1. // France – Ligue 1 – Ce qu'il faut retenir de la 36e journée

Si si, il reste un peu de suspense en L1 !

Trois équipes qui connaissent leur sort, deux en haut avec Paris champion et Marseille dauphin, une en bas avec Brest relégué, la bonne affaire pour Lille dans la course à l'Europe, Saint-Étienne au ralenti, Bastia sauvé et six concurrents encore en lutte pour éviter les deux strapontins direction L2 : les enseignements de la 36e journée de Ligue 1 sont ici.

Modififié
5 21

D'un dauphin, tu n'en fais pas un requin


Donc Paris est champion et Marseille deuxième, cette fois c'est bien officiel. On peut arrêter avec les spéculations, et si, et si… « Et si ma tante en avait…  » , se marrait Élie Baup en conférence de presse. Non, ce Paris-là, qui a investi des fortunes sur le marché des transferts depuis deux saisons ne pouvait pas perdre ce titre, pas encore une fois, un an après s'être fait surprendre par l'outsider Montpellier. C'est bien le minimum qu'Ancelotti pouvait offrir à ses (futur-ex ?) patrons, à défaut d'avoir réussi à emmener ses troupes au Stade de France pour la finale d'une coupe nationale. Il faut féliciter les Parisiens, qui sont allés chercher ce troisième titre de leur histoire à Gerland, avec une solide prestation à la clé. C'est juste dommage que la célébration d'après-match n'ait pas semblé aussi réussie, avec l'hallucinante engueulade d'Ibra avec Leonardo, le T-shirt pourlingue qu'Ancelotti a contractuellement dû enfiler par-dessus le costard juste après le coup de sifflet final et cette étonnante image d'une poignée de joueurs seulement – les historiques pour la plupart, Armand, Chantôme and co – revenus partager ça avec les supporters devant le parcage visiteurs. Les festivités prévues aujourd'hui à Paris doivent permettre de corriger la chose. Sinon Marseille, pour paraphraser Laurent Sciarra paraphrasant Jim Bilba, est un dauphin qui n'a rien d'un requin : petits scores, jeu pas hyper spectaculaire… Mais c'est un dauphin qui a eu l'immense mérite cette saison de maximiser son modeste potentiel, de ne pas se prendre pour ce qu'il n'est pas – un cador pouvant rivaliser avec Paris Saint Goliath – et de se contenter d'une très belle et précieuse deuxième place. Mine de rien, ce sera la première fois dans l'histoire qu'on retrouvera les deux rivaux Paris et Marseille dans la même édition de la Ligue des champions. Et forcément, ça excite. C'est Cyril Linette qui doit se préparer à de gros dilemmes : quel parcours Canal + va-t-il programmer en priorité, celui du PSG ou de l'OM ?

Attention, Dogues méchants


Derrière le champion et son dauphin, c'est toujours l'indécision concernant la course aux autres places européennes. Parmi les prétendants à la si convoitée troisième place qualificative pour le tour préliminaire de la Ligue des champions, c'est Lille qui fait la bonne affaire de cette 36e journée en s'imposant 3-0 dès vendredi à domicile face à Reims. Les Dogues reviennent à 3 longueurs de l'actuel médaillé de bronze, Lyon, battu hier soir par le néo-champion. Nice et Saint-Étienne aussi ont perdu, respectivement à Annecy et Lorient, avec des scores lourds à la clé, symptomatiques de deux équipes pleines de bonne volonté et brillantes animatrices de la saison mais qui semblent actuellement dans le dur, tant physiquement que mentalement. C'est difficile de tenir le rythme de 38 journées, et ces deux formations manquent un peu de bouteille par rapport à la concurrence. Résumons l'affaire : Lyon est actuellement 3e avec 63 points, 3 longueurs devant Lille et Nice, 4 longueurs devant Saint-Étienne.

Khalifa, la patate nouvelle


Ceux qui ont quelques notions de jardinage savent que c'est actuellement la période de récolte des pommes de terre nouvelles, qui accompagnent parfaitement les premiers barbeucs de printemps. L'attaquant de l'ETG Saber Khalifa a fêté ça à sa manière, en marquant l'un des buts de l'année, peut-être bien le plus spectaculaire de tous : une énorme patate de 60 mètres qui a parfaitement lobé le gardien niçois David Ospina. Quand on revoit les images, on se rend compte que le Tunisien a tout bon sur ce coup-là : le coup d'œil vers la partie adverse du terrain, la bonne analyse de ce qu'il y a de mieux à tenter – en l'occurrence un coup de folie, ETG menait déjà 3-0 – et bien sûr la puissance et la justesse pour réussir cette dinguerie. Un but à ranger entre le challenge Téléfoot dit « de la barre transversale » et le panier du milieu de terrain au basket.

Avis de gros chantiers cet été en Bretagne


La baston à distance était belle et indécise samedi soir entre Brest et Rennes : laquelle des deux équipes bretonnes allait achever de se ridiculiser et pourrir encore un peu plus une deuxième moitié de saison catastrophique ? Résultat, match nul, avec d'un côté des Rennais qui ont chuté lourdement à Valenciennes en terminant la rencontre à 9 et de l'autre des Brestois qui ont concédé leur neuvième défaite consécutive en (se) terminant à 10. Pour les Finistériens, la descente en L2 est officielle et le chantier de reconstruction énorme, avec une guerre des chefs qui a viré dernièrement à la bouffonnerie, le piston Corentin Martins qui va sauter, des joueurs détruits mentalement et pour certains d'entre eux actuellement même pas au niveau de la L2… Du côté du Stade rennais, l'intersaison promet d'être à peine moins agitée, le remplaçant d'Antonetti sur le banc n'étant pas encore désigné. Ce qui est sûr, c'est qu'il va falloir faire en sorte d'en dénicher un bon pour remodeler une équipe qui ne ressemble plus à grand-chose en cette fin de saison, avec les multiples pépins physiques – quand on recrute du Mensah ou du Ilunga, forcément on s'expose… – et un manque flagrant de leaders capables de mobiliser les troupes. À leur décharge, il n'y a strictement plus rien à jouer pour eux en championnat depuis pas mal de temps déjà… On pourrait dresser quasi le même constat avec Montpellier, à la différence qu'on connaît déjà le successeur de René Girard : Jean Fernandez, qui doit se demander parfois où il est allé se fourrer…

Coupe de boost


Elle est belle, la lutte pour le maintien. Enfin, elle est belle surtout pour les supporters qui ne sont pas concernés, car pour ces derniers disons plutôt qu'elle est stressante. Pour les Nancéiens par exemple, c'est le grand huit en ce moment, avec des contre-performances qui replongent le club dans la zone rouge, d'où il était sorti il y a peu grâce à une excellente série. Pour Troyes par contre, c'est l'euphorie actuellement, avec un fol espoir de pouvoir finalement rester en élite, ce qui serait assez fou pour une équipe qui n'a pas quitté les trois dernières places depuis la première journée ! Pour l'ESTAC comme pour l'ETG, le parcours en Coupe de France semble étonnamment servir leurs intérêts en championnat, alors qu'on pouvait légitimement penser que ça risquait de fatiguer et de disperser ces deux formations. Au contraire, ça les libère ! Zéro complexe, jouons les matchs de Ligue 1 comme si c'était des matchs de Coupe à élimination directe. On verra si ça suffira. De Sochaux, 14e, à Troyes, 19e, il y a donc six équipes à la lutte se tenant en 6 points. Pour Bastia le 13e, c'est sûr, le maintien est acquis. Furiani a fait la fête à ses héros samedi, avec tour d'honneur et tout le tremblement. C'est ainsi qu'on l'aime.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

