1. //
  2. // 37e journée
  3. // Rennes/Sochaux (1-2)

Sochaux tient sa finale

La victoire des Doubistes sur la pelouse de Rennes (2-1) combinée au succès des Savoyards dans leur région face à Nice (2-0) offrira LE match de ce dernier tour de piste. Les hommes d'Hervé Renard sont peut-être en passe de réaliser la plus belle des opérations sauvetages de la Ligue 1.

Modififié
0 42
Rennes-Sochaux: 1-2
Buts : Ntep (72e) ; J.Ayew (33e), Mayuka (78e)

Il est 21 heures au Stade de la route de Lorient. L'heure de vérité pour le FC Sochaux-Montbéliard. Comme sur toutes les pelouses de Ligue 1, le premier multiplex va offrir la première séance suspense de la fin de saison. Si l'actuel dix-huitième du championnat veut porter le costume du héros en fin d'exercice, il ne faudra pas ralentir la cadence dans un finish à couper le souffle. À Rennes, le public n'a pas digéré l'humiliation de samedi dernier en finale de Coupe de France. Peu importe la victoire au Parc des Princes la semaine dernière, les Bretons ont la gueule de bois. Les Lionceaux le savent, il faut gagner pour continuer à espérer et garder une oreille attentive à ce qu'il se passe du côté du Parc des sports. Après trois défaites consécutives en championnat, Évian Thonon Gaillard reçoit l'OGC Nice et souhaite remettre du carburant dans la machine. Intimement liés par une destinée qui sera cruelle pour l'un des deux clubs, le duel chasseur-chassé n'a pas encore trouvé sa fin.

Ayew Iverson

Sur le terrain, la rencontre démarre tambour battant pour les visiteurs. En face, le Stade rennais doit subir une ambiance délétère. Le kop annonce la couleur : « Nous aussi, on choisit nos matchs. » Sous les sifflets des supporters, les locaux doivent également faire face aux encouragements d'un beau parcage du FCSM derrière son équipe. Très remuants dès le début de partie, les Doubistes prennent l'initiative et mettent leur adversaire en difficulté. Sur un centre de Julien Faussurier frappé après la démarcation, Roy Contout exécute un ciseau retourné aussi beau qu'inutile. La pression s'accentue sur la défense armoricaine, mais elle prend un peu plus d'ampleur sur les épaules du relégable. À Annecy, Kévin Bérigaud vient de profiter d'un bon pressing sur Nemanja Pejčinović pour offrir temporairement trois points d'avance aux Savoyards. À ce moment précis, Sochaux ne parvient pas à se défaire de Rennes. Les hommes d'un Hervé Renard dont les puissantes directives résonnent dans la cathédrale rennaise ne le savent pas encore, mais le maintien s'éloigne temporairement. C'était sans compter sur la pleine bourre de Jordan Ayew. Sur une ouverture de Faussurier, le Ghanéen oriente son contrôle de la poitrine et envoie une sifflante cassant la barre avant d'entrer. À la manière d'un basketteur venant d'exploser l'arceau d'un dunk violent, le numéro 3 fait le show comme l'aurait fait un Allen Iverson des grands soirs. Le score devenant favorable pour les revenants de l'enfer, la finale à Bonal dans une semaine est plus que jamais d'actualité.

Renard est magique

On le voit arriver gros comme une tome de Savoie, l'OGC Nice n'arrive pas à se créer la moindre occase et n'a plus vraiment d'objectifs en sachant que le maintien est d'ores et déjà acquis. Avec ses 66 saisons dans l'élite, si le pensionnaire de Ligue 1 le plus expérimenté veut se sauver, il va falloir tenir le résultat, voire réaliser le break pour éviter l'angoisse. Sans être dangereux, la propriété du groupe Peugeot voit pour l'instant l'affaire rouler comme une 205 : sans direction assistée, mais avec une climatisation pour garder la tête froide. Toujours très lucide dans ses choix, Ayew sert Sanjin Prcić pour une frappe enveloppée du jeune Bosnien. À côté. À fond dans le coup, Contout se régale en éliminant deux adversaires pour enchaîner sur une frappe, mais Costil fait parler l'horizontale. Toujours au taquet, mais pas sûres de s'imposer, les forces sochaliennes commencent à épuiser leurs cartouches de chasseur. Pas de pleurs pour Roy Contout lors de sa sortie cette fois, mais de la crispation, comme lorsque Sébastien Corchia manque le but du KO. Fruit du hasard ou pas, la sanction intervient quelques minutes plus tard. Laxiste sur son marquage, Sébastien Roudet laisse à Moreira le temps de centrer pour Paul-Georges Ntep, qui redonne trois points d'avance à Évian. Sochaux est dans le doute, mais pas encore dans le Doubs. En bon chenapan, Renard réalise sa spéciale : la zambienne. Sans avoir touché le moindre ballon depuis son entrée, Mayuka profite d'un corner rapidement joué pour surprendre ses opposants. Sochaux repasse devant, tandis que l'ETG enfonce le clou grâce à Nicolas Benezet. Évian ne craquera pas, Sochaux continue son incroyable série sur une ultime claquette de Yohann Pelé. Relégable depuis la troisième journée, Sochaux suit les traces d'Orphée.

par Antoine Donnarieix
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Le marabout... Hallucinant.
Putain, j'ai vu Antoine dominatrix
Sochaux Stern des Ostens Niveau : Ligue 1
Quel sale enculé ce Puel bordel, le mec envoie son équipe B dans un match où plusieurs équipes jouent leur vie. Dommage que nice soit sauvé.

Sochaux a des putains de couilles monstrueuses sur cette fin de saison, à eux de les poser sur le front des mécréans savoyards.

