1. // En route vers l'Euro 2016
  2. // Top 100 Allemagne
  3. // n°1

Si Franz avait signé à Munich 1860...

Alors qu'il s'apprête à s'engager avec le grand club de Munich, Franz n'apprécie pas une baffe reçue et part s'engager avec le Bayern. Mais si cet épisode n'avait pas eu lieu ? Si Beckenbauer avait pris fait et cause pour 1860 à 14 ans ? La face du football en aurait-elle été changée ?

Modififié
Franz Beckenbauer n'a qu'un seul club qui lui tienne véritablement à cœur : le TSV Munich 1860. Depuis sa plus tendre enfance, il est fan du maillot bleu et blanc. Il ne jure que par lui. Après avoir réussi un bon match, paisible, avec son SC Munich 1906 contre les moins de 14 ans de 1860, le petit Franz franchit donc le Rubicon. Il s'engage avec les jeunes lions. Il joue alors buteur et terrorise les défenses adverses. Toutefois, il prend goût à l'opposition, à la science du placement et recule progressivement. Il cède surtout du terrain à la concurrence offensive dans le riche effectif des Löwen. À 18 ans, il fait ses débuts dans la toute nouvelle Bundesliga, en fin de saison 63/64. 1860 fait une saison décevante, malgré l'habileté du buteur maison Rudi Brunnenmeier. Il manque encore un grand attaquant à cette équipe. Beckenbauer fait des pieds et des mains pour tenter de convaincre un jeune de Nördlingen de signer avec 1860, Gerd Müller. Celui-ci refuse. Il préfère rejoindre Sepp Maier chez le promu, le Bayern Munich : « C'est une équipe élégante – et je suis un homme élégant. » Entre les lignes, la grande rivalité entre les deux géants munichois s'annonce.

Premiers titres...


En 65/66, Beckenbauer gagne son premier titre, la DFB-Pokal. La troisième saison est véritablement la bonne pour le milieu de terrain. Il s'installe dans le onze de départ de l'entraîneur Max Merkel. À l'arrivée, les Löwen remportent la Bundesliga. La place de l'hôtel de ville est noire de monde en bleu et blanc. La bière – et pas n'importe laquelle, celle aux bonnes couleurs munichoises – coule à flots. Les Löwen sont donc maîtres chez eux. Mais la lutte a été intense : pour la première fois, les Bleus ont joué contre les Rouges en championnat et ils ont souffert. Le Bayern, jeune promu, n'est pas loin de faire la nique à 1860. Cette équipe profite notamment d'une attaque folle, et équilibrée. Aucun de ses joueurs ne finit dans le top 10 des meilleurs buteurs, mais l'ensemble termine 4e meilleure attaque. Tout ce qui manque aux Rouges, c'est une certaine solidité. La défense laisse passer trop de choses, comme s'il y avait un chaînon manquant dans les rouages. Néanmoins, l'année suivante, rebelote : 1860 et Beckenbauer gagnent aux forceps. Cette fois-ci, l'adversaire coriace est l'Eintracht Brunswick. Mais sur la pelouse adverse, les Lions tiennent miraculeusement le nul. Suffisant pour que la bande à Horst Küppers, meilleur buteur du club, puisse s'octroyer un deuxième Meisterschale consécutif. À cette époque, les dirigeants de 1860 veulent alors faire du ménage pour continuer d'axer leur stratégie sur les jeunes : Reich, Wagner et Küppers sont vendus. Le Kaiser fait la tronche, mais prend sur lui, au nom de l'amour pour son club.


