1. //
  2. // Amical
  3. // Allemagne-Angleterre

So long Podolski

Blessé l'automne dernier, Lukas Podolski a dû attendre pour avoir son dernier match avec le maillot de l'Allemagne. Ce sera finalement ce mercredi à Dortmund contre l'Angleterre, un pays où le garçon de Cologne a vécu pendant deux saisons et demie marquées par autant d'incompréhension que d'amour. Comme toujours avec Podolski.

Modififié
« Je veux remercier tout le monde, du staff dans les coulisses au manager et à mes partenaires, tous ceux qui m'ont aidé à faire de Londres ma seconde maison. » En 2015, la lettre d'adieu de Podolski à Arsenal pouvait ressembler à un outil de communication assez neutre et convenu. Avec l'Allemand, il s'agit pourtant bien d'un au revoir sincère et profond à un club où il a malgré tout subi quelques misères et beaucoup de difficultés. Signe que la relation entre Poldi et l'Angleterre n'était pas tout rose, teintée d'incompréhensions et de déception, mais aussi de beaucoup d'amour. Parce qu'avec Podolski, rien ne se passe jamais comme prévu et que le bougre n'est pas le plus facile à suivre dans ses coups de folie. Même Londres n'y a pas tenu.

London Calling


Au printemps 2012, Podolski a déjà une figure bien installée en Bundesliga et un parcours hors du commun, passé par le Bayern Munich avant de rétro-pédaler à Cologne... sans y connaître un grand succès. Le club, trop instable, file une nouvelle fois vers la 2. Bundesliga, et Lukas Podolski, dans les petits papiers de Joachim Löw, ne peut pas se le permettre. Malgré tout l'amour pour sa ville et son club, il se résigne à partir. L'aventure qui s'annonce est anglaise. En six mois sur place, Podolski se taille une place de choix grâce à sa volonté de jouer rapidement et direct, même sur l'aile gauche de l'attaque des Gunners. Avec douze buts et dix passes décisives entre août et février, il paraît inamovible dans le onze de départ et les fans ont déjà oublié le nouvel ennemi Van Persie en faveur de l'Allemand fougueux. Pas le même style, pas la même technique, mais un rendement très satisfaisant. Avec l'appui de Per Mertesacker, l'intégration paraît réussie à 100% en un temps record. Même son tour touristique de Londres émeut les réseaux sociaux. L'amour est tel qu'il annonce au Sun vouloir rentrer d'Allemagne « avec un taxi londonien » dans les valises. Un coup de folie qui indique que l'Angleterre n'était pas tout à fait prête pour Poldi.

Carnaval ou Arsenal ?


L'idylle ne dure ainsi pas. Poldi lui-même prévenait en février 2013 qu'il était trop tôt pour faire un bilan et « pour dire [qu'il est] un héros » . En fait, c'est l'époque du carnaval de Cologne qui le rattrape et qui lui met un coup au moral. Le club anglais ne l'autorise pas à faire son expédition rituelle dans les rues de Cologne. À l'époque, la responsable des médias Katie Baldwin parle dans Bild d'un problème (logique) de planning : « Compte tenu du programme d'entraînement, il serait difficile pour Lukas Podolski d'y participer. L'équipe s'entraîne toute la semaine et à cause du nombre de matchs pour lesquels il doit se préparer, il n'est pas possible de libérer un joueur de ces réunions. »


Pour Podolski, jeu et humeur vont de pair. Le niveau s'abaisse. Les efforts sur le terrain s'amoindrissent. Et les premières critiques de Wenger tombent sur l'international allemand. «  Il doit s'habituer déjà à une charge de travail plus élevée. » Quand il jouait à Cologne, il pouvait inviter ses amis quand il le voulait. C'est l'image d'un Podolski trop paresseux et peu concerné qui commence à circuler dans Londres. C'est surtout celui qui ne peut plus chanter Hallelujah avec trois pintes dans le nez et qui traîne sa misère sans lever la tête. Le syndrome Arshavin frappe l'Allemand, devenu petit à petit indésirable à Arsenal malgré un rendement plus que correct (31 buts en 82 matchs).

