1. //
  2. // CAN 2015
  3. // Côte d'Ivoire

Slimani forfait contre la Côte d'Ivoire

Modififié
5 14
Nouveau casse-tête pour Christian Gourcuff.

Le sélectionneur des Fennecs devra de nouveau faire sans son buteur Islam Slimani. Touché après le match contre le Ghana (0-1), l'attaquant du Sporting n'avait pas pu tenir sa place contre le Sénégal mardi dernier (2-0). Et la chose devrait se répéter dimanche pour le quart contre la Côte d'Ivoire selon les déclarations de Christian Gourcuff reprises par africatopsports.com : « Il récupère bien, mais ce sera un peu juste » . Le technicien devrait donc titulariser Hillel Soudani ou bien faire confiance à l'ancien Lyonnais Ishak Belfodil. Yacine Brahimi, touché contre le Sénégal, devrait pouvoir tenir sa place.

En face, Hervé Renard a déjà lancé ce choc.
MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Kit Fisteur Niveau : Loisir
Abdelwahhab Meddeb aurait déjà commenté la situation du buteur blessé en disant à Christian Gourcuff : "eh oui c'est ça la maladie de l'Islam !"
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
Soudani a été bon contre le Sénégal mais bon, avoir plusieurs cartouche n'aurait pas été du luxe. On a pas d'autre "bon" joueur de tête devant...
Je suis d'accord avec Eomer et je rajouterais que Slimani est le seul attaquant algérien adroit.
Si Soudani offre une alternative crédible avec une force de percussion assez remarquable, la précision n'est vraiment pas son point fort.

Il a au moins le mérite de créer le danger car depuis Saïfi, il y a tout de même eu un sacré bal d'attaquants insipides (Ghezzal, Belfodil, Ghilas et à un degré moindre Djebbour) qui carburent entre 5 et 8 buts par saison maximum.
Des attaquants au profil identique : costaud... et c'est à peu près tout.

Il n'y a qu'à espérer que Belfodil me fasse mentir et que les milieux de terrain fassent encore une fois preuve de créativité.
saddam_usain_bolt Niveau : DHR
Belfodil n'a rien d'un attaquant de pointe. Il ne prend pas la profondeur, il n'a pas le sens du but, décroche trop souvent... Belfodil avec Soudani en pointe, je dis oui. Mais seul en pointe comme contre le Ghana, non. De toute manière, CG ne fera pas la même erreur deux fois.
Soudani lui même n'est pas un attaquant de pointe j'avais vu une itw ou il disais qu'il préférait jouer sur un coté, mais qu'il jouerais la ou l'entraineur le placera
@OG Loc : je le préfère aussi sur un côté, là où il peut exprimer ses nombreuses qualités.
Je me souviens d'une période où coach Vahid l'alignait en complémentarité de Slimani. Cette expérience fut assez positive à mes yeux, Soudani ayant le rôle d'explosif et Slimani celui de finisseur.

Depuis, Slimani a pris pas mal d'ampleur, tout du moins assez pour jouer seul en pointe et Brahimi s'est rendu incontournable. Petit à petit, le modèle à un attaquant a repris ses droits, Vahid et Gourcuff voulant sûrement densifier le milieu de terrain, point fort séculaire de l'EN.

Je doute que Gourcuff change du jour au lendemain son dispositif à une pointe en sélection et si Soudani n'est pas un attaquant, je persiste à penser qu'il est le seul à pouvoir tenir ce rôle de manière dangereuse, à défaut d'être efficace.
Eomer fils d'Eomund Niveau : CFA2
En effet Soudani a rarement été aussi meilleur qu'aligné sur le côté gauche avec Slimani en pointe et Feghouli a droite.

Après ça c'est l'équipe type que tu sors quand tout va bien, mais en effet il peux rendre des services en points (et faire un bon match dimanche) mais c'est du bricolage.

Sinon oui Belfodil seul en pointe c'est pas trop ouf, à moins qu'il serve de point de fixation avec des milieux qui sont directement à ses côtés pour jouer les second ballons ou prendre la profondeur sur ses déviations.
Mais comme face au Ghana seul au monde devant c'est inutile.
DocteurHappy Niveau : CFA
Bel fossile est juste nullissime , à part avoir un physique , je ne vois rien d'autre , même son rôle de point d'ancrage il le fait mal car commet trop souvent de faute ! C'était un des problèmes récurrents de l'EN il y'a quelques années avoir un AC de bon niveau , il faut vraiment que l'Algerie devellope au Max sa formation ( d'où la venu de CG ) , c'est plus possible de ne miser que sur les binationaux ,l'Algerie à les moyens de faire quelques de qualité , le seul bémol que j'émets , c'est la qualité des formateurs algériens , loin de moi de faire dans le cliché mais quand je vais au bled et que je vois des types tenir le mur H 24 ( une mode qui commence à s'exporter à France ) , quand je vois certains stagiaire venant du bled et qui n'en branle pas une , je me dis qu'il y'a une révolution des mentalités qui doit être operé , je parle surtout au niveau du "goût du travail et de l'effort " , après je ne mets pas tout le monde dans le même sac , mais voir autant de potentiel inexploité c'est assez déroutant !

J'ouvre le débat s'il y'a des gens qui sont d'accord ou contre j'attends vraiment un retour de votre part !
C'est dur de répondre à tout ce dont tu parles en un seul post, mais si on se limite purement au football, on peut autant être plein d'espoir que craintif je pense.

