1. //
  2. // Dessin animé
  3. // South Park
  4. // Épisode 2

Si les footballeurs étaient des personnages de South Park

South Park est, et restera, le meilleur dessin animé jamais créé. Irrévérencieux, drôle et démesuré, le cartoon imaginé par Trey Parker et Matt Stone est une source inépuisable de fous rires en tout genre. Il n'en fallait pas plus pour essayer de voir à quels footballeurs ressemblaient les personnages de la série. Suivez-nous, on va vous présenter nos potes. Pour la deuxième fois.

Modififié
230 51

Butters

Ne vous fiez pas à sa bouille de victime, à son apparente naïveté et à son épi blondinet. Lorsqu'il revêt son costume, le petit garçon peut devenir un grand méchant assoiffé de terreur. La description correspond à Leopold Stotch, alias Butters, martyrisé par ses parents et ses petits camarades, Cartman évidemment en tête, mais capable de se transformer en Professeur Chaos lorsqu'il veut relâcher la pression. Mais aussi à Benoît Pedretti, personnage principal en demi-teinte baladé de club en club qui, malgré son corps d'éternel adolescent, peut se mettre à découper tout ce qui bouge dès qu'un maillot de foot est sur ses épaules et que des crampons sont à ses pieds. Autre concordance : Eric Cartman aurait parfaitement pu appliquer à Butters les mots utilisés par Loulou Nicollin pour décrire Pedretti.

Herbert Garrison

Oui, Herbert Garrison est légèrement frappé. Le professeur de l'école primaire de South Park n'est pas un modèle de stabilité. Capable de s'emporter facilement, prêt à raconter tout et n'importe quoi, il a une vision de l'enseignement bien particulière comme lorsqu'il certifie aux enfants que la théorie de l'évolution n'est qu'une pure invention de l'homme. Il pète des câbles, raconte pas mal de conneries, vous l'aurez compris, Garrison n'est autre que la représentation animée de Luis Fernandez. Entre un entraîneur capable de foutre Ronnie sur le banc et de déclarer que Marco Verratti n'est pas si fort que ça, et un professeur qui conteste la théorie de Darwin, il n'y a qu'un pas, finalement. En revanche on ne sait pas si Luis, comme Herbert, n'arrive pas à faire confiance aux femmes, « ces êtres qui peuvent saigner cinq jours de suite sans en crever » .

Terrance et Phillip

À South Park, tous les enfants sont fans du célèbre duo comique. Canadiens, Terrance et Phillip sont deux stars de la télévision qui doivent leur renommée à leurs nombreuses flatulences. La série qui porte leur nom repose, en effet, exclusivement sur les pets que les deux protagonistes lâchent en continu. Une certaine vision de l'humour. Des gars qui passent leur temps à se marrer en faisant des blagues légèrement beaufs, souvent lourdes, ne cherchez pas plus longtemps, il s'agit d'Ezequiel Lavezzi et Franck Ribéry. L'Argentin aime mettre des doigts dans le cul de ses coéquipiers, pendant que le Français adore balancer de l'eau sur les siens. Des producteurs devraient y réfléchir, mais voir Ezequiel et Franck se péter dessus en se marrant peut être une très belle idée de série.

Jimmy

Jimmy n'est pas le personnage le plus verni de la série. Handicapé, bègue, le petit Jimmy ne partait pas avec les meilleures cartes dans la vie. Pourtant, à force de travail, le garçon a su contourner le destin qui était le sien. Sportif, intelligent et comique dans l'âme, Jimmy, parti de loin, a fini par devenir un personnage central de la série. Et puis, on parle quand même là d'un homme qui a remporté les Jeux olympiques spéciaux. Ouais, en prenant des stéroïdes, mais bon, quand même. En fait, Jimmy, c'est tout simplement Mathieu Valbuena. La petite taille du natif de Bruges ne le prédestinait pas à devenir joueur de foot professionnel, comme le lui ont fait comprendre les formateurs des Girondins de Bordeaux. Sauf qu'à force de travail et de persévérance, Mathieu a su relever la tête pour devenir non seulement professionnel, mais également l'un des éléments clefs de l'équipe de France. Une putain de revanche.

Servietsky

« T'es vraiment le personnage le plus nul jamais inventé » , balance Cartman à Servietsky lors de sa première apparition. Et pourtant, comme Diego Maradona, ce petit gros venu des bas-fonds de l'Argentine pour révolutionner le ballon rond, Servietsky est bien plus qu'une serviette qui parle. Il est un bijou de technologie au centre d'un complot mondial, qui va surtout parvenir à devenir l'un des personnages les plus cultes de South Park alors qu'il n'apparaît presque jamais. Problème : si Servietsky commence toutes ses apparitions par le conseil « N'oubliez pas d'emporter une serviette » , il les termine généralement avec la proposition « On s'fume un pétard ? » Car, comme Diego gâchant son génie dans la blanche et l'éphédrine, celui que l'on nomme Towelie en VO passe son temps à dissoudre son intelligence supérieure dans des volutes de weed. Arrêt cardiaque pour Maradona, perte de son emploi pour Servietsky, les deux légendes touchent le fond avant de remonter la pente grâce aux médias : un poste de consultant pour le Pibe, un passage chez Oprah Winfrey pour la Serviette. Plus rares depuis, leurs ombres planent toujours sur le monde du football et de Comedy Central, géniales et sulfureuses.