… premiers échecs


C'est l'heure des grands affrontements épiques à Munich, entre deux monstres qui se retrouvent en faisant grise mine en Nationalmannschaft : Gerd Müller et Franz Beckenbauer. Pendant cinq ans, les deux clubs se rendent coup pour coup. Un jour, Müller et Maier prennent l'avantage, le jour suivant Beckenbauer et Hoeneß tiennent leur revanche. C'est l'heure du partage des titres, même si 1860 souffre de plus en plus d'une gestion calamiteuse en interne. Munich est divisé en deux. Le derby munichois devient la figure de proue de la Bundesliga, en plein essor économique. Bild symbolise cette dualité par un croquis de la Frauenkirche surplombée par deux ballons à la place des dômes. Puis viennent les années 70. Un troisième larron vient mettre des secousses dans le cocotier de la Bundesliga : la « bande à Netzer » , ou « groupe Netzer-Bonhof » . Alors que la Coupe du monde 74 approche et doit couronner l'Allemagne fédérale et sa social-démocratie, tous les enfants allemands se posent la même question dans les cours de recré : plutôt Müller, Beckenbauer ou Netzer ? Plutôt Tip, Tap ou Top, comme les noms des trois garçons mascottes de la WM 74 ? En somme, plutôt de gauche, tradi ou libéral ? Les médias se régalent. Bild fait ses choux gras de rumeurs extravagantes sur les soirées à Munich et les saillies entre les joueurs. Tout cela reste toutefois bon enfant, jusqu'au terrible moment de la discorde, en mai 74. Pour la première fois de sa carrière, Franz Beckenbauer est dépassé au cours d'un match et fait un mauvais geste. Il coince la jambe de Gerd Müller. Le genou ne résiste pas. À un mois de la Weltmeisterschaft, le coup est fatal. Le buteur est forfait. Chez elle, l'Allemagne devient méconnaissable, loin de son Euro parfait deux ans auparavant. La RDA gagne à Hambourg. L'ambiance tourne au vinaigre. Le deuxième tour est un échec. La voie est libre pour les Pays-Bas, qui ne se font pas prier et remportent leur première Coupe du monde.

Munich dans le rang, l'Allemagne attend


Sans Gerd Müller, en convalescence presque toute la saison, le Bayern accuse le coup et redescend à l'étage inférieur. Munich 1860 n'est pas loin de subir le même sort. Il faut un Beckenbauer d'exception pour maintenir son équipe de toujours à bout de bras, dans les tréfonds du classement. Munich n'est plus dans le coup. Cologne et Mönchengladbach ont pris le relais de la grande rivalité. C'est l'heure de la réconciliation. Franz Beckenbauer et Gerd Müller tournent une pub pour du lait ribot qui fait date. Le voyage vers l'Argentine peut se faire avec de grands espoirs. D'ailleurs, la compétition est réussie par l'Allemagne. Franz Beckenbauer multiplie les ouvertures pour Gerd Müller. La complicité entre les deux hommes étonne les équipes adverses. L'Allemagne va ainsi jusqu'en finale… mais perd dans une ambiance très étrange, malsaine et militaire. Le capital sympathie pour « Franzi » n'en est que plus grand. Ainsi que pour son club. Même si le Bayern revient fort en Bundesliga, avec une puissance financière que 1860 n'arrive pas à suivre. Le duel devient celui entre le meilleur centre de formation d'Allemagne, qui révèle libéro sur libéro dans sa grande tradition après Beckenbauer, et le club le mieux géré financièrement. Ce sont deux visions du football allemand qui continuent de s'affronter à 500m l'une de l'autre, de la Säbener Straße à la Grünwalder Straße. Les titres sont majoritairement pour le Bayern. Le public de Munich s'affirme davantage en faveur des Lions.

2006, année du renouveau


Il reste néanmoins quelques anicroches. En 1990, sélectionneur de l'Allemagne, Franz Beckenbauer boude quelques défenseurs majeurs du Bayern dans sa sélection finale. Son équipe joue l'attaque. Elle est belle à voir jouer, mais perd encore une fois en finale contre une Argentine plus roublarde. Beckenbauer est plus que jamais un perdant magnifique. Il faut attendre encore plus de dix ans pour que l'équipe nationale allemande trouve son équilibre, entre arrogance bavaroise et insouciance munichoise. Pour la Coupe du monde 2006, lors de l'officialisation de l'organisation cédée à l'Allemagne, Gerd Müller et Franz Beckenbauer posent ensemble. Ils signifient ainsi la fin des conflits passés, l'esprit de concorde et d'union. Dans le creux de son oreille, Franz prévient Gerd : « On vient de récupérer un petit gars, un certain Philipp, tu vas voir. En 2006, ce sera la star. Il mènera 1860 et l'Allemagne au titre. C'est dommage pour vous. C'est un grand fan du Bayern. Mais les trous dans vos filets à l'entraînement l'ont fait fuir. » Quelques année plus tard, grâce à son jeune latéral offensif, l'Allemagne gagne le plus grand des trophées pour la deuxième fois seulement de son histoire. À domicile. Enfin. 52 ans après Fritz Walter, la première idole de Beckenbauer.



