1. //
  2. // Dessin animé
  3. // Dragon Ball Z
  4. // Partie 1

Si les personnages de DBZ étaient des joueurs de foot…

Dragonball et Dragonball Z ont bercé l'enfance de tous les gamins nés dans les années 80. Mais si les aventures de Sangoku, Sangohan et Vegeta s'immisçaient dans le monde, qu'est-ce que cela pourrait bien donner ?

Modififié
3k 134

Sangoku

Sangoku, ou Son Gôku, ou même Kakarotto pour les puristes, c'est le héros, le meilleur, toujours prêt à aider les autres. Le type capable d'anéantir les trois quarts des méchants des trois séries (Dragonball, Dragonball Z, Dragonball GT), de Satan Petit-Cœur à Majin Boo. C'est le père aimant (San Gohan), l'ami fidèle (Krilin et toute la bande), le mari à la fois aimant et fidèle (Chichi). Oui, mais Sangoku, c'est un peu comme Jack dans Lost : le mec est tellement parfait qu'il en devient presque un peu agaçant, planplan et emmerdant. En fait, Sangoku, c'est Xavi. Le joueur propre, parfait, à qui l'on ne peut quasiment jamais rien reprocher, mais qui, à force d'être toujours « trop » , se fait voler la vedette par des joueurs avec plus de relief. Ce qui ne l'empêche pas d'être aimé de tous.

Végéta

Ah, Végéta… Le meilleur personnage de DBZ, évidemment. Parce qu'il est le personnage qui passe par toutes les émotions, et qui fait passer le spectateur par toutes les émotions aussi. Végéta, on le hait autant qu'on l'adore, on le déteste autant qu'on le vénère. Un coup méchant, un coup gentil, un coup très fort, un coup tout nul. Végéta, c'est le perdant magnifique, celui qui a toujours été dans l'ombre de Sangoku, qui a même embrassé le mal (avec son M sur le front) pour réussir à le vaincre. Mais c'est aussi ce père qui s'est sacrifié pour détruire Boo (en vain) et sauver son fiston. Végéta, c'est le paradoxe, c'est le bien et le mal en une seule personne, la force et les faiblesses réunies en un seul corps très musclé. Végéta, c'est Cristiano Ronaldo. Sans les Ballon d'or, parce que, ne l'oublions pas, Végéta ne gagne jamais.

Sangohan

Il n'a pas fallu bien longtemps pour le comprendre. Sangohan, fils de Sangoku, est clairement le guerrier le plus fort de tout l'univers d'Akira Toriyama. Évidemment, impossible de ne pas penser au combat contre Cell, où le gamin déglingue avec une facilité déconcertantes les mini-Cell, avant de finir Cell sur un Kaméhaméha à une main. Mythique. Oui, sauf que Gohan, s'il n'est jamais bien loin des combats, a préféré une vie rangée. Parce qu'il était trop fort ? Parce qu'il était fainéant ? Peut-être un peu des deux. L'enfant prodige s'est mis en couple avec Videl, a eu un gosse, et rideau (ou presque). En fait, Sangohan, c'est le « j'aurais pu, mais non » . C'est celui qui, à chaque fois qu'il entre en scène, montre qu'il est au-dessus du lot, mais qui n'a jamais franchi la barre pour être considéré par tous comme le plus grand. Sangohan, c'est Yoann Gourcuff. Et sa Videl, c'est qui ? Karine Ferri ?

Trunks

L'un des épisodes les plus marquants de DBZ est cet épisode où Freezer revient avec son père. Détruit sur Namek, son corps a été reconstitué par le roi Cold. Les deux méchants débarquent sur Terre avec la ferme intention de tuer tous les habitants. La Terre est condamnée, comme d'hab, quand un guerrier armé d'une épée débarque, se transforme en Super-Sayan et élimine Freezer et son corps. Lui, c'est Trunks, le fils de Végéta, qui arrive tout droit d'un futur alternatif, dans lequel Sangoku est mort d'une crise cardiaque. Ce Trunks du futur, avec son épée, sa veste en cuir et ses bottes, c'est la classe. Un garçon forcément en avance sur son temps, calme, puissant. Rien à voir avec le Trunks du présent, capricieux et têtu. Le Trunks du futur, c'est Redondo. La classe, toujours un temps d'avance, et la même coupe de cheveux. Et on va dire que, s'il n'a pas d'épée, Redondo peut quand même faire des passes laser.

