1. //
  2. // Interview

Signorini retourne sur les pas de Maradona

Presque trente et un ans après le match entre l’Argentine et l’Angleterre lors de la Coupe du monde 1986, Fernando Signorini est retourné dans le stade où Diego Maradona est devenu immortel. L’ancien entraîneur du Pibe de Oro revient sur ce jour qui a fait l’histoire du foot en marchant lentement pour suivre les traces d’un moment indescriptible avec des mots.

Modififié
Il y a des endroits qui restent toujours dans la mémoire du foot mondial. C’est le cas du stade Azteca, théâtre dans lequel Diego Maradona a soulevé la Coupe du monde 1986. Surtout, c'est là qu'il a écrit l’histoire avec sa main droite, et surtout avec son pied gauche face à l’Angleterre quelques jours auparavant. Depuis, cette enceinte dans laquelle avait déjà eu lieu la consécration du grand Brésil de Pelé, Rivelino et Carlos Alberto (Mondial 70) est devenue encore plus mythique. Une sorte de sanctuaire de pèlerinage de tous les supporters argentins, napolitains et d’autres origines qui rêvent de pouvoir vivre les mêmes émotions que Maradona, en foulant cette pelouse sacrée. Parmi eux, il y en a un qui était là le 22 juin 1986, et qui connaît comme personne le dieu du foot napolitain et argentin. Il s'appelle Fernando Signorini. Il était son entraîneur personnel, et, en février 2017, trente et un ans après ce fameux Argentine-Angleterre, il a eu l’occasion de retourner à l’Azteca. Entre souvenirs et émotions.

Saint-Valentin


L’histoire sait choisir les dates des rencontres les plus passionnantes. 14 février, jour de Saint-Valentin. Le club mexicain Coras de Tepic, dont Signorini est l'un des entraîneurs, se rend au stade Azteca pour un match de Copa Mexicana face à l’América, l’une des grandes équipes du Mexique, entraînée par Ricardo La Volpe. Juste avant le match, le staff a un peu de temps pour aller voir l’état du terrain. Signorini entre doucement sur la pelouse. Il raconte : « Ça a été une sensation bizarre, comme si j’allais me présenter à quelqu’un que je connaissais déjà. Quand j’ai fait mon premier pas, j’ai senti l'adrénaline monter dans mes veines et je me suis rendu compte que j’avais envie de vivre de nouveau cette émotion. » Alors, l’ancien copain de Maradona, comme guidé par l'histoire, retourne précisément à l'endroit où Diego a écrit sa légende.


Direction le milieu de terrain, là où le slalom fou a débuté. « J'ai marché jusqu'au milieu de terrain et je suis allé chercher la même zone où il a fait un tour de torero pour changer de direction et entamer l’action que tout le monde connaît par cœur. J’ai essayé de m’imaginer ce que Diego pensait à ce moment, mais franchement, je crois qu’il a fait ça de façon naturelle, sans réaliser qu’il était en train d'inventer le meilleur but de l’histoire. » Ce but, Signorini le connaît par cœur, comme tous les Argentins. Alors, il continue de marcher sur la pelouse de l'Azteca, et reproduit le parcours effectué par Diego. Sa promenade est calme, dure 45 secondes, 34 de plus que le plus beau tango dansé dans l’histoire du foot : « Moi, je le fais avec calme, mais j’imagine tous les joueurs qui étaient autour de lui dans cette action, les Anglais qui essayent de l’attraper et même Valdano qui le suivait à gauche. Cependant, je n’arrive pas à expliquer ça de façon rationnelle. Les meilleures choses de la vie sont inexplicables et ce but fut comme ça. C’est fou de vouloir analyser ça. C’est comme si quelqu’un m’avait demandé de décrire les émotions que j’ai senties quand j’ai vu pour la première fois la baie de Naples, une beauté hors catégorie ! »

Vidéo

El Camino de Diego


À la fin de ce parcours historique, Signorini marche vers le banc où il était il y a trente et un ans. « Ce jour-là j’étais sur le banc, mais il y avait tellement de gens autour de moi que je n’ai pas très bien vu le premier but, celui de la main. Bref, l’arbitre ne l’a pas vu non plus (rires) » Il revient aussi sur le moment de l’explosion de joie du public argentin, après le deuxième but qui a rendu fou le monde entier : « Les photographes à côté de moi m’avaient empêché de voir ce qui était en train de se passer et, au moment du but je n’ai vu que le filet bouger et j’ai imaginé que Diego avait marqué, mais ça m’était égal, je savais que j’avais assisté à un moment inoubliable. Ça a été un chemin glorieux, comme faire le Camino de Santiago, sauf que dans ce cas, ça a été El Camino del Diego.  » Signorini quitte finalement la pelouse, car le match entre Coras de Tepic et América va bientôt commencer. À quelques minutes du coup d'envoi, Signorini aperçoit de loin, dans les couloirs qui mènent à la pelouse, le gardien d'América, Agustin Marchesin, argentin comme lui. Les deux hommes se saluent, et Marchesin lui glisse ces quelques mots : « À chaque fois que j'entre sur cette pelouse, je pense à Diego. »



Par Antonio Moschella
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Aaaahhh quel dommage que l'article soit si court! Quand on repense à ce moment on pourrait lire des pages et des pages sans les voir défiler.

