1. //
  2. // Dessin animé
  3. // Dragon Ball Z
  4. // Partie 2

Si les personnages de DBZ étaient des joueurs de foot…

Dragonball et Dragonball Z ont bercé l'enfance de tous les gamins nés dans les années 80. Mais si les aventures de Sangoku, Sangohan et Vegeta s'immisçaient dans le monde, qu'est-ce que cela pourrait bien donner ?

Modififié
2 48

Le Roi Enma

Un petit casque à cornes, un inimitable costard violet (existe aussi en version à fines rayures noires), une barbe que n'aurait pas reniée Gaël Givet : le Roi Enma est un personnage on ne peut plus charismatique de la série DBZ. Il vit au purgatoire et, comme la divinité bouddhiste dont il est inspiré (Yanluowang), il juge les âmes qui déboulent dans le monde des morts. Enfer ? Paradis ? C'est lui qui tranche. Et ses décisions sont bien souvent irrévocables. Enma Daiō a également le pouvoir de laisser ou non son enveloppe corporelle à un défunt, pour que celui-ci puisse s'entraîner dans le royaume des morts. En gros, le Roi Enma, qui trône toujours derrière son pupitre, influence inéluctablement la suite des aventures de Sangoku et de ses potes (en le laissant emprunter le chemin du serpent, notamment…). C'est une évidence : Enma, c'est Gianni Infantino, plus connu sous le nom de « chauve de l'UEFA » . Celui-là même qui est présent à tous les tirages au sort et qui décide du sort des équipes encore en lice. Tirer le Real Madrid ? L'enfer. Tirer le BATE Borisov ? Le paradis. Et allez savoir si le casque à cornes du Roi Enma ne cache pas une calvitie naissante…

Mister Satan

Ah, Hercule… Mister Satan. Vainqueur du 24e championnat des arts martiaux, il est devenu une véritable figure médiatique du monde des vivants. D'ailleurs, chez les Terriens, il est considéré comme un combattant de grande valeur. Il est d'ailleurs élevé au rang de héros lorsqu'il fait croire à toute l'humanité qu'il a lui-même éliminé Cell, aucune caméra n'étant là pour prouver que c'était Sangohan. Le problème, c'est que s'il est largement au-dessus de la moyenne chez les humains, Mister Satan est ridicule lorsqu'il s'agit de se confronter à de vrais guerriers. C18 est d'ailleurs contrainte de se laisser battre lors du 25e tournoi, pour que Hercule ne se tape pas la honte. En fait, Hercule, c'est Pascal Cygan. Pas physiquement, hein. L'un est touffu et moustachu, l'autre chauve et sans barbe. Mais Pascal Cygan est à la Ligue 1 ce que Mister Satan est au monde des humains : un formidable combattant. En revanche, lorsque Cygan est parti se confronter aux Saiyens de la Premier League, puis aux Nameks de la Liga, il n'a pas franchement fait le fier. Non, il était définitivement plus à son aise au LOSC, là où tout le monde l'adulait. Oui, mais la fille de Cygan est-elle mariée à Son Gohan, hein ?

Cell

D'abord une larve. Puis un reptile. Puis un guerrier redoutable, mais pas encore invincible. Puis un guerrier très fort, mais pas du niveau de Végéta. Puis un être quasi parfait. Voilà à quoi ressemble la mue de Cell, l'un des trois immenses méchants de la saga DBZ. Cell, c'est ce mutant qui absorbe les humains, puis les cyborgs C17 et C18 à l'aide de son dard, jusqu'à devenir Perfect Cell. D'ailleurs, le combat entre Perfect Cell et Son Gohan trône fièrement dans le top 3 des trois plus beaux combats de l'histoire de la saga. Ce Kamehameha à une main, putain, quel frisson ! S'il fallait le rapprocher d'un joueur de foot, Cell serait Yaya Touré. Non pas parce que le bon Yaya absorbe ses adversaires avec son dard. Mais plutôt parce que Yaya a, à l'instar de Cell, constamment évolué. Il a débuté 6 à Monaco, puis est monté en puissance au Barça en jouant plus haut, et a terminé sa mutation à Manchester City, où il s'est imposé comme un vrai milieu offensif, quasiment attaquant. Un Perfect Yaya, en somme. Et soyez en sûrs : lui ne se fera pas démonter par un gamin qui n'a plus qu'un bras valide…