Chef

Noirs entourés de Blancs, parfois victimes de racisme, Chef et Ruud Gullit ont encore beaucoup d'autres choses en commun. Comme le cuisinier de l'école élémentaire de South Park, Gullit aime aider, voire sauver ses proches. En témoigne son ouverture du score en finale de l'Euro 88, pour le seul titre de l'histoire des Pays-Bas, ou son doublé en finale de la Coupe d'Europe des clubs champions 89 avec le Milan. Mais c'est bien en dehors de leurs activités professionnelles que la ressemblance entre les deux hommes est la plus frappante, puisque leurs deux hobbies principaux sont exactement les mêmes. Il y a d'un côté les femmes, avec les nombreuses conquêtes de Chef et les trois épouses du Ballon d'or 87. Et puis de l'autre la musique. Si le personnage doublé par Isaac Hayes ne peut pas donner un seul conseil aux quatre gamins sans le chanter façon soul, Ruud s'est lui illustré dans le reggae avec le groupe Revelation Time et notamment le tube anti-apartheid South Africa, sorti en 1988. Malheureusement, le décès de Chef dans la série, puis celui d'Hayes dans la vraie vie, ont écarté toute possibilité de featuring.


Bonus : Le petit air de ressemblance entre Timmy et Peter Crouch


Pour tous ceux qui ont raté les premières présentations, c'est par ici que ça se passe.

Par Gaspard Manet et Thomas Pitrel
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Note : 12
Merci pour l'hommage
Bien meilleur que le 1er article, Servietsky c'est l'évidence même.
J'aurais bien mis Ribery sur Timmy également...
gaiusbaltar Niveau : DHR
juste pour dire que Butters est le meilleur personnage ac Cartman.
il est tellement... spécial
alors c'est pas lui rendre hommage que de l'associer à Pedretti tout de même
ahh j'attendais le 2ème!
J'ai pas lu l'article. Meilleur dessin animé, non.
Simpsons.
Messi meilleur joueur du monde,non.
C.Ronaldo.

euh ok!
Tsss le meilleur joueur du monde et de la décennie c'est... le Z, évidemment. (3,2,1...)
ButtersStotch Niveau : District
J'attendais le 2ème pour butters, du coup je suis un peu deg.
Timmy et Crouch je vais pas m'en remettre par contre
Xavlemancunien Niveau : CFA
Putain mais comment on peut décemment mettre les simpsons au dessus de south park
Mou-rinho Niveau : CFA
Message posté par Timmy
Merci pour l'hommage


Timmmeeeyyyhhh
Joe LaDouille Niveau : District
Putain mais comment on peut décemment mettre south park au dessus des simpsons
South Park est aussi pour moi la meilleure série, parce que les créateurs sont restés impliqués sur chaque épisode, contrairement aux Simpsons qui est devenu une série à promo et qui ne fait plus rire personne (enfin si quelqu'un a déjà rie à un épisode des Simpsons après la 11ème saison, qu'il se manifeste !). Et ne parlons pas de Family Guy...
Quand South Park reçoit un guest il le tourne en ridicule, avec George Clooney notamment qui est réduit à faire pa voix d'un chien homosexuel. C'est génial quand même

Enfin même si depuis la saison 15, la série baisse nettement en qualité, South Park reste la série animée la plus drôle qui soit
american dad est bien plus impertinent
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par mizoo
J'ai pas lu l'article. Meilleur dessin animé, non.
Simpsons.


Merci pour la blague mais à moins d'avoir 5 ans, il est impossible de considérer les Simpsons comme supérieur à South Park.
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par Joe LaDouille
Putain mais comment on peut décemment mettre south park au dessus des simpsons


Quand on est un peu critique et lucide.
Message posté par romlakers


Merci pour la blague mais à moins d'avoir 5 ans, il est impossible de considérer les Simpsons comme supérieur à South Park.


apparemment tu t'es arrêté au premier niveau de lecture des simpsons,le 5 ans d'age!
romlakers Niveau : CFA2
Message posté par dalbyby


apparemment tu t'es arrêté au premier niveau de lecture des simpsons,le 5 ans d'age!


Je n'ai pas de temps à perdre avec des séries ultra commerciales, jamais marrante et aussi plate. Retourne au bac à sable, regarder Candy, ça te fera aussi rire j'imagine.
Il y a tellement de choses dans les Simpsons, tellement de niveaux de lecture. Pour moi il n'y a même pas débat, South Park c'est sympa, comme Family Guy, mais Futurama, les Simpsons et American Dad c'est la classe au dessus. Et pas qu'au niveau humour.
Lionel MeNon! Niveau : District
Chef est mort?
Message posté par BabaORhum
Il y a tellement de choses dans les Simpsons, tellement de niveaux de lecture. Pour moi il n'y a même pas débat, South Park c'est sympa, comme Family Guy, mais Futurama, les Simpsons et American Dad c'est la classe au dessus. Et pas qu'au niveau humour.


American Dad c'est bien fait par les mêmes créateurs que Family Guy non ? J'ai seulement regardé la dernière, qui est d'un niveau tout de même affligeant. Pour ceux qui ne seront pas d'accord avec moi, je vous conseille de regarder l'épisode de South Park consacré à ce sujet qui s'appelle "Cartoonwars" qui se fout bien de la gueule de Family Guy
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Sale Suárez pour le PSG
230 51