1. //
  2. //
  3. // Atlético de Madrid-Bayern Munich

Simeone, martyr puis bourreau d’Ancelotti

Les duels entre le Real de Carlo Ancelotti et l’Atlético de Diego Simeone ont rythmé la vie du foot espagnol pendant deux ans. Les deux hommes se retrouvent ce soir. Synopsis de treize duels passés à la postérité.

Modififié

Saison 1 : Le couronnement de Don Carletto


Lorsqu’il accepte la périlleuse mission de coacher le Real Madrid, Carlo Ancelotti découvre à son arrivée une Casa Blanca au bord de l’implosion et enfile son costume de pacificateur. Pour sûr, la politique de la terre brûlée de José Mourinho décompose le vestiaire, et des mythes du Madridismo, Iker Casillas en tête, se retrouvent au placard. Une ambiance mortifère, donc, d’autant plus que pour son dernier match sur le banc blanc, le Special One humilie le peuple merengue en s’inclinant en finale de Coupe du Roi face au voisin honni du sud de la capitale. Ce revers (2-1), qui plus est au Santiago-Bernabéu, officialise le retour aux sommets de l’Atlético de Madrid, ou plutôt de l’Atlético de Simeone. Car depuis la prise en main par El Cholo du navire colchonero, la capitale espagnole doit se réhabituer à héberger deux fleurons du football européen. Si bien que pour son premier derby madrilène, comptant pour le septième opus de Liga, Carletto se retrouve fessé dans l’antre madridista par un seul et unique pion de Diego Costa. Une première qui en appelle d’autres, bien d’autres, puisque deux saisons durant, les deux clubs vont s’affronter à treize reprises.


L’an 2014 arrivé, les derbys de la capitale deviennent légion et tournent tous en faveur de Carlo Ancelotti, la manche retour en championnat exceptée (2-2). Mieux, ils permettent au Real Madrid, sevré de titres ou presque malgré l’arrivée de José Mourinho, de rafler la Copa del Rey, puis la Ligue des champions. Ainsi, le Real Madrid ne fait qu’une bouchée de l’Atlético lors des demi-finales de Coupe à la fin de l’hiver, les étrillant à l’aller (3-0 au Santiago Bernabéu) comme au retour (0-2 au Vicente-Calderón). Surtout, les deux fanions madrilènes se retrouvent, une semaine après l’officialisation du titre en Liga des Rojiblancos, pour la finale de la Ligue des champions. La rencontre est cadenassée par la maîtrise tactique et de ses nerfs de l’Atlético, ce jusqu’au coup de casque décisif de Sergio Ramos au buzzer. Finalement au rendez-vous en prolongation (4-1), le succès synonyme de Décima introduit l’entraîneur italien au panthéon des grands entraîneurs du Real Madrid, et lui permet de créer une ambiance au Bernabéu pas vue depuis plus de quinze ans : entourer son groupe d’un calme nécessaire, loin de la frénésie qui emporte le Calderón.

Saison 2 : La chute du grand artisan de la Décima


Les présentations sont faites, les protagonistes inchangés. Pour cet exercice 2014/15, celui de la confirmation pour Carlo Ancelotti, celui de l’ambition pour Diego Simeone, les retrouvailles entre Merengues et Colchoneros s’inscrivent dans un autre registre. Plus bruts de décoffrage, les derbys ouvrent la reprise par une Supercoupe d’Espagne testostéronée à souhait. Entre des règlements de compte qui pullulent sur le pré et un maillage tactique réussi de l’Argentin, le Real s’essouffle et laisse le soin à son voisin d’ouvrir le palmarès espagnol de la saison. Quelques jours plus tard, rebelote, l’Atlético de Don Diego marche sur le Santiago-Bernabéu pour la troisième journée de Liga. Autant de revers qui mettent en exergue les points faibles de l’effectif d’Ancelotti : avec les départs de Xabi Alonso et de Di María, c’est toute l’organisation de son milieu de terrain qui est à revoir. Des changements résolument offensifs, recrutement de James et Kroos oblige, qui permettent au Real de marcher sur tous ses adversaires jusqu’au Mondial des clubs. Remportée, la compétition marque le déclin de l’ère Ancelotti.


Car sitôt la reprise, trois nouveaux derbys de la capitale sont annoncés : les huitièmes de finale de la Copa del Rey, ainsi que la manche retour en Liga. L’élimination en coupe, mais surtout l’humiliation en championnat (4-0) marquent un tournant dans l’histoire merengue d’Ancelotti. Mangé par son adversaire sur le plan tactique, il se retrouve enchaîné par la présence de la BBC, un trio qui l’a fait gagner, mais qui gèle toute innovation dans son système. Avec six matchs sans connaître la victoire face à l’Atlético, il devient même l’entraîneur le plus souvent battu par le locataire du Calderón. Le sursaut d’orgueil intervient tout de même quelques mois plus tard, à l’occasion d’un quart de finale de Ligue des champions qui fait la part belle au football italien – « Deux matchs nuls peuvent nous suffire  » . Mais trop tard, le mal est fait, le doute infecte la tête de la Junta Directiva de Florentino Pérez, et Carlo Ancelotti est éjecté à la fin de l’exercice malgré une popularité folle. Courtois, lui, préfère rendre grâce à son adversaire : « C’est un très grand entraîneur, car le succès d’un coach est de sortir le meilleur de ses joueurs. Et lui, il a réussi à tirer de ses joueurs encore plus que ce qu’ils pensaient pouvoir offrir. »

  • Profitez de nos bonus et pariez sur le match Atlético de Madrid-Bayern Munich

    Par Robin Delorme
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article

    Un vrai match de tacticien, qui risque d'être très intéressant à suivre. Je ne suis pas convaincu que le Cholo aligne une pointe ce soir. Ce serait plus plausible de voir Carrasco et Gaitan sur les côtés avec Griezmann en solo au milieu devant et derrière.

