Sheffiel-United, le mauvais investissement

Modififié
0 0
Le club de Sheffield United se bat actuellement en D2 anglaise pour accrocher les play-offs d'accession à la Premier League. Pour s'amuser et s'occuper, le club anglais avait, il y a quatre ans, décidé d'acheter un club de 1ère division chinoise, les Chengdu Blades. Mauvaise pioche.

Le club chinois vient d'être rétrogradé à l'étage inférieur pour une vaste histoire de pot-de-vin qui secoue le championnat asiatique. Chengdu n'est pas tout seul dans cette affaire, puisque le Guangzhou GPC a subi le même sort pour une corruption avérée en août et septembre 2006. Qingdao Halifeng est, lui, disqualifié complètement de toute compétition officielle.

Du coup, la Chinese Super League reprendra le mois prochain avec 14 équipes.


Dans cet imbroglio mafieux, la première victime avait tout simplement été le président de la fédération chinoise Nan Yong.

RB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0