1. //
  2. // Quarts
  3. // Manchester City-PSG (1-0)

Sirigu : « On ne peut pas oublier l'élimination en C1 »

Modififié
1 53
L'élimination du PSG en quarts de finale de la Ligue des champions a laissé des traces.

Cantonné à un rôle de n°2 depuis le début de la saison et l'arrivée de Kevin Trapp, Salvatore Sirigu ronge son frein sur le banc des remplaçants et semble frustré de n'avoir pu aider davantage ses coéquipiers en Ligue des champions. Titulaire ce mardi soir en demi-finale de Coupe de France contre Lorient (victoire 1-0 du PSG), le gardien italien n'a visiblement toujours pas accepté l'élimination concédée face à Manchester City, comme il l'a expliqué en conférence de presse d'après-match : « On ne peut pas oublier cette élimination, c’est normal. Cette saison devait être la saison décisive, celle où on pouvait passer les quarts de finale. Il y avait une ambiance positive autour de nous. On faisait de bons matchs. Nous-mêmes, nous pensions que nous allions y arriver. Cela ne s’est pas passé ainsi. C’est très dommage. Il faudra du temps pour digérer cela. »

En battant Lille en finale de Coupe de la Ligue ce samedi, par exemple. PLL
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Empereur Palpatine Niveau : Ligue 2
putain de 3-5-2...
"Nous-mêmes nous pensions que nous allions y arriver" ... c'est bien ça le problème. Tu pars pas jouer un quart de C1 en pensant que tu vas gagner, tu te sors les doigts du cul.

Sinon, effectivement putain de 3-5-2. Mais au delà de cette bourde tactique extraordinaire, Blanc,depuis le tirage, a alerté sur le fait que le statut de favori c'était de la merde et qu'il fallait se méfier.
Message posté par Yujiro
"Nous-mêmes nous pensions que nous allions y arriver" ... c'est bien ça le problème. Tu pars pas jouer un quart de C1 en pensant que tu vas gagner, tu te sors les doigts du cul.

Sinon, effectivement putain de 3-5-2. Mais au delà de cette bourde tactique extraordinaire, Blanc,depuis le tirage, a alerté sur le fait que le statut de favori c'était de la merde et qu'il fallait se méfier.


Il fallait surtout se mefier de L Blanc le spécialiste des éliminations en quart de finale
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
1 53