1. // Footraque
  2. // Mythologie
  3. // Si les dieux de l'Olympe étaient des footballeurs ?

Si les dieux de l'Olympe étaient des footballeurs ? Épisode 2

Cet été est marqué par l'actualité en Grèce. Il ne faudrait pas oublier qu'avant d'être mis à sac par l'Allemagne, certains Grecs étaient des dieux, même sans Otto Rehhagel. Et chacun sait que les footballeurs sont les dieux modernes. Deuxième acte de cette revue d'effectif.

3 8

Athéna

Athéna est une figure majeure de l'Olympe. Sortie casquée et armée du crâne de son Zeus de père, qui l'avait mangée à sa naissance, elle devient rapidement la favorite de papa. À la fois déesse de la guerre et de la sagesse, elle protège la Cité et ses guerriers, ainsi Troie et Diomède. Enfin, elle est représentée accompagnée d'une chouette. Athéna est donc le pendant féminin du Petit Hibou Marco Verratti. Celui qui peut tout autant ratisser que régaler est né grand, au cœur du jeu parisien. Et s'il sort parfois par les yeux de Laurent Blanc, ce dernier ne peut s'empêcher de le couver de regards attendris lorsque Marco envoie une roulette dans ses seize mètres. Les Hymnes homériques semblent écrits pour lui autant que pour Athéna : « Illustre, aux yeux clairs, très sage, au cœur indomptable (…) que tous les Immortels contemplèrent avec admiration. » En revanche, imaginer Marco Verratti protéger les chevauchées de petit bonhomme Bernard au Stade de l'Aube a quelque chose de perturbant. L'intemporalité des mythes, sans doute.

Hestia

L'aînée des dieux, rien que ça. Mais aussi parmi les plus discrets. Il faut dire qu'il en faut, du courage, pour exister au milieu de Hadès, Poséidon ou Zeus. Ses divins frères occupés à se mêler des affaires du monde d'en bas, de l'eau et de l'au-delà, Hestia, sans jamais délaisser l'Olympe, s'est contentée d'entrer dans les foyers des humains pour les réchauffer de son feu sacré. Exactement la sensation que ressent un mec lambda devant Julien Féret un soir de Coupe de la Ligue sur France 3 Normandie. Il aurait aimé ne jamais quitter son Stade rennais, mais on a jugé qu'il en manquait, de caractère. Alors il est allé jouer au jeu des hommes à Cherbourg, Niort ou Reims. Il est dit d'Hestia qu' « à la vérité, il n'y aurait point sans toi de festins chez les mortels » . Et chacun sait que tout bon festin passe par des produits du terroir. AOC Féret.

Héra

La seule déesse mariée de l'Olympe est, logiquement, la déesse du mariage. Ce qui peut paraître une idée saugrenue au regard des pratiques des uns et des autres dans le coin. De fait, Zeus, son mari et frère, chafouine allègrement. Pour lui montrer qu'elle n'a pas besoin de lui, Héra « au trône d'or » (son épithète) décide de donner seule un nouveau frère à leurs trois enfants, Héphaïstos. Et de justifier ainsi son statut de déesse de la fécondité. Raheem « contrat d'argent » Sterling semble avoir été touché par la grâce d'Héra. Cibles de rumeurs constantes depuis son plus jeune âge, il aurait été doublement père à 17 ans, pour monter, selon les versions, à six ou huit enfants à vingt ans. Ainsi Melissa Clarke le remercie en 2012 de l'avoir « fait mère de cette jolie petite fille » , photo twittée à l'appui. Réponse du joueur par le même canal, avec un portrait de sa fille Melody Rose en 2014 accompagné de cette légende : « Mes huit enfants sur une seule photo. Dieu que je les aime tous ! » Hé(m)ra Sterling.

Hephaïstos

Hephaïstos n'a pas le beau rôle dans le monde merveilleux de l'Olympe. Au vrai, il a même une sale gueule. Le dieu boîteux se réfugie dans l'artisanat, en particulier la métallurgie, pour forger le trident de Poséidon ou les armes d'Achille. Inventeur divin, il est le dieu du feu et des volcans. Selon les anciens, Hephaïstos est « celui qui brûle, qui est allumé » . Comme Tony Vairelles, inculpé pour avoir tenté d'allumer un videur au cours d'une sombre nuit du côté de Nancy. Surtout, la ganache mythique du foot français a le feu, des pieds au mulet. Au point de devenir un temps le patron des Forgerons de Gueugnon. Aujourd'hui, à l'instar du claudiquant Héphaïstos, il cherche la stabilité. Son arme, le flow. L'homme que l'on nomme Tony Vairellaïstos.