Youtube

Krilin

Krilin, c'est la définition type du bon copain. Il est là depuis le début, avec son crâne, ses points sur le front et, surtout, son absence de nez. Krilin a toujours été là, aux côtés de Sangoku. Il a été son premier ami, mais a toujours été plus faible que lui. À un moment donné, Krilin était même le boulet, le mec un peu faible dans un groupe très fort. Autour de lui, que des brutes, mais lui n'avait pas le même talent. Il a dû beaucoup bosser, notamment avec Tortue Géniale, ou au Paradis, pour évoluer. Finalement, à force de persévérance, il a fini par s'attacher la sympathie de tous. Krilin, c'est celui qu'on ne peut pas détester. Et, quelque part, c'est quelqu'un que l'on est obligé de détester, car on sait qu'il est avec une nana qui trop belle pour lui, C18. Krilin, c'est Christophe Jallet période PSG. Le bon copain, qui ne savait lui-même pas vraiment ce qu'il foutait là. Mais Christophe a un nez, lui.

Tortue Géniale

Tortue Géniale, ou Kamé Sennin, est un personnage mythique de la saga. Un grand maître des arts martiaux. Il tient un rôle très important dans la saga Dragonball, puisque c'est lui qui apprend tout à Sangoku, et qui remporte le tout premier tournoi Tenkaichi Budokai, en battant justement son disciple Sangoku en finale. C'est également lui qui lui offre le nuage magique, celui qui permettra à Sangoku de se déplacer à toute vitesse partout dans le monde. Dans DBZ, il n'aura un rôle que secondaire, devenant plutôt un vieillard obsédé par les gros seins vivant sur son île déserte, Kame House. Oui, Tortue Géniale, c'est Arrigo Sacchi. Un maître pour tous, un révolutionnaire. L'un a révolutionné la tactique, l'autre a inventé l'entraînement au combat moderne. Aujourd'hui, Sacchi est devenu consultant et se fait souvent clasher en direct par des joueurs (comme Ibrahimović, par exemple). L'histoire ne dit pas, en revanche, si Tortue Sacchi passe sa journée à regarder des émissions de fitness et des revues érotiques.

C18

Brisons le tabou : beaucoup d'enfants nés au milieu des années 80 en ont pincé pour C18. Un cyborg rebelle, qui va rapidement se ranger dans le camp des gentils après s'être fait avaler par Cell. Évidemment, le plus gros braquage de l'histoire reste ce couple qu'elle forme avec Krilin. On parle là d'une jolie blonde qui se marie avec l'un des guerriers les plus nazes de la galaxie, et qui, surtout, n'a pas de nez. Et ils ont même eu une fille, tiens (faudra expliquer comment un cyborg peut avoir un gosse, hein…). Si l'on regarde le problème comme ça, C18, c'est Abbey Clancy, la femme de Peter Crouch. On l'adore, Peter. Lui et sa dégaine folle, ses célébrations de robot, son corps tout gauche. Mais au fond, même lui, il le sait que c'est un braquage. Et elle attend actuellement son deuxième enfant. Ce qui, assurément, soulève moins de questions que l'enfant d'un cyborg.

Raditz

Après la saga Dragonball débute Dragonball Z. Les personnages ont vieilli, Sangoku a eu un fils, et c'est la paix sur Terre. Enfin, pas pour longtemps. Car débarque dans sa capsule le dénommé Raditz. Il annonce à Sangoku qu'il est son frère et qu'il vient sur Terre pour lui rappeler sa mission initiale : conquérir la Terre. Une mission que Sangoku avait oubliée étant enfant, après avoir reçu un coup sur la tête. Avec ses cheveux longs et ses équipements du futur, Raditz le frère ennemi fait flipper. Il a même l'air sacrément méchant lorsqu'il enlève le petit Sangohan. Oui, sauf que tout ça est un feu de paille. Après un combat tout naze, Raditz est anéanti par Petit-Cœur. C'est simple, Raditz, c'est Paolo Cannavaro. Lorsqu'il fait ses grands débuts, en 1998, les avis sont unanimes : Paolo est bien plus fort que son frère Fabio. 16 ans plus tard, Fabio est champion du monde (136 sélections) et Ballon d'or 2006. Paolo, lui, joue à Sassuolo. Bon.