Broly

Pas présent dans la saga, Broly reste certainement le personnage le plus marquant des OAV Dragon Ball Z. Le contexte ? Broly est celui que l'on considère comme « le guerrier légendaire » . Une sorte de Super Saiyen qui aurait mangé le champion du monde d'haltérophilie. Son histoire ? Il est né le même jour que Son Goku, et a été rendu fou par les cris de bébé de Son Goku. Il a ainsi nourri en lui une véritable haine envers l'ami Kakarotto. Pour la faire courte, Broly va apparaître dans trois OAV, avec toujours le même but : faire chier et tuer tout le monde. Dans le premier film, il est finalement vaincu par Son Goku himself. Dans le second, il est terrassé par un Kamehameha géant qui l'enverra sur le soleil. Et dans le dernier, sa version clonée, Bio-Broly, est détruit par l'improbable quatuor Krilin-Son Goten-Trunks-C18. Guerrier légendaire qui n'apparaît que tous les 1000 ans, Broly, c'est Johan Cruijff. Parce qu'il était très très fort. Et que si Broly est né le même jour que Son Goku, Cruijff, lui, est né le même jour que Marylise Lebranchu, actuelle ministre de la Décentralisation, de la Réforme de l'État et de la Fonction publique. Ce qui n'est pas rien. Et que, comme Broly dans l'art du combat, Cruijff a révolutionné l'art du football. Une fois arrivé en bout de cycle, on le croyait fini, mais Cruijff, comme Broly, est revenu sous une autre forme. Celle d'entraîneur. Et là encore, il était très très fort. Seule différence : Johan n'est pas encore revenu sous une forme liquide, sorte de « Bio-Cruijff  » . Quoique, Jordi…

Piccolo

Le premier objectif de Satan Petit Coeur, habitant de la planète Namek, est tout simplement de venir conquérir la Terre. Dans la première saga, il est confronté lors des tournois à Tortue Géniale, puis Ten Shin Han et Son Goku. Il est finalement vaincu par Goku, mais réussit à cracher un œuf qui contient son fils, Piccolo. D'abord ennemi de Goku, il finit par s'allier à lui pour vaincre le méchant Raditz. Au cours de la saga DBZ, il va participer à de nombreux combats où il pourra prouver sa valeur. Mais en réalité, c'est en qualité de formateur qu'il va révéler ses véritables qualités. De fait, c'est lui, avec ses antennes et sa peau verte, qui va former Son Gohan, devenir son « tuteur » et en faire un guerrier exceptionnel. Oui, Piccolo, c'est Pep Guardiola. Un mec pas mauvais du tout, mais qui va surtout s'avérer être un génie pour coacher des joueurs plus forts que lui, comme Xavi ou Iniesta. Et Piccolo qui parle en allemand, ça donnerait quoi ?

Boubou

Le plus sympathique de tous les méchants. Lorsqu'il apparaît pour la première fois, on a du mal à croire que Boubou, avec son énorme corps tout rose et ses habits d'Obélix, puisse être vraiment un cruel vilain dans la lignée de Freezer et Cell. Pourtant, on va vite se rendre compte que cet embonpoint excessif ne l'empêche pas de frapper très fort quand il le veut. Et ce ne sont pas Son Goku ou même son ancien maître Babidi, terrassé en un coup, qui diront le contraire. Pourtant, très vite, notamment après avoir rendu la vue à un jeune garçon aveugle, Boubou va se rendre compte qu'il n'est pas méchant, au fond. Et va même se faire pote avec Mister Satan. Jusqu'à ce qu'il expulse le mauvais Boo de son corps (et qu'il se fasse transformer en chocolat), il se contente de bouffer des sucreries et des biscuits, son seul véritable objectif dans la vie. Le gros Boo, c'est Adriano. Un mec très fort quand il le veut, mais qui ne fait plus rien quand on ne s'occupe plus de lui. Et qui a surtout d'autres préoccupations plus importantes à ses yeux, comme la bouffe. Deux vraies questions restent toutefois en suspens : existe-t-il un Majin Adriano ? Et, qu'aurait bien pu foutre Boubou au Havre ?

