Short-list pour coacher les Pharaons

0 0
La valse des sélectionneurs continue en ce mois d'août avant les échéances internationales.

En Égypte, la fédération doit remplacer Hassan Shehata qui a remporté trois coupes d'Afrique des Nations consécutives (en 2006, 2008 et 2010) sans jamais parvenir à qualifier la nation pour un Mondial. Shehata a quitté son poste en juin dernier pour rejoindre le Zamalek en compagnie d'Ahmed Hossam "Mido" et d'Ahmed Hassan.

Derniers en liste pour sa succession, le colombien Francisco Maturana (ex-Trinité & Tobago), le serbe Zoran Filipovic (ex-Monténégro) et Bob Bradley (ex-USA). Si les deux premiers ont une expérience au Moyen-Orient, Al-Hilal en Arabie Saoudite pour le premier, Al-Shaab aux Émirats Arabes Unis pour le second, Bradley, qui vient d'être remplacé par Jürgen Klinsmann à la tête de Team USA, apparaît comme le favori.

Les prétendants se succèdent depuis le début de l'été. Un temps annoncé, Hervé Renard (ancien sélectionneur de la Zambie et de l'Angola et actuel coach de l'USM Alger) était en pôle avant que les négociations ne soient interrompues. Le manager portugais Nelo Vingada (passé par le Zamalek) a préféré rester à la tête de Dalian Shide FC en Super League chinoise. Le coach de l'équipe olympique, Hany Ramzy aurait pu être promu, comme l'entraîneur portugais d'Al Ahly, Manuel Jose mais les Pharaons comptent maintenant sur Bob le Chauve pour mener l'équipe jusqu'au Mondial 2014 et peut être à la prochain CAN s'il parvient à surmonter le handicap des éliminatoires (à mi-chemin, l'Égypte est à la dernière place du Groupe G avec 2 points, derrière le Sierra Leone, le Niger et l'Afrique du Sud).

En attendant, il pourra se consoler avec les prometteurs U-20 égyptiens qui ont tenu le Brésil en échec et sont en seizième du Mondialito colombien contre l'Argentine.


AlF
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Un Leo au Real
0 0