Vu de loin, le président Raouraoua a fait un travail d'ampleur au niveau de la sélection nationale.
Il faut se rappeler de l'équipe nationale il y a sept ans, pour bondir au plafond et se dire que ça ne valait pas plus qu'un vulgaire quinzième de ligue 2. Les binationaux étaient déjà là, mais ils étaient d'une part des joueurs de seconde zone (Ziani ou Yahia par exemple, j'ai une affection considérable pour ces deux bougres malgré tout) et, d'autre part, les infrastructures étaient du niveau de ce qui se fait en Afrique.
Depuis, les choses ont bien changé. L'équipe nationale a des conditions de travail inégalées en Afrique, les binationaux ne sont plus seulement des seconds couteaux et les rares "algériens" sont de bons joueurs qui s'exportent.

Ca n'a pas été assez souligné, mais sur les six buts marqués en Coupe du Monde, seulement un a été l'œuvre d'un binational, en l'occurrence Brahimi.

A côté de ça, le championnat ne fait que se morfondre entre meurtres et matchs à huis clos. Il y a bien l'Entente de Sétif qui enchaine les bons résultats continentaux, mais c'est comme une sorte d'exception qui confirme la règle.
La violence est une priorité sportive, mais aucun plan ne sera possible selon moi tant que les problèmes de drogue, d'éducation ou de chômage ne seront pas gérés à l'échelle étatique : ce qui se passe dans les tribunes n'est que le reflet de ce qui se passe en dehors des stades où l'on tue pour un oui ou pour un non, pour un Barça ou pour un Real.

La période dorée post-terrorisme commence à s'estomper, c'est une période charnière qui se dessine ici.
Mais en ce qui concerne le football, les résultats de l'équipe nationale ne peuvent qu'être bénéfiques pour le football algérien. Il était impossible de régler les problèmes domestiques sans une équipe nationale de valeur. Maintenant que c'est fait, il urge de former encore plus de joueurs de la trempe des Halliche, Saïfi, Gaouaoui (oui, Gaouaoui) ou Slimani.

PS : Je partage l'avis de DocteurHappy concernant Belfodil. J'espère me tromper, mais je n'attends rien de lui à droite, à gauche, au milieu, en pointe, en soutien, en pivot ou en gardien.
Message posté par Algiers
C'est dur de répondre à tout ce dont tu parles en un seul post, mais si on se limite purement au football, on peut autant être plein d'espoir que craintif je pense.

Vu de loin, le président Raouraoua a fait un travail d'ampleur au niveau de la sélection nationale.
Il faut se rappeler de l'équipe nationale il y a sept ans, pour bondir au plafond et se dire que ça ne valait pas plus qu'un vulgaire quinzième de ligue 2. Les binationaux étaient déjà là, mais ils étaient d'une part des joueurs de seconde zone (Ziani ou Yahia par exemple, j'ai une affection considérable pour ces deux bougres malgré tout) et, d'autre part, les infrastructures étaient du niveau de ce qui se fait en Afrique.
Depuis, les choses ont bien changé. L'équipe nationale a des conditions de travail inégalées en Afrique, les binationaux ne sont plus seulement des seconds couteaux et les rares "algériens" sont de bons joueurs qui s'exportent.

Ca n'a pas été assez souligné, mais sur les six buts marqués en Coupe du Monde, seulement un a été l'œuvre d'un binational, en l'occurrence Brahimi.

A côté de ça, le championnat ne fait que se morfondre entre meurtres et matchs à huis clos. Il y a bien l'Entente de Sétif qui enchaine les bons résultats continentaux, mais c'est comme une sorte d'exception qui confirme la règle.
La violence est une priorité sportive, mais aucun plan ne sera possible selon moi tant que les problèmes de drogue, d'éducation ou de chômage ne seront pas gérés à l'échelle étatique : ce qui se passe dans les tribunes n'est que le reflet de ce qui se passe en dehors des stades où l'on tue pour un oui ou pour un non, pour un Barça ou pour un Real.

La période dorée post-terrorisme commence à s'estomper, c'est une période charnière qui se dessine ici.
Mais en ce qui concerne le football, les résultats de l'équipe nationale ne peuvent qu'être bénéfiques pour le football algérien. Il était impossible de régler les problèmes domestiques sans une équipe nationale de valeur. Maintenant que c'est fait, il urge de former encore plus de joueurs de la trempe des Halliche, Saïfi, Gaouaoui (oui, Gaouaoui) ou Slimani.

PS : Je partage l'avis de DocteurHappy concernant Belfodil. J'espère me tromper, mais je n'attends rien de lui à droite, à gauche, au milieu, en pointe, en soutien, en pivot ou en gardien.


pas d'accord sur le ziani un joueur de seconde zone , il a été un des meilleurs joueurs du championnat français lorsqu'il évoluait a Sochaux , fut le meilleur joueur de ligue 2 a 20 ans , et il a fait une saison vraiment pas mal a Marseille avec eric gerets , ensuite on peux regretté ses choix de jouer dans un championnat pas adapté a ses qualités (wolfsburg en bundesliga ) ou de s'enterrer au golf mais c'etait un bon joueur et qui a beaucoup donné a l'Algérie .
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 14