Sirigu ne voulait pas quitter Palerme

Modififié
3 9
Dans une interview lâchée à la Gazzetta dello Sport, Salvatore Sirigu en a dit un peu plus sur les circonstances de son transfert vers Paris cet été. Un transfert houleux, des décisions douloureuses, mais la fermeté des dirigeants siciliens. C'est du moins ce que l'on ressent dans ses mots.

« Si ça n’avait tenu qu’à moi, je n’aurais jamais quitté Palerme. Je serais resté si on avait vraiment chercher à me retenir. Ce n’était pas une question d’argent, parce que j’étais prêt à faire une autre saison avec ce contrat, pour montrer ce que je valais et pour convaincre les dirigeants de me faire une vraie proposition. Mais ils m’ont poussé vers la sortie, on aurait dit qu’ils voulaient me donner une compensation pour que je me taise. »

Maintenant l'international italien se déclare heureux à Paris, qui le lui rend bien. Tant mieux pour la Ligue 1, tant pis pour la Serie A. Encore la faute à Zamparini.
AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ils doivent se sentir bien con maintenant. Ce joueur est une perle: excellent, régulier, ultra-motivé et fair play. Si Sakho n'avait pas été là, il aurait fait un parfait futur capitaine. En plus il parle parfaitement français, après six petits mois. Prends-ça, Javier.
eh ben putain#, à Paris on est bien RAVIS qu'il soit là, Salvatore. Ou le gardien qui porte le mieux son prénom. Faites le signer 10 ans les mecs.
En même temps vu le budget de Palerme, ils n'ont pas vraiment d'autres choix que d'acheter de jeunes joueurs à bas prix et de les revendre dès qu'ils atteignent une côte intéressante.
On reproche suffisamment à certains clubs étrangers de s'endetter à foison pour reprocher également à Zamparini une gestion financière plus rigoureuse...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3 9