Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Interview 0% Foot

Signorino: « Je préfère ne pas voter que de faire n’importe quoi »

Au lendemain du succès du FN, de la débâcle de la gauche et de la résurrection de Jean-François Copé, mais surtout à quelques minutes du remaniement gouvernemental, la politique était plus que jamais au centre de l’actu du week-end. Franck Signorino n’a pas fait son devoir citoyen, mais garde un regard concerné sur la situation hexagonale.

Modififié
L’UIP, nouveau parti ukrainien depuis 2010, entend instaurer un gouvernement électronique dans tout le pays ainsi qu’encourager les médias à passer au numérique. Il compte surtout présenter Dark Vador à l’élection présidentielle de mai prochain. À quand les Daft Punk candidat à l’Élysée ?
Franchement, ils ne feront pas pire que le gouvernement actuel, donc pourquoi pas. Ils peuvent toujours essayer. Même si en France, on est un pays assez traditionaliste qui a du mal à innover et à mettre de nouvelles idées en place. En France, on cherche plus à s’inspirer des États-Unis, de l’Angleterre ou de l’Allemagne, pas de pays comme l’Ukraine.

Après 194 jours de détention en Syrie, deux journalistes expérimentés espagnols d’El Mundo ont, dimanche, été libérés. T’as déjà pensé au sentiment que doit provoquer un tel soulagement ?
Il n’y a qu’eux pour témoigner de l’émotion et de l’état d’esprit dans lequel tu te retrouves après une telle captivité. Tu penses que tu vas te faire exécuter. Tu dois penser à tout donc, oui, ça doit être un soulagement, une profonde joie, alors que depuis le premier jour, tu penses que tu ne vas plus jamais revoir tes proches. Après 195 jours en tant qu’otage, la première chose que je voudrais faire, c’est sortir de là où je suis et tout faire pour ne plus jamais y revenir. Le plus loin et le plus vite possible.

Une majorité de Brésiliens considèrent qu’une femme portant des vêtements provocants « mérite » d’être violée, a révélé cette semaine un sondage commandé par le gouvernement brésilien. En 2014, vraiment ?
Ça fait partie de tous les extrêmes des fanatiques. Quand tu réagis de la sorte, c’est dramatique. Tu enlèves la liberté d’expression, de s’habiller. À partir du moment où tu ne fais pas d’attentat à la pudeur, d’exhibition et que tu respectes les lois établies, je ne vois pas pourquoi certains s’autorisent ces déclarations. Personne ne mérite d’être violé. Sauf peut-être ceux qui pensent comme cela. C’est des problèmes de religion aussi. Les Brésiliens sont très croyants. Après, le problème, c’est quand la majorité pense comme ça. Le nazisme aussi, c’était une majorité. Mais toutes les majorités n’ont pas raison. On parle de tenues sexy, on parle pas de… je ne sais pas, mais il y a des limites. Rien ne justifie de penser cela. C’est radical et fanatique.

Comme beaucoup d’autres villes de France, Reims est passé à droite ce week-end. Tu connais ton nouveau maire, Arnaud Robinet ?
Pas personnellement. Je ne suis là que depuis un an et demi et j'ai pas mal voyagé ces dernières saisons. Je ne connais pas le programme de la maire sortante (Adeline Azan, ndlr), donc j’aurais du mal à émettre un jugement. Je ne sais pas ce qui a été fait. Après, en tant que Français et votant, si le bilan était le même que ces deux dernières années avec le parti actuel au pouvoir, j’aurais changé aussi. Mais je me garde bien d’émettre un jugement sur le bilan de Mme Azan.

Voté, pas voté ?
Je n’étais pas inscrit à Reims. Je suis toujours sur les listes d’un village à côté de Laval. Cette fois-ci, je m'y suis pris trop tard. C’était avant le 31 décembre qu’il fallait s’inscrire et quand j’ai réalisé, j’étais en vacances. Mais bon quand t’es là que depuis dix mois, t’as pas le temps de te faire une réelle opinion. J’aurais peut-être voté, oui, parce que je suis un partisan du vote, mais j’aurais peut-être voté blanc. Je ne connais pas suffisamment les personnes pour savoir ce qui est le mieux pour moi, ma famille, mes amis, ma ville. Je préfère ne pas voter que de faire n’importe quoi.