Son Goten

Son Goten, c'est ce gamin né dans une famille de guerriers. Son père et son frère ne sont pas là pour rire. Non, eux, ils cassent des gueules et ils sauvent le monde, rien que ça. Bercé aux transformations en Super Saiyen et aux Kamehamhea depuis son plus jeune âge, c'est un peu malgré lui qu'il s'est retrouvé, lui aussi, à devoir échanger des beignes avec des méchants venus conquérir la Terre. Le problème, c'est que Son Goten est plutôt fumiste. Non pas qu'il soit nul au combat, loin de là. Mais il faut dire que Son Goten préfère largement déconner avec son pote Trunks plutôt que fusionner avec lui pour devenir vraiment fort. Dans le fond, Son Goten, c'est tout simplement Jordan Ayew. Un mec qui pourrait être beaucoup plus fort, mais qui n'en voit pas trop l'utilité. Il a du talent, il le sait, et ça lui suffit. Et puis, les deux ont ça en commun : ils en ont ras le bol qu'on les compare constamment à leur père (Abedi Goku) et à leur grand frère (André Gohan).

Ten Shin Han

Quand il débarque dans la saga, on ne peut pas dire que Ten Shin Han affiche une très bonne image de lui. Arrogant, sûr de lui, avec son pote Chaozu, l'homme aux trois yeux est loin d'attirer la sympathie. Après, on ne peut pas lui enlever le fait qu'il ait l'air super fort, et c'est d'ailleurs ce qu'il démontre en dominant Son Goku en finale du 22e Tenkaichi Budokai. Bon après, personne n'est dupe, cette victoire finale est contestable, et Ten Shin Han est loin d'avoir la moitié du talent de Goku. Si par la suite, il apparaît finalement moins fort qu'il l'avait laissé deviner, le garçon se révèle aussi beaucoup plus gentil que son arrogance ne le laissait paraître. Ne cherchez pas plus loin, Ten Shin Han est la copie conforme de Rafael van der Vaart. Un joueur qui s'avère beaucoup moins fort qu'on le pensait au début et surtout beaucoup moins arrogant que ses coéquipiers néerlandais. N'est-ce pas, Arjen et Wesley ?






Par Éric Maggiori et Gaspard Manet
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Super article, par contre les gars, vous allez quand même pas mettre Johan 1er sur le même plan que Broly! Franchement, Broly? Le mec qui savait taper très fort avec ses poings? Il n'y a qu'à voir le fantastique quatuor qui l'a battu pour se rendre compte que c'est un surcoté. Non, le vrai Crujff, c'est Gogeta. Le mec qui humilie Janemba en le touchant à peine. Ça c'est une révolution dans le combat. C'est ça un mec vraiment puissant. Bon, sinon, vous m'aurez bien fait marré avec la comparaison Buu/Adriano.
toto_da_don Niveau : CFA
Note : 12
Sinon personne a parler du présentateur du Budokai Tenkaichi,une sorte de Tallaron mais avec des lunettes de soleil
Les comparaisons sont pas mal du tout!! Autant j'étais pas d'accord avec toutes les premières (Vegeta c'est Zlatan pas C.Ronaldo!!) mais la c'est excellent!! Pour Celle totalement d'accord avec Yaya touré mais plus pour l'incroyable explosion physique de puis l'Olympiakos que pour son positionnement. Guardiola et J.Ayew c'est trop ça!!!
Je pense que la comparaison Boubou/Adriano ne souffre d'aucune contestation.
Message posté par Thanos
Super article, par contre les gars, vous allez quand même pas mettre Johan 1er sur le même plan que Broly! Franchement, Broly? Le mec qui savait taper très fort avec ses poings? Il n'y a qu'à voir le fantastique quatuor qui l'a battu pour se rendre compte que c'est un surcoté. Non, le vrai Crujff, c'est Gogeta. Le mec qui humilie Janemba en le touchant à peine. Ça c'est une révolution dans le combat. C'est ça un mec vraiment puissant. Bon, sinon, vous m'aurez bien fait marré avec la comparaison Buu/Adriano.