Arès

« Je te hais plus qu'aucun des dieux qui vivent sur l'Olympe / Car tu ne rêves que discordes, guerres et combats. » C'est peu dire que Zeus n'est pas très fier de son rejeton Arès. Qui fait de ses rêves une réalité : il est le dieu de la guerre, de la brutalité et de la destruction. Il ne se sépare d'ailleurs jamais de son attirail, un casque, une armure, un bouclier et une épée. Sauf lorsqu'il finit enfermé dans une jarre de bronze pendant treize mois. À poil, comme Stig Tøfting en garde à vue. Et le milieu défensif danois en a connu quelques-unes : fusillade à Aarhus, prison avec sursis ; embrouille au volant, grosse amende. Surtout, quatre mois dans une cellule de béton après une agression du sanguin Stig sur le patron du bien nommé Café Ketchup. Mais celui qui formait une belle paire de brutes avec Thomas Gravesen sur les terrains de l'Euro 2000 et du Mondial 2002 n'aura pas eu le temps de décevoir ses parents : il les a retrouvés morts dans le salon à l'âge de treize ans. Peut-être est-ce pour cela qu'il ne s'est jamais départi de sa dégaine de bûcheron viking tendance hool', son attirail à lui. D'ailleurs, après le foot, il est monté sur les rings. Stig vs Arès, les paris sont ouverts.

Hermès

Hermès n'est pas le dieu du vent, il est le vent. Impossible à attraper, à cerner, à arrêter. Né « pour être le tourment des hommes mortels et des dieux immortels » , gardien des commerçants et des banquiers, maîtres des voleurs, guide des âmes vers les Enfers, équipé de sandales ailées pour s'échapper à tout moment... Hermès est Sepp Blatter. Rien à ajouter, votre honneur.



Par Éric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Putain, ça fait chier. Le samedi soir, y'a pas de récapitulatif journalier sur l'actualité des transferts.
DoutorSocrates Niveau : CFA
Ca n'enlève pas le fait que j'ai le plus grand respect pour ce genre d'article ceci dit.
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Ca aurait été bien pour les déesses de placer deux trois joueuses féminines type Boulleau ou Nécib, ça aurait été sympa...

Pour Athéna j'aurais, si fallait mettre un mec, mis Eusébio... Car après tout, la mère d'Athéna est Métis, quoi donc de mieux pour la Panthera Negra ?

Et Hestia étant vierge éternellement, y avait peut être une vanne à caler sur ça, dommage... Et juste parfait pour Sepp Blatter, rien à rajouter.
Chuck Blazzer en Dionysos ca s impose quand meme


(la flemme de verifier si ca a deja ete fait).


Et Jack Warner en Midas meme s il n etait pas un dieu, mais comme tout ce qu il touche devenait de l or car il ne pensait qu a ca...
Kit Fisteur Niveau : Loisir
Surtout que Midas avait aussi des oreilles d'âne qui lui ont étés imposées suite à son offense envers Apollon, ça colle d'autant plus à ce bon vieux jack...
Moi je vois bien Özil en Argos, le géant aux 100 yeux, 50 qui se reposent 50 qui restent éveillés. Vu la performance de hier, il a pas mal fait usage de ses orifices oculaires le petit^^. Bon après il se fait buter pour une sombre histoire de génisse blanche et vu l'hygiène de vie du joueur, ça collerait aussi assez bien.
Ou sinon, il est à lui tout seul les trois Grées (Dino, Ényo et Pemphrédo)qui se partagent un œil et une dent - donc pas le summum du glam) mais qui en généralement font d'un œil mieux que ce que le commun des mortels fait avec deux...
En tout cas, pour le combat Stig vs Arès, je parierais sur Arès,vu comment il s'est fait tabasser en moins de deux par Athéna...
(Pardon:je ne parierais pas sur Arès)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 8