Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 22 Résultats Classements Options

Si Arnautović marque, il ne fêtera pas son but

Modififié
Marko Arnautović va vivre un match particulier ce dimanche face à la Serbie. L’attaquant autrichien, né à Vienne et dont le père est serbe, va affronter le deuxième pays de son cœur en match qualificatif pour le Mondial 2018. Interrogé sur ses origines serbes en conférence de presse, le joueur de Stoke City a révélé que s’il marquait, il ne célébrerait pas son but : « Ce serait injuste pour les supporters. Ce ne sera pas une soirée facile pour moi, car il y aura beaucoup d'émotion, mais je donnerai tout. » Le buteur de l’Autriche n'est pas le seul dans cette situation, son coéquipier Aleksandar Dragović a lui aussi une relation spéciale avec la Serbie. Le défenseur de Leverkusen, né de deux parents serbes, sait qu'il va être délaissé par la majorité de sa famille pendant 90 minutes : « On joue contre le pays de mes parents et la plupart des membres de ma famille soutiennent la Serbie. Mais je pense que mes grand-parents seront de mon côté. »

Et jusqu'à preuve, l'héritage viendra de ces gens-là.
MA
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 53 minutes Les nouvelles clauses inquiétantes du code éthique de la FIFA 4
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible
Hier à 11:08 Rooney, héros de la 95e minute 17 Hier à 10:21 Record de buts en Ligue 1 pour une première journée 27 dimanche 12 août La célébration musclée de Jürgen Klopp 9 dimanche 12 août La plaque de Courtois saccagée au stade de l'Atlético 64