En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options
  1. // Euro 2016
  2. // 8es
  3. // Angleterre-Islande

Sigurdsson est fan d’Harry Kane

Modififié
Les Islandais vivent un rêve éveillé.


Qualifiés pour la première fois de leur histoire pour la phase finale d’une compétition internationale, les hommes de Lars Lagerbäck ont réussi à se qualifier pour les huitièmes de cet Euro en restant invaincus dans le groupe F. La sélection islandaise retrouvera l’Angleterre lundi à Nice.

Une équipe que Gylfi Sigurdsson connaît bien. L’ancien attaquant de Tottenham s’est notamment exprimé pour FourFourTwo à propos d'Harry Kane, le buteur des Three Lions, qu’il a côtoyé à White Hart Lane entre 2012 et 2014 : « C’est un fantastique finisseur, il a marqué un nombre de buts incroyable pour Tottenham ces deux dernières saisons. Quand les buteurs ne marquent pas, ils ont encore plus de pression sur leurs épaules, et les gens commencent à les critiquer. Mais lui, ce n’est pas le genre de mec à s’enflammer dès qu’il marque ou à déprimer dès qu’il est moins bien. Sa mentalité est telle qu’il va tout faire pour marquer contre nous. »

Gylfi, des idées de génie. MF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


jeudi 18 janvier 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
il y a 3 heures Coentrão casse le banc des remplaçants 4 Hier à 21:56 L2 : Les résultats de la 22e journée 4 Hier à 16:15 Un club espagnol offre un maillot à tous les bébés nés en 2018 3
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
jeudi 18 janvier Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 9 jeudi 18 janvier Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 27 PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12
À lire ensuite
Nicollin se paye Aulas