Par Côme Tessier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

lev_yachine Niveau : DHR
c'est sympa ce genre d'articles d'habitude, mais ça pêche vraiment dans la rédaction, un style complètement haché très désagréable
il y a 1 heure Week-end FDJ : 129 Millions à l'Euro Millions + 10 Millions au LOTO ! il y a 2 heures Hazard, mécanicien d'un jour 3
Hier à 21:52 Mkhitaryan pour le 2-0 Hier à 21:16 Ouverture du score chanceuse pour Pogba 3
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 17:18 Correa maintenu sur le banc de Nancy 8 Hier à 14:11 23 000 euros d'amende pour Depay 4 Hier à 13:38 Un joueur de la Corée du Sud U20 chambre Maradona 19
Hier à 09:20 Pronostic Ajax Man U : jusqu'à 510€ à gagner sur la finale de C3 mardi 23 mai Le but d'Orléans annulé par arbitrage vidéo 37 mardi 23 mai SFR Sport va changer de nom 19 mardi 23 mai Zidane fait mieux que Mourinho, Ancelotti et Ferguson mardi 23 mai Diego López définitivement à l'Espanyol 10 mardi 23 mai Le Real officialise un accord avec Vinícius Júnior 35 mardi 23 mai Michel Der Zakarian débarque à Montpellier 25 mardi 23 mai Le fils de Klinsmann rate un dribble et encaisse un but 3 mardi 23 mai Ruben Aguilar à Montpellier 4 mardi 23 mai El Loco Bielsa est de retour en L1 ! mardi 23 mai CDM U20 : Le CSC de 50 mètres d'un joueur anglais 7 mardi 23 mai Marc Bartra poste un message à la suite de l'attentat 10 mardi 23 mai Griezmann confirme ses envies de départ 54 mardi 23 mai Patrice Carteron passe de Riyad à Phoenix 9 mardi 23 mai Vidal veut Sánchez au Bayern 36 mardi 23 mai CR7 Junior sur les traces de son père lundi 22 mai Option d'achat levée pour Cuadrado 17 lundi 22 mai Ils ont quitté le football en 2017 lundi 22 mai Portsmouth racheté par l'ancien PDG de Walt Disney 7 lundi 22 mai Un supporter de Benfica chambre Porto avec un drone 3 lundi 22 mai 116 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 2 lundi 22 mai Anderlecht confirme pour Tielemans à Monaco 34 lundi 22 mai Aubameyang aurait choisi Paris 85 lundi 22 mai Prolongations : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! samedi 20 mai Rodelin sauve le Stade Malherbe 6 samedi 20 mai Le cadeau d'adieu de Lacazette au Parc OL 33 samedi 20 mai Les compos de la dernière journée samedi 20 mai Bartra craque sous le coup de l'émotion 12 samedi 20 mai Benoît Cheyrou sauve Toronto 4 vendredi 19 mai Amavi intéresse Naples et l'Atlético 19 vendredi 19 mai Un échange Bakayoko-Batshuayi dans les tuyaux 46 vendredi 19 mai L'OM cible Zouma et Gameiro 38 jeudi 18 mai Le Hellas Vérone rejoint la SPAL en Serie A 30 jeudi 18 mai L'Espérance sportive de Tunis sacrée championne 4 jeudi 18 mai Un stade qatari déjà prêt pour le Mondial 2022 40 jeudi 18 mai 348€ à gagner avec PSG & Lyon 2 jeudi 18 mai 107 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1 jeudi 18 mai Modeste intéressé par la Chine 26 jeudi 18 mai Reynet en pole pour Montpellier 24 mercredi 17 mai Mendy et son Jardim d'amour 4 mercredi 17 mai Mbappé ouvre le score en beauté 14 mercredi 17 mai L'arbitrage vidéo pour le Mondial U20 3 mercredi 17 mai Le propriétaire de Leicester rachète un club de D2 belge 11 mercredi 17 mai Nacho pourra jouer face à Vigo 6 mercredi 17 mai Un cubain envoie une minasse hors du stade 10 mardi 16 mai Un ancien président du FC Rouen assassiné 23 mardi 16 mai Luzenac dédommagé de... 15 000 euros 22 mardi 16 mai Aubameyang vers la Chine ? 81 mardi 16 mai St-Pauli offre des bières pour son maintien 21 lundi 15 mai SO FOOT CLUB - Paulo Dybala 2 lundi 15 mai Un accord Favre-Dortmund ? 52 lundi 15 mai Évra fête son anniversaire sur du Brown 27 lundi 15 mai Baptiste Giabiconi au capital du FC Martigues ? 