Donc Broly c'est le personnage le plus surcoté de l'univers? Cavani??
lucasportadise Niveau : DHR
Niveau gros dard j'aurai plutôt mit Makélélé ...
Message posté par CTroy


Donc Broly c'est le personnage le plus surcoté de l'univers? Cavani??


Haha ouais peut-être, même si j'hésite avec Pepe (pour ses pétages de câbles dans la première partie de sa carrière).
Note : -3
Pour ceux qui connaissent le manga death note :

L ---> Guardiola
Kira ---> Mourinho
Misa Amane ---> Blanc
Near ---> Ancelotti
Mello ---> Bielsa
Heiseinberg Niveau : CFA
Un père génial avec 2 fils très talentueux Mazinho, Thiago et Rafinha Alcantara ça aurait pu le faire a la place du clan Ayew ^^
Estebanana Niveau : CFA
Pour son sacrifice face à Super Buu, Ten Shin Han mérite le respect. Mais sa relation ambiguë avec Chaozu me laisse perplexe. (Giroud?)

Et Mista Satan, c'est plutot Zlatan non? Champion des Tenkaishi Budokai quand les forts sont absents, nuls contre les vrais boss.
Message posté par Heiseinberg
Un père génial avec 2 fils très talentueux Mazinho, Thiago et Rafinha Alcantara ça aurait pu le faire a la place du clan Ayew ^^


Ouais mais Jordan Ayew, aime devenir blond comme Goten.
Sangoten = Jordan Ayew ? je ne savais pas que San Goten était une racaille
Dr Gero ---- Jorge Mendes à la tête d'une armée de Cyborg

Dende --- Dr Fuentes, il te retape un joueur en un rien de temps, et ils reviennent à chque fois plus forts

Freezer --- Mourinho. Méchant, arrogant, imbattable. Puis épuisant et répétitif. Ses conférences de presses sont comme son accès à la pleine puissance, 22 épisodes à charger pour finalement se faire péter le fion par des blonds peroxydes.
Freezer --- Mourinho. Méchant, arrogant, imbattable. Puis épuisant et répétitif. Ses conférences de presses sont comme son accès à la pleine puissance, 22 épisodes à charger pour finalement se faire péter le fion par des blonds peroxydes.

Et qui se fait taper par Goku=Messi
Palpo rat Niveau : DHR
Yamcha gourcuff, le mec qui en impressionne plus d'un au début avec sa belle chevelure et qui fini par squatter l'infirmerie (ou le paradis et maître Kaio dans ce cas)
Mou-rinho Niveau : CFA
J'attends impatiemment le "Si les Pokemon étaient des joueurs de foot…" !
Binouzeaufrais Niveau : CFA2
Goten=Jordan Ayew car ils ont du talent tous les 2? Depuis quand pour Jordan?
Jean-Marcel Colissimo Niveau : DHR
Message posté par GhostPsg
Pour ceux qui connaissent le manga death note :

L ---> Guardiola
Kira ---> Mourinho
Misa Amane ---> Blanc
Near ---> Ancelotti
Mello ---> Bielsa


Pas mal du tout, un peu abusé pour Misa quand même, tu as comparé un de mes personnage de manga préféré avec Lolo mais bon ça marche avec le côté marionnette. Ce serait marrant d'en trouver pour Ryuku, peut-être plus un joueur.
La suite, la suite !
Sofoot, je vous aime <3
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
2 48