    Derrière le Bayern, n'est vraiment que peu inquiété jusqu'ici, sur les matchs que j'ai pu voir du moins. Les équipes refusent facilement le jeu et Ancelotti aime avoir la balle. J'espère que Simeone ne fera pas jouer son équipe qu'en plaque imperméable coulissante ce soir.
    De la même facon que je doute que Simeone ait été le martyr de Sourcil Man (sauf en C1 où en fait il est le martyr du Real), je ne pense pas qu'il en ait été le bourreau mais plutot le mercato bien merdique de Perez comme dit dans l'article.
    Pour ce qui est de ce soir, on va enfin voir ce que Carlo a fait de ce Bayern façonné par Guardiola mais au jeu parfois stéréotypé! Ca va aussi être un test pour l'Atletico qui vit un début de saison difficile et semble vouloir prendre un virage tactique pour pratiquer un football plus offensif (cf le 4-2-4 d'il y a 2 matchs il me semble même si je doute que ce soit ce visage qu'on voit ce soir mais plutot le meme que ce week end face au barca)!
    Bref cette rencontre risque de n'avoir rien à voir avec celle de l'année dernière ou les précédentes entre les 2 coachs mais devrait être passionante!
    @metekoo Simeone sait il jouer differemment contre les équipes qui aiment avoir le ballon? En plus pour l'instant ca marche donc pourquoi changer?
    Message posté par ofwgkta
    De la même facon que je doute que Simeone ait été le martyr de Sourcil Man (sauf en C1 où en fait il est le martyr du Real), je ne pense pas qu'il en ait été le bourreau mais plutot le mercato bien merdique de Perez comme dit dans l'article.
    Pour ce qui est de ce soir, on va enfin voir ce que Carlo a fait de ce Bayern façonné par Guardiola mais au jeu parfois stéréotypé! Ca va aussi être un test pour l'Atletico qui vit un début de saison difficile et semble vouloir prendre un virage tactique pour pratiquer un football plus offensif (cf le 4-2-4 d'il y a 2 matchs il me semble même si je doute que ce soit ce visage qu'on voit ce soir mais plutot le meme que ce week end face au barca)!
    Bref cette rencontre risque de n'avoir rien à voir avec celle de l'année dernière ou les précédentes entre les 2 coachs mais devrait être passionante!
    @metekoo Simeone sait il jouer differemment contre les équipes qui aiment avoir le ballon? En plus pour l'instant ca marche donc pourquoi changer?


    Ouais, mais les dernières sorties les plus plaisantes contre des équipes qui ont le ballon l'auront été aussi avec la volonté d'aller faire très mal en contre. A l'Allianz au retour par exemple ou contre le Barca a Calderon en Champion's League.

    Les joueurs à disposition forcent un peu Simeone a aligner des joueurs offensifs. Après, on sait pertinemment qu'il leur est demandé de produire un très gros effort défensif. Mais effectivement, il est assez à l'aise contre une équipe qui a la possession.

    Le "virage" offensif, c'est surtout pour les plus petites équipes comme le Celta ou Gijon par exemple, qui flanchent assez facilement quand les attaques sont répétées et que les ailiers plus les pointes combinent.

    Maitenant un 4/2/4 ce soir et ils se font tordre comme des enfants.
    C'est peut-être mon côté consommateur qui parle mais quand même, chaque année je kiff ces rencontres de groupe.

    Y a toujours du lourd.

    Le double duel Allemands Espagnols, çà pèse.
    L1Triangle Niveau : DHR
    C'est pas ton coté consommateur c'est ton coté passioné du ballon, et t'as bien raison, c'est souvent du super spectacle.
    il y a 7 heures Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 1 heure Callejón calme les Niçois 2
    il y a 8 heures Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 100 il y a 9 heures Le rap des ultras de Genk 5 il y a 9 heures Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 3
    Partenaires
    Logo FOOT.fr Olive & Tom
    il y a 11 heures Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 16 il y a 11 heures Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) Hier à 21:45 Le 200e but en Premier League de Rooney 16
    Hier à 14:44 Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 Hier à 14:05 Le CSC gênant de Wycombe 12 Hier à 13:44 Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 Hier à 10:20 Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 15 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 9 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 42 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 7 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30 lundi 31 juillet "On peut te tuer dans la rue pour un téléphone portable" (via BRUT SPORT) lundi 31 juillet Giovinco claque encore un coup franc 16 lundi 31 juillet Dybala ridiculise Nainggolan 38 dimanche 30 juillet Le plus vieux derby du monde (via BRUT SPORT) dimanche 30 juillet La jolie praline de Kaká 16 dimanche 30 juillet Griezmann en saucisse sur Twitter 15