On aurait aussi bien aimé quelques infos de plus sur Fernando Signorini, notamment sur son passage à Naples où le retour dans la ville après 86. Je crois avoir lu que Signorini aidait Diego à cacher, ou du moins à dissimuler, ses écarts répétés dans la cité napolitaine ahahah! Mais je trouve que ça rajoute tellement au mythe entourant Diego (Signorini fait partie de la garde rapprochée de San Diego puisqu'il était préparateur physique de l'Argentine en 2010). Pour moi le plus grand de l'histoire de notre sport.

Un moment dont on ne se lasse jamais. Voir un match dans ce stade est clairement un rêve.
Je ne sais pas si tu as lu l'article de Sofoot ou sont interviewés un par un les anglais qui se sont fait fumer sur le but en question.
Un chef d'oeuvre de journalisme.
Tiens et puisque ça fait jamais de mal de voir le barrilete cosmico en v.o. :

http://www.dailymotion.com/video/xmujy1
lemoine met son douala où c'est sall Niveau : CFA2
Merci l'ami! Ca ne fait jamais de mal oui! Bien au contraire!

Oui je me souviens de ces interviews. L'article était vraiment kiffant! Un modèle du genre.
GrunWeiss Niveau : DHR
Je l'ai retrouvé, il est la:
http://www.sofoot.com/le-cauchemar-du-s … 43753.html
Tableau de chasse:
Peter Beardsley, Peter Reid, Terry Butcher, Terry Fenwick et Peter Shilton.
Note : 1
Allez, +1 pour vous trois !
Merci pour le lien sur l'interview et la vidéo en VO. Mais ces frissons à chaque fois.
Je reste admiratif devant le fair-play des défenseurs concernés par l'interview. Ils adoubent leur bourreau avec une sorte de respect incrédule devant son génie (et sa condition physique, ils en parlent tous), qu'est-ce que ça doit être bon d'avoir le son et l'image de ces entrevues...
Ce que je trouve incroyable dans ces interviews c'est le fait que chacun ait une approche différente du but et du match.

Certains sont fixés sur le contexte, d'autres sur leur état physique, d'autres mettent l'accent sur la tactique qui vole en éclats ou sur les individus et la domination de Maradona.

Un condensé passionnant des facettes multiples de ce sport au haut niveau.
7 réponses à ce commentaire.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
 //  01:25  //  Aficionado de l'Argentine
Des stades mythiques, il y en a quelques-uns mais si on devait faire un classement à ce sujet, le stade Azteca figurerait sans aucun doute dans le top 5 ou 10 (aux côtés des Maracaña, Bombonera, Monumental, Centenario, San Siro, Bernabeu, Camp Nou, Wembley, Anfield, Estadio da Luz...), voire sur le podium !

Difficile de faire plus légendaire que l'Azteca, qui a couronné les deux plus grands footballeurs de l'histoire et accueilli deux des Coupes du monde les plus mythiques (avec le Mondial 82 peut-être) ! J'ai beau avoir un esprit tout ce qu'il y a de plus rationnel et cartésien, il est tentant d'y voir un joli clin d'oeil du destin...
Hier à 18:38 Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) Hier à 16:30 La petite gourmandise de Callejón 2
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 11:44 Un but barcelonesque en D4 argentine 10
mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 16 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 24 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15 dimanche 2 juillet Le solo de Pato 14 dimanche 2 juillet Blatter : « J'aurais dû m'arrêter plus tôt » 16 dimanche 2 juillet Dybala marque un coup franc improbable 8 samedi 1er juillet Infantino reconnaît des failles dans l'arbitrage vidéo 17 samedi 1er juillet Ronaldinho humilie Blomqvist lors d'un match de charité 26 vendredi 30 juin Bientôt un plafond de salaire pour les clubs ? 41 vendredi 30 juin Percuté par un scooter, il rattrape le chauffard grâce à ses coéquipiers 18 vendredi 30 juin Mariano Díaz s'engage avec Lyon 47 vendredi 30 juin L'énorme frappe de Wendel avec Fluminense 2 vendredi 30 juin Hulk suspendu après avoir soutenu Oscar 24 vendredi 30 juin Benayoun offre la victoire au Beitar en barrage de Ligue Europa 21