Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 23 Résultats Classements Options
SF 155 // En kiosque le 6 avril
SO FOOT fête ses 15 ans

Ils et elles ont collaboré à ce numéro...

+ Vikash Dhorasoo (rédacteur en chef) a filmé tout le parcours de l’équipe de France à la Coupe du monde 2006 depuis le banc de touche. Nommé au Festival de cinéma de Berlin, l’ancien Milanais était tout indiqué pour prendre la rédaction en chef d’un magazine de football, culture et société. Il réalise deux entretiens XXL : celui de Yoann Gourcuff et l’interview croisée entre les cousins Sinama-Pongolle et Le Tallec.

+ David Bellion a joué pour le Manchester de sir Alex Ferguson. S’il n’a remporté aucun titre là-bas, la rumeur veut qu’il y ait été l’idole d’un certain Cristiano Ronaldo. Il cosigne avec le dessinateur Bastien Vivès de courtes BD sur sa vie de footballeur.

+ Gaizka Mendieta est double finaliste de la Ligue des champions et plus gros bide de la Lazio Rome. Aujourd’hui reconverti dans le DJing à Londres, il livre une playlist indispensable à tout bon téléspectateur de foot.

+ Vincent Sasso a fait toutes les classes d’âge des équipes de France de jeunes pour faire finalement sa carrière à l’étranger, entre le Portugal et l’Angleterre. Évoluant depuis le début de la saison à Belenenses, surnommé en VF « les pâtisseries de Belem » , il était le plus indiqué pour s’attaquer à la rubrique préférée de la rédaction : le Rapido. Et s’est tout naturellement attaqué au joueur préféré de la rédaction : Tony Vairelles.

+ Aly Cissokho a joué à Porto, à l’OL, à Valence et à Liverpool. Il aurait même pu porter le maillot de l'AC Milan sans un foutu problème de dents. Désormais défenseur du Yeni Malatyaspor, il s’est mué en critique télé pour interroger son frère Issa, arrière d’Amiens, sur la série La Casa de papel. Attention, spoiler!

+ Rodéric Filippi a une formation de chauffeur poids lourd, mais son métier actuel est footballeur. Pas bégueule pour un sou, le défenseur de Tours se met des vannes à lui-même dans le Photobomb du mois.

+ Jérémie Bréchet est double champion de France avec l’OL et international français. Alors qu’il profite de ses beaux jours de footballeur bientôt quadra au Gazélec Ajaccio en Corse, il a échangé avec Camille Abily (OL), Youssouf Hadji (Nancy), Florent Balmont et Cédric Varrault (Dijon) sur les évolutions de ce sport qu’ils pratiquent depuis plus de quinze ans à haut niveau.

+ Gianluigi Buffon est le plus grand gardien de l’histoire du foot, le joueur le plus capé de l’histoire du foot italien, le capitaine de la Nazionale à 40 ans et l’homme qui porte le mieux son âge à égalité avec George Clooney. Non content d’afficher un tel LinkedIn, il est un penseur de son pays, l’Italie.

+ Joey Barton est un lad anglais passé par ManCity, Newcastle et l’OM, et connu pour son football « physique » : coups de poing à Dabo, manchette à Tévez, coup de genou à Agüero et moqueries envers Zlatan. Retraité prématuré à la suite d'une suspension de 13 mois pour paris illicites, l’ancien milieu est devenu un homme de médias. Il le prouve avec une interview de haut vol de Gary Neville.

+ Tostão est champion du monde 1970 avec la plus grande équipe du Brésil de l’histoire, celle emmenée par Pelé. Apôtre du beau jeu, l’ancien milieu de terrain juge le plus illustre descendant de sa dream team, Neymar.

+ Diego Lugano restera moins dans l’histoire du foot pour son passage au PSG que pour son statut de capitaine d’une sélection uruguayenne ayant atteint les demi-finales de la Coupe du monde 2010. Il raconte les coulisses de cet incroyable come-back au plus haut niveau.

+ Giorgio Chiellini a failli gagner la Ligue des champions (deux fois) et l’Euro (une fois), mais n’a finalement « que » six titres de champion d’Italie à son palmarès. Le défenseur de la Juventus écrit sur l’importance de l’éducation pour un footballeur et nous donne sa citation préférée d’Horace.

+ Rémy Vercoutre a été quintuple champion de France sans jouer, ce qui lui donne toute l’autorité nécessaire pour rédiger un texte sur la solitude du poste de gardien de but. Le portier de Caen est rejoint dans son entreprise de description des faces cachées de la vie de footballeur par Ludovic Obraniak, Sidney Govou, Nicolas Maurice-Belay et Emmanuel Imorou.

+ Jérémy Choplin ne se connaissait sans doute pas de talents pour l’image avant d’être chargé de shooter les coulisses de sa vie de défenseur aux Chamois niortais. En compagnie d’une poignée d’autres photographes amateurs, le double champion de France de L2 a pourtant mitraillé sec pour documenter ce qu’on ne voit jamais.

+ Steph Catley est, avec Alex Morgan aux États-Unis, la première femme à avoir figuré sur la couverture du jeu FIFA, à l’occasion de l’édition australienne de 2016. Aux côtés d’Andrine Hegerberg, Honey Thaljieh, Florencia Quiñones et Genoveva Añonma, elle raconte l’éclosion du football féminin sur les cinq continents.

+ Pablo Aimar est l’idole de jeunesse de Lionel Messi. Tout simplement. Et il écrit sur le jour où il est redevenu footballeur.

+ Fabricio Coloccini a disputé 40 matchs avec l’Argentine et quelques centaines avec La Corogne et Newcastle, mais il n’a pas pu s’empêcher de revenir jouer à San Lorenzo. Tout comme Alexy Bosetti, Abdoulaye Touré, Élise Bussaglia, Loïc Perrin et José Manuel Garcia Maurin, il plonge avec nostalgie dans l’époque où il se promenait dans les tribunes plutôt que sur la pelouse.

+ Cédric Kanté a une Coupe de la Ligue, un championnat de Grèce et un paquet de sélections en équipe du Mali à son tableau de chasse. Retraité du foot devenu entrepreneur, il a fait un peu de place dans son emploi du temps pour enquêter sur le tabou du racisme dans le foot.

+ Mario Balotelli a mis un doublé contre l’Allemagne en demi-finale de l’Euro 2012, a tiré des feux d’artifice dans sa salle de bains de Manchester, et est devenu italien à l’âge de 18 ans. Pourquoi toujours lui ? Parce qu’à côté de tout ça, il est aussi capable de prendre la plume pour pondre un pamphlet antiraciste.

+ Fernando Aristeguieta a été le joker roux du FC Nantes avant de filer au chevet de son Venezuela natal, en pleine crise. Aujourd’hui au Portugal, ce littéraire devant l’éternel a pris un avion pour Madrid afin de rencontrer son écrivain préféré, l’Espagnol Javier Cercas.

+ Jean Calvé a, on l’oublie trop souvent, été un jour l’un des joueurs fétiches de Rudi Garcia. C’était en 2008, au Mans. Aujourd’hui en Espagne, il dresse le portrait de son frère, Sébastien Calvé, qui, de l’avis général, était bien meilleur que lui.

À lire ensuite
Society #77