5 lundi 15 mai La Premier League noue un partenariat avec une asso LGBT 4 lundi 15 mai Un Colombien s'enroule dans un tapis pour célébrer son but 9 lundi 15 mai Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 37e journée 2 lundi 15 mai River s'impose dans le Super Clásico 10 dimanche 14 mai Le but de renard de Nacho 15 dimanche 14 mai Les larmes de bonheur de Marquinhos 32 dimanche 14 mai Les Girondins vont porter leur nouveau maillot domicile contre l'OM 14 dimanche 14 mai Le GF38 accède au National 15 dimanche 14 mai Pepe finalement à l'Inter ? 48 dimanche 14 mai Un nouveau doublé pour Gignac 5 samedi 13 mai La SPAL est de retour en Serie A 11 samedi 13 mai Le coup franc soyeux d'Alaba 7 samedi 13 mai Ricardo Rodríguez a trouvé un accord avec le Milan 36 vendredi 12 mai Les 50 joueurs qui ont écrit l'histoire de l'OL vendredi 12 mai Tielemans se serait engagé avec l'ASM 34 jeudi 11 mai 623€ à gagner avec Tottenham, Nice & Villarreal jeudi 11 mai L'OL triple la mise 2 jeudi 11 mai Dolberg douche les espoirs de l'OL 1 jeudi 11 mai Huntelaar va quitter Schalke 12 jeudi 11 mai Une bicyclette folle pendant le derby de Bagdad 2 jeudi 11 mai Polémique à la commission d'éthique de la FIFA 12 jeudi 11 mai Canal + minimise la perte de la Ligue des champions 71 jeudi 11 mai Le Gamba Osaka sanctionné à cause d'un drapeau SS 62 jeudi 11 mai Gignac ne s'arrête plus de marquer 7 jeudi 11 mai La Ligue des champions sur SFR Sport à partir de 2018 114 mercredi 10 mai Plus de vingt blessés en marge d'Atlético-Real 5 mercredi 10 mai Isco réduit le score 1 mercredi 10 mai Antoine Griezmann pour le 2-0 ! mercredi 10 mai Saúl Ñíguez ouvre le score mercredi 10 mai Claudio Ranieri n'ira pas en Chine 11 mercredi 10 mai Une murale hommage à Cruyff inaugurée à Amsterdam 13 mercredi 10 mai Benatia pas tenté par Marseille 43 mercredi 10 mai Pronostic Atlético Real : jusqu'à 500€ à gagner sur l'affiche de C1 ! 1 mercredi 10 mai 328€ à gagner avec Lyon & ManU-Celta mercredi 10 mai Nice sur le coup pour le Valenciennois Tameze 5 mardi 9 mai Dani Alves clôt les débats 6 mardi 9 mai Mandžukić ouvre le score mardi 9 mai Pepe bientôt au PSG ? 64 mardi 9 mai Un joueur israélien arrêté par la police au stade 20 mardi 9 mai L'impressionnante collection de maillots de Messi 41 mardi 9 mai Balotelli discute avec Las Palmas 37 mardi 9 mai Aulas danse pour ses féminines 19 lundi 8 mai Theo Hernández : direction le Real Madrid 25 lundi 8 mai Hulk dément avoir agressé un coach chinois 14 lundi 8 mai Juve Monaco : jusqu'à 1500€ à gagner sur l'affiche de C1 lundi 8 mai 383€ à gagner avec Juve-Monaco & Atlético-Real lundi 8 mai Chapecoense remporte son premier trophée après le drame 4 dimanche 7 mai Un Niçois arrive au Vélodrome à ski 6 dimanche 7 mai Le golazo de Theo Hernández 3 dimanche 7 mai Nelson Vivas arrache sa chemise 7 dimanche 7 mai Hulk accusé d'avoir frappé un entraîneur 18 dimanche 7 mai Gignac qualifie les Tigres 3 samedi 6 mai Quand Dani Alves ouvre une bière 16 samedi 6 mai La Tchéquie lance un championnat de foot-billard 7 samedi 6 mai La France flingue les Féroé 6 samedi 6 mai Boca - River, c'est chaud, même au city stade 5 vendredi 5 mai L'AC Pisa relégué avec la meilleure défense 18 vendredi 5 mai Et si on s'écoutait le dernier gros son de Jesé ? 24 vendredi 5 mai Djorkaeff bientôt à la LFP ? 16 vendredi 5 mai Ligue 1 : Les dates de barrages connues 10 vendredi 5 mai Un entraîneur de Ligue 1 ministre de Marine Le Pen ? 99 vendredi 5 mai Renato Sanches en prêt, Monaco et Marseille à l'affût 37 vendredi 5 mai 327€ à gagner avec Monaco & Hull City jeudi 4 mai Le coup franc génial de Rashford pour ouvrir le score 9