Poldi en exil


C'est pourtant mal le comprendre. L'amour de Podolski pour la fête et pour sa ville de Cologne n'est pas une façon de ne pas s'intégrer là où il vit. Au contraire, Podolski a pris le goût au voyage depuis toutes ses années de football. En témoigne son départ pour Istanbul et bientôt pour le Japon. Ce que l'Allemand demande, c'est de pouvoir s'intégrer à la ville à sa manière, souvent loin de ce qu'on pourrait attendre d'un jeune homme qui semble turbulent. À Istanbul, Podolski est ainsi devenu calme et sage. En mai 2016, quand le journal de Cologne l'Express vient lui rendre visite, il affirme aimer profiter de la vue sur le Bosphore depuis son appartement et pouvoir s'asseoir à regarder la mer « toute la journée » .


Bientôt, il va partir au loin pour une destination inattendue : le Japon, où il ne pourra plus revenir tous les quatre matins dans sa ville chérie. Alors, pourquoi cela n'a-t-il pas marché en Angleterre, malgré le soutien fort des supporters ? Peut-être parce que tout était trop attendu et trop facile. Et surtout parce que Podolski n'est jamais autant aimé que lorsqu'il n'est plus là. L'image d'un Poldi chambrant Van Persie en finale de Coupe de Turquie a pu faire frétiller de plaisir les supporters des Gunners. Que ce soit à Cologne ou à Londres, il devient d'autant plus populaire lorsqu'il part. Prinz Poldi est un joueur d'exil.

Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Ce commentaire a été modifié.
En tout cas un sacré patron en équipe nationale et un gars doté d'une grosse auto-dérision.
les mines du gauches qu'il envoyait aussi
Qu'est-ce que j'ai aimé ce joueur. Pour mon cœur la Mannschaft c'était avant tout Schweini, Klose et lui. Et qu'est-ce que j'ai pu pester sur ses stats moisies dans la moitié des jeux de foot que j'ai eu sur cette période (comme pour Klose d'ailleurs). Il aurait fallu que PES leur mette un effet triple flèche rouge automatique en équipe nationale.
D'accord sur toute la ligne, ces jeux de foots oublient toujours quelques joueurs... L'année dernière ils avaient mis 6 mois pour se rendre compte que Dembele n'était pas qu'un joueur de la réserve rennaise sans photo avec 58 partout...
Jeu est un autre Niveau : DHR
Dans les Fifa 06 et 07, il devenait le meilleur attaquant du jeu en compagnie de Torres au bout de 3 ou 4 saisons!
2 réponses à ce commentaire.
Du Racing et des Ailes Niveau : DHR
La référence à Brings sur So Foot ! On peut mourir tranquille
Petite Morve Niveau : Loisir
Enfin, un article sur Podolski !
Du point de vue allemand c'est sûrement le seul intérêt de ce match.
Pour ceux qui connaissent le site 11freunde, celui-ci s'est rebatisé 11poldis aujourd'hui.
Joueur très moyen, magnifique ambianceur de groupe.
130 sélections et 13 ans de carrière, c'est hallucinant pour un joueur qui a si rarement brillé en club (hormis à Cologne et épisodiquement Arsenal, et encore...)
Tout le paradoxe de cette Mannschaft post-2006 qui a installé toute une génération de bons joueurs tout en se permettant de maintenir dans les 23, voire dans le 11 type, des joueurs qui ne méritaient plus la sélection sur la base de leurs performances.
En France, malgré le sacro-saint esprit de groupe, ça fait bien longtemps que Poldi n'aurait plus été appelé.
Ce commentaire a été modifié.
Et il a que 31 ans bordel !! Il aurait pu taper des records en poussant jusqu'à 34/35 balais !
Pas d'accord sur la deuxième partie de ton message par contre, ses performances sont loin d'être ridicules pour un attaquant qui a beaucoup joué milieu offensif ou ailier gauche. On a peu de mecs avec ces chiffres-là en France.
La première saison à Arsenal (2012-2013) il joue 39 fois (dont huit remplaçant) pour 15 buts 10 passes dé quand même. Sur les six matches qu'il fait en C1, il cale 4 buts et une passdé. Tu voulais mettre qui à sa place en Allemagne ? C'est pas comme si le réservoir avait été infini, la Mannschaft a régulièrement eu des soucis sur les pointes et les ailiers et Podlski pouvait faire les deux. La saison suivant il joue moins (tout en restant décisif une fois sur deux) et n'est plus du tout dans le XI type de la CDM. Reste qu'un mec avec un tel bagage, si aimé dans le pays, des stats très correctes et un statut de taulier de l'équipe, bah tu le prends. On a pris Evra qui présentait le même profil (pas de poste hein) mais en moins bien.
Il aurait dû arrêter après la CdM, c'est clair, mais sa 1ère saison en Turquie était plus qu'honorable (dans un championnat de second rang certes) et la saison actuelle correcte (12 titus,5 sorties de bancs, 5 pions, 3 passdés, je compte pas l'Europe et c'est vrai qu'il n'y a pas montré grand-chose). La grosse "anomalie" c'est son maintien dans la NM pendant la saison post-CdM où il ne joue qu'une vingtaine de matches en traînant son spleen mais son statut et, encore une fois, le manque d'options confirmées dans son registre en NM ont suffi à éviter la tristesse ultime qui aurait été de le voir écarté de la NM avant l'annonce de sa retraite internationale.

