial 78, battu même par les Bleus au Parc juste avant la compète (0-1, but de Platoche). En 81, on attendait les Brésiliens comme des mômes, des étoiles plein les yeux. La même fascination mystique que les fans de rugby qui, eux, attendaient les All Blacks qui, à l'époque, ne venaient en France que tous les cinq, six ans. Et là, le Brésil était de retour, « dans la place » ! Et on a vu... France-Brésil 81, pfffff ! OK, beaucoup de forfaits côté Bleus (Platini, Giresse, Rocheteau, Battiston), mais ce Brésil était de toute façon trop fort. Aïe-aïe-aïe, Junior, Eder, Cerezo, Zico... et Sócrates ! On ne nous avait pas menti, le grand échassier au toucher de velours avait une classe folle : une passe décisive au laser pour Zico et un but sur lob. Un 3-1 au Parc. Sans forcer, sans suer.

Vidéo

Sócrates : un nom facile à retenir, une dégaine et une barbe révolutionnaires et une réputation certifiée de foot bossa-samba. Le gars faisait un peu baba-cool (après tout, Eagles cartonnait encore en 81) et en plus, il était médecin ! « Pédiatre » , donc « médecin du pied » . Les pieds, le foot, le football, quoi. CQFD. En fait, c'était plutôt médecin de l'enfance, mais on n'était pas des lumières... Donc, il avait un côté « humanitaire » , on l'imaginait en blouse blanche, sauver des bébés dans un pays du tiers-monde. Respect : ce footeux sortait de l'ordinaire. Le Brésil 1981 de Zico et Sócrates était veni, vidi, vici. Une démonstration qui avait remis nos petits Bleus à leur place.

Du jaune or au jaune pisseux


L'année d'après, la Seleção drivée par Telê Santana, un prophète du foot samba, débarque au Mundial espagnol. Avec Zico, Sócrates, Dirceu, Cerezo, Falcão, ce Brésil magnifique ne pouvait pas perdre : tout au long de la compète, la Seleção gratifie le monde d'une séance de rattrapage, nous qui avions manqué le fabuleux Brésil 70. Mais Paolo Rossi trucide ce Brésil d'un triplé assassin. La légende raconte que les Brésiliens ignoraient qu'à 2-2, ils étaient encore qualifiés pour la finale... Comme si seule la victoire était belle et qu'elle imposait au pays du futebol roi de gagner 3-2 en prenant un maximum de risques... Sócrates fit plus tard une mise au point, ne regrettant rien : contre la Nazionale, le Brésil se serait renié en jouant petit bras et défensif. Merci, docteur. Merci pour la beauté du sport.

Vidéo

La Seleção, toujours pilotée par Telê Santana, offrira le même spectacle et la même philosophie de jeu au Mundial 86 au Mexique. Mais sa chance était passée, ce Brésil avait vieilli. Contre la France, au cours d'une partie somptueuse baignée de soleil, le Brésil de Sócrates perd à nouveau aux tirs au but (avec ratés de Zico, puis du barbudo), l'occasion de porter au firmament son foot de rêve. Le Brésil de Sócrates rêvait trop, peut-être. L'Italie 82 et la France 86 étaient plus « réalistes » , donc meilleures. Le Brésil de Sócrates portait une utopie footballistique qui n'avait plus cours. En 86, c'était d'ailleurs la dernière fois que la Seleção revêtait un maillot jaune d'or, couleur chaude et fraternelle. Ensuite, ce serait jusqu'à aujourd'hui un maillot au jaune plus clair, plus flashy, plus acidulé, voire jaune pisseux. Malgré deux autres titres mondiaux, les nouvelles teintes du « jaune Brésil » attestaient d'un abandon de l'utopie au profit d'un football plus « efficace » . Amen.

La Démocratie corinthiane


Avec le temps, on apprendra que le bon Sócrates s'appelait ainsi de par la volonté de son père, autodidacte venu du Nordeste, réussissant à la force du poignet et féru de philosophie grecque. Qu'avec les Corinthians, Sócrates et ses potes avaient mis en place une gestion de club démocratique où toutes les décisions étaient prises par un vote intégral. Que ce mouvement de la « Démocratie corinthiane » fut le catalyseur du renouveau démocratique qui permit de chasser les militaires (1984-85). Sócrates, « grande pointure » , comme aurait dit Gainsbarre... Un footeux 100% atypique dans son pays : il était très grand, cultivé et diplômé, politisé, animé d'une vraie spiritualité, mais non croyant, non religieux (à l'inverse des footeux de son pays).


Intellectuellement plus proche de la vieille Europe que de l'Amérique (il joua à la Fiorentina, jamais aux USA, comme pas mal de joueurs sud-américains en fin de carrière)... Un souvenir fugitif de quelques secondes à peine, dans un coin de l'image TV, à l'écran : Sócrates le gentleman donne l'accolade à Tardelli sans rancune et échange son maillot avec lui dès le coup de sifflet final de ce maudit Italie-Brésil 82... Sócrates, le footballeur hippie qui aurait eu sa place chez les Novos Baianos, célèbre groupe rock brésilien des années 70 : onze babacools barbus, adeptes de la fumette, de la guitare et du ballon rond. Sócrates aimait les arts et les artistes, la musique d'abord.

