Sir Bobby Robson, ce devin

0 0
A peine arrivé sur le banc de Chelsea, André Villas-Boas fait couler l'encre.

Entraîneur le plus cher de l'histoire, le Portugais est également le plus précoce. Génie du banc de touche, l'ancien entraîneur de Porto a appris au contact des plus grands. Connu pour être le disciple de José Mourinho, Villas-Boas est également le poulain de Sir Bobby Robson.

Conquis par le personnage du Portugais, Robson a prié George Burnley, ancien entraîneur d'Ipswich Town, de laisser Villas-Boas l'observer pendant une ou deux semaines. Interrogé par le MirrorFootball, Burnley ne tarit pas d'éloge au sujet du nouvel entraîneur de Chelsea : « Bobby m'a dit que ce jeune homme allait devenir quelqu'un de très spécial dans le monde du coaching. André est un héritier de Bobby Robson, à 100%. Booby l'a pris sous son aile » .

Mourinho, Robson, on a fait plus dégueu pour apprendre le job.

SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
La rhétorique Labrune
0 0