1. // Loisirs
  2. // Foot entre potes
  3. // Site SoccerPlay
  4. // Interview

SoccerPlay : « Tous ceux qui jouent au foot en loisir galèrent à trouver des joueurs »

Mis en ligne la semaine dernière, le site SoccerPlay est le fruit de l'imagination de trois potes qui en avaient marre de ne pas trouver assez de monde pour jouer au foot. Sorte de réseau social du ballon rond pour amateurs, SoccerPlay débarque pour vous éviter d'avoir à fouiller votre répertoire dans l'espoir de trouver le joueur manquant. Rencontre avec Arnaud Butin, l'un des fondateurs.

Modififié
225 8
Pour commencer, qu'est-ce que SoccerPlay ?
SoccerPlay est un tout jeune site destiné à mettre en relation les gens qui jouent au foot en loisir. C'est une sorte de réseau social dédié aux amoureux du ballon qui en ont marre de ne pas être assez pour taper un foot.

Comment t'est venue cette idée ?
Ça m'est venu à force de galérer à organiser des foots avec mes potes. Tous ceux qui jouent connaissent ce moment où tu passes des heures à envoyer des textos à tout le monde, à écumer tout ton répertoire pour finir à huit sur un terrain de 5 x 5. Le genre de truc vraiment frustrant, quoi. Du coup, comme j'étais dans le web, j'ai pensé à créer un site qui faciliterait tout ça.

Tu as donc ressenti un réel besoin à ce niveau en tant que « footballeur loisir » ?
Complètement ! Quand j'en parle autour de moi, j'ai l'impression que tous les mecs qui jouent au foot en loisir galèrent à trouver des joueurs. En plus maintenant, ça joue beaucoup sur des terrains payants que tu réserves à l'avance et où tu ne peux pas annuler, donc quand t'as mis 10 € et que vous n'êtes pas assez pour jouer, ça fait chier.

Peux-tu présenter ton site plus en détails ?
Le but premier de SoccerPlay est d'agrandir ton réseau de joueurs au maximum pour être sûr d'avoir suffisamment de mecs motivés sous la main à chaque fois. Ça passe par trois fonctions. La recherche direct de joueur : tu tapes ton code postal et ça te sort tous les joueurs de ton arrondissement ou de ton secteur inscrits sur le site, que tu peux ensuite ajouter à ton réseau. Ensuite, il y a aussi la recherche par terrain : tu peux ajouter le terrain sur lequel tu joues ou t'inscrire dessus si sa fiche est déjà créée. Ainsi, cela crée automatiquement une communauté de joueurs qui jouent sur le même terrain et que tu peux également ajouter à ton réseau. Et pour finir, il y a la recherche par team : tu n'es pas obligé de solliciter l'intégralité de ton réseau à chaque fois que tu organises un foot, tu peux aussi organiser ton réseau en team de joueurs. Par exemple, si tu veux faire du Jorkyball, tu peux créer une team spéciale Jorky ou en rechercher une dans ton secteur.

C'est assez simple d'utilisation, en fait ?
Ouais carrément, c'est le but, en même temps. Pour résumer, le site est en deux parties : une partie pour le réseau, comme je viens de l'expliquer, et une partie pour organiser les foots. Cette dernière fonctionne comme un fil d'actu où tu peux proposer un foot à ton réseau et voir les foots que ton réseau organise. On a essayé de faire quelque chose de vraiment simple pour que les gens puissent organiser leur foot en quelques secondes, sans se prendre la tête et sans perdre de temps.

Et ça marche donc à l'échelle nationale ?
Oui bien sûr, les recherches de joueurs, terrains et teams par code postal permettent ensuite de cibler les joueurs de ton secteur.

Pour toi, qui est concerné par SoccerPlay ?
Je dirais toute personne, sans limite d'âge, qui joue au foot en loisir. On vise autant les étudiants que les quadras qui cherchent à se faire des foots de temps en temps pour transpirer un peu.

Quelle est la philosophie de SoccerPlay ?
Tout ce que je peux te dire, c'est qu'on n'est que trois et qu'on a tous un boulot à côté. En gros, SoccerPlay, c'est pas la grosse boîte qui a senti un filon, mais juste trois mecs qui aiment jouer au foot et qui essaient de monter un truc cool pour les gens comme eux qui ont les mêmes problématiques. Il y a aussi pas mal de second degré dans le site, on peut donc assimiler le côté «  ne pas se prendre trop au sérieux  » comme une philosophie.

Si tu devais résumer ton site en une phrase, tu dirais quoi ?
Le foot sans prise de tête.

Vous pensez déjà à des évolutions ?
Le site est en perpétuelle évolution, donc oui, il va y avoir pas mal de nouvelles fonctionnalités et surtout l'appli mobile qui arrivera bientôt. Après, on reste très à l'écoute des membres du site, donc si on voit que les gens souhaitent d'autres nouveautés, on se montrera réactifs.


Propos recueillis par Gaspard Manet Si vous souhaitez vous inscrire, c'est par ici.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

En voilà une idée qu'elle est bonne.

Elle est même géniale.

Bravo garçon j'espère que cette idée te permettra d'être immensément riche et à nous d'être 14 tous les dimanches.
L'idée est cool, il me semble qu'il y a un truc appelé sport easy qui fonctionne sur le même principe. A voir si ça a du succès...
Sport easy te permet juste d'inscrire tes connaissances et chacun valide de son côté si il vient ou non. ;)
bon on verra par la suite , rien pres de chez moi et je suis dans le 95
L1Triangle Niveau : DHR
Quand je vois ça, je me dit quand même ça craint, je veux dire c'est super comme site, mais je ne sais pas comment on à fait pour voir les stades autant désertés...

10-15 ans en arrière, chaques samedi/dimanche aprés-midi les stades était souvent bondés, a la limite si tu pouvais jouer, ou alors c'était en mode tournoi. Aujourd'hui y a plus un chat sur les terrains j'ai l'impression.
L1Triàgle, je suis tellement d'accord avec toi... Tu veux faire parti de mon réseau :)
un mec derrière son PC Niveau : Ligue 2
Si j'ai bien compris le truc, c'est pour organiser des matchs de façon ponctuelle, mais qu'en est-il des associations inscrites dans un championnat district qui cherche à remplacer les 7-8 casses-couilles qui ne donnent plus signe de vie pour les matchs de novembre à fevrier?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Londres, la clé de Sol
225 8