En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 27 Résultats Classements Options
En kiosque le 8 novembre
SO FOOT #151

+ Dossier // CATALOGNE

Le Barça dans la tourmente. Le référendum sur l’indépendance de la Catalogne du 1er octobre a mis en lumière la schizophrénie du club blaugrana.

Més que un dilemme. Dans quel état d’esprit sont les socios espagnols du Barça qui ne sont ni catalans ni indépendantistes ?

Piqué, au vif. Le défenseur central est bien décidé à soigner la relance d’une Catalogne qui rêve de voter pour son indépendance.

+ ENTRETIENS

Laurent Nicollin. Pas facile de succéder à un père taille XXL que la France appelait par son surnom, Loulou.

Emmanuel Adebayor. L’international togolais a connu la misère, un attentat terroriste, le froid messin, Thierry Henry, le président d’Israël et une ribambelle de clubs.

+ ENQUÊTE

Urban Foot. Les petites billes en caoutchouc sont devenues les pires ennemies des sacs de footballeurs. Mais également un problème de santé publique...

+ REPORTAGE

FC Krumkachy. Créé par des internautes en 2011, le club biélorusse est aujourd’hui l’une des attractions de la jeunesse de Minsk.

+ PORTRAIT

Lucas Tousart. Rencontre avec un type que cela enchante d’être comparé à Didier Deschamps.

+ PORTFOLIO

Doggy Style. Le chien serait le meilleur ami de l’homme. Faux : c’est le footballeur qui est le meilleur ami du chien.

+ Mais aussi...

Christophe Kerbrat répond à des questions connes, Jonathan Brison parle de science-fiction,une rencontre avec Claudio Pizarro, comment hacker la goal-line technology, l’équipe e-sport de l’OL, tout ce qu’il faut retenir du mois d’octobre, Pablo Aimar, Pavel Nedvěd, Filipe Luís, Olivier El Khoury, Sadek, le pire match de l’histoire, un Camerounais qui s’appelle Lionel Messi, Charlotte Gabris et beaucoup d’autres choses qui piquent sous la langue.

À lire ensuite
Society #68