Par Éric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 13
Merci pour cet article tu es doux Eric
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 2
Xavi sangoku et cr7 végéta, ya pa un truc qui cloche? Lionel c'est qui du coup?
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Végéta n'a jamais gagné un combat... purée faudra vraiment que je relise tous les dragonball et DBZ mais il me semble bien que c'est vrai en plus... Enfin, il assomme pas un coup Sangoku après son retour sur terre ?

Plutôt que C-18 j'en ai toujours plus pincé pour Bulma personnellement... Peut-être est-ce pour ça que végéta a toujours été mon personnage préféré.

Et en Boo je verrais bien Ronaldo (le vrai) : le mec clairement en surpoids mais arrive quand même à tout défoncer !

Et Piccolo pour Ryan Giggs : le mec complètement increvable, et qui de toute façon peut revenir grâce aux dagonball... en sachant que Giggs est aussi increvable, et a fini entrapineur-joueur. Du Piccolo quoi...
"faudra expliquer comment un cyborg peut avoir un gosse, hein"

Un cyborg est un homme (enfin une femme dans ce cas) qui a subit des greffes de parties mécaniques

Son système de reproduction peut donc tout à faire fonctionner normalement.

Merci pour l'article que j'ai trouvé très bon.
Fichtre&Foutre Niveau : DHR
Ohh Putain !

J'ai pas encore lu, mais c'est a peu près l'idée l'article la plus stylée qu'il m'ai été donné de lire.

Merci Eric. Merci.
André pierre Gignac : boo ( ouais la version grosse )
Thiago Silva : Bulma ( parce que si il croise CR7 avec son etat du moment, il risque de prendre grave ! )
Barton : Satan ( il parle beaucoup, mais au niveau des actes... )
J'ose même pas imaginer la gueule de Végéto du coup...
Je pense qu'Eric n'a pas voulu mettre Messi = SanGoku pour ne pas attirer les commentaires de tous les haters du lutin. Résultat, il a ceux de ses groupies...
Oolong, Plume, Yajirobé, Chaozu, Maitre Karin... Eric, si t'es un vrai, t'oublies pas les seconds couteaux !
Ronaldo = Boo. Le monstre malgré son gros bide.
Scholes453 Niveau : CFA
Note : 2
Ou ceux d'un mec qui s'attendait a voir la plus grande rivalité manga supperposée a la plus grande rivalité footbalistique.
ToxikCheese Niveau : Loisir
Et boubou on le dit que c'est Adriano époque Le Havre ?

Et Yamcha on le dit que c'est Steve Savidan ?

Et ChiChi on le dit que c'est Chicharito ?

bon j'arrête ça devient n'imp !
M.Manatane Niveau : CFA
Note : 3
Immense idée d'article, Eric. C'est clairement recherché, ça me rappelle un autre article à base d'analogies, sur les oeufs. (sais plus si c'est toi qui l'avait commis...)

Si tu veux faire de moi le plus heureux des hommes, tu n'auras qu'à faire de même avec Saint Seiya (Chevaliers du Zodiaque).
Petit coeur : rivaldo juste pour la ressemblance physique. Le kiff cet article.
Messi c'est Broly?
Note : 1
Merci Eric. Par contre, définitivement non : San Gohan, c'est pas le tout nul Gourcuff, c'est Hatem Ben Arfa.

C18 <3
Son Goku >>>> Cell >>>>>>> All.
Majin-Vegeta pour C.Ronaldo... le M sur Ronaldo, ça veut dire Mourinho, non?
En tout cas un grand merci Eric. J'aime le foot. J'aime DBZ. J'aime donc particulièrement cet article.
Victor Hugaule Niveau : Loisir
Précision sur C18 :
Après le combat contre Cell, les personnages ont invoqué le Dragon et lui ont demandé de changer C-18 en humaine normale, donc y a pas d'incohérence (la dessus en tout cas...).
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
3k 134