Poésie pure


Famille, équipe, groupe de rock, cercle militant, football : Sócrates était éminemment collectif. Sur le terrain, tout son jeu était tourné vers l'autre, vers le coéquipier. Jamais sur lui-même. Ses buts en solitaire sont rares et c'était quand il n'y avait pas de solution collective... Deux derniers souvenirs So Foot. En 2004, une interview par mail qu'il nous avait accordée. Il avait répondu longuement par écrit dans un français très approximatif mais très compréhensible. Une syntaxe flinguée. Mais c'était de la poésie pure. On a égaré ce mail et ça nous a fait mal quand Sócrates nous a quittés en 2011, il y a cinq ans déjà.


Et puis, il y a ce rendez-vous manqué à São Paulo en mai 2005. Un coup de fil, une voix chaleureuse, éraillée à la clope et à la cachaça au bout qui nous confirme le rencard pour le lendemain. Le rencard est tombé à l'eau. On s'y attendait, connaissant le côté « fly high  » du bonhomme... Le « grand » nous a quittés au matin du 4 décembre 2011, jour précisément où les Corinthians ont été sacrés champions du Brésil. Et trente ans après la féerie brazileira du Parc des Princes 1981.

Par Chérif Ghemmour Article initialement publié en octobre 2012
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Top 100 : Ils ont marqué
le foot sud-américain
N°4 : Sócrates