2yemklubapanam Niveau : Ballon d'or
j'ai trouvé cet article bien ecrit et assez juste. j'aurai juste voulu qu'on y evoque la saison compliqué de lyon, on voit beaucoup d'articles de petit chapeau sur loheme, des tas sur paris mais finalement pas grand chose sur l'enigme lyonnaise, sur garde...
tabou?
"Furiani a fait la fête à ses héros samedi, avec tour d’honneur et tout le tremblement." Limite mais joli!
ToxikCheese Niveau : Loisir
le NICE - OL de la 37eme journée ne serait il pas une finale pour la 3eme place ?

Une défaite de l'OL et c'est presque un adieu à la 3eme place... Si les verts ne sont plus une menace pour nous, Nice et surtout Lille peuvent nous atteindre !

Surtout Lille qui bénéficie déjà de 3 points de plus si on se dit que le Lille-ASSE de la dernière journée est acquis... Un peu façon OM PSG BORDEAUX en 99' mais pour la 3eme place.

En gros, Lyon perd à Nice et c'est chaud chaud chaud ! Mais tu vas voir que les dogues vont pas réussir à faire mieux qu'un nul à Montpellier lors de la prochaine journée.


La L1 en mode "Dallas" pour ces 2 dernières journée
Mine de rien, les 2 équipes les plus impressionnantes derrière le PSG risquent de se retrouver en LdC la saison prochaine, avec Lille qui continue sa remontée!
S'ils viennent coiffer Lyon sur le poteau, ca sera la belle histoire de 2013, alors qu'on attendait des verts qui ont arrêté de jouer le soir de la finale de la coupe de la ligue. (ceci dit, pour retrouver l'Europe, l'Europa league, c'est peut-être le mieux pour les joueurs de Galthier)
luciusfromvillage Niveau : District
Sainté, la LDC aurait été un cadeau empoisonné.
Et ils le savent bien du côté du Forez en cessant de jouer après la coupe de la ligue en poche.
Frustrant pour un trentenaire comme moi trop con* pour ne pas avoir vu le coup venir.
Bah ouais, la LDC dans le Chaudron, mince quoi, ça aurait de la gueule non?!
On ne saura pas...
Frustrant oui.
Nice a déconner je voulais encore du suspense, même si je préfere que Nive aille en Europa pour niké leur saison avec la LDC ( style auxerre )
*somagic* Niveau : CFA
aprés le match contre Toulouse, je me disais que c'était fini pour le Losc... dépendant de trop de résultats favorables... et là ce week end a été un week end de rêve pour nous. les 3 devant ont calé. Là il faut absolument une victoire de Nice contre Lyon alliée à une victoire à Montpellier.
En cas de match nul à Nice, Lyon passera.

Mais même si je souhaite que Lille soit en LDC, je ne peux constater que le 3eme cette année est d'une faiblesse affligeante....
Chriswillow Niveau : Loisir
Nice et St Etienne, de belles équipes jeunes, joueuses et profitant d'un encadrement propice à l'essor de nouvelle pépites. En revanche, voir l'une de ses 2 équipes en LDC l'année prochaine, pas sur que ça leur soit si favorable que cela pour l'avenir. Ces équipes sont encore en plein apprentissage et au moins une année de confirmation de leur grande forme actuelle ne serait pas de trop avant d'aller se frotter au gratin européen.

L'Europa League en revanche serait un très bon tremplin et pourrait parfaire cet apprentissage du top niveau.
En sprint final, c'est l'équipe qui désire le plus fort qui emporte la place, en général.

Nice et StE s'en foutent parce qu'ils savent très bien qu'ils ne passeraient pas le tour préliminaire. Reste Lille qui serait un peu plus protégé au tirage, mais je pense qu'ils ont peur de retomber dans la poule de Borisov.
Soulcialist Niveau : Loisir
Pour Sainté, on est gentils, on ne ressortira pas les histoires Playstation, patin couffin... :-)
Mais bon ça se sentait à plein nez que la finale de la coupe de la ligue marquerait un aboutissement et qu'ils allaient "lâcher" du lest face à des équipes plus rôdées au fins de saisons de cadors (Lyon, Lille...).
Ca aurait été cool de les voir dans la roue de lyon dans les derniers mètres de l'ascension du dernier col.
A croire que les mises en sommeil de ses sup' ultras aient influées sur le rendement sur le pré. On pourrait trouver ca gros mais y'a un lien de cause à effet c'est sûr. Surtout que les fins de saisons à enjeu sont porteuses de plus d'effervescence dans les tribunes (banderoles de soutien, motivation, ultimes matchs de l'année pour s'adonner à sa passion, beau temps, etc.)

Reste que le haut du tableau, aura droit à de belles empoignades : Nice-Lyon / Lille-Sainté. Le Sainté- Marseille, belle affiche s'il en est, n'aura pas le piment espéré.

C'est cool ce clin d'oeil à nous autres, jardiniers chevronnés ou avertirs, de balcons et terrasses ou de lopins ouvriers ou familiaux...;-)
En mai les championnats se meurent, la nature s'éveille.
Plasil Power Niveau : CFA
Message posté par ToxikCheese
Un peu façon OM PSG BORDEAUX en 99' mais pour la 3eme place.


Tu veux plutôt dire un peu façon OM Nantes Bordeaux, non? Comment ça les canaris ont joué le coup à fond face à Marseille, really?
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
La dernière phrase, bien que jolie et sans doute dite sans arrière pensée, me fait un peu mal quand même ... Si vous pourriez l'éditer pour lever toute ambiguïté ça me ferais personnellement plaisir, ainsi qu'à tous les supporters bastiais ;)
J'ai détesté le discours du début de la saison à Lyon qui consistait à se la jouer modeste alors qu'on pouvait se dire qu'en termes de qualités intrinsèques, il s'agissait de la meilleure équipe derrière le PSG. La suite de la saison n'a fait que confirmer mes craintes quoique j'aie plutôt apprécié le sursaut de Garde dans le coaching qui, certes, fait peut-être un peu n'importe quoi (je ne crois pas, cela dit). Quelqu'un sait en quoi consiste précisément les problèmes disciplinaires de Benzia dont il est fait allusion ici et là? C'est exaspérant; en tout cas, il m'a plutôt fait une impression favorable sur les deux derniers matchs, il a un côté petit teigne à la Verrati et a tendance à trop aller à la faute, mais il fait des bons appels.
D'ailleurs c'était un peu la boucherie à Lyon hier, ils étaient souvent incapables de prendre la balle aux parisiens.
Le manque d'ambition du club nouvelle génération me TUE. Et il est vrai que Garde semble avoir des problèmes de communication avec ses joueurs (l'aveu qu'il avait fait, sans que ça ait l'air de le déranger, de ne pas avoir discuté avec Gomis après son match de la semaine dernière).
Il fut un temps où les Rennais, même à 9, gagnaient leurs matchs ...
 //  16:43  //  Supporter de Lyon
Note : 1
La belle histoire, faut voir pour qui. C'est la triste histoire pour moi supporter de l'OL. Eux qui avaient fait une super demi saison, et ont flanché à l'intersaison. Le bilan de l'OL en deuxième partie de saison face à des équipes franchement jouables est calamiteux. ET est surtout du à une sorte de manque d'envie, de matchs en dilettante. C'est vraiment rageant. Il y a des décisions qui auraient du être prises plus tôt je pense.
Au mercato, l'OM a envoyé un message d'ambition à ses joueurs en recrutant.

Lyon a fait le contraire.

Ça se retrouve dans le classement.
Régis Delanoë Niveau : DHR
GhjuvanFilippu > Désolé, je t'assure que l'effet de la dernière phrase concernant Bastia est vraiment pas volontaire. T'imagines bien que je vais pas m'amuser à blaguer sur ce genre de sujet.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Message posté par popeye
J'ai détesté le discours du début de la saison à Lyon qui consistait à se la jouer modeste alors qu'on pouvait se dire qu'en termes de qualités intrinsèques, il s'agissait de la meilleure équipe derrière le PSG. La suite de la saison n'a fait que confirmer mes craintes quoique j'aie plutôt apprécié le sursaut de Garde dans le coaching qui, certes, fait peut-être un peu n'importe quoi (je ne crois pas, cela dit). Quelqu'un sait en quoi consiste précisément les problèmes disciplinaires de Benzia dont il est fait allusion ici et là? C'est exaspérant; en tout cas, il m'a plutôt fait une impression favorable sur les deux derniers matchs, il a un côté petit teigne à la Verrati et a tendance à trop aller à la faute, mais il fait des bons appels.
D'ailleurs c'était un peu la boucherie à Lyon hier, ils étaient souvent incapables de prendre la balle aux parisiens.
Le manque d'ambition du club nouvelle génération me TUE. Et il est vrai que Garde semble avoir des problèmes de communication avec ses joueurs (l'aveu qu'il avait fait, sans que ça ait l'air de le déranger, de ne pas avoir discuté avec Gomis après son match de la semaine dernière).


Lyon possédait surement la meilleure équipe derrière paris en terme de qualité intrinsèques ?

Pas d'accord, des équipes comme Lille ou Saint Etienne étaient meilleures ou égales si on compare poste par poste les effectifs de ces 3 clubs, à part en attaque pour l'ASSE...

Concrétement à Lyon, on flippait dans les cages avec "Flying V", on savait pas ce que ça valait sur les côtés en défense... Umtiti était inconnu de tous ou presque, Bako Koné baaah... Voilà quoi ! On espérait un réveil de Lovren et une plus grande sérénité avec Bisevac mais c'est tout.

Au milieu on ramène Malbranque le retraité, pareil, grosse surprise. Gonalons OK, il avait déjà prouvé sa valeur, mais Mvuemba et Fofana on savait pas trop si il tiendrait une saison. Grenier et Lacazette, les étoiles de la formation Lyonnaise, on savait qu'ils avaient le potentiel mais ils n'avaient pas confirmé...
Devant OK, Gomis et Licha, c'est du solide.

Mais le fait est là, je supporte l'OL et au mois d'Aout, je flippais qu'on finisse dans le ventre mou ou voir pire...

Si on regarde en arrière, perso je suis ravi de notre saison, même si elle aurait pu être encore meilleur
GhjuvanFilippu Niveau : CFA2
Régis, je m'en doute bien ;) So Foot est l'un des seules médias a avoir été impartial avec Bastia.
En espérant que l'OL ne lâche pas le morceau, il reste 2 matchs pour espérer retourner en LDC et je dis bien espérer parce que selon le tirage en barrages ça peut ne pas être évident. Pour ceux qui disent que l'OL était intrinsèquement la deuxième équipe derrière le PSG vraiment j'me marre, c'est facile de parler à la fin de la saison mais au début, tout l'monde et nous supporter lyonnais en premier on prédisait plutôt une bataille dans le ventre mou ou au mieux du mieux les 5 premières places. Comme ça a été dit, le mercato d'hiver a été difficile à avaler avec Bastos et d'autres joueurs qui auraient pu apporter de la fraicheur dans cette deuxième partie de saison manquée.
Je serai autant supporter de mon équipe, que de St-é... nan ptetre pas, mais en tout cas Montpellier et Ajaccio qui peuvent barrer la route de nos concurrents, dans l'espoir de voir quelques beaux achats cet été en vue du retour en LDC.

PS: Je valide avec Nice, ça sent pas bon tout ça...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
5 21