Quel match ce soir mes aïeux ! On l'a notre finale, tous les billets ont été vendus 1 semaine avant le match, j'ai rarement vu ça.
Roger-le-routier Niveau : CFA2
J'ai du mal à comprendre pourquoi "Monsieur Renard" n'est même pas nommé au trophée du meilleur entraîneur de l'année. Ce qu'il a fait à Sochaux est prodigieux, même si le club était finalement amené à descendre, et au moins aussi méritoire que ce qu'ont accompli Blanc et Ranieri. Il a pris en main une equipe moribonde, que tout le monde voyait déjà en D2, au mental dans les chaussettes et sans budget. Il en a fait en quelques mois une equipe de battants ayant son destin en mains : chapeau bas
Vous avez le même titre que RMC Sport c'est triste
Heureusement qu'il y a eu le duel à distance Sochaux-Evian pour mettre un peu de piment dans ce multiplex, parce que dans l'ensemble, c'était vraiment bof bof. Quelques beaux buts, notamment celui de Matuidi avec la passe de Lucas.
Et sinon, toujours le même refrain sur les mecs de Canal, affligeants. Le boulot des mecs, c'est commenter du foot et ils ne sont même pas capables de savoir qui est sauvé ou non. Avec mention spéciale pour Stéphane Guy "Heureusement qu'on est à Lille s'il faut aller à l'hôpital"
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Jordan Ayew est en train de fermer quelques gueules.

Une fierté du centre de formation de l'OM!

Arrache le maintien avec Sochaux et reviens-nous t'es chez toi à Marseille
Evian doit être en train de prier. Et s'ils ne sont pas en train de le faire. Bah, ils devraient. #Snatchstyle
Romansochaux Niveau : National
Note : 3
On est quand même les seuls à s'être taper une équipe qui aura joué le coup à fond. Montanier qui fait rentrer Oliveira quand Puel fait rentrer son môme....
Heureusement que c'était Toivonen et pas Oliviera en pointe durant la majorité du match sinon on repartait sans point.
Mayuka qui sauve sa saison, putain, il m'a fait hurler ce con.
volontaire82 Niveau : Loisir
Je tiens à m'excuser auprès des supporters sochaliens et evianais pour la prestation indigente de mon équipe ce soir.. le plus triste dans tout ça c'est que Casa avait même pas fait tourner.. pas comme l'autre Puel
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 8
Effectif de zambiens, mental de viêtcongs.

La semaine prochaine, faites couler Evian et le champagne.
Sochaux peut quand même l'avoir mauvaise, car Pecinovic, franchement c'est pas possible ! Danone a dû lui glisser un chèque avant le match.
Message posté par Pitch
Sochaux peut quand même l'avoir mauvaise, car Pecinovic, franchement c'est pas possible ! Danone a dû lui glisser un chèque avant le match.


Il est encore plus malin. Il a aussi pris celui de Peugeot avec son magnifique CSC la semaine dernière...
Bon espoir pour nous marseillais, que Puel sorte l'équipe type et la motiv' pour enfiler les lyonnais ! Les arbitres sont là aussi au cas où ^^
philfrenhie Niveau : CFA
Message posté par Sidney G'Ovule
Jordan Ayew est en train de fermer quelques gueules.

Une fierté du centre de formation de l'OM!

Arrache le maintien avec Sochaux et reviens-nous t'es chez toi à Marseille


dixit le gars qui l'a conspue pendant tout la 1ere partie de saison en le traitant de tocard......ca serait bien que Jordan te ferme la tienne qu'on ne se cogne plus tes avis contradictoires une semaine sur 2.....
Romansochaux Niveau : National
Note : 2
Message posté par Pitch
Sochaux peut quand même l'avoir mauvaise, car Pecinovic, franchement c'est pas possible ! Danone a dû lui glisser un chèque avant le match.


Bah il nous a mis un but la semaine dernière aussi.
Romansochaux Niveau : National
Message posté par Pitch
Sochaux peut quand même l'avoir mauvaise, car Pecinovic, franchement c'est pas possible ! Danone a dû lui glisser un chèque avant le match.


Bah il nous a mis un but la semaine dernière aussi.
Romansochaux Niveau : National
Message posté par Pitch
Sochaux peut quand même l'avoir mauvaise, car Pecinovic, franchement c'est pas possible ! Danone a dû lui glisser un chèque avant le match.


Bah il nous a mis un but la semaine dernière aussi.
Sidney G'Ovule Niveau : Loisir
Message posté par volontaire82
Je tiens à m'excuser auprès des supporters sochaliens et evianais pour la prestation indigente de mon équipe ce soir.. le plus triste dans tout ça c'est que Casa avait même pas fait tourner.. pas comme l'autre Puel


Journée après journée, ton honnêteté de supporter (et PAS de n'importe-quel club) force mon respect
Message posté par pompidou
Heureusement qu'il y a eu le duel à distance Sochaux-Evian pour mettre un peu de piment dans ce multiplex, parce que dans l'ensemble, c'était vraiment bof bof. Quelques beaux buts, notamment celui de Matuidi avec la passe de Lucas.
Et sinon, toujours le même refrain sur les mecs de Canal, affligeants. Le boulot des mecs, c'est commenter du foot et ils ne sont même pas capables de savoir qui est sauvé ou non. Avec mention spéciale pour Stéphane Guy "Heureusement qu'on est à Lille s'il faut aller à l'hôpital"


C'est clair! Jamais compris les mecs pour sortir des conneries pareilles, si le mec a la cheville pétée, qu'il voit le meilleur médecin de Lille, de Brest ou de Nice ça changera rien à la blessure mais bon..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 42