Dans cet article


Hier à 18:47 345€ à gagner avec PSG, Bayern & Juventus il y a 1 heure Un club de D3 va construire une tribune debout grâce à un crowdfunding Hier à 15:21 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger !
il y a 2 heures La roulette insolente de JK Augustin 17 il y a 4 heures À Coventry, un fan descend sur la pelouse pour engueuler les joueurs 11 Hier à 14:36 Zebina condamné à deux ans de prison avec sursis 12
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:22 Le fils de Giovinco ambiance les fans de Toronto 3 Hier à 12:48 Troisième commotion cérébrale en six mois pour Birnbaum 10 Hier à 11:48 Une chèvre s'invite sur un terrain de foot en Grèce 11 Hier à 10:44 Arbitre agressé et baston générale dans un match de U19 31 Hier à 10:21 Un maillot pour Halloween créé à Hawaï 4 lundi 16 octobre 216€ à gagner avec Dortmund, Man City - Naples & Real - Tottenham lundi 16 octobre Taarabt met fin à trois ans de disette 15 lundi 16 octobre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 16 octobre Un joueur de Xanthi (Grèce) sanctionné à cause de la mousse 6 lundi 16 octobre Kaká a joué son dernier match à Orlando 12 lundi 16 octobre Un match retardé à cause des confettis 3 lundi 16 octobre Une équipe de D3 argentine déguisée en Lionel Messi 6 lundi 16 octobre Le missile de Guedes avec Valence 21 dimanche 15 octobre Alessandrini nommé pour le trophée du meilleur nouveau venu en MLS 14 dimanche 15 octobre Un match de foot suivi d'un match de rugby sur le même terrain 11 dimanche 15 octobre Pronostic Inter - Milan AC : 431€ à gagner sur le derby ! samedi 14 octobre L'incroyable raté de Mateta 5 samedi 14 octobre Martin Palermo est champion du monde ! (via Brut Sport) samedi 14 octobre Un club de migrants en Andalousie 4 vendredi 13 octobre Découvrez le mini-foot ! (via Brut Sport) vendredi 13 octobre Derby County clashe Nottingham avec un freestyle de rap 4 vendredi 13 octobre Billericay Town FC (D7 Anglaise) recrute deux SDF 4 vendredi 13 octobre À Brescia, les joueurs interrompent l'entraînement pour éviter un PV 1 jeudi 12 octobre Éric Cantona va chanter du Disney 28 jeudi 12 octobre Le Récap "Semaine Internationale" de la #SOFOOTLIGUE 1 jeudi 12 octobre Villarreal s’attaque aux pigeons 20 jeudi 12 octobre Une équipe éliminée sur tapis vert à cause de ses numéros de maillots 16 jeudi 12 octobre Une séance de tirs au but jouée trois semaines après la prolongation 5 mercredi 11 octobre Le Dynamo Dresde ressort son maillot anti-raciste 22 mercredi 11 octobre La voisine avait planqué 186 ballons 47 mercredi 11 octobre L'improbable dégagement en touche d'un remplaçant du Panama 12 mercredi 11 octobre Le feu d'artifice des supporters bosniens 3 mardi 10 octobre George Weah, président du Liberia ? (via Brut Sport) lundi 9 octobre Mondial 2018 : La folie dans les rues du Caire (via Brut Sport) lundi 9 octobre Ballon d'or : la liste des 30 nommés 84 lundi 9 octobre 245€ à gagner avec France-Bélarus & Lettonie-Andorre lundi 9 octobre Quand le pays de Galles foire sa photo d’avant-match 13 lundi 9 octobre Le caramel de quarante mètres d'une joueuse de l'OL 19 lundi 9 octobre Raté incroyable en D4 néerlandaise 6 lundi 9 octobre Ballon d’or : Kane et Lewandowski sont bien là 15 lundi 9 octobre Pronostic France Bélarus : 670€ à gagner sur le match des Bleus ! 1 lundi 9 octobre Ballon d’or : Suárez, Coutinho et Mertens y sont aussi 24 lundi 9 octobre Paraguay : match interrompu pour violences après huit minutes 3 lundi 9 octobre 12 matchs de suspension pour avoir critiqué le district de Moselle 8 dimanche 8 octobre 35 Hollandais font le déplacement pour voir un match de D6 anglaise 6 dimanche 8 octobre La FIFA veut reformer les trêves internationales 20 samedi 7 octobre Une blessure affreuse en Argentine 9 samedi 7 octobre U17 : des IRM pour contrôler l'âge des joueurs 13 samedi 7 octobre QPR a créé un groupe de supporters LGBT 117 vendredi 6 octobre Un nouveau rapport accable l'organisation du mondial au Qatar 42 vendredi 6 octobre Quand des supporters anglais marquent avec un avion en papier 8 jeudi 5 octobre 267€ à gagner avec Bulgarie-France, la Suisse & Iles Féroé-Lettonie jeudi 5 octobre 545€ à gagner sur Bulgarie France ! jeudi 5 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! jeudi 5 octobre Mondial 2018 : la mise en place de la VAR remise en cause 6 mercredi 4 octobre Ivre, Alex Morgan se fait virer de Disney World 39 mercredi 4 octobre Le gardien prend un but gag, les supporters envahissent le terrain 6 mercredi 4 octobre Une équipe espagnole intégralement formée de Sud-Coréens 15 mardi 3 octobre Un triplé dont deux ciseaux en D2 Suisse 3 mardi 3 octobre Emmanuel Eboué fait taire la rumeur VIH 9 mardi 3 octobre Victime d’un malaise cardiaque, il prolonge son contrat 3 mardi 3 octobre Ribéry a payé le salaire de son frère à Bayonne 29 mardi 3 octobre Des fans en colère parce que leur équipe gagne 10 mardi 3 octobre La terrible faute sur Renato Civelli 2 lundi 2 octobre Rocket League dans la vraie vie (via Brut Sport) lundi 2 octobre Emmanuel Eboué atteint de graves problèmes sanguins 21 lundi 2 octobre Les funérailles du club de Modène organisées par ses supporters 12 lundi 2 octobre 190 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions !!! 1 lundi 2 octobre Gignac collecte 241 000 euros pour une fillette atteinte d'une tumeur 4 dimanche 1er octobre Le tifo « Dikkenek » des ultras d'Anderlecht 32 dimanche 1er octobre Il envoie un coup de boule à son coéquipier en plein match 2 dimanche 1er octobre Le ciseau d'Haller 1 samedi 30 septembre Villas-Boas suspendu huit matchs 1 samedi 30 septembre Un club de D6 allemande sponsorisé par une actrice porno 26 samedi 30 septembre Scolari veut envoyer Ancelotti en Chine 4 samedi 30 septembre Le plan machiavélique de Lucas Digne (via Brut Sport) vendredi 29 septembre Le licenciement d’Ancelotti provoqué par cinq joueurs 70 vendredi 29 septembre L'Ukip accusé d'avoir plagié le logo de la Premier League 19 vendredi 29 septembre Griezmann va publier des romans 50 vendredi 29 septembre Le mode "foot en salle" à FIFA... (via Brut Sport) jeudi 28 septembre 258€ à gagner avec Arsenal, Lazio & Torino 2 jeudi 28 septembre 177 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions !!! 1 jeudi 28 septembre Le club de Calais n'est plus 14 jeudi 28 septembre Leonardo atterrit à l'Antalyaspor 19 jeudi 28 septembre L'UEFA, le grand gagnant de l'Euro 2016 selon la Cour des comptes 4 jeudi 28 septembre River : Gallardo allume les suspicieux 12 jeudi 28 septembre Tu sais que t'es nul à FIFA quand... (via Brut Sport) mercredi 27 septembre 369€ à gagner avec Milan AC & Zénith mercredi 27 septembre Cassano prêt à sortir de sa retraite ? 7 mercredi 27 septembre Salut nazi pour un coach de D5 allemande 57 mercredi 27 septembre PSG Bayern : 10€ sans dépôt et 260€ à gagner !!! mercredi 27 septembre DERNIER JOUR DE L'OFFRE SPECIALE : 10€ offerts sans dépôt pour parier chez Winamax !!! mardi 26 septembre Gignac encore à la rescousse des Mexicains 12 mardi 26 septembre Remplaçant, il est contrôlé positif 12
À lire ensuite
Sócrates de Médicis