Les Allemands adorent Poldi et il n'y a jamais eu un réservoir dingue à son poste et surtout il y a souvent eu pas mal de blessés ou de méformes. Il aurait pu être écarté avant mais le choix de le garder s'explique très bien.
2 réponses à ce commentaire.
Rakamlerouge Niveau : National
Des stats impressionnantes avec la Manschaft, un sacré pied gauche, des minasses, une puissance, un peu imprécis dans la finition, un sourire, de la bonne humeur, un taulier, un patron, un guerrier, un copain, une coupe du monde brandie dans le ciel de Rio, 128 matches et un dernier pour la route... Tchüss

Rakamlerouge Niveau : National
Entre Schweini qui se fait la malle et Poldi qui tire sa reverence, je vais finir par chialer!
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Podolski a quand même un meilleur ratio but/match que Klose par exemple.
Donc dire qu'il n'est pas un excellent finisseur c'est un peu osé.
Petite Morve Niveau : Loisir
Podolski c'est 80% de buts contre la Moldavie, le Liechtenstein et Saint-Marin.
Pour moi son principal apport à la NM est d'avoir redonné un coup de jeune à cette équipe (avec Schweinsteiger et Lahm) au moment où elle avait besoin de repartir sur de nouvelles bases. Il est d'ailleurs devenu une sorte de talisman pour Löw.
Mais pour le reste, à part une très belle frappe de balle, c'est un peu le néant tactiquement et techniquement.
Romansochaux Niveau : Ligue 2
Note : 2
Les stats en sélection se font contre les petites équipes, on peut dire ça de beaucoup de joueurs, même de Klose qui a souvent été absent contre les gros.
Reste que Podolski c'est 3 buts à la CDM 2006, 2 à l'euro 2008, 2 à la CDM 2010 et 1 à l'euro 2012.
Tout ça sans jouer en pointe.
2 réponses à ce commentaire.
Mowgli jongle dans la jungle Niveau : DHR
Le titre de l'article c'est une référence à Céline Minard ?
Quelqu'un aurait la photo de Poldi chambrant RVP ?
Si il y a une image pouvant réchauffer mon cœur non épargné par les résultats actuels des Gunners, c'est bien ça
 //  09:12  //  Supporter du Red Star
Je n'aime pas la tournure que prend cette année dans le foot... Ce n'est qu'un bal incessant d'adieux de légendes et de bons joueurs sympas... Il faut que cela cesse
C'est parce qu'on vieillit aussi...
1 réponse à ce commentaire.
En France, on a meme pas ete capable de donner 10 minutes de jeu a Henry en EDF pour son jubile...on a fait une pirouette en invitant les anciens de 98 sur la pelouse...comme si 10 minutes allait affecter la vision tactique de Deschamps... qui est d ailleurs inexistante
il y a 4 heures Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) il y a 6 heures La petite gourmandise de Callejón 1 il y a 11 heures Un but barcelonesque en D4 argentine 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 15:55 Un supporter argentin dégomme un drone 18 Hier à 14:09 Utaka débarque à Sedan ! 16 Hier à 12:14 La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 Hier à 10:12 Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21
À lire ensuite
Schweini, c’est fini