France - Ligue 1 - 26e journée - Rennes/Sochaux (2-2)

Par Arnaud Di Stasio

Sochaux lâche des points

Sochaux a cru pouvoir l'emporter à Rennes jusqu'à la dernière minute (2-2). Entreprenants, les Sochaliens ont mené au score deux fois avant de céder sur coups de pied arrêtés.

Note
Cliquez sur une étoile pour donner la note

Sochaux lâche des points
Sochaux lâche des points
Rennes - Sochaux : 2-2
Buts : Boye (36è) et Makoun (88è) pour Rennes ; Sio (21è) et Corchia (55è) pour Sochaux.

Avant la rencontre, tous les Rennais s'échauffaient avec un maillot floqué "Alessandrini". Une manière de rendre hommage au milieu gauche qui s'est fait les croisés le week-end dernier. Une manière aussi de rappeler que la fin de saison sera compliquée sans leur atout offensif numéro un. Ceci expliquant peut-être cela, les supporters rennais n'ont pas daigné sortir de chez eux cet après-midi, le Stade de la Route de Lorient n'est qu'à moitié plein. L'autre moitié aura manqué un but « à la Alessandrini » d'un autre joueur de poche, le latéral sochalien Sébastien Corchia. Contre le cours du jeu, le Stade Rennais a arraché le nul dans les dernières minutes du match et reste sixième de Ligue 1. Sochaux a mené deux fois mais a plié à chaque fois sur coup de pied arrêté. En bas du classement, les Lionceaux ne parviennent pas à profiter de leur bonne dynamique pour distancer la zone rouge.

Deuxième but en deux matches pour Sio

Comme dimanche dernier contre le PSG, les Sochaliens se montrent très entreprenants dès l'entame de la rencontre. Décidément, les adversaires du haut du classement et les retransmissions télévisées les galvanisent. Les hommes d'Éric Hély imposent leur jeu léché. Bakambu, Roudet puis Boudebouz manquent de jolies opportunités d'ouvrir le score. Les Rennais n'ont rien d'autre à proposer qu'un jeu physique (euphémisme) et direct. Mais les ballons de la rampe de lancement Julien Féret ne trouvent pas preneurs jusqu'à un but de Cheikh Diarra refusé pour hors-jeu. Seul sursaut dans la torpeur bretonne. C'est le moment choisi par Sochaux pour ouvrir le score. Giovanni Sio se jette pour couper un centre tendu de Boudebouz et trompe Costil (0-1). A l'instar de Pitroipa, les Rennais n'arrivent pas à trouver la faille. Pour son premier match depuis son retour de la CAN, le Burkinabé bute sur la défense sochalienne. Une défense qui finit par craquer à dix minutes de la pause. Sur un coup-franc de Julien Féret, John Boye s'extirpe de la mêlée pour égaliser de la tête (1-1). C'est le dixième but de la tête du Stade Rennais en Ligue 1. La fin de la mi-temps voit les débats enfin s'équilibrer, Rennais et Sochaliens se répondant par coups-francs interposés.

Jean II répond à « Léo » Corchia

La rencontre repart sur un rythme enlevé mais il ne faudra pas attendre l'heure de jeu pour que Sochaux refroidisse les ardeurs bretonnes. Sur une remise en touche, le ballon revient au latéral droit sochalien Sébastien Corchia, lequel repique dans l'axe et pénètre dans la surface. D'un passement de jambes, il met Alou Diarra dans le vent avant d'enrouler une frappe du gauche dans la lucarne opposée (1-2). Un beau cadeau d'adieu pour son président Alexandre Lacombe. Sans doute abattus par le but de Corchia, les Rennais ne sont pas aidés non plus par une pelouse qui présente plusieurs zones apparemment dédiées à la pratique du beach soccer. Dans le duel Franck Provost des gardiens qui font le plus attention à leur coiffure de L1, Benoît Costil sauve les siens par deux fois devant Cédric Bakambu. La deuxième fois du talon et à bout portant lors d'une sortie au devant de l'attaquant lionceau. Sochaux manque le break et le regrettera. Dans les vingt dernières minutes, le Stade Rennais pousse mais de manière brouillonne. Jamais vraiment dangereux, Rennes finit par égaliser sur un corner de Sadio Diallo à deux minutes de la fin du match. Le ballon revient dans les pieds de Jean II Makoun, qui fusille Simon Pouplin du gauche (2-2). Maintenant, c'est sûr, les Sochaliens repartiront du Stade le Route de Lorient avec des regrets.

Suivre Arnaud Di Stasio sur Twitter Par Arnaud Di Stasio


 





Votre compte sur SOFOOT.com

6 réactions ;
Poster un commentaire

  • Message posté par Wagneau le 23/02/2013 à 19:27
      Note : 2 

    Vraiment prometteur ce Sio !

  • Message posté par Rozmo le 23/02/2013 à 19:32
      Note : 1 

    Jeu physique de Rennes, euphémisme. Rennes est l'équipe qui reçoit le moins de cartons jaunes, et celle qui fait le moins de fautes depuis le début de la saison. Comme déjà précisé par un de vos article, le temps des M'bia, Hansson et consort et fini. Rédac schyzophrene...

  • Message posté par Qhuit le 23/02/2013 à 19:53
      

    Sacré but de Corchia, futur gros client le garçon.

  • Message posté par Disantino le 23/02/2013 à 21:49
      

    Go Go Go les lionceaux
    Ce cub historique et qui fait tant pour la formation ne peut pas descendre
    Mais si pour le coup c'est un des clubs les plus malchanceux de L1

  • Message posté par helllone le 23/02/2013 à 21:54
      

    Feret a quelque chose de Pirlo, les passes en rupture, la vision du jeu qu'il est l'un des seuls à voir sur le terrain (la passe du but hors-jeu), la qualité de ses coup-francs (le 1er but) et les feintes de corps pour créer des décalages. Et la pseudo lenteur ^^' !
    Dommage qu'il ne se révèle que maintenant..

  • Message posté par larsson le 23/02/2013 à 22:01
      Note : 1 

    Corchia élimine sur une feinte de corps et pas un passement de jambes...Des lionceaux qui avaient du jus ce soir, Pitroipa et Danzé bien décevants.
    Par contre cette année le Stade Rennais prouve qu'il est capable de remonter au score, à l'inverse de la saison dernière où on ne savait pas tenir un résultat, c'est plutot positif.


6 réactions :
Poster un commentaire