En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. // Le classement des joueurs frisson de la saison
  2. // Épisode 7

Si Javier Pastore devient régulier...

Nouvelle rubrique sur Sofoot.com, un top hebdomadaire réactualisé des joueurs qu'il faut suivre en priorité. Pour ce qu'ils font sur le terrain, mais aussi en dehors. Parce que les classements dominés par Messi et Ronaldo, ça va un moment.

Les lauréats de la semaine


  • Il gagne 5 points cette semaine


    Max-Alain Gradel (Saint-Étienne) : Kirikou n'est pas grand, mais il est vaillant. Intenable dans son couloir, l'Ivoirien n'a été un cauchemar que pour les Lyonnais. Sa technique sûre et son agilité ont régalé tout le reste. Bonus, il a su faire péter les plombs à l'équipe adverse en jonglant et en laissant traîner les pieds de manière acrobatique après une charge. 3 points + 2 points.

  • Ils gagnent 3 points cette semaine


    Javier Pastore (Paris Saint-Germain) : Après le coup du sombrero aux défenseurs de l'Ajax, Javier Pastore devient régulier, puisque sa passe en cloche parfaitement dosée amène le penalty contre Nice. 3 points.


    Florian Thauvin (Marseille) : Dire qu'il marque à la Ibra, c'est un peu arraché, même si le fait de se jeter pour marquer de l'extérieur est sympa. Ce qui compte surtout, c'est que Thauvin a retrouvé la clé de sa boîte à feintes. Et que la défense nantaise a pris. 3 points.
    Diego Costa (Chelsea) : Dans le même match, il s'est payé la gueule de John O'Shea et Wes Brown avec un tacle et un coup de coude. Pas un mois de prison ferme pour lui, juste un carton jaune. Peut-être parce qu'il a fait ça sur le terrain. Et qu'il a mis 11 buts depuis le début de la saison. 3 points.
    Neymar (Barcelone) : À 25 mètres du but alors qu'il y avait toujours 0-0 à Valence, il a ressorti l'auto-croche-patte de Ravanelli et l'arbitre a sifflé. Il avait déjà bien simulé dans ce match où il y avait aussi du niveau en face, c'est vrai. 3 points.


    Adem Ljajić (Roma) : Intenable sur son côté à la Roma où il fait ce qu'il veut avant de rentrer dans un coin de la surface et de remettre soit dans la boîte, soit en retrait. Le foot est un jeu vidéo pour lui. 3 points.
    Bruno Peres (Torino) : Peu importe le but de Pirlo pour la victoire de la Juve dans le temps additionnel, il sait que ce derby de Turin, ça sera le sien à tout jamais. Quelle chevauchée ! 3 points.


    Kun Agüero (Manchester City) : Il se fait découper et prend un carton jaune pour simulation, le premier de sa vie. Alors, à Southampton, le Kun attire trois joueurs sur lui avant de servir en retrait Yaya Touré pour l'ouverture du score. Et à la fin, pour le fun, il fait même marquer Gaël Clichy. Gaël Clichy ! 3 points.
    Alessandro Matri (Genoa) : En feu avec le Genoa, il talonne énergiquement dans la surface. Du déjà-vu ? Sauf que là, c'est clair, dès le début, il ne veut que faire une passe. 3 points.


    Hakan Çalhanoğlu (Leverkusen) : Il continue d'organiser le jeu et de claquer des coups francs parfaits. Attention à lui. 3 points.

    Le classement frisson, 7e journée


    1. Ntep (Rennes) : 14 points.
    2. Agüero (Manchester City) : 9 points.
    3. Fellaini (Manchester United) : 8 points.
    4. Neuer (Bayern), Neymar (Barcelone), Pastore (Paris) : 6 points.

    7. Hernanes (Inter Milan), Valencia (West Ham), De Bruyne (Wolfsburg), Reus (Dortmund), Cristiano Ronaldo (Real Madrid), Gradel (Saint-Étienne) : 5 points.
    13. Lucas (Paris), Balotelli (Liverpool), Ahamada (Toulouse), Messi (Barcelone) : 4 points.
    17. Vargas (QPR), Diamé (Hull), Sterling (Liverpool), Beauvue (Guingamp), Halilović, Rakitić (Barcelone), Taïder (Sassuolo), Gourcuff (Lyon), Ben-Atira (Hertha Berlin), Carlos Eduardo (Nice), Ferreira Carrasco (Monaco), Ivanović, Willian, Diego Costa (Chelsea), Torres (Milan AC), Abeid, Ayoze Pérez (Newcastle), Brahimi (Porto), Kroos, Isco (Real Madrid), Marchese, Matri (Genoa), Tévez, Pogba (Juventus), Godín (Atlético), Welbeck (Arsenal), Nkoulou, Thauvin (Marseille), Lloris (Tottenham), Diouf (Stoke), Guerreiro (Lorient), Krychowiak (Séville), Bolasie (Crystal Palace), Çalhanoğlu (Leverkusen), Peres (Torino), Ljajić (Roma) : 3 points;
    53. Palmieri (Bastia), Yanga-Mbiwa (Roma), Suárez (Barcelone) : 2 points.
    56. Gignac (Marseille), Digard (Nice), Thiago Silva (Paris) : 1 point.
    59. Cavani (Paris), Griezmann (Atlético) : -1 point.

    Comment sont attribués les points ?


    Une action dans le jeu : 3 points
    Une action hors match : 2 points
    Une déclaration : 1 point
    Pénalité : selon appréciation du jury

    Voir le classement de la journée précédente


    Par Romain Canuti
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.


  • Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88