Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. // Snoop Dogg en couverture du Society #5
  2. // 30 avril 2015

Snoop du monde

En couverture du numéro 5 de Society, Snoop Dogg, qui sort son nouvel album (Bush) le 11 mai, a une histoire avec le football qui a débuté il y a un peu plus de dix ans suite à une sombre affaire de disque rayé. Depuis, il est devenu pote avec David Beckham, a tenté d'investir dans le Celtic Glasgow et, surtout, passe son temps à recouvrir son grand corps maigre de maillots de foot.

Modififié
Difficile de faire moins réactif. Trimballant sa silhouette de grand échalas dans un studio de Conway Recordings, à Hollywood, Snoop Dogg ne bronche pas lorsqu'il découvre un maillot du PSG floqué à son pseudonyme. Parce que le soccer lui en touche une sans faire bouger l'autre ? Un flash, deux flashs. Alors que la photographe s'apprête à reposer son appareil, le Chien la stoppe d'un demi-geste de la main. « Une autre » , marmonne-t-il, oubliant momentanément le blunt qui traîne dans le cendrier. S'il n'a pas manifesté son enthousiasme de manière très expressive, ce serait donc lié au fait qu'il n'est qu'assez rarement très expressif. Ou alors parce que sa collection de maillots de foot est déjà presque aussi fournie que celle de Loulou Nicollin.

Le disque rayé de Madden NFL


Depuis des années, en effet, Snoop demande aux organisateurs de ses concerts de lui fournir un maillot du club de sport co de la ville. Au fil des tournées, il s'est donc affiché sur scène avec les tuniques du FC Nantes, des Queens Park Rangers, du FC Metz ou, coup dur pour les Girondins, du club de rugby de l'Union Bordeaux Bègles. Plus mainstream, dans le documentaire Reincarnated, qui le suit lors de son « voyage spirituel » et de l'enregistrement de son album de reggae en Jamaïque en 2012, celui qui se fait alors appeler « Snoop Lion » apparaît successivement avec les couleurs du Milan AC, de Chelsea, de Liverpool et du Real Madrid sur les épaules. Quatre équipes qui ont pour point commun d'avoir pour équipementier Adidas, sponsor du film.

C'est que la « passion » du Dogg pour le ballon rond doit beaucoup au hasard ou à ses intérêts économiques. Parrain du jeu FIFA 13 aux États-Unis, il avait à l'époque raconté sa découverte du soccer avec une anecdote savoureuse. Une dizaine d'années plus tôt, en tournée en Europe, le disque de son jeu vidéo favori, la simulation de football américain Madden NFL, se raye. Or, Snoop ne peut pas vivre sans jouer. Une addiction qui le pousse à envoyer quelques membres de son crew à la recherche d'un nouvel exemplaire du jeu. Peine perdue, sur un continent qui, à l'époque, ne s'est pas encore découvert d'engouement pour le Super Bowl. En revanche, les homies reviennent avec une autre franchise de l'éditeur EA Sports : FIFA. « On a fini par en tomber amoureux, déclarera le Chien plus tard. En même temps que nous jouions au jeu, nous découvrions le sport et nous commencions à regarder des matchs à la télé. C'était le plus gros sport dans la partie du monde où nous étions, donc j'ai adoré ça. »

La passion Yorgos Samaras


Le producteur français Jules de Chateleux, qui a opéré sur le dernier clip en date du Snoop, So Many Pros, explique pourtant que « Snoop s'en fout du foot » et qu'il n'y connaît pas grand-chose. C'est que Snoop a grandi à Long Beach, où il jouait au basket et au football américain, et que son fils vient lui-même d'être recruté par la prestigieuse équipe universitaire de l'UCLA, avant pourquoi pas de rejoindre la NFL. Dans ce contexte, difficile de devenir un spécialiste du « beautiful game » . En 2012, maillot de l'Espagne sur le dos, il montrait dans une vidéo d'ESPN la faible mais comique étendue de ses talents techniques avec une improbable démonstration de tirs au but.

Vidéo

La même année, pourtant, Snoop affirme dans une interview au Daily Record qu'il songe à investir un peu de sa fortune dans le Celtic Glasgow. Raison de ce coup de folie ? La victoire du club écossais quelques jours plus tôt contre le FC Barcelone en Ligue des champions. « Je n'ai pas vu tout le match, mais j'ai vu le résumé, soufflait-il alors. Je sais que Barcelone est une grosse équipe, donc cela montre que le Celtic est une grosse équipe aussi. » Cela montre aussi que le rappeur n'a pas encore saisi toutes les subtilités du football, mais aura tout de même le mérite de lui faire découvrir Yorgos Samaras. « Je l'aime beaucoup, dit-il à l'époque. Il m'a l'air d'être un bon athlète et un joueur assez dangereux. » Mais son véritable ami dans le milieu, sans grande surprise, s'appelle David Beckham. Les deux stars vont dîner l'une chez l'autre, et Snoop aurait bien aimé ramener le joueur du LA Galaxy dans son Celtic chéri. « Mais il est plutôt heureux ici. Il se sent à la maison à LA, et sa famille aussi, mais je me dois de faire une offre à mon gars » , expliquait le Californien au Daily Record. Peut-être pas conscient du montant des investissements dans le football, Doggy Dogg n'a finalement jamais mis son plan à exécution, comme Rihanna après lui. Dommage, si l'on en croit le programme qu'il souhaitait appliquer après son accession au comité directeur du Celtic : « Je veux amener un peu de Snoop aux choses » .

Snoop lecture dans le Society #5, disponible depuis ce jeudi 30 avril.


Par Thomas Pitrel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25