Beaucoup de députés PS estiment qu’il faut tirer des conclusions suite aux mauvais résultats d’hier. Ce qui risque de se passer, c’est surtout qu’on tire un trait sur le gouvernement en place. Justifié ?
Tirer les conclusions du bilan actuel, ça passe forcément par des modifications. Un président est en place et est encore là pour trois ans, mais c’est sûr que, pour moi, le bilan est négatif. Je pense que ça veut dire que les bonnes choses n’ont pas été faites aux bons moments. Les problèmes sociétaux, c’est bien, mais je pense que le pouvoir d’achat et le chômage auraient été plus importants. C’est mon point de vue.

Ségolène Royal, Manuel Valls, Laurent Fabius, Bertrand Delanoë, Claude Bartolone, Michel Sapin, Jean-Yves Le Drian, Pascal Lamy, Louis Gallois et même Jean-Marc Ayrault, elle va où, ta préférence pour le futur premier ministre ?
Déjà, de par mon discours, tu devines bien que je ne suis pas de ce parti-là, donc tu me demandes le moins pire ? Ben, avant le bilan par rapport à la sécurité et les chiffres sortis récemment, je t’aurais dit Manuel Valls. Maintenant, je ne serai jamais un soutien pour Aubry, Sapin, Royal ou Ayrault.

Le FN qui échoue à Avignon, c’est l’assurance de voir le festival rester place du Palais des Papes. Ça te parle ou tu t’en fous ?

Sans prendre parti entre l’UMP, le PS, le FN ou même le Front de Gauche, pour moi avoir des réactions comme ça, c’est n’importe quoi. Mais on ne peut pas tout changer sous prétexte qu’il y a eu un vote et que ça ne plaît pas à une certaine personne. Je ne trouve pas forcément normal qu’on mélange l’art, le sport ou la politique. Prendre en otage un festival pour ses opinions politiques, je ne suis pas forcément pour. Mais ce n’est pas parce que c’est le FN. Mais, à partir du moment où le parti existe et qu’on donne la possibilité aux gens de voter, ce n’est pas pour sanctionner les électeurs derrière. Ou alors tu supprimes le parti, et tu n’auras jamais de soucis.

Tu sais que la commune belge de Farciennes a annoncé ce lundi qu'elle « suspendait » ses relations avec Beaucaire, petite ville du Sud de la France avec laquelle elle est jumelée depuis plus de 40 ans suite à l’élection ce dimanche d'un maire FN. Ça va trop loin ?
Faut voir la relation qu’avaient les deux villes. Quand tu jumelles deux choses, c’est que t’as des objectifs communs. Si la direction que prend Beaucaire n’est pas la même, pourquoi continuer à être jumelé à cette ville ? Si tu ne partages pas les mêmes idéaux, vaut mieux arrêter le partage. C’est comme dans un couple et je n’y vois aucune objection. Mon jugement est complètement différent de quand on prend l’art ou le sport en otage, comme à Avignon. Nous, on ne va pas arrêter de jouer au foot à Reims si la ville passe FN, c’est du n’importe quoi.

Un prisonnier britannique de 2 mètres 20 et de 23 ans a été libéré de prison par la justice bien avant la fin de sa durée de détention, parce qu’il était trop grand pour les lits et les uniformes du centre de détention…
C’est un mauvais message, c’est n’importe quoi. Ça peut faire sourire, mais sur le fond, c’est grave et pathétique. Ça coûtera bien plus à la société de le remettre en liberté que de lui acheter un lit un peu plus grand.

Un Norvégien de 18 ans s’est fait tatoué son ticket de caisse du Mc Do sur l’avant-bras droit suite à un pari stupide qui l’obligeait à choisir entre une Barbie sur les fesses ou bien le ticket présentant sa dernière commande au McDonald’s. C'est quoi ton pari le plus stupide ?
Je ne suis pas trop pari. J’aime pas forcément ça. Je ne me suis jamais aventuré dans ce genre de chose. Et je n’ai jamais fait de pari stupide et encore moins un tatouage. C’est quand même un peu débile. Je vais peut-être te paraître chiant, mais je n’ai pas fait de trucs stupides comme celui-ci.


Propos recueillis par Martin Grimberghs
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible