1. //
  2. // Pirates

Si les pirates étaient des footballeurs ?

Journée mondiale du parler pirate, le moment de se faire plaisir. Du côté des footballeurs, si beaucoup causent pirate toute l'année, certaines auraient pu agir. Revue d'équipage, avec du corsaire, du flibustier et du boucanier, mille sabords.

Modififié
8 7
  • Barbe-Noire


    Tué de 25 coups de sabre et cinq balles de pistolet, puis décapité, le corps d'Edward Teach aurait nagé deux tours de navire avant de couler. L'homme mort, des abordages inexpliqués ont longtemps continué à être imputés à son esprit démon. C'est dire la profondeur de la légende entourant le capitaine du Queen Anne's Revenge. Il faut dire que le gaillard savait entretenir son image. La description d'Henry Bostock, capitaine du sloop Margaret arraisonné par Barbe-Noire, est éloquente : «  Cette grande quantité de poils qui, tel un météore effroyable, couvrait tout son visage et effrayait l'Amérique plus que toute comète qui y était apparue, (…) il l'avait laissée pousser jusqu'à une longueur extravagante, (...) elle remontait jusqu'aux yeux ; il avait coutume de la tortiller en petites queues avec des rubans (…) et de les enrouler autour des oreilles. » En fait, Bostock est un daltonien qui a croisé Alexi Lalas. Le défenseur américain au look inexplicable a étonné l'Amérique en 1994, porte-étendard flamboyant d'un soccer louvoyant. Retiré des terrains, il continue à canonner en tant que consultant. En revanche, il a arrêté le rock avec son groupe des Gypsies. Dommage. Sûr qu'un featuring avec Blackbeard aurait excité les amateurs de poil soyeux.`

  • Francis Drake


    Drake a accompli la 2e circumnavigation de l'histoire, 58 ans après Fernand de Magellan. Ce dernier ayant été tué aux Philippines, Drake est alors le capitaine ayant effectué le plus long voyage à bord de son galion Pelican, renommé Golden Hind aux abords du détroit de Magellan en Patagonie, et seul rescapé de la flotte de quatre navires lancée de Plymouth en 1577. Excellent marin, combattant impitoyable, connu pour son raffinement, son goût pour l'art et les vins fins, il est le corsaire Sir Drake en Angleterre, le pirate El Dragon en Espagne. Soit le portrait de Sir Alex Ferguson. Meneur à la longévité incomparable et au palmarès en or avec ManU, il a amassé au long de sa carrière un trésor estimé à 5 000 bouteilles, qui lui a rapporté près de 5 millions d'écus sonnants et trébuchants en 2014. Anobli par l'increvable Elizabeth II en 1999, incendiaire du Real Madrid un soir d'avril 2003, il a laissé la barre après avoir fait le tour de la question. Moyes a échoué, restent Van Gaal et son goître. Parés à mettre des golden.

  • William Kidd


    La postérité du Capitaine Kidd a largement dépassé ses hauts faits. Corsaire devenu pirate contre son gré après avoir tué d'un coup de sceau son compatriote William Moore, il est régulièrement déjugé par les marins de son Adventure Galley, lorsqu'ils abordent contre sa volonté le Quedah Merchant ou quand ils se mutinent pour rejoindre le pirate Robert Culliford sur le Mocha Frigate. Une carrière de forban médiocre, mais la légende d'un trésor abandonné toujours vivace. Alimentée par Stevenson (L'île au trésor) ou Poe (Le Scarabée d'or), certains y croient encore, ainsi Barry Clifford assurant en mai dernier avoir remonté un lingot de 45 kilos appartenant à l'Adventure Galley. Déjugé par l'UNESCO, l'explorateur américain connaît la même désillusion que Liverpool face à Mario Balotelli. Celui qui balance des fléchettes puis se demande « pourquoi toujours moi ? » s'est fait débarquer de ses trois derniers clubs sans jamais avoir imposé le respect. Son talent commence à gîter sérieusement côté mythe. Bientôt, un club de MLS se gargarisera d'une trouvaille miraculeuse, avant de se résoudre à admettre le toc du truc. Puis Modiano écrira Pour que tu ne perdes pas Mario le Kidd.

  • François l'Olonnais


    Boucanier reconverti en marin, il monte avec Michel le Basque une des premières grandes expéditions de flibustiers contre le continent sud-américain à Maracaïbo, dans l'actuel Venezuela. 8 voiliers et 650 hommes pour un pillage en règle. L'Olonnais est l'un des pirates les plus sanguinaires que les mers aient connus. John Steinbeck dépeint sa cruauté dans La coupe d'or : « Il arrachait la langue de ses prisonniers, et les découpait en morceaux à coups de sabre. Les Espagnols auraient préféré rencontrer le diable sous n'importe quelle forme plutôt que de se trouver en présence de l'Olonnais. Le seul bruit de son nom dépeuplait les villages, et l'on affirmait que les souris se sauvaient dans la jungle à son approche. » Paul Gascoigne n'est pas une souris, mais Vinnie Jones l'a fait danser d'une poigne bien placée. Kenny Dalglish aussi eut droit aux honneurs de la présentation maison : « Je vais t'arracher la tête et te chier dans le cou ! » Avec son Crazy Gang de Wimbledon, il a terrorisé le royaume de Sa Majesté et braqué une FA Cup en 1988. Puis il s'est reconverti en Big Chris, « collecteur de dettes » . La gloire et la rançon.

  • Jack Rackham

    Il n'est pas que Rackham le Rouge dans deux des meilleurs albums de Tintin. Surnommé Calico Jack pour ses tenues colorées, arlequins de calicots, il est aussi un pirate au cœur d'artichaut. Entiché d'Anne Bonny, cette dernière embarque avec Jack grimée en homme sous le blaze d'Adam Bonny, vite rejointe par Mary Read devenue Willy. Deux femmes dans l'équipage, soit le coup tenté par Luciano Gaucci à Pérouse lorsqu'il voulut enrôler Hanna Ljungberg puis Birgit Prinz. Empêché par la FIFA, République pirate des temps modernes, il s'est rabattu sur le fils Khadafi. Pas exactement une famille de cœurs tendres.

    Auraient pu signer d'une croix : Franz Beckenbauer en Baronnet noir, rapport au palmarès ; Mickaël Sylvestre en Henry Morgan, rapport au rhum ; Rodéric Filippi en Barberousse, rapport au blaze ; Lionel Messi en Capitaine Crochet, Franck Ribéry en Albator ; le PSG 2008 en Pirate Bay...

    Par Eric Carpentier
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Kit Fisteur Niveau : Loisir
    Oh et Jean Lafitte ? Vive le camembert quoi ! Et puisque à la fin Barberousse, qui était un corsaire, est cité, pourquoi par le corsaire Surcouf, le plus grand de tout les corsaires ? Avec Gourcuff le breton pour le représenter, soyons fous...

    Ou même Ching Shih en Laure Boulleau ?
    Lisandro Le Pez Niveau : CFA
    Mais où allez-vous chercher toutes ces idées de sujet...
    Note : 5
    Dans la drogue....
    Crisitano Ronaldo => Mary Read. Rapport : identité sexuelle.
    Comment, dans un tel élan créatif, passer à côté de Klaus Störtebeker, dont le surnom signifie "coupe géante" puisque la légende veut que pour entrer dans son crew il faille s'enfiler une coupe de 4 litres!
    Govou, Lavezzi, y a l'embarras du choix...
    KingMastre Niveau : CFA2
    J'ai pas encore lu l'article, je l'ai juste parcouru en diagonale et suis tombé sur Ribéry en Albator...

    SF ne pouvait pas mieux trouver...

    Vive SF et bon WE à tous.
    Makélélé et sa b… en Mugiwara no Luffy l'élastique?
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Article suivant
    L'Inter, tout pour le titre
    8 7