En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 15 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Qualifications
  3. // Zone Europe
  4. // Géorgie/France (0-0)

Sissoko employé du mois par défaut

Il fut un temps où on se demandait si on allait en mettre 4 ou 5 à la Géorgie. Maintenant, on fait des nuls et le moins ridicule des Bleus se bat contre la relégation à Newcastle. La France pas forte.

Modififié
France

Lloris (7) : Comme on pouvait s'y attendre face à la Géorgie, il n'a rien eu à foutre de tout le match. Enfin presque. Parce que, comme on pouvait le craindre avec l’équipe de France, les Géorgiens se procurent une énorme occasion par le biais de ce diable d'Okriashvili. Mais Hugo a claqué l'arrêt qu'il fallait, avant d'être sauvé par son poteau. La réussite des grands.

Sagna (2 puis 6) : En première mi-temps, il a tout raté dans les grandes largeurs, avec un nombre de centres sur le gardien absolument effarant et une technique digne de la troisième division géorgienne si elle existe. Il a même réussi l'exploit de se faire prendre de vitesse par l'arrière gauche adverse. Et puis vers la 60e, il a vendu son âme à Willy Sagnol pour savoir centrer. Sauf que personne n'a su les mettre au fond. C'est Baky-balot.

Koscielny (6): S'est donné au pressing, mais n'a pas su convertir en but les ballons qui lui sont tombés sur le crâne. Il faudra en montrer plus à l'avenir pour continuer à occuper le front de l'attaque tricolore.

Abidal (27): Même si ce n'était pas que des foudres de guerre en face, le mec n'a pas eu les foies et s'est montré solide au duel. Tout en maîtrise, tranquillement, à l'expérience. Un patron. Par contre, la relance, c'est non. À se demander si Sakho ne va pas finir comme lui.

Évra (4) : Avec tout le respect qu'on doit à Patrice, Patrice n'est pas au niveau qu'on est en droit d'attendre de lui. Il a même réussi à tacler le vent, amenant la seule occasion des Géorgiens. Il doit toujours être à la recherche de la taupe.

Guilavogui (2) : Il n'a rien foutu à part se prendre des petits ponts sur les contre-attaques. Honnêtement, on est vraiment obligé d'aligner un mec pas capable de jouer dans le sens du but contre le 69e au classement FIFA ? Jurisprudence Toulalan. Vivement que Pogba revienne. Et sinon, a laissé sa place à Nasri. Le Petit Prince est entré, a raté sa volée et ralenti le jeu. La routine.

Sissoko (7): Toujours un peu flippant quand il se lance dans un dribble, mais l'ancien Toulousain a fait le taff. On comprendrait presque pourquoi il joue 10 à Newscastle. Presque hein, faut pas déconner. Le type est quand même pas capable de faire le bon choix une fois entré dans les trente mètres adverses.

Valbuena (2,5): Aligné sur le flanc droit dans le 4-4-2, Petit Vélo a beaucoup dézoné pour retrouver son axe chéri. Cela aurait pu être une bonne idée si Bakary Sagna savait centrer. Mais comme on ne vit pas dans un monde parfait, c'était nul. 2,5, c'est l'écart en centimètres entre son short et ses chaussettes.

Ribéry (5): La moyenne tout juste parce qu'il est le joueur UEFA de l'année et qu'il a bien failli se muer en sauveur avec une Robben inversée. Mais non. Pendant ce temps-là, Cristiano Ronaldo a claqué un triplé avec le Portugal. C'est qui le patron ?

Benzema (1216): Le compteur minutes tourne toujours pour la grande muette des Bleus. A cédé sa place à Gignac. Quel plaisir de revoir Dédé. On aurait payé très cher pour qu'il suce son pouce. Pour José.

Giroud (3) : C'est bien de réclamer à tout bout de champ (Didier) un pivot, encore faudrait-il trouver autre chose qu'un dragueur des plages. Le gazier ne sait pas courir, ni dribbler, encore moins contourner. Il s'est en plus permis de rater par deux fois la balle de match. Néanmoins précieux sur les corners défensifs. Comme Guillaume Hoarau.


Géorgie

Loria (50) : Comme le nombre d'escorts qu'il va pouvoir solliciter avec sa prime de match. Un vrai mur. En jogging, ce qui est encore plus beau.

Kashia (<3) : S'endort dans son appartement, sa mèche de feu qui fout le feu, à la cinquième. C'est Tbilisi qui a froid et moi aussi, je crois.

Ananidze (10) : Le petit est très très fort. Mais il va bien falloir lui dire un jour qu'il a été adopté.

Okriashvili (11) : Cet homme s'est montré plus dangereux que tous les Français réunis. Il a 21 ans et joue au llichivets Mariupol. Voilà, voilà.


Par Charles Alf Lafon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 53 minutes Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! il y a 3 heures Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
Hier à 17:06 Henry calme le jeu après ses propos sur Neymar 87
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 12:16 Ranieri ne dirait pas non à l'Italie 19 Hier à 08:27 267€ à gagner avec Shakhtar - Roma & CSKA Moscou 1 Hier à 07:44 BONUS ÉDITION LIMITÉE : 200€ offerts pour miser sur Séville - Manchester 1 mardi 20 février Lamine Sané signe à Orlando 8