Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es
  3. // Sochaux-Monaco (2-1)

Sochaux fait craquer Monaco

Très belle performance des Sochaliens qui créent la surprise face à une AS Monaco sans solutions. La qualif’ est méritée, la confiance est retrouvée et le petit nouveau Hadi Sacko fait déjà frissonner.

Modififié

FC Sochaux-Montbéliard 2-1 AS Monaco

Buts : Martin (19e), Sacko (54e) pour Sochaux // Bakayoko (38e) pour Monaco

Hadi Sacko n’avait pas de temps à perdre. Pour sa première titularisation avec le FC Sochaux Montbéliard, il a illuminé cette rencontre de Coupe de France par son talent et permis aux siens de décrocher une qualification surprise, belle et méritée. Arrivé en prêt il y a tout juste une semaine en provenance du Sporting Portugal, le joueur formé à Bordeaux n’a pas attendu pour révéler sa qualité. En première mi-temps, Hadi attire l’œil déjà par ses petits dribbles et ses quelques accélérations qui déstabilisent systématiquement la défense monégasque. L’une d’elles amènera le premier but de Florian Martin. Le public d’Auguste Bonal n’est pas aveugle et s’enflamme à chaque prise de balle de sa nouvelle recrue. En deuxième mi-temps, le festival continue. Vif, technique et pétillant, Sacko ne cesse de créer des brèches dans la défense princière et, à la 56e minute du match, il endosse définitivement le costume de sauveur. Excentré dans le coin gauche de la surface, il enrhume le pauvre Raggi avant de décocher une frappe croisée sublime qui vient nettoyer la lulu de Nardi. Hadi Boum. Ce but permettra à Sochaux de faire la différence contre une équipe de Monaco qui n’a pas donné l’impression de vouloir gagner ce match. Sacko a accompli son premier exploit, mais au vu de ce qu’il a montré ce soir, il pourrait encore achever bien d’autres travaux pour devenir véritablement le héros du Doubs.

Un nougat croquant et un rocher vacillant


Début de match tranquille. Les Sochaliens subissent légèrement, mais tentent de profiter de chaque récupération pour se projeter vers l’avant. Défensivement, les Monégasques sont bien en place et la jeune paire de Brésiliens Wallace-Jemerson intercepte tous les ballons. Bonal fait la connaissance d’Hadi Sacko et sur une énième accélération de ce petit nouveau, Sochaux trouve la faille. Avec un peu de réussite, Florian Martin profite du contre favorable avec Fabinho pour aller battre Nardi d’un plat du pied serein. Les Monégasques, qui venaient de se procurer leur première grosse occasion sur une tête de Carillo, n’avaient pas prévu ça. On attend alors une réaction des joueurs de la Principauté, mais elle ne vient pas.


Au contraire, ce sont les Sochaliens qui, transcendés par leur but, vont mettre à mal l’AS Monaco. Sacko met le feu devant la surface, Yanis Mbombo se permet des virgules-grand pont sur Fabinho et est même tout proche de faire le break, mais Nardi remporte son face-à-face avec le Belge. Les joueurs du Rocher vont tenter de calmer l’euphorie sochalienne, en récupérant d’abord la possession de balle, mais les milieux ont beaucoup de mal à se trouver. Et alors qu’ils commençaient sérieusement à douter, les Monégasques vont se rassurer. Un caviar de Moutinho sur coup de pied arrêté, une tête de Bakayoko bien smashée, et voilà Monaco qui revient à égalité. Les visiteurs ont même failli sérieusement déprimer les Jaunes sur une nouvelle offrande de Moutinho, mais cette fois, Werner repousse la tête monégasque.

Sacko, Doubiste schön


Sochaux repart avec les mêmes intentions qu’en première période. Les Monégasques sont gênés par la tactique des Sochaliens qui jouent sans complexe. Ça combine bien devant, et la défense maîtrise totalement le duo Carillo-Silva. C’est alors que la magie d’Hadi Sacko intervient, en inscrivant un but dont les supporters doubistes et lui se souviendront longtemps.


Les Sochaliens sont de nouveau devant et ne comptent pas se laisser rattraper une nouvelle fois. Les Monégasques n’arrivent pas à les inquiéter, et les entrées de Vágner Love et Thomas Lemar ne changent pas grand-chose. Le premier semble vraiment avoir perdu son niveau d’antan et loupe une énorme occasion tout seul à deux mètres du gardien. Le deuxième fait des grigris au milieu de terrain et lève les bras pour montrer son agacement face au manque de mouvement de ses coéquipiers.


Fabinho réussit des petits ponts, mais ce n’est absolument pas le moment. Le grand pont sur Telkeu est quant à lui plutôt bien vu, mais Carillo préfère simuler le penalty plutôt que de se retourner et frapper. À l’autre bout du terrain, Wallace nous fait sa boulette hebdomadaire et laisse filer le jeune Cissé vers le but, mais le nouvel entrant manque l’occasion de tuer le match. L’ASM s’aperçoit qu’il commence à se faire tard et jette ses dernières forces dans la bataille pour accrocher l’égalisation, mais la défense sochalienne tient bon. Un dernier frisson sur corner et ça y est, ils tiennent leur victoire. Sochaux se qualifie pour les quarts de finale de la Coupe de France, mais en plus de la qualification, ce match peut véritablement leur servir de référence pour leur mission maintien en Ligue 2. Et si Hadi Sacko confirme ces premières impressions, Sochaux a vraiment des raisons d’y croire.

Par Fausto Munz
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 2 heures L'avocat de Mogi Bayat ne comprend pas pourquoi son client est toujours en prison 27 il y a 6 heures Le magnifique coup franc de Rooney avec DC United 9
Partenaires
Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi