1. //
  2. // Éliminatoires Euro 2016
  3. //

Simone Zaza, la nouvelle arme de Conte

Tout le monde s'attendait à voir débouler Insigne, Destro, Cerci, Balotelli, voire même Giovinco ou El Shaarawy. C'est finalement Simone Zaza, 23 piges et attaquant à l'US Sassuolo, qu'a choisi de titulariser Conte pour sa grande première sur le banc de la Nazionale.

Modififié
4 31
Jeudi 4 septembre 2014, Bari, Stadio San Nicola. Après son fiasco brésilien, la Squadra new look de l'ancien coach bianconero a rendez-vous avec les Pays-Bas de Guus Hiddink, troisièmes du dernier Mondial. Autrement dit, un véritable test où il s'agit de faire plutôt bonne figure après cette sale élimination au premier tour de Coupe du monde. Lors des hymnes nationaux, un grand gaillard d'1m82 attire l'attention avec sa barbe à la Common et son crâne chauve. Lui, c'est Simone Zaza, pensionnaire de Sassuolo depuis l'été 2013 et actuelle propriété de la Juventus. Alors que le Calcio a appris à connaître le natif de Policoro durant la saison 2013/2014, le grand public n'est pas encore au fait de l'étendue de ses capacités. Et pour cause, ce jeudi soir, Simone fête, en plus de sa première titularisation, sa toute première sélection avec l'équipe nationale. « Je n'ai pas offert une première sélection à Zaza. Vous savez que je ne fais jamais de cadeau. S'il a joué, c'est parce qu'il a gagné sa place  » , a lâché Antonio Conte à l'issue de cette rencontre amicale remportée facilement par l'Italie (2-0). Lors du match en question, Zaza n'a pas marqué, mais a provoqué un pénalty à la 9e minute, failli planter le but du 3-0 à la 21e, 40e, 49e et, surtout, a couru comme un dératé, contrairement à certains...

Confirmer pour mieux régner


Si réussir un match amical est une chose, remettre le couvert en compétition officielle en est une autre. Satisfait par la prestation de son poulain face aux Oranje, Antonio Conte a réitéré le coup hier soir, en Norvège, en alignant de nouveau la doublette Immobile/Zaza en pointe de l'attaque azzurra. Banco ! 16e minute de jeu, le barbu Zaza profite d'un centre à ras de terre de Mattia De Sciglio pour inscrire, du gauche, son premier pion officiel en sélection. Conte exulte, le pari est déjà gagné.

Pourtant, en dépit des apparences, la confiance accordée par le sélectionneur italien à son buteur du jour n'a pas toujours été au beau fixe. Transféré l'été dernier de la Sampdoria à la Juventus pour la modique somme de 3,5 millions d'euros, Zaza est aussitôt refourgué à Sassuolo sans même disputer le moindre match en noir et blanc. Parce que trop jeune, trop inexpérimenté, et tout simplement pas dans les plans de la Vieille Dame. Un mal pour un bien puisque chez le promu, Simone trouve dès le départ une place de titulaire qui lui permet de claquer neuf buts en 33 rencontres de Serie A. Dès lors, les tifosi juventini se mettent à croire en un retour de la pépite en terres turinoises. Ce qui n'arrivera finalement jamais. Lundi 1er septembre dernier, minuit, le marché des transferts se referme et Zaza, qui ne semble toujours pas intéresser la Juve, repart pour un tour à Sassuolo. Un an jour pour jour après son premier but en Serie A face à Livourne, Simone Zaza marque encore en ouverture du Calcio, cette fois face à Cagliari (1-1). Simple coïncidence ? Pas si sûr.

En voiture, Simone !


Trois matchs, trois titularisations, deux buts, tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes pour le grand chauve en ce début de saison. « C'est un sentiment magnifique. Quand j'ai marqué, c'est un rêve qui est devenu réalité » , a déclaré Zaza après la belle victoire italienne, hier, à Oslo. Alors que la Nazionale est en pleine reconstruction, que les cadres vieillissent à vue d'œil et que le fossé se creuse avec les nouvelles générations, le prix des places en sélection va commencer à flamber à moins de deux ans de l'Euro. Droit dans ses crampons, pas impressionné pour un sou, Simone Zaza a bien reçu l'appel de Conte et y a répondu cinq sur cinq en l'espace de deux rencontres, certes sans grands enjeux, mais d'une importance cruciale pour l'avenir de la Squadra. S'il convient de garder les pieds sur terre à l'issue de cette première série de matchs post-Mondial, l'Italie a commencé à poser les premières pierres de son nouvel édifice dont compte bien faire partie le grand barbu.

Par Morgan Henry
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

le redempteur Niveau : Loisir
Quand j'ai vu sa tof , je me suis tiens un rouya du bled.
Article vraiment creux ... On nous dit pas si il a brillé dans les classes des jeunes, son histoire, d'ou il vient ?
Et surtout quelles sont les qualités de ce joueur? Je l'ai vu marqué quelques buts diverses et variés mais doit on l'apparenté à APG? Ou alors plus dans la percussion façon Aboubakar?

Morgan Henry, tu peux t'inspirer de ces articles là qui sont excellents :

http://www.sofoot.com/charlie-austin-de … 88079.html

http://www.sofoot.com/fletcher-le-mirac … 87996.html


EricCantonais Niveau : District
c'est un peu dérangeant, j'ai le même âge, la même gueule, la même barbe, et les même non-cheveux.
Dire que Immobile Zaza ça aurait pu être l'attaque de la Juve pour pas un sous (je sais que Tevez et Llorente ont peu coûtés) mais quand on voit comment la Juve a cherché des renfort en attaque cet été et qu'elle laisse à l'écart des joyaux au lieu de les polir
C'est moi ou il a la tête de Guardiola et les yeux de Fabregas ?
Je crois que tu nous fais une CJP : voir la catalogne la ou elle est pas
1m87 le gaillard et non 82. "Considéré comme le nouveau Bobo Vieri" quand il aura amélioré son jeu de passes et dos au but, assez athlétique et impliqué dans les tâches défensives (ce qui lui vaut pas mal d'avertissements), il sait aussi su muer en renard des surfaces et sa conduite de balle laisse entrevoir une belle technique. Attaquant de pointe très moderne donc complet. Il à l'air d'avoir un grain. Après Cassano et Balo, peut être un nouveau zinzin...
Message posté par Se7en
Dire que Immobile Zaza ça aurait pu être l'attaque de la Juve pour pas un sous (je sais que Tevez et Llorente ont peu coûtés) mais quand on voit comment la Juve a cherché des renfort en attaque cet été et qu'elle laisse à l'écart des joyaux au lieu de les polir


La juve a déjà prévu de les rapatrier l'été prochain pour la modique somme de 29 millions d'euros
http://www.gazzetta.it/Calciomercato/06 … 5700.shtml
Il Romanista Niveau : District
Message posté par Se7en
Dire que Immobile Zaza ça aurait pu être l'attaque de la Juve pour pas un sous (je sais que Tevez et Llorente ont peu coûtés) mais quand on voit comment la Juve a cherché des renfort en attaque cet été et qu'elle laisse à l'écart des joyaux au lieu de les polir


L'éternel problème de la confiance accordée aux jeunes joueurs issus du centre de formation en Italie...
*edit : l'autre étant Berardi et non Immobile...
Il a 2 soucis; il est jeune et italien!

Si il s'était appelé Zazic ou M'Zaza...par contre on lui aurait fait confiance.
Sous les yeux des recruteurs parisiens depuis un an et demi. Futur remplaçant du Z ?
Nicolas Anelka a enfin trouvé un point de chute !
Message posté par Bocsa
*edit : l'autre étant Berardi et non Immobile...


Je parlais bien de Immobile qui appartenait aussi à moitié à la Juve et que je trouve stupide d'avoir laissé filer. Berardi est très jeune je peux comprendre qu'il le laisse à Sassuolo mais Zaza aurait pu être récupéré vu que le club cherchait un attaquant.
SpecialEffect Niveau : DHR
Message posté par Bocsa


La juve a déjà prévu de les rapatrier l'été prochain pour la modique somme de 29 millions d'euros
http://www.gazzetta.it/Calciomercato/06 … 5700.shtml


29 M c'est pour Berardi (15M) + Zaza (14M). La Juve a déjà des options définies sur les joueurs.
maxlojuventino Niveau : Ligue 1
Message posté par JoséKarlPierreFanFan
Sur ce que j'ai vu Zaza est un bon joueur. Nous verrons si il percera. Mais j'aimerais dire deux choses:

- Il y'a quelques années, les attaquants de l'équipe nationale étaient tous titulaires dans les plus grands clubs italiens. Par exemple, en 2002, la ligne d'attaque était composée de mecs comme Del Piero, Inzaghi (Juve) Delvecchio et Montella (AS Roma époque maxi balèze) et Vieri...
Maintenant, un jeune mec qui a mis 9 buts en 1 saison dans un club de bas de tableau, sans jamais avoir jouer l'Europe peut accéder à l'équipe nationale. Pour comparaison, c'est comme si Deschamps appelait des joueurs du même acabit que Cédric Bakambu, Bauthéac, Courtet, Jouffre, Nolan Roux...

- Celà marque tout de même un affaiblissement du football italien qui comme celà a été mentionné dans le fil a) ne donne pas sa chance aux plus jeunes b) achète des joueurs étrangers pas forcément meilleurs que les locaux.


FAUX!

Vieri et Inzaghi n'avaient pas encore percé au plus haut niveau lorsqu'ils avaient 22/23 ans... Del Vecchio encore moins... et avant eux, il y avait clairement un trou générationnel, donc pas la peine de tirer de conclusion hâtive...

Destro est titulaire à la Roma, du moins il l'était l'an dernier et il n'a que 22 ans,
Immobile est à Dortmund, il a 24 ans et a déjà été meilleur buteur de Serie A,
Zaza n'a que 23 ans et l'été prochain il rejoindra la Juve, idem pour Berardi (19 ans).
Balo est titulaire depuis un moment dans les plus grands clubs du monde et il n'a que 24 ans...
El Shaarawy a 21 ans et il est titulaire au Milan...
Insigne à Naples...

Bref je vais pas faire toute la liste, mais le secteur offensif italien actuel est tout à fait dans les temps pour exploser dans les mois à venir.
Message posté par JoséKarlPierreFanFan


Espérons le... En attendant sur les deux coupes du monde vous vous faites sortir au 1er tour... C'est plus qu'une coïncidence! Surtout que dans le même temps les clubs italiens déclinent en Europe...


La dernière coupe du monde de l'Italie ne reflète pas le réel niveau de cette sélection. Et le fait que des attaquants comme Zaza ou Immobile soient titulaires sur les 2 premiers matchs ne signifie pas non plus grand chose.

Si tu penses que si, alors il faudra que tu m'expliques pourquoi tout le monde s'enflamme sur l'équipe de France, dont 7 joueurs du onze type ne sont même pas titulaires dans leur clubs respectifs, ce qui est tout simplement du jamais vu pour l'EDF...

Les 2 premiers matchs ont eu au moins le mérite de montrer une chose : en l'absence des cadres que sont Chillini, Pirlo, Marchisio ou Montolivo et même sans des noms plus ronflants sur le terrain comme Balotelli, Rossi, El Shaarawy, Verratti, Candreva, etc, l'italie possède dans ses rangs pas mal de jeunes qui ont la gnac, et ça, c'est déjà pas mal.

Tout le monde parle de Zaza, mais 2 autres joueurs m'ont fortement impressioné : De Sciglio, par son apport ofensif, et Florenzi par son envie, ses récupérations et sa façon de se projeter vers l'avant (quelle endurance...).

Et puis mention spéciale à Giaccherini, le Valbuena italien, toujours très bon, mais terriblement sous-côté malgré son sens du placement (il se rend toujours disponible en trouvant l'intervalle) et son investissement. Il n'est pas aussi jeune que son physique le laisse paraître mais il est une alternative vraiment intéréssante avec sa polyvalence, il peut jouer milieu central, second attaquant, ailier et même latéral (cf 1er match euro 2012). Du coup même si personne n'en parle et que tout le monde le sous-estime, il y a quand même de fortes chances qu'on le retrouve dans les 22 tout au long des 2 prochaines années.
Conte a apporté sa discipline et sa grinta à la nazionale. Tactiquement, il est parti sur les bases qui lui ont permis de remporter trois scudetti consécutifs avec les bianconeri; en mettant surtout l'accent sur l'organisation et un effort constant dans le pressing de la part de tous les joueurs. Maintenant, il faudra progressivement huiler cette mécanique et y insérer des éléments plus techniques au milieu et en attaque afin de faire de cette nouvelle italie un véritable prétendant au titre continental dans deux ans.
hamma clubiste Niveau : Loisir
Pour l'histoire de "prix" et achat ça raconte un peu des conneries partout a propos de Zaza/Juve.
En été 50% appartenait à la Juve et l'autre moitié à Sassuolo, la Juve a vendu sa moitié à 8M, avec option de rachat du joueur à 14M en 2015 et 16M en 2016. Donc en 215 si la Juve l'achète, la moitié qui n'appartenait pas à la Juve va couter seulement 6M ce qui est une bonne affaire car le joueur s'il était venu en été il va pas etre titulaire (Tevez-Llorente devant lui) donc il sera pas facilement selectionnable chose possible tant qu'il est titulaire a Sassuolo, tout comme Berardi et Gabbiadini les deux autres jeunes talentueux en attaque et lié à la Juve. j'imagine deux de ces trois vont revenir à la maison l'année prochaine, avec une petite chance que Zaza débarque cet hiver si la Juve passe les poules en CL et aura besoin d'un renfort offensif en hiver.
Message posté par hamma clubiste
Pour l'histoire de "prix" et achat ça raconte un peu des conneries partout a propos de Zaza/Juve.
En été 50% appartenait à la Juve et l'autre moitié à Sassuolo, la Juve a vendu sa moitié à 8M, avec option de rachat du joueur à 14M en 2015 et 16M en 2016. Donc en 215 si la Juve l'achète, la moitié qui n'appartenait pas à la Juve va couter seulement 6M ce qui est une bonne affaire car le joueur s'il était venu en été il va pas etre titulaire (Tevez-Llorente devant lui) donc il sera pas facilement selectionnable chose possible tant qu'il est titulaire a Sassuolo, tout comme Berardi et Gabbiadini les deux autres jeunes talentueux en attaque et lié à la Juve. j'imagine deux de ces trois vont revenir à la maison l'année prochaine, avec une petite chance que Zaza débarque cet hiver si la Juve passe les poules en CL et aura besoin d'un renfort offensif en hiver.


Ok Mourad Zeghidi
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
4 31